Proche et Moyen-Orient

Un général français : «Nous sommes incapables d’affronter l'armée de l'air syrienne»


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 16 Octobre 2019 - 00:30 La généalogie de la question kurde


Le général Jean Fleury, ancien chef d’état-major de l’armée de l’air française, avoue la faiblesse de l’armée de l’air française face à celle de la Syrie


Mohamed El-Ghazi
Lundi 27 Août 2012

Le général français Jean Fleury. D. R.
Le général français Jean Fleury. D. R.
Le général Jean Fleury, ancien chef d’état-major de l’armée de l’air française, avoue la faiblesse de l’armée de l’air française face à celle de la Syrie, en révélant que celle-ci «totalise environ 500 avions de combat, soit deux fois plus que la France». Dans une analyse publiée dans le journal Le Monde, ce militaire chevronné a estimé qu’avant toute intervention en Syrie, il faut que l’aviation ait au préalable la «maîtrise du ciel». Mieux encore, il a assuré que la zone d'exclusion aérienne réclamée par d'autres pose le même problème car pour détruire les appareils de Damas en vol, il faut une maîtrise du ciel parfaite.

Il a expliqué que l’intervention de l’Otan en Libye «n’a pas été difficile, car la force aérienne libyenne était peu opérationnelle», et les moyens de défense terrestres ont été vite détruits. Pour la Syrie, a-t-il continué, «la chanson n'est pas la même. Son armée de l'air totalise environ 500 avions de combat, soit deux fois plus que la nôtre ; bien qu'une partie d'entre eux seulement soit moderne, leur nombre et la qualité d'un entraînement conduit en vue d'une guerre éventuelle avec Israël en font un adversaire sérieux», et d’affirmer : «Nous ne sommes pas de taille à l'affronter.» Il a rappelé, à cet effet, la tentative d'intrusion de l’avion de chasse turc, par laquelle les Turcs ont voulu tester la défense aérienne syrienne, et qui a été abattu immédiatement. «Pour venir à bout aujourd'hui de l'aviation de Bachar Al-Assad, il faudrait employer toute la machine de guerre américaine et utiliser les aéroports de Grèce et de Chypre, voire du Moyen-Orient.» Il a soutenu qu’en Libye, l’armée de l’air française a été placée au premier rang de la coalition, en conduisant le premier raid contre Benghazi. «Face à la Syrie, nous ne serions qu'une petite force d'appoint placée sous les ordres de Washington ; ce ne serait pas très glorieux», a-t-il admis.

L’expert s’est étonné qu’un tel point de vue n’ait pas été émis, mais il s’est vite repris en expliquant que «ce serait reconnaître la faiblesse de notre aviation militaire». «Il est impossible aujourd'hui aux pouvoirs publics de proclamer cette faiblesse : la conclusion serait immédiate, le budget de la défense deviendrait prioritaire, ce qui serait contradictoire avec les engagements du président de la République», a-t-il conclu.


Lundi 27 Août 2012


Commentaires

1.Posté par bitat le 27/08/2012 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes incapables d'affronter l'armée de l'aire Syrienne. Mais avec une exclusion aérienne en Syrie comme en Libye, je pense qu'on serait capable d'affronter la population civile Syrienne. On fait nous les militaires Français, on est profondément ypocrite sioniste et on reçois les ordres du pentagone et d'israél qui nous demandent de suivre l'exemple de la guerre d'israél contre Gaza et le Liban , eux n'avaient pas d'avions, ni marines de guerre. Nous français supplétife de L'OTAN , qui avons perdus toutes les guerres , 14/18 ; 39/45 ; l'Indochine ; l'Algérie , nous avons BHL le général en chef philosophe atée laique ; Al Qaida ; la ligue Arabe et les Turques qui eux ont acheté plein d'avions de combats à l'Occident démocratique et des droits de l'homme blanc, et aussi on a des armes chimiques : pholsphor blanc , agent orange , uranium apauvri qui ont été utilisé sur les populations de Palestine , d'Irak , Libye , Afghanistan , Liban , et côte d'ivoire comme à l'époque des colonies racistes en Algérie et sans oublier la crême de la france, et le savoir faire français, c'est la torture généralisé et officiel, demandé aux Algériens qui ont encore des séquelles de ce qu'il en est. La torture on l'a exportée avec le général des lumières Aussarèse jusqu'en Amérique latine en Afrique en Asie et en Orient , qui était une religion plus qu'une tradition, enfin de compte elle se vendait beaucoup mieux que le fromage et le vin dans le monde et surtout elle ne nous coûtez pas chère , téléphone de campagne , gégène , transistor
un peu d'eau javel. C'est avec ça qu'on leurs à apporté la Civilisation Occidentale Matérialiste néo-libérale positive,
pour servir Juda et Satan.

2.Posté par do le 31/08/2012 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour le général Dempsey, président du comité des chefs d’état-major des forces armées US les positions des guerriers européens, type-Hollande sur la Syrie sont “au mieux”, “une source d’amusement”.


.".... Concernant la Syrie, Dempsey contredit plus ou moins Obama (on peut s'arranger dans l'interprétation), qui avait envisagé la possibilité d’une intervention en Syrie si les armements chimiques et biologiques devenaient incontrôlables ; il contredit également les guerriers européens, type-Hollande, qui vous assure qu’on étudie la mise en place d’une no fly zone. Dempsey commence par dire que ceux qui comparent la situation en Libye à celle de Syrie, notamment pour l’établissement d’une no fly zone, ou toute autre sorte d’intervention, ne font guère que nous fournir,Définitivement, pour Dempsey, – cela, il l’a déjà dit mais il le martèle plus que jamais, – une intrusion en Syrie présente des risques militaires énormes pour lesquels les forces US et celles de l’OTAN ne sont pas prêtes, et, sans doute, sans assez de moyens pour espérer l’envisager d’une façon assurée."....



http://www.dedefensa.org/article-le_g_n_ral_dempsey_en_a_assez_plus_qu_assez_31_08_2012.html

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires