MONDE

Tuerie de San Bernardino: un témoin confirme la présence de trois hommes armés.Une arme de la police parmi les armes du crime!


Dans la même rubrique:
< >


Vendredi 11 Décembre 2015

Je vous ai entretenu dans mon précédent post de la tuerie perpétrée à San Bernardino en Californie, une action imputée à un coupe de Musulmans qui se seraient radicalisés avant de s’en prendre à l’institution d’aide aux personnes handicapées où l’un des deux époux travaillait.  

Dans le post consacré à cette affaire, j’avais inséré la vidéo dans laquelle l’avocat de la famille des présumés assaillants, interrogé par une chaîne de télévision, expliquait que rien ne collait dans cette affaire et tout particulièrement le fait que Tashfeen Malik et son mari Syed Farook gisaient morts dans leur véhicule, visages contre le plancher et menottés.

Exécutés de sang froid donc.

Mais il y a plus. J’indiquais aussi que les premières informations faisaient état de la présence de trois hommes blancs en tenue militaire qui seraient les auteurs des coups de feu qui ont provoqué plus d’une dizaine de morts.

Cette présence est attestée par un témoin oculaire, Mme Sally Abdelmageed, cadre de l’institution visée par l’attaque. Selon son profil LinkedIn Mme Abdelmageed a aussi une activité d’enseignement à l’université de Californie. Les éléments ci-après viennent du site Global Research.

Dans son témoignage, recueilli par téléphone par la chaîne de télévision CBS, elle confirme la présence de trois hommes en tenue de type militaire :

« Comme nous regardions par la fenêtre, une deuxième salve de tirs s’est déclenchée […] et nous avons vu un homme tomber à terre. Puis nous avons regardé et nous avons vu trois hommes vêtus en entier de noir, en tenue militaire avec des gilets et qui tenaient des fusils d’assaut. »

« Dès qu’ils ont ouvert la porte du bâtiment 3 […] l’un d’entre eux […] a commencé à tirer dans la salle. »

Elle explique que si

« elle ne pouvait pas voir le visage, il portait un couvre-chef noir […] un pantalon cargo noir, le genre avec de grosses poches sur le côté […] une chemise à manches longues […] des gants […] un grand fusil d’assaut […] six chargeurs […]. J’ai vu que les trois étaient habillés exactement pareil. »

Le journaliste a ensuite demandé à nouveau, pour confirmation, « Vous êtes certaine d’avoir vu trois hommes? »

« Oui, » a réaffirmé Abdelmageed.

« Ils avaient l’air d’être blancs de peau. Ils avaient l’air d’être de constitution athlétique et de grande taille. »

Le journaliste de CBS a alors démoli son témoignage en rappelant que le FBI venait juste de leur dire qu’un des assaillants était une femme et qu’il n’y avait pas de troisième tireur.

Quand le témoignage d’une personne qui était aux premières loges, et qui aurait pu figurer parmi les victimes, est mis en balance avec celui de la police, le journaliste tend à pencher pour la version policière et à inciter l’opinion publique à l’imiter.

Mais il y a encore autre chose.

Selon CBS, reprise par le site Infowars,

On a pu retracer l’origine des quatre armes à feu utilisées par les suspects dans l’attaque meurtrière de San Bernardino et ellesont toutes été achetées légalement, a confirmé jeudi le Bureau des Alcools, des Tabacs et des Armes à feu et Explosifs (ATF).

Paula Reid de CBS Newsa rapporté que deux de ces armes avaient été achetées par quelqu’un déjà connu des enquêteurs.

…..

Meredith Davis de l’ATF a déclaré que les quatre armes à feu ont été achetées il y a quatre ans. Davis a observé que l’Etat de Californie exige des formalités administratives quand des armes passent d’un propriétaire particulier à un autre mais beaucoup d’autres Etats ne l’exigent pas. »

Nous sommes donc là devant des armes acquises légalement dans un circuit commercial des plus classiques aux Etats Unis.

Mais en est-on si certain ?

En tout cas, Carly Fiorina n’en est pas certaine du tout. Carly Fiorina, qui est candidate à l’investiture républicaine pour la prochaine élection présidentielle américaine observe en effet ce qui suit lors d’un entretien accordé à la chaîne de télévision MSNBC :

« Si vous écoutez ce qu’a dit votre journaliste tout à l’heure, ce qu’il a dit est que l’ATF pense que quelqu’un a acheté ce fusil pour le compte du Département de la Police et que, en quelque sorte, cette arme a fini entre les mains de ce type, alors ça ne sonne pas du tout comme si cet homme avait acheté une arme à feu, » a-t-elle dit (à 5’10 sur la vidéo)

Comme l’observe Infowars, on n’a pas assez de détails au sujet de cette arme censée appartenir à l’inventaire de la police qu’évoque Mme Fiorina. Cette arme ne figure d’ailleurs plus dans les récits que font circuler les autorités et la presse sur la tuerie de San Bernardino.

Il en va de cette arme comme du fameux « troisième homme » signalé par Sally Abdulmageed.

Infowars conclut :

« Un autre fait intéressant est la promptitude avec laquelle Joe Scaborough et Mika Brzezinski [les journalistes de MSNBC] ont changé de sujet après que Mme Fiorina a mentionné une connexion avec la police. »



Vendredi 11 Décembre 2015


Commentaires

1.Posté par Antoine Bastien le 11/12/2015 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour ces informations qui montrent la paresse et la complicité au moins intellectuelle des journalistes des grands médias avec ce que le système d'endoctrinement américain veut nous faire penser.
Sans conclure dans le sens d'un massacre commis par des agents pour faire monter d'un cran la peur publique des musulmans violents, première hypothèse, ou d'une violence aveugle perpétrée par des psychopathes soit disant musulmans, deuxième hypothèse, j'avais trouvé bizarre cette nouvelle : pourquoi aller tuer des handicapés à un moment où la peur des musulmans est instrumentalisée partout ? Tuer des handicapés provoque une indignation viscérale du public et il ne manque pas d'hommes de main qui tuent sur ordre la conscience tranquille, la première hypothèse est donc une piste d'investigation sérieuse
Ces précisions méritent donc que ce dossier reste ouvert dans l’enquête officielle ou citoyenne.
Et elles nous rappellent qu'avant de s'indigner et de condamner à chaud et aveuglément, ce que le système des grands médias veut que nous fassions, il faut prendre le temps de réfléchir à froid sur toute "nouvelle" qu'ils diffusent et avec des informations complètes et entre-temps garder son scepticisme et bien sûr réfléchir aux causes profondes de la violence, en particulier aux armes qui pullulent partout, en particulier aux USA, et aux dépenses militaires exorbitantes.
Depuis longtemps je prêche dans le désert pour la reconversion des industries de l'armement et la suppression des armées nationales, ce qu'a fait le Costa Rica qui a investi dans l'éducation et l'environnement et est maintenant le pays le plus heureux de la région.
A la rigueur on peut dans un premier temps remplacer les armées nationales par des forces de maintien de la paix européennes pour nous ou internationales pour tous, tant qu'il y aura trop d'armes et d'individus et de groupes assoiffés de vengeance et de violence.
La Paix du Saint prendra des générations avant de prendre vraiment racine dans l'humanité. Le prophète Mouhamad, à tort vu en Occident comme un homme violent, a réussi en très peu de temps à instaurer la paix dans la péninsule arabique alors que ses habitants vivaient dans une continuelle violence. Bel exemple à suivre!

2.Posté par Mila le 11/12/2015 16:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'était un faux attentat !

3.Posté par jana le 11/12/2015 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui mais toujours des terroristes accuses a tord , parceque tres dangereux ils sont assassines froidement ,
aucun jugement , aucune preuve a quand une revolution d empleur pour retablir la paix et la justice !

4.Posté par Fenris le 06/01/2016 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est fou ça, jamais aucun acte terroriste dans le monde, jamais aucune tuerie de masse non plus, uniquement des coups montés.
En fait, on n'a pas de chance, 100% de la population est non-violente (y compris les intégristes) et 100% des dirigeants préfèrent monter de faux attentats plutôt que de gouverner.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires