MONDE

Syrie: le Conseil de sécurité pourrait adopter un projet de résolution


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 31 Octobre 2018 - 02:26 Le discours enflammé de Kadhafi (Vidéo 08.02.1988)



Ria Novosti
Jeudi 29 Septembre 2011

Syrie: le Conseil de sécurité pourrait adopter un projet de résolution
La Russie n'exclut pas qu'un projet de résolution visant à arrêter la violence en Syrie puisse être adopté par le Conseil de sécurité de l'Onu, a déclaré mercredi aux journalistes l'ambassadeur de Russie aux Nations unies, Vitali Tchourkine.

"Si le Conseil de sécurité est réellement uni et s'il a vraiment besoin de trouver une voie pour faire arrêter la violence en Syrie, nous pourrons alors trouver une position commune", a indiqué le diplomate russe au terme de deux heures de discussions au CS sur les deux projets de résolution, présentés par la Russie et par les pays européens.

"L'essentiel, c'est de ne pas s'écarter des objectifs qui sont: arrêter la violence et entamer un processus politique menant aux réformes et à une situation qui serait acceptable pour le peuple syrien", a estimé l'ambassadeur russe.

"Si nous obtenons un bon texte, la résolution peut être adoptée très rapidement. En cas de problèmes, nous continuerons de travailler. Il est important de travailler vite, mais ne pas commettre d'erreurs pour que le signal du Conseil de sécurité soit clair, l'est aussi", a souligné M.Tchourkine, interrogé sur les délais de l'adoption de la résolution sur la Syrie.


Jeudi 29 Septembre 2011


Commentaires

1.Posté par laCloud le 29/09/2011 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais ils n'ont rien compris, les Russes : il faut la CHUTE du système El Assad !! Pas simplement des annonces de réformes! C'est une révolution, pas une crise!
Si la violence existe, c'est du côté du pouvoir dictatorial ! C'est ce pouvoir qu'il faut mettre bas. Et reste la Chine ! Quels pays de cons, au "Conseil" !

2.Posté par edouard le 29/09/2011 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Assad n'est pas plus un dictateur avec 80 % de la population derrière lui que Sarkozy qui en a à peine 20....
La Syrie est en guerre contre l'entité sioniste qui occupe illégalemnt son territoire et la menace de l'arme nucléaire.
On sait d'ailleurs que le prince saudien Bandar a recruté des mercenaires pour allumer la guerre civile, comme en Libye, en coodination avec Israël et les sbires hariristes.
Il s'agit de faire tomber un pays pour isoler l'Iran et voler les richesses de ces pays.
Le peuple syrien n'a a gagner que l'irakisation et la tyrannie de l'Occident
De toute manière jamais les Russes n'abandonneront la Syrie, pays ami et ils aideront Assad à conserver le pouvoir fort heureusement

3.Posté par JLC le 29/09/2011 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Edouard
Rien n’est moins sûr. La route des russes est jalonnée de hautes trahisons et même de très hautes. Voyez un peu l’Iran et la Libye. C’en est incroyable, ils travaillent contre leurs propres intérêts et collaborent activement avec leurs pires ennemis.

4.Posté par edouard le 29/09/2011 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ JLC

Les Russes ont un intérêt vital en Syrie c'est le port de Tartous qui leur permet d'avoir une base en Méditerranée... La stratégie russe est d'une incroyable finesse , ils ont joué avec Obama au jeu du bon et mauvais flic : Medvedev le bon, Poutine le méchant ils ont laissé croire qu'ils abandonnaient leurs alliés, pour mieux précipiter l'Occident dans un piège . Ce piège se referme en Libye où les services secrets russes aident les loyalistes et en Iran qui dispose de matériels russes et chinois les plus efficaces et qui attend de pied ferme l'attaque sarkozyste.
La Russie est dans le contexte de l'effondrement de l'Empire, un atout pour la stabilité et la paix.

5.Posté par bledmiki-99 le 29/09/2011 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alterinfo...je ne vois pas mon commentaire...j'espère qu'il n'a pas été censuré, auquel cas, je ne posterai plus...promis, juré, craché...

Modération : aucun de vos commentaires n'a été supprimé sur ce fil.

6.Posté par Jnoubi le 01/10/2011 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

>>"Assad n'est pas plus un dictateur avec 80 % de la population derrière lui"

Je dirais même 99,99%. Mais on ne sait toujours pas pourquoi il est contre le pluralisme et des éléctions libres.

7.Posté par PeaceForce le 01/10/2011 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les manifestants qui se soulèvent en Syrie sont des bandits, ils menacent la population de les suivre et de ne pas soutenir le régime, eux aussi jouent sur la pression et la peur, est-ce une révolution ça ??

Et puis, que représentent-ils face à la majorité de la population ? Même pas 10%!!!!

Et si le régime utilise la force, c'est normal! Certains manifestants sont devenus des rebelles puisqu'ils ont pris des armes et ont tirés directement sur les autorités !! Qu'aurait fait la France, l'Allemagne ou l'Espagne si des manifestants brandissent des armes ??

C'est uniquement de l'hypocrisie sur la Syrie, le NWO veut simplement faire tomber un régime qui gêne pour le plan du NWO et qui n'est que dans leur agenda. Les médias mentent, surtout sur le nombre de manifestants.

Qu'ils s'occupent d'abord du Bahrein et du Yémen...

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires