MONDE

Tunisie : L’heure sonne pour les dictatures arabes



Gilles Devers
Samedi 15 Janvier 2011

Ben Ali quitte son pays et renonce à l’Europe pour éviter la prison. Un nouveau monde arabe se dessine. Nous devons une infinie reconnaissance aux Tunisiennes et aux Tunisiens, car ce qu'ils ont fait est un début. mouammar-kadhafi.jpg

Un criminel corrompu en fuite

Où va se poser Ben Ali, sa coiffeuse et sa clique ? Sa place est devant un tribunal, qui dira ses crimes et le collera en taule pour quelques décennies. Ou qu’il aille, il sera recherché. Tous ses biens, acquis par la corruption et le sang versé, doivent être saisis. Le pays qui le planquera ne méritera que le mépris, et devra céder, tôt ou tard.  

La nouvelle Tunisie

Après ces années de misère, le peuple tunisien doit se réinventer une histoire. Le pouvoir qui tiendra sera celui qui parviendra à réussir la fraternisation. Depuis des jours, la violence déferle, et la liste des civils tués par les armes est impressionante. Mais ce soir, nous avons tous vu des policiers embrasser les manifestants et des soldats saluer les cortèges. Une fois le salopard parti, tout redevient possible, même s’il faudra du temps, et une vraie liberté politique.

La transitionhosni-moubarak-394872.jpg

Le pays, ruiné économiquement, est à feu et à sang. Les rancœurs sont immenses, et la volonté de vengeance aussi. Comment ne pas le comprendre. Mais la misère économique ne va pas disparaitre par magie. Qui peut gérer la transition ? Comment ?

La France en dessous de tout

Tous, sans exception, ont loué la crapule Bel Ali. Droite et Gauche en osmose. Le dernier de la liste est notre Nicolas, venu il y a un an saluer son grand ami, avec ses « ministres » et une Rama Yade aux anges devant un pays si moderne. S’il le faut, on ressortira les articles de presse et les photos. Il y a moins d’une semaine, MAM proposait à Ben Ali l’assistance de la police française. Ce vendredi soir, le gouvernement déclarait qu’il refusait d’accueillir Ben Ali. Demain, toute honte bue, les mêmes salueront la Tunisie éternelle, et féliciteront cette transition. Ils ont minables et nuls. Une mention spéciale à Delanoë, qui ferait bien de la fermer par hygiène de la pensée.

Les islamistes…

Leur instrumentalisation a assis le pouvoir de Ben Ali. Sans eux, il aurait du céder la place et depuis belle lurette. Il était soit-disant le héros de la lutte contre l’islamisme, salué comme tel par le concert ectoplasmique des Européens. Et il s’est réfugié où l’ami Ben Ali ? En Europe ? Ou au plus prés de la source de son pouvoir pourri ? bouteflika.jpg

Les dictatures arabes

Je ne fais pas la liste… A part le Maroc, sous la ferme autorité de son roi, quel pays arabe peut envisager de vraies élections ? Après l’Amérique du Sud et les pays de l’Est, l’heure sonne pour les dictatures arabes, et plus globalement, pour celles du monde musulman. Rien ne sera simple, mais la chute de ces dictateurs est écrite.

En désespoir de cause, ils s’inventent des gloires religieuses, espérant un répit, mais c'est leur dernière cartouche. Le pouvoir iranien a tenu de justesse face à la volonté de son peuple, en grande partie car les manœuvres des US et de l’Europe étaient trop visibles. Fichons la paix à ces peuples, refusons de proposer nos modèles pour imposer nos vues ! Considérons-les comme de vrais peuples appelés à la liberté.

Finalement, le soutien de la classe politique française unanime à Ben Ali a été une bonne chose : après les faux semblants, elle a commencé à vomir son colonialisme bien pensant.

L'humanisme moderne, joué par quatre larves (Art naïf, XXI° Siècle)
L'humanisme moderne, joué par quatre larves (Art naïf, XXI° Siècle)


Samedi 15 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par soravardi le 15/01/2011 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les dictateures arabes peuvent être renversés à condition que les militaires soient du côtés du peuple.Qui dirigent l'algérie si ce n'est les précisément militaires.En tunisie ils ont rejoint le peuple.

2.Posté par soravardi le 15/01/2011 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"si ce n'est précisément les militaires"

3.Posté par Nenuphar le 15/01/2011 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"..... A part le Maroc, sous la ferme autorité de son roi, quel pays arabe peut envisager de vraies élections ?"

Vous me faites pitié avec cette exception que vous êtes le seul à trouver et à défendre.

Le Maroc est logé à la même enseigne, pourquoi le taire ?

Qu'il s'agisse de pauvreté, de corruption, de passe droits, de répression ou de dictature pure et dure, le Maroc n'échappe pas à la règle, dirions nous, sinon plus que d'autres ou du moins parmi ceux des pays que vous citez.

Vous devriez savoir, vous qui semblez tout savoir sur les autres, qu'au Maroc tous les postes "éligibles" sont distribués avant scrutin avec l'assentiment préalable du roi et de sa cour.

Vous devriez savoir, vous qui semblez tout connaître sur les autres, qu'au Maroc, le gouvernement est quasi sous domination de la famille El Fassi, proche du monarque et, fait et défait toute personne qui se trouve contre ses propres intérêts et ceux du roi en premier, service premier oblige.

Et pour conclure, il ne sert à rien de vous voiler la face en tentant d'en faire autant par la distillation de fausses remarques a seule fin de plaire au palais, les lecteurs et les concernés ne sont pas des demeurés pour croire à vos édulcorations partisanes et certainement intéressées.

4.Posté par Luc le 15/01/2011 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article c'est du n'importe quoi " Il encense le Maroc", c'est le comble.!!!!

5.Posté par Ffh le 15/01/2011 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai. Les Marocains ( tous ce que je connait ) sont à la botte du roi !!! Lorsque je leur rétorque qu'il n'y a de diviné qu'en Allah alors on me dit que je ne peux m'exprimer sur un sujet que je ne connaît pas et que comme je ne vis pas la bàs je ne peux rien dire .

6.Posté par HAMMANA le 15/01/2011 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Mr SORAVARDI

Les militaires ne sont jamais du coté du peuple que si ce dernier les oblige à l'étre comme c'est le cas aujourd'hui en Tunisie.Citez-moi un seul pays vivant sous la dictature et ou l'armée prend parti pour le peuple contre le gré de son commandement.C'est à nous de bouger pour imposer le changement et avoir en suite le soutien des militaires.L'inverse serait assimilable à une mutinerie légalement répréhensible.

7.Posté par redk le 15/01/2011 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nenuphar et luc, c'est juste de l'incompréhension, Gilles Devers qui est l'Avocat des victimes de Gaza n'absout pas le Roi du Maroc, il souligne que le peuple marocain ne peut prétendre a des élections et c'est vrai, ils sont les sujets d'un royaume et la royauté ne s'élit pas par le peuple, ils peuvent par contre le renverser comme ce fut le cas pour le shah d'Iran!!

8.Posté par Nenuphar le 15/01/2011 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ redk : " .... ils peuvent par contre le renverser comme ce fut le cas pour le shah d'Iran!! ".

CQFD, cela va s'en dire mais c'est mieux en le disant et Gilles Devers a failli.

9.Posté par Nenuphar le 15/01/2011 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" ... sans dire ... "

10.Posté par soravardi le 15/01/2011 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les dictateures arabes peuvent être renversés à condition que les militaires soient du côtés du peuple.Qui dirigent l'algérie si ce n'est précisément les militaires.En tunisie ils ont rejoint le peuple.


11.Posté par Nenuphar le 15/01/2011 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@soravardi arrêtez donc avec vos certitudes.

Le monde entier est dirigé par les militaires, y compris les prétendues démocraties au rang desquelles les USA.

Connais-tu le lobby militaro industriel ?

Alors cesses donc de dénigrer aveuglément ce qui te dépasse, tu n'arriveras à convaincre que les idiots.

12.Posté par Nenuphar le 15/01/2011 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En plus tu radote.

Un commentaire en 1 et le même en 10, faut le faire, changes d'idée préconçue au lieu de faire le ara

13.Posté par PeaceForce le 15/01/2011 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les islamistes…

Leur instrumentalisation a assis le pouvoir de Ben Ali. Sans eux, il aurait du céder la place et depuis belle lurette. Il était soit-disant le héros de la lutte contre l’islamisme, salué comme tel par le concert ectoplasmique des Européens. Et il s’est réfugié où l’ami Ben Ali ? En Europe ? Ou au plus prés de la source de son pouvoir pourri ?


ça c'est vrai, les laïcites de France se vantaient de la Tunisie comme un exemple où les "islamistes" n'étaient plus et les symboles religieux aussi!! Et tout leur baratin sur le voile, etc.....

ET LA, Ben Ali va où ?? Au pays des connards de Saouds Wahabbistes!!!

Voyons ce que vont dire les laïcistes!!! LOLLLLLLL MDR!!!!

14.Posté par PeaceForce le 15/01/2011 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui les nuls qui glorifiaient Ben Ali et son régime, vont reglorifié le nouveau régime avec pleins de messages d'espoir, etc.... Ahlalalala!! Ces hypocrites, si seulement on pouvait leur casser la gueule tellement ils sont ridicules et tellement ils croient qu'on ne voit pas leur mascarade!!!

15.Posté par AS le 15/01/2011 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

forces speciales americanes deja arrivees en tunise, general rachid ammar en charge... les israeliens souhaitent utiliser la tunise comme base de destabilisation et stopper la contagion des revoltes... faites passer le message...

le sefarade ben ali aurait du etre juge en tunisie... l'armee tunisienne a fait une erreure magistrale et elle risque de le payer cache car la revolution doit rester entre les mains du peuple ...

les sefarades d'al soaud ont accueilli un islamophobe... preuves que lerus jeux est visible de tout le monde... les saoud et les ssefarades arabes ont conduit le monde musulman a la faillite... ne l'oublions jamais... les saoudiens ultra 'sunnite' qui accueillent un type qui a fait du massacre et de l'insutle a l'Islaam son fond de commerce

16.Posté par le journal des tueursnet le 15/01/2011 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rouge Jasmin
Le Jasmin c’est désormais le nouveau parfum, de ces jeunes tunisiens qui ont donné leur sang pour mettre fin à la corruption, l’abolition des privilèges… quel sublime sacrilège !
Qui indique, qu’il n’y a pas, qu’il ne peut y avoir d’autre souverain que le Peuple.
Pas d’autre destin que celui qu’il se choisit : le sien.
La Tunisie vient d’ouvrir les yeux du monde sur ce qui est désormais possible : la Révolution…
Quitte à mourir autant mourir pour les autres…
Un peuple qui se soulève comme un seul homme
Ce n’est plus Rome, mais Carthage !
J’ai la rage, pas vous ?

http://www.tueursnet.com/2011/01/rouge-jasmin/://


17.Posté par Souad le 15/01/2011 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben ali a trouvé refuge chez les dictateurs saoudiens. 22 pays arabes, 22 dictateurs et sont tous soutenus par l'Occident dominé par les sionistes.

18.Posté par Abdulrahim le 15/01/2011 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben Ali se réfugie chez les dictateurs saoudiens ...
Les dictateurs saoudiens sont pire que Ben Ali car eux et leurs palais sont protégés jour et nuit par les bases installées en Arabie-Saoudite.
Il y a souvent des manifestations mais elles sont étouffées d'entré et les médias des sionistes ne disent même pas un mot.

19.Posté par Mohamed Bouazizi le 15/01/2011 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

T'inquiète ya HEZBOLLAH@ ni les américains ni aucune autre puissance viendra souiller la terre de TUNISIE car les tunisiens sont très soudés et très homogènes, la preuve par cette révolution ou ils étaient tous déterminés et uni comme un seul homme pour chasser leur dictateur ainsi que ses clans mafieux des Trabelsi sans l'aide d'aucune puissance occidentale, au contraire les dirigeants occidentaux on voulu le garder jusqu'au bout.
Même si le chemin risque d'avoir quelques embûches mais tôt ou tard les tunisiens vont enfin reprendre leurs destin en main comme des grands!!!

20.Posté par COLBERT le 15/01/2011 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est très bien ce qu'on fait les tunisiens, mais ne jamais crier victoire trop tôt.

Ceux qui soutenait cette crapule de Ben Ali sont ceux qui gouvernent actuellement, la France est aux aguets pour proposer un des leurs, à savoir un "tunisien pure produit occidentale" qui ne sera là que pour servir les demandes des occidentaux.

Le peuple doit être relativement vigilant, toutes leurs souffrances risquent de passer aux oubliettes. Il faut impérativement juger et comdamner tout l'entourage de Ben Ali, y compris les ministres actuels et le président du parlement qui vient de prendre la place du président par intérim.

Ce sont tous des crapules à la solde de Ben Ali et qui comme par hasard crache dans la soupe maintenant.

Il faut un nouveau président garant des droits de l'homme et mais aussi garant de la religion. On a vu un Ben Ali avide d'argent et de pouvoir, un berlusconi à la tunisienne!!

La Tunisie est un pays musulman qui doit renouer avec ses principes religieux quitte à déplaire aux artistes et autres tunisiens vendus exilés et soutenus par la France.


21.Posté par Hijack le 15/01/2011 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mille bravos au peuple tunisien ... qu’il donne l’exemple aux autres pays arabes.

Révolution = Evolution !

Y compris le Maroc ... car en plus de sa politique intérieure désastreuse pour le peuple ... c'est aussi et surtout sa politique étrangère soumise à l'impérialo/sionisme.

22.Posté par dik le 16/01/2011 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il paraît que le Général chef des armées aurait proposé à Ben Ali le choix de démissionner ou de mater la rébellion. Si cette crapule de Général pouvait réfléchir un instant, il comprendrait que dans tous les cas, c'est lui le bras armé du despote, qui devrait être lynché encore plus sévèrement que son maître. Il paraît qu'il a été arrêté. N'empêche, difficile de faire confiance aux successeurs "provisoires" du dictateur, étant tous des "officiers" de son establishment.

23.Posté par jesus christ le 16/01/2011 01:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la roue tourne et partout, l occident est pris de cours, volontairement ou pas, le reste suit..l Afrique entière doit trouver son indépendance, comme l a dit kadhafi, il faut qu elle créait une armée d au moin 1 million d homme pour qu elle puisse protéger ses richesses et se développer, après l attitude de l occident changera...

24.Posté par le_tout_puissant le 16/01/2011 03:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'heure n'a pas sonné pour les dictatures arabes. De sympathique "démoncraties" prêt fabriquées par l'engeance mondialiste seront mise en place.

Le départ de Ben Ali est une pure mise en scène stratégique dont la vocation est d'éviter un potentiel embrasement plus important de la Tunisie mais surtout de toute l'Afrique du Nord. Il était impératif de vite éteindre ce petit incendie risquant de prendre des proportions difficilement contrôlables.

Dans le cas tunisien il y avait 2 options sur la table:

Option 1: Une répression ferme et sanglante adoucie par quelques concessions du genre augmentation sensible des salaires avec pour aboutissement possible deux cas de figures: soit la populace se calme, soit elle s'énerve encore plus au point de rallier avec elle une partie des forces armées avec risque de contagion dans le reste de l'Afrique du Nord.
De plus quelque soit l'issue de cette option cette dernière est risquée. En effet même en admettant que la populace soit matée après quelques sanglants massacres les pays amis de la Tunisie se trouveraient embarrassés de continuer à donner du crédit au bourreau Ben Ali. Nous savons à quel point les lucifériens humanistes ont à coeur auprès du grand public zombifié de faire figure de chantre de la démocratie. Dans le cas tunisien il aurait été difficile de trouver une justification au maintien de relations amicales avec Ben Ali. De plus Ben Ali était déjà désavoué par la presse française, en d'autres termes ce dernier était déjà abandonné par les forces occultes dirigeant notre monde.

Option 2: Mettre en scène le départ et la disgrâce de Ben Ali sans pour autant changer fondamentalement l'équilibre des pouvoirs, en mettant éventuellement en place une "démoncratie".

Cette deuxième option fut choisie car elle est "tout bénéfice". La populace crie à la victoire, Ben Ali prend une retraite dorée certes un peu humilié mais il s'en remettra, et les équilibres occultes du pouvoir, c'est à dire ceux qui comptent vraiment, seront maintenus. Voilà tout le charme de la "démoncratie"! Faire croire aux gens qu'ils sont les maîtres, que le pouvoir a changé de main alors que fondamentalement strictement rien n'a changé!

Cerise sur le gâteau: cette épisode tunisien sert aussi à salir un peu plus encore le dégénéré Sarkozy, nous assurant une fois de plus la victoire monstrueusement triomphale de DSK.

Mon pronostic:

Premier tour: DSK, Marine Le Pen et Sarkozy.
Deuxième tour: DSK vs Marine Le Pen avec victoire éclatante pour le premier.

25.Posté par Youn le 16/01/2011 06:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maintenant, ce qu'il s'agit de faire, c'est de liberer tous les prisonniers politiques.

Quant à la prochaine élection, les partis favoris des occidentaux recevront de l'argent, des démagogue efficace, et tout ce qu'il faut pour que la Tunisie ne soit pas réellement indépendant.

26.Posté par FUTURO le 16/01/2011 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des révolutions maghébines pour des guerres civiles européennes
Pourquoi la Tunisie, cette « prison à ciel ouvert » relativement paisible a été déstabilisée aussi vite et surtout maintenant …
Cette question doit être examinée dans le cadre de la stratégie du chaos par la guerre de religionexplicitée très efficacement par Alain Soral dans son bloc notes n°56 « qui veut une nouvelle guerre de religion ? … deux camps pour se haïr, mais un seul sponsor ».
Ne pas se poser cette question, c’est faire preuve d’une énorme naïveté stratégique qui fait de nous des « dissidents » hors sujet donc inoffensifs voir idiots utiles.
Or ce qui ce joue avec ce petit pays de 10 millions d’habitants est extrêmement stratégique ( si ça prend et ça prend …).
La dictature de Ben Ali, rampart aux radicaux religieux qui n’existent pas (ou crées et financés par ces « Bolchéviques » dont a parlé l’ambassadeur de Tunisie à l’UNESCO, Mezri Haddad chez Bourdin) est-elle devenue malgré elle un frein à la stratégie de guerre de religion.
Le Liban n’était –il un état paisible et multiconfessionnel qu’il fallait détruire pour justifier cette opposition soit disant ancestrale entre les juifs et les musulmans.
De la même manière, en ce moment : opposition entre Gbagbo (le chrétien) et Ouattara (le musulman) …
Je crains effectivement que la joie légitime du peuple tunisien laisse rapidement place au chaos qui la crise obligataire imminente aidant fera tâche d’huile dans l’ensemble du Maghreb.
A noter que tous les chefs d’état maghrébins, haïs par leur peuple, sont vieillissants (Bouteflika, Moubarak, Kadhafi) ou malades (Mohamed VI, Bouteflika, Moubarak).
C’est alors que la filiale Al Qaida Maghreb, pour le moment à l’essai au Sahel, s’empressera de monter en Afrique du Nord pour justifier la guerre de religion aux yeux d’un public européen convaincus par les meurtres des touristes français au Niger ou au Mali.
La violence des islamo racailles (encore une expression du virtuose Alain Soral) subventionnés aux pétrodollars US et Saoudien atteindra ainsi les banlieux françaises au moment opportun, le même que celui des agences de notation ou des banksters si vous préférez.
Marine Le Pen sera propulsée vers des sommets électoraux inespérés parallèlement à une politique de répression du coupable désigné : l’immigré musulman bras armé du grand Capital hier, victime expiatoire de l’européen fauché demain.
Dans ce contexte de déclassement vertigineux du niveau de vie des français, l’armée française conduite par un Alain Jupée (il aura enfin son heure de gloire) réprimera les islamo racailles (mais pas seulement) pour justifier une politique sécuritaire.
Et Sarkozy fut réélu, et les bijoux de famille (infrastructures, énergie, transport public, sécurité sociale, retraite …) vendus par l’intermédiaire des grands usuriers, j’ai nommé DSK.
DSK ne se présentera pas à la présidence d’un état en ruine, il a trop de travail ailleurs pour bien faire son travail comme l’a précisé le grand initié Michel Rocard (inventeur de l’arme de destruction massive : le RMI) dans son entretien le 02 novembre 2010 chez Bolloré (Direct Matin) : « Que DSK finisse son boulot au FMI. C’est beaucoup plus important que d’être président de la République ».
Merci de tenir informés vos proches pour ne pas tomber dans ce panneau énome mais tellement diabolique.

27.Posté par Chti tonnsy le 16/01/2011 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les deux pays qui devraientt recouvrer sa liberté prioritairement sont à mes yeux l'Egypte puis l'Algérie.

Ce sont deux grands pays importants pour le renouveau du maghreb, ensuite devraient suivre la Lybie et le Maroc. Et là un Maghreb United libre de régimes fantoches et dictatoriaux

Le refus de la France à Ben Ali est un cadeau pour ce dernier car cela lui évite de rendre des comptes... Et rien que pour cela nos politicards français devraient rendre des compte !

Par ailleurs actuellen=ment ce n'est qu'une demi victoire ! La vraie viendra quand tous ces pourris à tous les niveaux quitteront leur pouvoir et que le peuple élira librement ses représentants. Les puissances coloniales sont aux aguets pour y mettre un nouveau karzaï tunisien

28.Posté par ironman le 16/01/2011 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'oublions surtout pas la republique(francaise) des ripoux, dictature sanguinaire qui n'a jusqu'à present pas ete juges pour tous les crimes et toutes les atrocités qu'elle à pu commettre depuis sa sombre histoire!
c'est aussi pour cette raison que notre ripoublique n'a point dit mot concernant ben ali ou les autres dictatures puisqu'elle aussi à commise les memes crimes et les memes atrocités !
cependant, cette histoire de regime tunisien qui tombe et qui n'etait pas prevus pour les droits de l'hommiste francais à 2 balles , est un mauvais coup et il risque de se generaliser dans la region puisque c'est devenu la reference en matiere de revolution en cette nouvelle annee 2011.
apres la tunisie , à qui le tour? l'egypte, le maroc ou l'algerie? la jordanie?
en tous cas c'est un exemple(la revolution tunisienne) pour le monde entier maintenant et pour tous les peuples qui aspirent à la liberté, au partage des richesses,au travail et à de meilleurs conditions de vie et aussi au droit de culte, à la liberté de religion ( chose que la france ne respecte pas)!

29.Posté par Johnny Mac Load le 24/01/2011 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certes les Tunisiens ont donné l'exemple et surtout beaucoup d'espoir aux peuples opprimés du monde arabe.

Mais l'euphorie va vite se dissiper.

car en Algérie par exemple les vies humaines n'ont vraiment aucune valeur pour les dirigeants mafieux à la tête de ce pays.

Outre les 150 000 morts de la décéennie noire des années 90 dans laquelle le pouvoir a eu un rôle important d'assassin, l'immolation d'un jeune par le feu ne semble émouvoir personne.

J'ai bien peur que la dictature algérienne se perpétuera encore très longtemps avec la bénédiction d'un Zakozy obséquieux à outrance envers Bouteflika..

Pauvre peuple algérien auquel il ne reste plus que le visa oiu le radeau de fortune de harragha.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires