insolite, humour, conspiration...

Un bon exemple de pédagogie de l'holocauste.


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 19:26 Gilets jaunes, la grande manip



Mounadil Djazaïri
Vendredi 12 Mars 2010

Un bon exemple de pédagogie de l'holocauste.
Je l'ai déjà dit sur ce blog, le fait d'appeler "shoah" ou "holocauste" l'action barbare des nazis qui a consisté à déporter et exterminer des Juifs pendant la seconde guerre mondiale n'est pas indifférente à notre compréhension de ce phénomène, extraordinaire par son ampleur, mais tristement ordinaire quant à la rationalité qui la sous-tendait.
Les termes "Shoah" ou "holocauste" non seulement circonscrivent cette tragédie exclusivement aux Juifs, occultant les Tziganes par exemple sous peine de dévaluation l'holocauste (dixit Elie Wiesel) mais excluent l'approche de ce phénomène en termes socio-historiques en le transformant en notion religieuse.
D'où la difficulté d'appréhender ces événements en terme historique à l'école qui se trouve confrontée à une impossibilité: transmettre en termes rationnels une expérience de type sacré. Et l'inefficacité notoire de la pédagogie traditionnelle de "l'holocauste" ou de la "shoah," ainsi qu'en ont témoigné à plusieurs reprises les ricanements ou autres comportements inattendus de la part d'élèves dûment expédiés en pèlerinage à Auschwitz par leurs établissements scolaires.
Les professeurs vraiment consciencieux sont donc amenés à faire preuve d'imagination pédagogique. Une imagination dont font parfois les frais les élèves ainsi qu'en témoignait l'histoire de cette jeune fille (juive justement) que son professeur voulait contraindre à porter une étoile jaune, au grand dam de sa famille. Ou encore ce jeu de rôles aberrant mis en place par une institutrice d'une petite ville anglaise.
Shocking, me direz-vous. Certes, mais ce jeu de rôles n'est en fait rien d'autre que la seule pédagogie efficace d'un phénomène situé désormais dans l'ordre du religieux. Et il doit être rapproché de certaines pratiques religieuses comme les crucifixions volontaires aux Philippines ou l'auto-flagellation chez les Chiites.

Royaume Uni: des enfants 'retirés à leurs familles' dans un 'jeu de rôle' sur l'holocauste.
Yediot Aharonot (Sionistan) 11 mars 2010 traduit de l'anglais par Djazaïri
 
Un enseignant désireux de donner à ses élèves de 11 ans un aperçu des horreurs endurées par des enfants juifs pendant la seconde guerre mondiale leur a dit que neuf d'entre eux allaient bientôt être séparés de leurs parents et pourraient se retrouver dans un orphelinat. Les parents furieus disent que leurs enfants ont été traumatisés.

Une institutrice d'une école primaire de Lanarkshire en Grande Bretagne a trouvé une façon créative d'enseigner les crimes des Nazis à ses élèves. Dans le cadre d'un "jeu de rôle sur l'holocauste", elle leur a dit qu'ils seraient bientôt séparés de leurs familles et pourraient se retrouver dans un orphelinat.

Le Daily Mail a rapporté mercredi soir que les élèves avaient fondu en larmes quand on leur a dit que neuf d'entre eux seraient retirés à leurs familles. Ce "jeu de rôles" étrange avait pour but de faire prendre conscience à ces enfants de 11 ans des horreurs subies par les enfants Juifs quand ils ont été envoyés dans des camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale.

La personne responsable de ce jeu de rôles n'était autre que la sous-directrice de l'école. Selon le reportage, elle a dit aux enfants sous le choc que ceux qui étaient nés en janvier, février et mars avaient des Quotients Intellectuels inférieurs à ceux des autres enfants, "en raison d'un manque de lumière solaire dans le ventre maternel"; et qu'ils devaient mettre des chapeaux jaunes et être envoyés à la bibliothèque.

Les parents d'élèves ont été très en colère après avoir eu connaissance de ce "jeu" et ont déposé une plainte officielle contre ce projet pédagofgque auprès de la ville de Lanarkshire, expliquant à quel point ce jeu de rôles "barbare" a traumatisé les enfants qui ont pleuré à chaudes larmes en classe.

 "Les enfants étaient bouleversés"

Selon la mère d'un des enfants, l'enseignante "a dit aux enfants qu'ils seraient probablement envoyés loin de leurs familles et que leurs parents en avaient été informés et étaient au courant. Quand un enfant demandait si cela signifiait qu'ils pourraient se retrouver dans un orphelinat, on leur a dit que c'était une possibilité.

A ce moment, beaucoup d'enfants ont été bouleversés. Un garçon a renversé sa chaise, un était en colère et a demandé à parler à un responsable mais la plupart d'entre eux pleuraient, certains pleurant abondamment.

"Leur calvaire a duré entre 12 et 15 minutes avant qu'on informe les enfants qu'il ne s'agissait que d'un jeu mais qu'il se poursuivrait jusqu'à l'heure du déjeuner.

"Ma fille, en fait aucun enfant, ne doit ressentir la terreur, la peur, la panique la ségéragation et l'horreur qu'un enfant de l'holocauste a subi pendant une des pires atrocités de l'histoire pour être capable d'éprouver de l'empathie pour eux afin de produire une histoire bonne pour un article," a déclaré la mère.

Une porte parole de South Lanarkshire a confirmé qu'une activité de jeu de rôles a eu lieu et que cette affaire sera traitée rapidement.
 


Vendredi 12 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par dik le 12/03/2010 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avant de décider éventuellement de réagir contre cette ignominie à l'égard de petits enfants innocents, le gouvernement Brown devrait demander à Natanyahu ce qu'il en pense pour ne pas courir le risque de prendre, involontairement, une mesure antisémite!

2.Posté par TATA69 le 12/03/2010 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vraiment prendre les gens pour de imbéciles.
A croire que seul les enfants juifs ont souffert.
Et les enfants ALGERIENS pendant la guerre d'ALGÉRIE, les enfants du RWANDA, de CUBA, d'AFRIQUE DU SUD,.....
Ce ne sont peut être pas des enfants et encore moins des être humain.
Pourquoi notre mémoire est à ce point sélective.
Y a t il une race supérieur à une autre, un groupe ethnique qui mérite plus qu'on parle de lui.
Arrêtons l'hypocrisie.
L’école n’est pas là pour instruire mais bien pour dés instruire.

3.Posté par redk le 12/03/2010 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens, le carburant sioniste se tarit, ils ne savent plus comment vendre leur Shoah Biz, ça se vendait bien à un moment, c'est pas la sioniste Claude Sarraute qui dira le contraire!!

http://www.dailymotion.com/video/xbfv2r_claude-sarraute-a-europe-1-le-91209_fun

4.Posté par ah bon le 13/03/2010 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Talmud (c'est-à-dire, le Talmud babylonien) le texte de Sanhedrin 37a restreint le devoir de sauver la vie et de ne sauver seulement que des vies juives.
Le livre sur la censure hébraïque, écrite par les Juifs eux-mêmes (Hesronot Ha-shas), note que quelques textes de Talmud utilisent l'expression universaliste :
“”Quiconque détruit la vie d'un seul être… il est comme s'il avait détruit un monde entier; et qui préserve la vie d'un seul être humain simple … il est comme s'il avait préservé un monde entier. “
Pourtant, Hesronot Ha-shas montre que ceux-ci ne sont pas les mots authentiques de l'original duTalmud.
En d'autres termes, l'interprétation universaliste précédente n'est pas le texte authentique du Talmud et ainsi, par exemple, cette version universaliste que Steven Spielberg dans son film réputé, la Liste de Schindler attribuée au Talmud (et qui est devenu la devise du film sur les posters et dans les publicités), est un canular et constitue la propagande a eu l'intention de donner un lustre humaniste à un Talmud qui est, dans son essence, raciste et une littérature de la haine chauvine.
Dans le texte Talmud authentique, original il déclare que “celui préserve une seule âme d'Israël,c'est comme s'il avait préservé un monde entier” (l'accentuation fournie). Le texte de Talmud authentique autorise seulement l'épargne de vies juives


5.Posté par Moha le 15/03/2010 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils veulent graver leur histoire a dormire debout dans l'esprit des jeunes, car sans cette histoire plus de culpabilité et surtout plus d'exploitation commerciale de la dite culpabilité, et bien sur que dans ce conte de feés la souffrance des israeliens est superieur a toute autre souffrance car seul eux sont de vrais etres humains...
les autres ne sont que du betail tout juste bon a exploiter pour leur propre bien etre selon leur propres enseignements " religieux ", voila le monstre auquel les palestiniens font face depuis 60 ans, la renaissance delocaliseé des ideaux nazis sous un nom different, mais le peuple palestinien est courageux et finiras par vaincre aucun doute dans mon esprit a ce sujet

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires