EUROPE

Ukraine de l'Est: fédération ou sécession?


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 00:35 La course à la domination de l’Espace



Mardi 22 Avril 2014

Ukraine de l'Est: fédération ou sécession?
The vineyard of the Saker
 
La situation en Ukraine continue de se caractériser par un grand chaos et un renforcement graduel et régulier de la résistance de l'est
 
Suite à une attaque des forces pro-régime contre un checkpoint de la résistance à Slaviansk pendant le week-end, le ministre russe des Affaires Etrangères, Lavrov, a accusé le régime révolutionnaire de Kiev de violer les termes de l'accord.
 
Il semblerait que l'attaque ait été organisée par le Secteur Droit (c'est la conclusion à laquelle sont arrivés les Russophones au vu des armes et des documents qu'ils ont saisis) et que Kiev ne réussisse pas à les contrôler. C'est probablement le cas (même si le Secteur Droit nie toute implication). Mais le régime a aussi déclaré que les manifestants qui occupent toujours la place Maidan à Kiev ont l'autorisation légale de s'y trouver. En fait que le régime ne veuille pas respecter les termes de l'accord ou qu'il en soit incapable ne fait aucune différence pour les Russophone de l'est: ils doivent dans les deux cas enterrer le même nombre de morts et faire face aux mêmes menaces. Voyez vous-même ce que les voyous du Secteur Droit ont fait à un Russophone hier, (pas besoin de traduction):
(Voir la vidéo sur le site de The Saker (NdT)
  Et il y a beaucoup d'autres cas semblables.
 
Une autre vidéo impressionnante montre un homme essayant d'arrêter un char avec sa main, (là non plus pas besoin de traduction):
(Voir la vidéo sur le site de The Saker (NdT)
 
Très honnêtement j'ai l'impression qu'à ce stade une solution négociée est devenue impossible. L'Est n'a vraiment personne avec qui négocier.
 
Par conséquent voilà, à mon sens, ce qui va se produire:
 
1) La résistance orientale va se procurer plus d'armes, recruter plus hommes, installer plus de checkpoints, améliorer la communication, l'organisation et la discipline.
2) La plupart des villes orientales vont organiser une sorte de referendum.
3) Le gouvernement de Kiev ne fera rien.
4) Le Secteur Droit va continuer d'essayer d'attaquer tous ceux qui osent lui résister.
5) L'armée ukrainienne ne soutiendra pas le régime de Kiev.
6) L'Occident continuera à fermer les yeux et à défendre le régime quoiqu'il fasse ou ne fasse pas.
 
Si j'ai raison dans tout ce que je viens de dire, alors l'Est peut oublier toute idée de fédération et il devrait faire sécession. S'il le fait, il leur faudra rejoindre la Russie pour garantir sa sécurité. Quant à la Russie, si l'Est fait sécession et lui demande sa protection elle sera obligée d'envoyer des soldats ou de fournir quelque autre moyen d'assurer la sécurité. L'Occident piquera une violente crise d'hystérie et l'OTAN organisera certainement de grandes manoeuvres pour montrer que l'Occident est tout à fait déterminé à empêcher Moscou d'envahir la Pologne, l'Allemagne et pourquoi pas le Portugal.
 
Quant au régime de Kiev, il est en déroute complète. Quelquefois c'en est même carrément drôle. Il est allé jusqu'à publier une lettre ouverte du Ministère des Affaires Internes félicitant les forces spéciales Berkut pour leur courage et leur demander de les aider à défendre l'Ukraine. Si ces néo-nazis essaient maintenant d'obtenir l'aide des mêmes Berkut qu'ils ont attaqués, poignardés, lapidés, blessés par balles, diffamés, brûlés, humiliés et même dissous - cela signifie qu'ils sont vraiment aux abois.
 
Quant à l'Occident, il est tellement discrédité à l'Est qu'on aurait du mal à trouver une seule personne qui prenne ses promesses au sérieux.
 
Si je ne me trompe pas, on devrait maintenant entrer dans une phase de dégradation et de rupture.
 
On reste en contact
 
The Saker
 
Pour voir les vidéos et consulter l'original; http://vineyardsaker.blogspot.fr/2014/04/ukraine-sitrep-april-21-1932-utczulu.html
 
Traduction: Dominique Muselet


Mardi 22 Avril 2014


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires