Néolibéralisme et conséquences

UE/Etats-Unis : deux banques centrales luttent contre la crise


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 9 Septembre 2018 - 03:10 La frivolité de la Valeur, ce cochon de Picasso

Jeudi 6 Septembre 2018 - 01:00 La situation financière Us...



Sergueï Gouk
Vendredi 29 Juin 2012

UE/Etats-Unis : deux banques centrales luttent contre la crise

Le chef de la Réserve fédérale des Etats-Unis invente de nouveaux moyens pour stimuler les investissements. Maintenant il faudra faire tourner la presse. La Banque Centrale Européenne ne cède pas à la Réserve des Etats-Unis. Les experts européens sont prêts à parier que au cours du troisième trimestre la BCE réduira encore une fois le taux jusqu’à 0,5%. Tenant compte de l’inflation de 2% les crédits seront octroyés même avec un bénéfice pour l’emprunteur.

Les centres financiers mondiaux ne veulent pas manquer l’avantage de la monnaie moins chère. Cependant, notre expert Iakov Mirkine, directeur de l’institut des marchés financiers et de l’économie appliquée de l’Académie financière est persuadé que l’UE a encore la possibilité d'augmenter la quantité d’argent dans l’économie.

En Europe la presse n’est pas encore vraiment lancée. J’ai sous mes yeux les graphiques de l'expansion monétaire aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en UE. Je vois très bien que la croissance de la masse monétaire en Europe est bien derrière les Etats-Unis. Je pense que c’est une des causes principales de cette crise compliquée en Europe. Pendant la crise les Banques centrales sauvent le secteur financier : elles impriment l’argent. Jusqu’à président, alors que cela se passe dans le cadre de l’inflation raisonnable, ce sont des mesures dirigées à améliorer le secteur financier.

Aujourd’hui les gens peuvent perdre le nord en raison de l’abondance des prévisions et des prédictions sur le destin de la zone euro. Même le chef du FMI Christine Lagarde exprime ses doutes concernant la viabilité de la monnaie unique.

Qu’est ce que les épargnants doivent attendre du comportement des deux monnaies principales dans un avenir proche ? – la question est adressée à Iakov Mirkine.

Le dollar se trouve sur la trajectoire du renforcement par rapport aux monnaies mondiales principales, avant tout l’euro. Qu’est ce qu’il faut acheter : les dollars où les euros ? Je choisirais les actifs en dollars américains. Cependant, si vos charges sont en euros il n’y a rien de pire que de s’agiter entre des marchés des changes quand ils sont en état de déséquilibre.
Les septiques européens qui ont changé d’opinion sur le dollar et l’euro, cherchent d’autres ports plus sûrs. Ils investissent dans les actifs de Suisse, d’Australie, de Norvège et du Singapour. Ils n’oublient pas la Chine et la Russie. Chacun choisi pour soi.

french.ruvr.ru



Vendredi 29 Juin 2012


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires