Proche et Moyen-Orient

Trafic d’armes israélo-iranien : le Shabak enquête… pour la forme


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 21 Octobre 2018 - 03:20 Un nouveau Moyen-Orient à la sauce iranienne



Gilles Munier
Samedi 8 Mars 2014

Trafic d’armes israélo-iranien : le Shabak enquête… pour la forme
Bien que les médias occidentaux ne parlent pour ainsi dire pas de la découverte d’un trafic d’armes israélien vers l’Iran - révélé le 16 février dernier par un quotidien grec - Benyamin Netanyahou – qui rencontrera Barack Obama à Washington en avril - se devait de réagir, au moins pour la forme. Le Shabak (ex Shin Beth, agence de contre-espionnage israélienne) a donc arrêté Avichai Weinstein et Eli Cohen, dirigeants de la société RSP (Rebuilt Spare Parts), impliqués dans cette affaire. La censure ayant été levée, la presse israélienne a publié leur nom et leur photo (1). En fait, il faut dire… aurait arrêté, car Micky Rosenfeld, porte-parole de la police israélienne, a déclaré à l’agence de presse chinoise Xinhua : « Nous n'avons pas arrêté ni ne détenons de suspects appelés Weinstein et Cohen ». De son côté, le ministère israélien de la Défense a affirmé dans un communiqué : « Etant donné les circonstances, nous ne pouvons fournir aucun détail sur la question » (2).
On a appris aussi qu’après avoir appartenu à un courant sioniste religieux, Avichaï Weinstein et Eli Cohen sont devenus membres de Premishlan, une communauté juive hassidique ultra-orthodoxe au sein de laquelle l’intégration est loin d’être automatique (3).
Bien que « soupçonnés » à plusieurs reprises de commercer – ou d’avoir tenté de commercer avec l’Iran via les Etats-Unis, l’Allemagne, la Thaïlande et le Portugal - les deux trafiquants n’ont jamais été véritablement inquiétés. Eli Cohen, par exemple, a été interrogé à ce sujet à 6 reprises ces douze dernières années. Il a été assigné à résidence aux Etats-Unis, puis libéré. Sa licence d’exportation d’armes lui a été restituée, les autorités israéliennes n’étant pas parvenues, dit-on, à prouver que la destination finale des cargaisons d’armes était la République islamique…
Tout laisse à penser que les activités de Weinstein et Cohen sont couvertes par le Mossad.
A suivre…
(1) Two Israelis arrested in Iran arms sales case (Times of Israël – 21/2/14)
(2) Des trafiquants d'armes israéliens arrêtés pour tentative d'approvisionner l'Iran en pièces détachées (Xinhua - 21/2/14)
(3) Members of Chassidic Sect Arrested on Suspicion of Arms Sales to Iran (The Yeshiva world - 20/2/14)
Sur le même sujet, lire aussi :
Découverte d’un trafic d’armes entre Israël et l’Iran
(France-Irak Actualité -18/2/14)
Des armes pour l’Iran : les noms des trafiquants israéliens
(France-Irak Actualité - 20/2/14)

http://www.france-irak-actualite.com


Samedi 8 Mars 2014


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires