ALTER INFO

Un journal américain évoque un probable lien entre les Kaouchi et les services secrets français


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 14 Juin 2018 - 22:37 Maquiller un cochon ! De Mohawk Nation News



Mardi 13 Janvier 2015

Un journal américain évoque un probable lien entre les Kaouchi et les services secrets français
Un journal américain vient de relancer la thèse du «complot» dans l’affaire de l’attentat contre Charlie Hebdo. Une thèse qui est largement relayée sur les réseaux sociaux. En effet, le quotidien américain The McClatchy a publié un article sur l’éventuelle relation entre les services secrets français et les frères Kouachi, auteurs présumés du massacre dans les locaux du journal satirique français. Ce quotidien américain s’appuie sur des données fournies par des experts militaires selon lesquelles les frères Kouachi auraient été recrutés par un certain David Drugeon, qui travaillait pour les services secrets français avant d’être abattu par un drone américain à Sarmada, en Syrie, où il faisait, selon toute vraisemblance, de l’infiltration des groupes d’Al-Qaïda au profit de la DGSE (service d’espionnage français). Ce Français, dont le lien avec les services secrets a été également révélé en novembre 2014 par la chaîne Fox News, aurait servi d’artificier du sous-groupe Khorasan d’Al-Qaïda qui combattait contre le régime syrien de Bachar Al-Assad. Une thèse plausible en ce sens que l’Etat français lui-même avait reconnu avoir aidé des groupes terroristes pour faire tomber le «régime dictatorial d’Al-Assad». Cela même si le ministère français de la Défense avait nié l’existence de lien entre la DGSE et ce fameux Drugeon. Se basant sur son correspondant en Irak, Mitchell Prothero, le quotidien américain McClatchy a effectué une analyse approfondie et minutieuse des vidéos de la tuerie de Charlie Hebdo, concluant que les auteurs de cette tuerie, à savoir les frères Kaouchi, auraient reçu une formation militaire ou tout au moins ont eu «une expérience de guerre». Ce journal s’interroge sur le fait qu’ils puissent opérer un tel attentat, alors qu’ils sont connus des services de sécurité et mis pendant de longs mois sous surveillance permanente. Il se demande également s’il n’y a pas une responsabilité dans l’affaire des Kouachi. D’après le même quotidien, le Pentagone se penche sur cette «thèse» qu’il aurait prise «au sérieux» pour mieux comprendre ce qui s’est passé à Paris.

Hani Abdi
http://www.algeriepatriotique.com


Lundi 12 Janvier 2015


Commentaires

1.Posté par ali le 13/01/2015 11:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article pertinent, la lutte de la dgse/France-Israel contre le régime criminel d''al assad met en évidence la non application des mesures pour mettre fin à son règne tyrannique par les USA de brezinski/obama/pentagone d''où le geneve 2 et la volonte

2.Posté par ali le 13/01/2015 12:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suite: des USA de brezinski d''arriver à une trêve de 7,10 ans et la non participation d''obama à la manif à paris selon l''eschatologie Islamique, le monde s''achemine réellement vers la fin des temps decrits dans les dires (hadiths) de Mohammed (Psl)

3.Posté par Artur le 13/01/2015 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme le montre Bruno Guigue, c'est la politique de soutien aux terroristes en Syrie qui a engendré tout un tas de terroristes français et européens partis en Syrie avec la bénédiction de Hollande et de son gouvernement.

Même, si ce sont des agents du ministère de l'intérieur qui ont tué les journalistes de Charlie-Hebdo( ce qui semble le cas en raison de la carte d'identité et de l'orchestration médiatico-policière de la chasse à l'homme afin d'enrégimenter les citoyens dans de nouvelles guerres de pillage), cela renforce la conviction que Hollande suit la même politique terroriste en Syrie et en France. Qu'importe à Hollande et son gouvernement de tuer des Syriens ou des Français, comme pour tout terroriste, la fin justifie les moyens, surtout quand il s'agit de tuer des gauchistes très critiques et très épris de la liberté d'expression et de se servir de leur mort pour restreindre les libertés publiques et annihiler toutes contestations sociales.



Bruno Guigue, extrait de son article dans Oumma.com



la diabolisation insensée du régime de Damas, les livraisons d’armes à la rébellion, la complicité éhontée avec des pétromonarchies qui en sont les bailleurs de fonds notoires : autant d’aberrations qui ont exposé le peuple français à la vengeance sanguinaire des jihadistes. La France est passée en quelques jours, au cours de l’été 2014, des livraisons d’armes en faveur de la guérilla antigouvernementale en Syrie au bombardement aérien des groupes jihadistes en Irak : comment ces derniers n’auraient-ils pas été furieux de ce revirement incompréhensible ?
Naviguant à vue, influencé par des conseillers à l’incompétence crasse et des experts ayant perdu toute objectivité, François Hollande a mené en Syrie, à la suite de Nicolas Sarkozy, une politique interventionniste dont nous payons aujourd’hui la stupidité criminelle. Contraire aux intérêts de la France, cette prise de parti dans une guerre civile étrangère nous est revenue à la figure comme un boomerang. L’obstination maladive à vouloir abattre le régime syrien, par tous les moyens, a accouché d’un monstre, le prétendu « Etat islamique », qui est le rejeton abâtardi des politiques française, américaine, saoudienne et qatarie.


Parce qu’ils prétendent combattre aujourd’hui à Paris des terroristes qu’ils soutenaient hier à Damas, les dirigeants de la France ont cru se refaire une virginité en se mêlant à la foule immense de ceux qui ont clamé, sur le pavé de nos villes, leur refus de la haine. Rivalisant en proclamations grandiloquentes, ils ont étalé leur autosatisfaction devant les caméras, comme si cette victoire massive du bon sens était la leur, le tout, comble du grotesque, en compagnie des tortionnaires de la Palestine. Peine perdue : dans la chaîne des responsabilités qui ont conduit au crime terroriste du 7 janvier, c’est hélas l’incroyable cynisme des dirigeants français qui constitue le troisième chaînon.  

4.Posté par mangerune le 15/01/2015 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L' état islamique profite à qui ? qui aide l' état islamique? cette mascarde est pour diviser les musulmans ..
quand on sait que le chef de l' état islamique à dit que ISRAEL n' était pas une menace et que cette méme personne à était un agent du MOSSAD ( révelation de SNOWDEN).

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires