Conflits et guerres actuelles

The purge (XIII) : Histoire des pirates et des corsaires de M. Vladimir Poutine...


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 02:04 « ILS » la veulent leur sale guerre

Mardi 18 Septembre 2018 - 11:02 Les revendications occidentales sur la Syrie


L’historien romain Tite-Live nous raconte l’épilogue du siège de Rome : alors que Brennus, « roitelet gaulois » était convaincu de sa victoire, il prononça la phrase la plus insupportable pour un Romain : « Malheur aux vaincus! » (vae victis), mais voilà que le dictateur romain Camille arriva avec une armée de secours et écrasa les Gaulois.


Chahid Slimani
Lundi 28 Novembre 2016

Alors que je lisais le passionnant livre de Gilbert BUTI et Philippe HRODEJ, Histoire des pirates et des corsaires[1], paru il y a quelques semaines seulement, j’ai appris comme vous lundi dernier que le régime obscurantiste des Ayatollahs iraniens a décidé enfin de révéler la partie émergée de ses pertes en Syrie. Plus d’un millier de combattants, dont plus d’une centaine de hauts gradés. Les proches du Hezbollah quant à eux évoquent plus de 1.500 morts dans ses rangs et plus de 4000 blessés. Un carnage. L’offrande de M. Vladimir Poutine à Israël. Son cadeau stratégique à son ami Netanyahou. Une pierre deux coups.

Alors que l’empire américain a sa flotte de vassaux européens et occidentaux, M. Vladimir Poutine, le roi guerrier chrétien, l’autre enfant de la supercherie originelle essentiellement chrétienne[2], a décidé lui aussi de construire sa petite flotte « m'as-tu-vu » de pirates et de corsaires.

I. Ali Khameneï l’archipirate de M. Vladimir Poutine…

II. Ni Chiite, ni Sunnite, « un bon musulman est un musulman mort »…

III. Saigner la civilisation islamique au nom de Jésus l’Athénien…[3]

IV. De Prométhée à Héraclès…



I. Ali Khameneï l’archipirate de M. Vladimir Poutine…

Revenons au livre de Gilbert BUTI et Philippe HRODEJ. On apprend que bien avant les théoriciens du bombardement stratégique, le harcèlement des populations civiles est devenu une arme de combat faisant appel aux méthodes propres aux razzias des pirates. Ainsi, selon les auteurs, l'accusation de piraterie permet de caractériser des manquements au droit de la guerre, préfigurant les crimes de guerre et de stigmatiser l'adversaire, justifiant en retour le retour à des méthodes extrêmes. Vous venez de comprendre, n’est ce pas, que l'assimilation de ces actes à de la piraterie ouvre éventuellement la voie au traitement pénal des coupables comme pirates et non comme prisonniers de guerre. Sacré KGB !

Faute de pouvoir assumer les frais de la construction d'une flotte, des États ont fait alors appel à des mercenaires navals qui se sont chargés d’harceler les côtes de l'ennemi. Philippe V a lancé les pirates de Hiérapytna contre les alliés de Rhodes, et n’est intervenu qu'ensuite aux côtés des Crétois contre Rhodes venue secourir ses alliés, sans prendre ainsi, expliquent les auteurs, la responsabilité de l'initiative de ce que l'on connaît comme la « guerre crétoise ».

Pour sa salle guerre, prétentieuse et criminelle, M. Vladimir Poutine a donc choisi comme commandant de sa flotte de pirates, l’archipirate Ali Khameneï.

II. Ni Chiite, ni Sunnite, « un bon musulman est un musulman mort »…

Nous disions que parmi les cadeaux stratégiques et les offrandes de M. Vladimir Poutine à son ami Netanyahou et à Israël, c’est d’avoir affaibli le Hezbollah et privé le parti des fous Ayatollahs de ses meilleurs cadres.

Certes, jusqu’à un certain moment il était drôle pour nous d’imaginer des généraux russes s’attabler avec les Hassan Nasrallah, Moustapha Badreddine ou Samir Kuntar. De la vodka et des boules de poils. Surréaliste ! Mais après la liquidation des deux derniers entre autres par Israël sur le sol syrien et sous l'œil bienveillant des fameux S-400 (système de défense antiaérienne et antimissile mobile russe), les Ayatollahs ont compris le piège/sacrifice. Pour les Russes comme pour les Occidentaux, un bon musulman est un musulman mort. Russes et Occidentaux ont besoin chaque fois de sacrifier une offrande au nom d’Israël.

Hassan Nasrallah comme Bachar Assad seront sacrifiés comme Yasser Arafat ou Saddam Hussein, une fois leur rôle terminé. Les Russes n’ont-ils pas déjà livré Saddam Hussein aux Américains ? Le KGB n’a-t-il pas chaque fois livré au Mossad le nom d'un militant palestinien ?

III. Saigner la civilisation islamique au nom de Jésus l’Athénien…[4]

Naïf celui qui croit que les Russes et les Occidentaux veulent une solution urgente à la crise en Syrie. Les pirates et les corsaires chiites des Russes contre les pirates et les corsaires sunnites des Occidentaux. La valse est aux pirates et corsaires kurdes des Israéliens.

J’écrivais il y a trois années, « Après le témoignage de Marco Polo, Tomé Pires, premier ambassadeur portugais envoyé en Chine entre 1520 et 1522, en bon éclaireur, a révélé au monde judéo-chrétien, l’ampleur de l’islamisation de l’Asie du Sud-Est et de la Chine. Les autres éclaireurs occidentaux continuent aujourd’hui encore de scruter le monde avec la même hantise : effacer les traces de la mondialisation musulmane. Une Reconquista éternelle. Grenade, Jérusalem, Bagdad, Damas puis Istanbul (Constantinople). »[5].

IV. De Prométhée à Héraclès…

Dans la tragédie grecque « Prométhée délivré » d’Eschyle (Éleusis vers 525-Gela, Sicile, 456 avant J.-C.), célèbre poète tragique grec, Prométhée s’adresse à Héraclès ainsi « puis tu rencontreras l’intrépide armée des Ligures et, si grande soit ta vaillance, crois-moi, elle ne pourra pas grand-chose dans le combat qui t’attend. Bientôt les flèches te manqueront, c’est l’arrêt du destin, et tes mains fouilleront en vain le sol à la recherche de pierres desquelles s’armer, car tout ce terrain est mou. Heureusement Jupiter aura pitié de toi et, amassant dans le ciel de lourds et sombres nuages, il fera disparaître la surface de la terre sous une grêle de pierres rondes, nouvelles armes qui te permettront de disperser sans peine les innombrables Ligures. ».

Bientôt M. Vladimir Poutine, ses fabulateurs, ses pirates et ses corsaires, en feront la surprenante et fâcheuse expérience, car un jour, même M. Vladimir Poutine aura joué son rôle et devra être sacrifié à son tour.



[1] Gilbert BUTI et Philippe HRODEJ, Histoire des pirates et des corsaires. De l'antiquité à nos jours, CNRS, 2016.

[2] Lire The Purge (XII) : M. Vladimir Poutine fils de la supercherie originelle essentiellement chrétienne http://chahidslimani.over-blog.com/2016/08/the-purge-xii-m-vladimir-poutine-fils-de-la-supercherie-originelle-essentiellement-chretienne.html

[3] Lire The purge (IV) : Jésus l’Athénien et le rouet de Gandhi… http://chahidslimani.over-blog.com/2013/12/the-purge-iv-j%C3%A9sus-l%E2%80%99ath%C3%A9nien-et-le-rouet-de-gandhi%E2%80%A6.html

[4] Lire The purge (IV) : Jésus l’Athénien et le rouet de Gandhi… http://chahidslimani.over-blog.com/2013/12/the-purge-iv-j%C3%A9sus-l%E2%80%99ath%C3%A9nien-et-le-rouet-de-gandhi%E2%80%A6.html

[5] Lire The purge (II) : l’ascension de la mondialisation messianique de la pieuvre aux trois cœurs… http://chahidslimani.over-blog.com/the-purge-ii-l%E2%80%99ascension-de-la-mondialisation-messianique-de-la-pieuvre-aux-trois-c%C5%93urs%E2%80%A6

© Photos Walt Disney Pictures, Pirates of the Caribbean: Curse of the Black Pearl.



Lundi 28 Novembre 2016


Commentaires

1.Posté par Ken le 28/11/2016 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est évident que ni les occidentaux ni les russes veulent du bien aux Musulmans.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires