MONDE

URGENT : Ben Ali massacre son peuple, plus de 50 morts en Tunisie


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 3 Septembre 2018 - 01:26 COMPLICITÉ ?

Jeudi 23 Août 2018 - 19:30 LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU



ahmed jelloul
Lundi 10 Janvier 2011

URGENT : Ben Ali massacre son peuple, plus de 50 morts en Tunisie
De violents affrontements se sont poursuivis entre la nuit de samedi et ce dimanche matin ayant entrainé plus de 50 morts dans les villes de Thala (16), Kasserine (22), Meknassi (2), Feriana (1) et Reguab (8).
Les forces spéciales et des milices parallèles (escadrons de la mort) ont utilisé des balles réelles pour venir à bout des manifestations qui ont duré jusqu’à l’aube de la matinée d’aujourd’hui. Des témoins sur place ont qualifié ce qui s’est passé de « massacre des civils. ». Les forces spéciales ont tiré sur les cortèges funèbres et empêché les cérémonies d'ensevelissements.
Kalima a appris que la police a tiré à balles réelles sur le cortège funèbre d’un manifestant tué par balles, obligeant à l’abandon du cercueil de ce dernier sur la route menant au cimetière. Des sources ont déclaré que le nombre de morts définitif n’a pas pu être déterminé. Néanmoins vingt deux personnes auraient été tuées par les forces de l'ordre durant les affrontements d’hier à Kasserine. A la cité Ennour dans la ville de kasserine, cinq manifestants ont été tués. Il s’agit de Raouf Bouzidi, Salah al Fridhi, Mounir Mbarki, Mohammed Lassoudi et Abdelkader Boulaabi. Dans la cité Ezouhour, trois personnes sont mortes. L’identité de seulement l’un d’entre eux a été révélée, il s’agit de Salah El Boughanmi.
16 personnes au moins ont été tuées et plusieurs autres grièvement blessées par balles dans des affrontements entre manifestants et forces de sécurité à Thala. Il s’agit de Marwan Jomli, Ahmed Boulaabi, , Nouri Boulaabi, Marwane Mbarek , Nouri Boulaabi, Marawne Anemri, Ghassane Ben Taib Cheniti, Mohamed Omri, et un vielliard âgé de 90 ans, de nom de Bechir El Mbarki asphyxié par les gaz lacrymogènes.
Les mêmes sources ont fait état de trois cadavres jetés dans l’oued proche de l’hôpital régional de Kasserine.
Dans la ville de Feriana, des sources ont fait état d’un bilan provisoire de plusieurs blessés et de la mort d’un jeune de 13 ans dont l’identité n’a pas été encore révélée ; une vingtaine de personnes grièvement blessées ont été transférés vers l’hôpital Habib Bourguiba de Sfax et vers celui de Kasserine.
Dans la ville de Meknassi, les affrontements qui se sont poursuivis ont fait deux morts, Chihab Alibi et Youcef Fitouri, et sept blessées graves ont été transférés vers l’hôpital de Gafsa.
A Reguab (au centre,90 km de Sfax), des affrontements ont fait plus de 8 morts et 7 blessés graves dans la nuit du samedi à dimanche.
Par ailleurs, le consulat de Tunisie à Pantin, a connu, le dimanche 9 janvier, un explosif qui a causé des dégâts légers sur le portail. Suite à cet incident, l’ambassadeur de Tunisie, Raouf Najar, a déclaré que l’ambassade était victime d’un attentat terroriste qui serait dû à l’amplification des événements de protestation sociale qui secouent le pays.


Lundi 10 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par Abelkader DEHBI le 10/01/2011 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas tant ce pauvre et indigne Ben Ali qui assassine son peuple, c'est plutôt sa pourriture de coiffeuse, chaperonnée et manipulée par le puissant lobby sioniste de Tunisie qui fait la pluie et le beau temps dans le pays et qui a fait main basse sur toute la vie économique et financière tunisienne.

2.Posté par HAMMANA le 10/01/2011 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

-La similitude entre les évènements qui se déroulent en Tunisie et en Algérie apporte une preuve supplémentaire que tous les dirigeants arabes sans exception aucune sont les bons élèves de l'occident et les dévoués au lobby sioniste dont ils appliquent scrupuleusement les directives et les injonctions.Sinon,comment expliquer qu'ils se permettent de déclarer la guerre à leur peuple et donner ordre à leur police politique de tirer sur leurs citoyens qui ne revendiquent que leurs droits à vivre dans la dignité au point de commettre un carnage.
-Ces régimes pourris et imprégnés de l'idéologie sioniste ne se soumettent au dialogue que lorsque ils y sont contraints.C'est pourquoi, il aurait fallut que des dizaines de vies humaines soient sacrifiées pour qu'ils daignent reconnaitre enfin une infime partie des droits constitutionnels qui nous reviennent et qui ne sont ni un don du gouvernement ni de quelqu'un d'autre.
-Maintenant que leurs mauvaises intentions sont dévoilées pour que personnes ne soit victime de la propagande officielle de systèmes qui puisent leur légitimité de notre disposition à etre toujours sensibles à leurs discours démagogiques ,il est de notre devoir de continuer le combat jusqu'à leur effondrement comme l'unique moyen d'expression en s'inspirant du parcours d'autres sociétés qui ont réussi à imposer la démocratie à leurs gouvernants(cas du VENEZUELA et de l'ARGENTINE).Le cas échéant,nous serions condamnés à vivre sous l'iniquité et la tyrannie sans autre alternative.

3.Posté par tarik le 10/01/2011 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@HAMMANA
entierement d'accord avec ce que tu ecris , seul le sacrifice permettra de retrouver la liberté kidnappée par ces monstres !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires