Coup de gueule

Tous contre les eux, allez hop !


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!


Mon coup de gueule devrait avoir pris du plomb dans l'aile avec le temps, mais non ... On dirait qu'il date de tout de suite avec la loi antimamanvoilées. Vous ne trouvez pas ? Il y a plus de deux ans déjà ... Sans doute avant aussi mais j'ai oublié pour l'instant.Et comme la verve anti musulmans ne se tarit pas, alors je reviens en arrière pour me mettre à jour.


saidab
Dimanche 24 Novembre 2019

Je me radicalise !

Tous contre les eux, allez hop !
De ridicule en ridicule, ils(?) semblent pris d'un vertige haineux qui les entraînent droit dans le mur de la guerre civile. Ça fuse de partout à la fois. En réaction à cette radicalisation intensive, je me radicalise de mon côté ; je porte Le foulard ! Un jour, je porterai le hidjab. J'obtempère pour l'instant et attends de trouver cette enveloppe élégante dans une composition non Monsanto & Comparses, autre que noir, et tissé et façonnée dans des entreprises nationales non productrices de névroses outre mesure. Le niqab sur le visage ? Non. J'ai besoin de sentir l'air frais. Il me garde en contact avec mon moi intégral, sacré contrairement aux enseignements des promoteurs de la haine de soi. Un autre jour, je porterai aussi aux pieds des palmes XXL fluo qui produisent des mélodies andalouses variables selon le rythme de mes pas afin que l'on entende bien que je porte un burkini sous le hidjab. Et toc !

Les musulmans font l'objet d'attaques cycliques depuis quelques années : critiques hargneuses pour leur inadaptation à la démocratie républicaine ; dénonciations pour non démonstration hurlante contre leurs terroristes ; harcèlement anti vestimentaire typé, accusation d'arrachage massif de petits pains au chocolat ... Ceci après avoir été menacés du délit de porteurs de chromosomes de délinquance natifs. S'en souvient-on ? Tout va si vite … Ils ne sont pourtant ni dans les médias ni dans les finances, l'industrie pharmaceutique, pétrochimique ou agroalimentaire, la divulgations des mails privés de personnalités intouchables … Ils ne sont nulle part où l'échec moral et scolaire, la régression mentale, sociale, économique et éducative prennent naissance. Ils ne le peuvent pas : ils ne sont ni suffisamment syndiqués ni hyperactifs, ni dans la disqualification de la langue française en France, la normalisation de la dyslexie-dysphonie-dyscalculie, la vulgarisation des règlements de compte sur la voie publique, la démocratisation de la toxicomanie, ou la délocalisation des échafaudeurs de systèmes financiers à bulles ... Qui en a après eux et pourquoi ?

Peut-être pour les pousser à une rébellion com-mu-nau-taire … Et se donner un prétexte pour les mater, ces réfractaires au chant du coq la queue en l'air. Ce que semble confirmer l'information non confirmée donnée par Eric Zemmour le maghrébin déclassé, grand philosophe sociopolitologue des grands médias mainstream (« courant principal » SVP), dans une neutralité psychomotrice contrôlée sur RTL matin ou quelque chose comme ça. D'après ce pacha de la controverse philosophique angulaire, l'armée française serait allée à Tel Avive pour se former aux méthodes morales des forces héroïques israéliennes contre les Palestiniens ancestraux de Gaza. Pour en faire quoi, diable ! Mais ! Pour se débarrasser des envahisseurs produits par une France radical socialisante. Et ce grand esprit d'origine maghrébine, on ne va pas bouder ce privilège insigne, est sûr de son fait. Et il a raison. Car à cette annonce stupéfiante, les jeunes des quartiers populaires qui en prendront connaissance ne manqueront pas de foncer têtes baissées dans le piège, comme des moutons ; comme ils ont appris à l’être. Ils se coaliseront et marcheront comme téléguidés sur Versailles … Non, je me trompe d'époque. Ça doit être Matignon-les-Sources ou Chaussée de Pantin. Peut-être Neuillyville-les-Foins ou Pontoise-aux-Dindes … Qui sait au juste où se niche le poumon du pouvoir régulateur des violences urbaines, civilisationnelles et conceptuelles ? On n'en voit que l'ombre dans des organes de l'ordre monarchique où des pauv' jeunes en matraques font les milles pas dans des périmètres de poches à provoquer des œdèmes de frustration noire dans leurs veines. Non ! Je n'exprime pas de solidarité avec l'armée ; je ne veux pas me faire d'ennemis. Mais j'ai le droit d'avoir une pensée pour les personnes coincées dans des tenues et des allures anachroniques qui les contraignent à des mouvements protocolaires tels des compagnons robots d'aveugles sourds et muets. Mais qu'importe l'inconfort et la colère de quiconque, l'important est que la prophétie de Saint Eric se réalise. A moins évidemment que ses propos ne comportent un message discrètement humaniste : planquez-vous les jeunes ! Les méchants arrivent … Pardon Eric. Quant à l'islam DE France …

Ma foi pourquoi pas. Le problème est une question de la cré-di-bi-li-té (c’est facile à déchiffrer) : voilà des hommes et des femmes qui dirigent un pays laïc qui veulent nationaliser une pratique religieuse après avoir expédié la leur d’origine aux objets perdus non réclamés (heu …). Piètres libéraux ... Voilà des humanistes farouches qui réclament le bleublancrougissement d'un produit vert fabriqué par d’autres sous des cieux ennemis en d'autres temps. Alors qu'ils ne peuvent pas y insérer ne serait-ce qu'une virgule de participation originale. Par contre, cette tentative de contrôle non contrôlée aura abouti à un prodige : semer les germes d'une agitation qui mousse de partout sous forme d'une catégorie sociale spontanée : les djihadistes'n Co. Si j'avais l'âge des jeunes qui ont le droit de se tromper, peut-être me rendrais-je en Syrie et en Irak à la recherche du sens profond de la civilisation occidentale dans les ruines de monuments millénaires éparpillés parmi les débris d'armements de valeur universelle et d'ossements incrédules ...

Afin d'éviter aux experts en supervision de la conformité mentale la tentation de me classer dans le registre « radicalisation imprévisible », je précise ceci : 1/ Je ne porte pas le foulard par solidarité avec les musulmanes. Trop risqué avec ces vandales qui empêchent l'hexagone de tourner en rond parce qu'ils ne sont ni blancs ni catholiques ni … Si ! La majorité est bien née en France ou en Europe. Il en est même des plus blancs que blanc de souche, nés catholiques, et intelligents. 2/ Je n'accorde de crédit à aucune croyance dont les préfets professent la discorde à des auditoires captifs. Je porte cet accessoire à ma convenance pour signifier à la RPT en dislocation (République Pour Tous) qu'elle se dirige en toute hâte vers un gouffre fossoyé par elle-même : une société tribale cocoricottant à tue tête les pattes embourbées.

Dimanche 5 Février 2017


Dimanche 24 Novembre 2019


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires