insolite, humour, conspiration...

Un Apprenti Espion du Mossad Pris Entrain De Planter Une Bombe


Dans la même rubrique:
< >

Un apprenti espion des services secrets /assassinats ciblés/opérations sous faux pavillon du Mossad a été pris en flagrant délit de plantage de bombe sous une voiture à Tel Aviv


Myriam Abraham
Vendredi 27 Novembre 2009

Un Apprenti Espion du Mossad Pris Entrain De Planter Une Bombe
Gaza 2003 attentat à la bombe 3 agents de la CIA tués la Resistance palestinienne accusée a nié toute responsabilité

Un apprenti espion des services secrets israéliens du Mossad a été arrêté lundi par la police de Tel Aviv alors qu’il participait à une opération d’entraînement selon ce qu’ont rapporté les médias israéliens.

Le jeune apprenti espion a été repéré par une passante alors qu’il plantait une fausse bombe sous un véhicule dans la ville.

Selon Ynetnews, le quotidien en ligne à grand tirage israélien, le témoin, Niva Ben Harush, leur a dit que 15 mn après avoir signalé l’espion novice à la police le port de Tel Aviv a été bouclé et les gens évacués. Ce dernier a seulement pu convaincre la police qu’il était un espion après avoir été placé en garde à vue et interrogé par un officier. Des commentateurs de la chaîne israélienne TV10 ont fait tout haut la même remarque que de nombreux israéliens ont fait tout bas: « espérons que les agents du Mossad sont plus discrets et efficaces à l’étranger ».

Les autorités israéliennes ont refusé de commenter l’incident bien que les médias israéliens aient tous exprimé leur vive surprise.

Le Mossad ne prévient pas la police locale lorsqu’il organise des séances d’entraînement « live » en pleine rue.

Le Liban a été secoué par de nombreux attentats à la voiture piégée ou minée, notamment celui de l’ex premier ministre Rafik Hariri pour lequel la Syrie a été accusée sans preuve.

Ces derniers mois, les services de sécurité intérieure libanais aidés de l’armée et du Hezbollah, ont démantelé plusieurs réseaux d’espions travaillant pour le Mossad. 150 personnes ont été arrêtées et certaines déjà jugées dont cet ancien général libanais à la retraite et sa femme, tous deux récemment condamnés à mort par la justice libanaise pour avoir travaillé pour le Mossad.

Le Mossad a depuis longtemps été accusé d’avoir organisé ces assassinats à la voiture piégée au Liban pour déstabiliser le pays et inciter à la guerre civile. Il est également accusé de faire de même dans certains autres pays dont l’Irak, avec toujours le même but, déstabiliser et provoquer des conflits interéthniques et ou interconfessionnels.

Cet incident est une preuve de plus que dans ces assassinats à la voiture piègée le bras long du Mossad à l’étranger est impliqué, mais aussi dans ceux attribués à la résistance palestinienne en territoire israélien et palestiniens occupés, qui pourraient bien avoir été l’œuvre d’agents du Mossad.

Le cloisonnement hermétique entre services secrets et police locale israélienne, comme l’a révélé cette histoire, ne fait que renforcer la chape de plomb tombant sur la véritable identité des auteurs d’attentats, et ce d’autant plus que côté palestinien le cloisonnement entre les cellules opérationnelles des différents groupes de la résistance rend aussi difficile l’identification des responsables. Lors de certains attentats commis en Israël ou à Gaza comme celui qui a coûté la vie à 3 agents de la CIA en 2003 et qui portait la signature du Mossad/service secret de l'armée israélienne, la résistance palestinienne a nié sa responsabilité.

Le Mossad, qu’on sait avoir été à l’origine de certains attentats à la bombe commis en Irak contre la communauté juive irakienne, ses institutions, et synagogues, pour provoquer un vent de panique et faire émigrer les Juifs irakiens en Palestine, est un habitué de ce genre d’opération. Son apprenti espion pris la main dans le sac ne fait que renforcer cette certitude.


Vendredi 27 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par ANTIMANIPE le 27/11/2009 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Méthodes classiques des services secrets de l'entité sioniste, rien de bien nouveau sous le ciel de Palestine,mais il est bon que cela se sache.

2.Posté par L17 le 27/11/2009 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela ne m'étonne pas : il y a longtemps que je pense que Israël est à l'origine des attentats au Liban.

3.Posté par Basileus le 12/12/2009 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'année dernière en Israël,il y a eu 450 morts par attentats ,dont ....3 par des palestiniens... le reste était uniquement le fait de règlements de compte entre gens de la mafia (principalement de la mafia russe) .
Piour rappel,sur 1.000.000 de "juifs" russes,400.000 étaient juifs,les autres se bornaient à se faire la malle ...
Le grand rabinat s'en inquiète d'ailleurs +++

4.Posté par Basileus le 12/12/2009 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ce qui est de la mort d'hariri,ma version est la suivante :

C'est effectivement des membres d'un service secret syrien qui on fait le couip .

Mais Israël avait mis la main dessus sans qu'ils ne s'en rendent compte,via un dévoyement de leurs chefs (à l'époque quasi laissés à eux même au Liban) .

Donc si on remonte la piste,on va tomber sur des syriens .

Et on remontera jamais plus haut ...

Pourquoi déssouder Hariri ?
Tout simplement parce qu'il avait fait son temps,et que maintenant il était une gène pour le départ des syriens ...

Modération : analyse 100% hasbaro-casher, con-gratulations !

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires