Conflits et guerres actuelles

Société contre l’état: La guerre est un racket organisé…


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 02:04 « ILS » la veulent leur sale guerre



Mohawk Nation News
Samedi 8 Juin 2013

Société contre l’état: La guerre est un racket organisé…
La guerre est un racket
La cabale se rencontre aujourd’hui à Ottawa; ce sera entre les Indiens corporatistes coopérants et les royalistes économiques. Le chef Lakota Sioux Cheval Fou avait dit ceci juste avant d‘être assassiné: “Combien de fois l’homme blanc doit-il faillir à sa parole ? Pourquoi votre mémoire est-elle aussi courte pour que vous acceptiez encore leurs promesses ? Pourquoi les promesses d’aujourd’hui seraient-elles différentes de celles d’hier ?”
La pression est mise pour voler nos ressources dont ils ont besoin pour la guerre. Les banquiers dirigent leur PDG de l’entreprise Canada, Stephen Harper, pour faire accélérer l’extraction de matériaux de guerre sur lesquels sont assis et vivent les peuples autochtones. Nous n’en avons jamais cédé une parcelle. Les royalistes de l’économie se préparent à se partager le butin de guerre, le pactole du sang. Les entreprises sous-traitantes du Canada, connues sous le nom des conseils de bandes et de tribus ne sont là que pour donner l’illusion d’une légalité et d’obtenir quelques miettes en récompense.
Mark “carnage” Carney, l’ancien gouverneur de la Banque du Canada, s’en va en Angleterre avec 3000 milliards de dollars de notre fond de l’Indian Trust à la remorque pour les donner aux banquiers royalistes .
Rien de nouveau sous le soleil. Le général américain du corps des fusiliers marins (Marine Corp) Smedley Butler avait clairement expliqué dans son discours célèbre de 1933 que “La guerre est un racket”.
Butler, un des généraux les plus décorés de la 1ère guerre mondiale (il était alors commandant), a expliqué la planification de la première guerre mondiale. Un an plus tard, Butler témoigna secrètement devant le comité McCormack & Dickstin, qui devint plus tard le comité parlementaire pour les activités anti-américaines. Il y déclara l’existence d’un complot ayant à sa tête un groupe de très riches hommes d’affaires américains (L’American Liberty League), qui voulait instaurer une dictature fasciste aux Etats-Unis, dictature complète avec camps de concentration pour les juifs et autres indésirables.
Article complet:  [War is a Racket: Smedley Butler ]
Butler fut approché par Gerald T. MacGuire de la compagnie Grayson MP, Murphy and Co de Wall Street. Une armée de 500 000 hommes serait assemblée, constituée de vétérans de la première guerre mondiale sans emploi, armée qui marcherait sur Washington D.C pour mettre à bas le gouvernement. Les ploutocrates voulaient que Butler soit le leader du coup d’état, lui promettant 3 millions de dollars pour commencer, 300 millions plus tard. Butler donna son accord afin d’en savoir plus et de connaître l’identité des comploteurs. Aucun d’entre eux ne fut jamais appelé à témoigner ou fut accusé de trahison. Presque la totalité d’entre eux étaient des membres fondateurs du Council on Foreign Relations (CFR). La Ligue était menée par les gens des cartels des entreprises DuPont et JP Morgan. De gros soutiens étaient Andrew Mellon de Sun Oil (compagnie pétrolière), Rockefeller d’E.F Hutton, US Steel (les aciers américains), General Motors, Standard Oil (NdT: aujourd’hui Exxon, Mobil), la Chase Bank et les pneus Goodyear. L’argent transitait par le sénateur Prescott Bush (NdT: le grand-père de Deubeuliou Bush, qui eut aussi des liens avec les financements d’Hitler par Wall Street) et sa Union Banking Corporation et Brown Brothers Harriman. Les comploteurs se vantaient également des relations de Bush et Hitler. L’Allemagne avait promis les armes pour le coup d’état.
Butler en vint à la conclusion que la guerre est le plus vieux, le plus profitable et le plus vicieux de tous les rackets. Ce racket a des dimensions internationales. Les profits sont enregistrés en dollars et en pertes de vies humaines. Il est perpétré pour le profit du plus petit nombre aux dépends du très grand nombre. Durant la 1ère guerre mondiale, une poignée de personnes collectèrent tous les bénéfices. Au moins 21 000 nouveaux millionnaires et milliardaires furent issus aux Etats-Unis de la 1ère guerre mondiale. Ils admirent leur jeu avec le sang des autres dans leur impôts. D’autres falsifièrent purement et simplement leurs déclarations de revenus. Aucun d’entre eux n’eut une arme dans les mains, creusa une tranchée, eut faim dans un trou à rats, ne souffrit de nuits de cauchemar sans sommeil, échappèrent aux obus, à leurs éclats et aux balles des mitrailleuses; aucun d’entre eux ne para une ataque de baïonnette énnemie ou fut tué dans une bataille.
Le public paya pour les pierres tombales, les corps estropiés, les esprits dévastés et les cœurs brisés à la maison, l’instabilité économique, la dépression et toute sa cohorte de misères, ainsi que l’imposition qui brisa le dos des générations futures.
Maintenant je vois des nuages de guerre internationaux s’amonceler. Les camps sont choisis. La France et la Russie se tiennent côte à côte, l’Italie et l’Autriche également. La Pologne et l’Allemagne travaillent ensemble, oubliant leur dispute sur le couloir polonais (NdT: le couloir de Dantzig, aujourd’hui Gdansk en Pologne). L’assassinat du roi Alexandre de Yougoslavie a compliqué les choses. L’Italie était prête à sauter sur l’occasion. La France et la Tchécoslovaquie attendirent. Tous attendaient la guerre. Pas les peuples qui eux, se battent, paient et meurent, mais ceux qui fomentent les guerres pour le profit. 40 millions d’hommes en armes. Les hommes d’état et les diplomates mentent pour dire que personne ne prépare la guerre. Enfers et damnation ! Ces hommes ne sont pas entraînés pour faire de la danse !
En Italie, Benito Mussolini a dit dans la publication de la Carnegie Endowment for International Peace: “International Conciliation”: “Par dessus tout, le fascisme, plus il observe et considère le futur et le développement de l’humanité, ne croit ni en la possibilité ni en l’utilité d’une paix perpétuelle… Seule la guerre amène toute l’énergie humaine à son plus haut point de tension et appose une estampille de noblesse sur le peuple qui a le courage de la confronter.”
Son armée bien entraînée, sa flotte et ses avions sont prêts à la guerre. Sa prise de position devant la Hongrie suite à la dispute avec la Yougoslavie l’a bien montré. Les troupes furent aussi très vite mobilisées à la frontière autrichienne après l’assassinat de Dollfuss. D’autres européens faisaient la danse du sabre pour la guerre.
Herr Hitler a réarmé l’Allemagne et a constamment demandé plus d’armement. La France a récemment augmenté son temps de service militaire d’un an à 18 mois. Les nations font la veillée des armes. Les chiens fous de l’Europe sont lâchés.
En Orient, quand la Russie et le Japan se battirent en 1904, nous avons viré nos vieux amis russes et soutenu le Japon. Nos banquiers internationaux très généreux finançaient le Japon. Et maintenant nous sommes empoisonnés contre le Japon !
Qu’est-ce que la politique de la “porte ouverte” à la chine représente pour nous ? Notre commerce avec la Chine représente 90 millions de dollars par an. Nous avons dépensé 600 millions de dollars au Philippines sur 35 ans. “Nos banquiers, industriels et spéculateurs” ont des investissements privés là-bas de moins de 200 millions de dollars. Pour sauver le commerce avec la Chine et protéger ces investissements privés, ont nous manipule pour haïr le Japon et partir en guerre, une guerre qui va nous coûter des dizaines de milliards de dollars, les vies de centaines de milliers d’Américains et plusieurs autres centaines de milliers qui seront estropiés à vie et dérangés mentalement des suites de la guerre. Des millions des milliards de dollars seront engranges par les quelques vendeurs d’armes, banquiers, constructeurs navals, indistriels, empaqueteurs de viande et spéculateurs.
Oui, la guerre paie de très hauts dividendes. Mais en quoi cela profite t’il aux hommes qui y sont tués, à leurs mères, sœurs, épouses, fiancées et enfants ? A part pour les quelques ceux pour qui la guerre veut dire énormes bénéfices.
Jusqu’en 1898 nous n’avions pas un territoire en dehors de l’Amérique du Nord. Notre dette nationale était d’un peu plus d’un million de dollars. Depuis, nous sommes devenus “spirituellement internationaux”. Nous avons oublié l’avertissement de George Washington qui nous disait de nous méfier des “alliances trop attachantes”. Nous avons fait la guerre. Nous avons acquis des colonies. Notre dette nationale a fait un bond de plus de 25 millions de dollar. Nous avons perdu pied année après année. Cela aurait été bien meilleur marché de rester en dehors des problèmes à l’´étranger.
La leçon est de ne pas oublier le coup d’état échoué de 1934 par les royalistes économiques de Wall Street, qui sont la propriété et sont gérés par la City de Londres. Personne n’est aller en prison pour ce crime. Ils ont le même agenda aujourd’hui. Nous, les autochtones, nous pouvons arrêter les guerres en occupant les moyens de production pour les priver des denrées dont ils ont besoin.
 
Mohawk Nation News
url de l’article: http://mohawknationnews.com/blog/2013/01/28/mnn-war-is-a-racket/
~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~
 
http://www.tomrea.net


Samedi 8 Juin 2013


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires