ALTER INFO

Syrie : la Ligue arabe tranche !


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 26 Mai 2018 - 18:13 Les efforts de Poutine ne mènent à rien



IRIB
Lundi 23 Janvier 2012

Syrie : la Ligue arabe tranche !
La réunion de la Ligue arabe sur la Syrie du dimanche 22 janvier était très attendue. Elle devait être, en effet, un test tant en ce qui concerne l’unité de l’organisation que ses orientations à l’égard du gouvernement syrien, mais aussi des Occidentaux. C’est Hamad Ibn Jassim al-Thani, chef du gouvernement et de la diplomatie du Qatar, et pour deux mois encore leader-speaker officiel de l’organisation qui a annoncé les décisions des ministres arabes: la Ligue va donc proposer au Conseil de sécurité des Nations-Unies de ratifier un projet prévoyant que le président syrien délègue ses pouvoirs à son vice-président et forme un gouvernement d’union nationale qui préparerait des élections législatives et présidentielles anticipées. Dans cette perspective, les ministres de la Ligue appellent « le gouvernement syrien et tous les courants d’opposition à engager un dialogue sérieux sous l’égide de la Ligue arabe dans un délai ne dépassant pas les deux semaines« , ce « pour pouvoir réaliser l’objectif de former un gouvernement d’union regroupant le pouvoir et l’opposition ». Mais quelle leçon tirer de ces annonces? Aux contraires des apparences, force est de constater qu’elles vont plutôt dans le sens du gouvernement syrien. En effet, la Ligue reprend une thématique de « dialogue national » qui était celle du pouvoir, alors que les radicaux de l’opposition, le CNS et les Salafistes - se refusent toujours à toute discussion avec un gouvernement qu’ils appellent au contraire à renverser par la violence, au besoin celle de puissances étrangères. Du coup, l’opposition radicale est mise devant ses responsabilités, et devra choisir entre un compromis douloureux  ou une humiliante fuite en avant. En second lieu, que Bachar Assad accepte ou non la proposition arabe, il demeure maître du jeu chez lui dans la mesure où il n’aurait pas grand chose à craindre d’une élection présidentielle pluraliste dont il sortirait très probablement vainqueur, à la fois du fait de sa popularité personnelle, et du caractère peu crédible des candidats de l’opposition. Un signe évident que les choses vont dans le bon sens au sein de la Ligue, c’est le coup d’éclat des Saoudiens qui ont annoncé dès dimanche qu’ils retiraient leurs observateurs de la mission arabe dans une énième tentative de la torpiller. En effet, pour le prince Saoud al Faycal, ministre des Affaires étrangères du royaume wahhabite, le gouvernement syrien n’a accepté « aucun des éléments du plan de règlement arabe » et il appelle « frères » des pays musulmans et « amis » de Russie, de Chine, d’Europe et des Etats-Unis à exercer « toutes les pressions possibles » sur Damas. Si on avait du temps à perdre, on répondrait au prince que le dit « régime syrien » a au moins accepté la présence sur son sol d’observateurs arabes, y compris saoudiens et qataris, et qu’il a effectivement retiré l’essentiel de ces forces d’un certain nombre de points chauds, comme ont d’ailleurs pu le constater, à Halma ou à Homs, les observateurs. Mais votre royaume, son Altesse, acceptera-t-il une mission similaire, si par miracle, celle-ci venait à être formée, dans l’objectif de tirer au clair les circonstances tragiques dans lesquels se déroule la répression du soulèvement chiite de Qatif ?


Lundi 23 Janvier 2012


Commentaires

1.Posté par jehaislescookies le 23/01/2012 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi ils n'ont pas demandé au président colombien de démissionner et de former un gouvernement d'union nationale avec les marxistes révolutionnaires du FARC ?

Pourquoi durant les "années de plomb" ils n'ont pas exigé que le président du conseil italien négocie un gouvernement d'union nationale avec les Brigades Rouges ?

2.Posté par palestro59 le 30/01/2012 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils n ont pas que des frères en Syrie pourquoi ne vont ils pas défendre leurs frères palestiniens ca fait 60 ans qu ils souffrent

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires