MONDE

Tunisie: nouveaux affrontements, quatre morts, l'UGTT soutient le mouvement


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 3 Septembre 2018 - 01:26 COMPLICITÉ ?

Jeudi 23 Août 2018 - 19:30 LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU



Dimanche 9 Janvier 2011

Tunisie: nouveaux affrontements, quatre morts, l'UGTT soutient le mouvement
Quatre personnes au moins ont été tuées et six autres grièvement blessées samedi soir par balles lors de nouveaux affrontements entre manifestants et forces de l'ordre en Tunisie, confrontée à une révolte sans précédent contre le chômage.
 
A Tunis, lors d'un rassemblement public samedi, la centrale syndicale unique, l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), a proclamé son appui aux revendications "légitimes" du mouvement.

   Les victimes de samedi ont été tuées lorsque les forces de l'ordre ont ouvert le feu sur des manifestants dans le centre de Tala, une localité proche de Kasserine, dans le centre-ouest du pays, a indiqué à l'AFP Belgacem Sayhi, un instituteur syndicaliste.
 
Durant les affrontements, Marwane Jomni, 2O ans, Ahmed Boulaabi, 30 ans, Mohamed Omri, 17 ans et Nouri Boulaabi, 30 ans, ont été tués et plusieurs autres personnes ont été blessées, selon un bilan provisoire recueilli auprès de Sayhi, et corroboré par deux habitants ayant requis l'anonymat.

 Parmi les blessés, six ont été très grièvement atteints et transférés dans un hôpital de Kasserine, chef-lieu de la région, selon les mêmes sources, où des affrontements sanglants ont été également signalés dans la nuit de samedi à dimanche. Un enfant de 12 ans aurait été tué d'une balle à la tête dans la cité Ennour, a affirmé un témoin ayant requis l'anonymat.

Les autorités sollicitées n'ont ni confirmé ni infirmé ces affrontements, encore moins leur bilan. S'il se confirmait, il porterait à au moins six morts le nombre de tués par balles depuis que Mohamed Bouazizi, 26 ans, s'est immolé par le feu le 17 décembre à Sidi Bouzid (265 km au sud de Tunis) pour protester contre la saisie de son étal de primeurs.

 Il est devenu depuis le symbole d'une révolte contre la précarité sociale et le chômage, notamment celui des jeunes diplômés.
   A Tunis, devant quelques centaines de personnes strictement encadrées par des centaines de policiers en civil et des unités anti-émeutes, le secrétaire général adjoint de l'UGTT, Abid Brigui, a proclamé son appui aux revendications "légitimes".
 
  "Nous soutenons les revendications de la population de Sidi Bouzid et des régions intérieures", a-t-il déclaré à la foule depuis les locaux de la centrale, sur la place Mohamed Ali.
 
"Il est contre nature de condamner ce mouvement, il n'est pas normal d'y répondre par des balles", a-t-il lancé sous les applaudissements, appelant  plutôt au "dialogue avec les jeunes".

La foule a observé une minute de silence à "la mémoire des martyrs" du mouvement social, entre hymne national et chansons engagées diffusés par hauts-parleurs.

La veille, Tala a été le théâtre d'affrontements violents durant lesquels les manifestants ont saccagé des biens et mis le feu à une banque et à des bâtiments officiels, selon un dirigeant syndical local.

Selon ce témoin joint par téléphone, l'armée s'est déployée samedi pour la première fois depuis le début des troubles, autour des bâtiments officiels.

Vendredi, cinq manifestants et un agent de sécurité ont été blessés lors d'un affrontement violent à Saïda, une localité proche de Sidi Bouzid.

Ce qui devait être une marche pacifique de lycéens, rejoints en cours de route par des habitants du village, a dégénéré en affrontements avec les forces de sécurité, qui ont fait usage de lacrymogènes, puis de leurs armes à feu, selon des témoins.
  
De nouvelles tentatives de suicide ont par ailleurs été signalées samedi par des témoins à Kasserine et à Sidi Bouzid, dont celle d'un père de quatre enfants, Moncef Abdouli, 52 ans, qui a tenté de mettre fin à ses jours en s'immolant par le feu près du marché, en plein centre-ville. 

A Kasserine, un jeune chômeur, Hilmi Khadraoui, s'est aspergé de pétrole près du lycée, tandis qu'un homme de 35 ans avait tenté de se suicider après une manifestation, selon un journal privé local.

Face à ces troubles, les Etats-Unis se sont comme de coutume ingérés, et ont convoqué l'ambassadeur de ce pays à Washington, Mohamed Salah Tekaya, pour demander le respect des libertés individuelles, notamment en matière d'accès à l'internet.


Dimanche 9 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par Souad le 09/01/2011 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plusieurs personnes ont été tuées et blessées par balles samedi soir à Tala, dans le centre-ouest de la Tunisie.

Le gouvernement a confirmé 2 morts, alors que les syndicats et opposants avancent 4, voire plus de 10 tués.

Selon Belgacem Sayhi, un instituteur syndicaliste, les victimes ont été tuées lorsque les forces de l'ordre ont ouvert le feu sur des manifestants.

2.Posté par Souad le 09/01/2011 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand un régime est tue ses propres citoyen, normalement c'est la fin d'haricot pour ce régime.

3.Posté par Abdulrahim le 09/01/2011 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Tunesiens ont de la chance encore dans leur malheur. Ils peuvent manifester et échapper à la mort. En Arabie Saoudite un autre régime dictateur soutenu par les sionistes, ne laisse aucune chance aux manifestants car il les tuent en masse sans qu'un seul peut échapper à la mort.

4.Posté par Png le 09/01/2011 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Oui mais arrétez les sucides Allah y n'aal chétane !! Perdant ici bas et en haut ...que Dieu nous en préserve . Quant aux autres qu'Allah leur fasse miséricorde.

5.Posté par Yasser le 09/01/2011 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a eu 20 morts dans la région de القصرین , et 6 dans la région de tala. Honte à ce régime dictateur mis en place et soutenu par l'Occident et les sionistes.

6.Posté par tartuz le 09/01/2011 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sinceres condoleances aux familles des victimes.Il faut que les TUNISIENS virent ce president dictateur et sa clique et les juger pour haute trahison et non assistance a peuple en detresse. TUNISIE, ALGERIE, et MAROC meme combat il nous faut recouvrer notre liberté.

7.Posté par ROBERT GIL le 09/01/2011 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai reçu ce courriel de quelqu'un qui l'a envoyé de Tunisie faites-le tourner. Merci


On me demande de communiquer le plus possible* et surtout aux médias l’info suivante, reçue ce matin, en provenance d’un prof de l’université de Sousse :

les choses ont très mal tourné à la fac: affrontements violents entre étudiants et forces anti-émeutes. La faculté ressemblait à un champ de bataille hier en fin d'après-midi. Les flics sont entrés dans l'enceinte de la fac et ont poursuivi les étudiants dans les couloirs et les salles (dont l'infirmerie)... un prof a été matraqué, j'étais insulté parceque j'essayais de m'interposer entre les flics et les étudiants, le doyen a aussi été insulté... les examens de l'après midi n'ont donc pas été passés...

Merci de diffuser, en enlevant la provenance du mail SVP

* en raison de l’absence de journalistes et des difficultés de com, complètement infiltrée.

Conscience Citoyenne Responsable


8.Posté par Trab le 09/01/2011 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le bilan s'alourdit encore en Tunesie. Un enfant de 12 ans aurait été tué d'une balle à la tête dans la cité Ennour ou la situation est très critique.
L'Occident dominé par les sionistes, parle peu ou rien de tout contre ce régime barbare qui est son chouchou.

9.Posté par Jimmy le 09/01/2011 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les sionistes via le secrétaire américain à la trésorie, vient de demander aux régimes arabes de moyen orient de baisser leurs frais pour jouer avec les oiseaux, les voitures de luxe, les casinos, les prostituées, l'alcool et d'aider financièrement la Tunesi pour que les gens puissent acheter quoi à manger.
Ainsi ils peuvent calmer le jeu en donnant le moyen aux autres arabes à manger.

10.Posté par amani le 09/01/2011 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Les agitations sociales dénonçant la pénurie d'emplois en Tunisie entament leur quatrième semaine."
cette version des evenements est loin de rendre compte de la realites des choses.je vous traduis quelques slogans que les foules crient depuis 3 semaines: "travail...liberté...dignite nationale" "Tunisie libre...dehors les BEN ALI" " s'exprimer...un droit/ creer des partis...un droit/ manifester... un droit" "travailler est un droit...bande de voleurs".hieret ce dimanche 21 morts
les tunisiens veulent leurs libertes politiques ICI ET MAINTENANT...et rien d'autre

11.Posté par moun le 09/01/2011 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne vois pas le rôle des sionistes dans tout cela, les problemes de la Tunisie vient des tunisiens, et particucilerement du régime mis en place
Faut arrêter de toujours cacher la betise humaine dérrière les sionistes. Ayez le courage de vos actes barbares !!!!

12.Posté par Said le 09/01/2011 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ moun
Tu ne vois pas le rôle des sionistes!!? Parce que tu ne veux pas voir.

Le régime a été mis en place par les sionistes et ces actes barbares se produisent via ce régime soutenu par les sionistes.

13.Posté par moun le 09/01/2011 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Said, tu ne vois que ce qui t'arrange ! ce régime a plus de 20 ans, tout le monde que la famille BEN ALI et Surtout sa femme sont conrompus et j'en passe !!!
La tunisie est une dictature, et si comme tu dis c'est les sionistes qui l'ont mis en place et bien les tunisiens du gouvernement (car je ne parle pas du peuple qui subit) sont également des sionistes car ils ont affamés leur peuple
J'aimerai qu'on arrête d'être hypocrite !!!!!

14.Posté par DSK le 09/01/2011 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'estime que ce n'est pas seulement le peuple tunisien qui doit se révolter, mais tout les peuples du monde entier qui doivent se soulever contre ce système matérialiste, diabolique et démoniaque installer et provoquer par les bankster (FMI,banque mondiale, Goldman sachs, franc-maçons, ainsi que Walt street...) avec leurs " ajustement structurel" imposer par le FMI qui a affamer les peuples les plus fragile à travers toute la planète dans le but d'engraisser la mafia financière internationale sur notre dos, après la Grèce, l'Irlande, le Portugal..la France aussi va avoir le "droit" au fameuses "mesure d'austérité" pour mieux nous plumer..bref comme dit un proverbe arabe "une seule main ne peut pas applaudir toute seule" (yed ouahda ma tsarfekch)

15.Posté par gjingis le 09/01/2011 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@jimmi

l Arabie saoudite va certainnement produire des efforts pour venir en aide a la Tunisie comme elle fait pour l Algerie pendant la decenie noire.

pensez vous que la Tunisie a besoin de cette aide?
pas non plus l Algerie avec sa reserve de 150 miliards d euro

nous allons bientot oblier les 1500 morts de GAZA.
car les chifres avancés par ces deux états sont loin de la réalité ,il faut toujours ajouter un zéro /par jour bien entendu.

mais si je reviens a ces émeutes qui sont autre chose que ca .les tunisiens tres assoifé de libertie vont saisir l occasion et la situation ne fera qu a s amplifier

Aucun pays ne viendra au secour , de ces peuples surtout pas les pays arabes





16.Posté par AS le 09/01/2011 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai essaye de faire une synthese avec de vrais infos pas des mythes sionsites de la propagande ...

http://islamic-intelligence.blogspot.com/2011/01/france-israel-algerie-la-resistance.html

17.Posté par Said le 09/01/2011 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ moun
Les sionistes ont mis ce régime dictateur en place depuis 1987 dont, ils sont à la source de tout ces problèmes en Tunisie. Si les dirigeants de la Tunisie sont des sionistes ou pas, je ne sais pas mais ils sont sous les ordres des sionistes.
D'ailleurs les sionistes via le secrétaire de la trésorie USA proposent en 1er lieu que le FMI donne l'argent à ce gouvernement pour nourrire la population, car ils disent bien que si un arabe n'a pas faim, il ne va pas bouger, dont ils ont bien étudié les comportement de la société des pays arabes.

18.Posté par NN le 09/01/2011 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vraiment bien que les gens commencent à bouger.

19.Posté par AS le 10/01/2011 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

24 morts au minima... mais comment on peut tirer sur ses propres enfants... le maghreb est une prison a ciel ouvert ou les gens sont condamnes a servir et mourrir la hawla wa la quwata ila billah

20.Posté par aissoune le 10/01/2011 02:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Liberté pour tous le maghreb !

21.Posté par Nassim le 10/01/2011 06:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@moun
Le vrai coupable est le sionisme car les sionistes soutiennent ce régime dictateur et barbare. La preuve qu'il n'y a aucun critique à son égard dans les médias en occident.

22.Posté par Ettounsi le 10/01/2011 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le bilan de ces derniers jours dépasse les 23 morts d'après des sources syndicales et des sites de l'opposition!
El jazeera a annoncé 19 morts hier soir!
La police du dictateur pro-sioniste Ben Ali a utilisé des balles réelles contre des manifestant à Thala et Kassrine.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires