Conflits et guerres actuelles

UKRAINE/EST: L'ASSAUT GENERAL CONTRE LES INSURGES FIXE AU 2 MAI ET CONFIE AUX NEONAZIS DE PRAVIY SEKTOR !


Dans la même rubrique:
< >


Jeudi 1 Mai 2014

UKRAINE/EST: L'ASSAUT GENERAL CONTRE LES INSURGES FIXE AU 2 MAI ET CONFIE AUX NEONAZIS DE PRAVIY SEKTOR !
# LUCMICHEL.NET/
avec RIA Novosti – PCN-SPO / 2014 04 01 /
Alerte rouge /

 
Un assaut général des postes de contrôle et bâtiments occupés par les protestataires dans le sud-est de l'Ukraine aura lieu le 2 mai, a fait savoir à RIA Novosti une source au sein de l'état-major interarmées ukrainien , effrayée par le bain de sang programmé.
Selon la source, la gestion de l'opération a été transmise du ministre de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov au chef du Service de sécurité ukrainien SBU Valentin Nalivaïtchenko en raison de l'échec de sa première étape.
"Conscient qu'il est inutile d'employer des unités de l'armée régulière dans les régions de Lougansk et de Donetsk, Nalivaïtchenko, après des consultations avec Dmitri Iaroch, a organisé la formation de bataillons spéciaux du Secteur droit (PRAVIY SEKTOR, organisation néonazie associée à la junte de Kiev et à sa « garde nationale » néofasciste, ndlr) en vue de lancer un assaut général contre les sites contrôlés par les séparatistes, notamment dans la région de Lugansk", a indiqué l'interlocuteur de l'agence
Toujours d'après la source, le chef du SBU a reçu l'ordre de rétablir le contrôle de la région de Lougansk dans un délai de 24 heures "coûte que coûte".
 
KIEV AUX ABOIS
 
Depuis le putsch du 21 février à Kiev, les grandes villes de l'Est et du Sud de l'Ukraine, dont Donetsk, Kharkov et Lugansk, connaissent une mobilisation sans précédent des partisans de la fédéralisation du pays qui contestent les nouvelles autorités pro-occidentales de Kiev et réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions.
Les protestataires ont pris sous leur contrôle des bâtiments administratifs dans plusieurs villes de la région. Le 15 avril, les autorités de Kiev a lancé une opération dite antiterroriste contre les manifestants impliquant des unités de l'armée régulière.
Ce Mercredi, le « président ukrainien par intérim » fantoche de la junte de Kiev Alexandre Tourtchinov a reconnu que « les forces de l'ordre n'arrivaient pas à prendre sous leur contrôle la situation dans les régions de Lougansk et de Donetsk ». De nombreuses unités de police, des anti-émeutes (ex Berkuts), des unités de l’armée ukrainienne (notamment de la 25e Brigade parachutiste de Dniepropetrovk, dissoute par Kiev) ont rejoint l’insurrection où se sont mutinées …
 
MOSCOU MET KIEV, WASHINGTON ET BRUXELLES EN GARDE CONTRE UN ASSAUT DANS L'EST
 
Une opération militaire dans les régions du sud-est de l'Ukraine pourrait entraîner des conséquences « catastrophiques », a averti le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé ce jeudi soir. Moscou exprime ses préoccupations face aux récents rapports des médias selon lesquels les autorités ukrainiennes envisageaient de lancer un assaut général contre les positions des partisans de la fédéralisation dans le sud-est du pays. « Si le « gouvernement ukrainien » (les guillemets sont du MAE russe) actuel procède à des actes tellement agressifs et irresponsables, cela aura des conséquences catastrophiques », lit-on sur le site officiel du ministère russe.
 
« Nous exhortons Kiev, ainsi que les Etats-Unis et l'Union européenne qui ont signé les accords de Genève, à ne pas commettre d'erreurs criminelles et à évaluer sobrement la gravité des conséquences possibles d'un recours à la force contre le peuple ukrainien », a déclaré le ministère.
 
Luc MICHEL


Jeudi 1 Mai 2014


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires