MONDE

Similitudes et différences entre la Libye et la Syrie


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 1 Octobre 2018 - 02:10 SE DÉFROQUER, BERGOGLIO !



Lotfi AGOUN
Lundi 2 Mai 2011

Similitudes et différences entre la Libye et la Syrie
Un peu plus d'un an sépare les deux prises de pouvoir par la force en Libye
(le 1er septembre 1969) et en Syrie (le 13 novembre 1970).
Aussi bien AL-ASSAD (père et de nos jours fils) que KADHAFI vont veiller à ce
que toute opposition à leur perception de la conduite des affaires de l'État
soit réduite à néant.
Tous les deux cosignaient avec l'Égypte de SADATE, en mars 1972 la création
de l'Union des Républiques Arabes, regroupant ces trois pays. Cette union
restera fictive jusqu'à sa dissolution en mars 1977. Il y a eu une seconde
tentative entre ces deux pays en 1980 qui est restée sans lendemain.
Ces deux chefs d'État vont confier la gestion des affaires de l'État à
leurs proches et permettre clientélisme, corruption, répression et torture.
Mais tant que les intérêts des Occidentaux étaient préservés, personne ne
bronchait.
Tous les deux vont manifester une grande hostilité essentiellement envers les
États-Unis et Israël ce qui leur vaudra l'admiration de leur peuple et celle
des peuples arabes et musulmans des autres pays.
Ces deux pays ont été taxés par une bonne partie de la communauté
internationale de pays exerçant le terrorisme international et ayant une grande
propension à s'ingérer dans les affaires d'autres pays. Ils ont été
souvent qualifiés d'États "voyous".  
La communauté tiendra la Libye pour responsable l’explosion en plein vol
d’un avion de ligne américain au-dessus de la ville écossaise de Lockerbie
(1988). Et la Syrie pour l'instigateur de l'assassinat du premier ministre
libanais Rafik HARIRI (2005).
Ils seront mis au ban de la communauté internationale et puis réhabilités
selon la conjoncture du moment ; selon les intérêts et la stratégie
géopolitique de l'Occident dans ces parties du monde arabe.
Ils seront même reçus et dorlotés par les Occidentaux et notamment par
Nicolas SARKOZY.
AL-ASSAD fils vient de rééditer le méfait de son père (1982) qui avait fait
ouvrir le feu sur son peuple et bombarder la ville de Hama. Il a ainsi donné
l'ordre à son armée de tirer sur le peuple syrien.
KADHAFI l'avait précédé quelques semaines plus tôt.
Les similitudes, du moins les plus saillantes, s'arrêtent à ce niveau.
Voyons à présent les différences : la plus notoire de nos jours est la
position de l'Occident devant le même acte barbare qu'est celui de faire
ouvrir le feu sur son propre peuple. L'Occident n'a pas mis longtemps pour
réagir à propos de ce qui se passe en Libye et de bombarder certains sites
libyens. Concernant la Syrie, il vient à peine d'élever la voix et de
formuler certaines menaces qui resteront sans suite.
Pourquoi ?
Tout simplement parce que :
1/ La Libye a le pétrole et le gaz naturel et des réserves financières
substantielles. Et c'est ce qui intéresse la coalition et non l'intérêt du
peuple libyen. Les pays qui la composent aujourd'hui se disputeront demain le
partage des richesses et ressources libyennes. Ne nous laissons pas berner par
les sentiments altruistes qui semblent animés ceux qui hier donnaient
l'accolade à KADHAFI.  
2/ La Syrie dépourvue de ressources naturelles pouvant intéresser les
Occidentaux n'en demeure pas moins stratégique de par la position qu'elle
occupe dans la région, de par ses alliés (l'Iran, la Turquie, le Liban,
Hezbollah, Hamas à Gaza) et de par sa zone d'influence englobant même
l'Arabie Saoudite (qui ne veut laisser l'Iran mettre la main complètement sur
la Syrie). Ceci étant, Israël s'accommode bien de son voisin tant que son
activisme à son égard ne va pas au-delà des rodomontades de principe.
3/ La Libye est constituée de tribus ; la Syrie (à majorité sunnite) de
clans.
4/ En outre, la coalition qui avait débuté l'opération en Libye avant de
passer le relais à l'OTAN ne pourra refaire la même chose en Syrie. Pour deux
raisons au moins : éviter que les peuples arabes ne pensent que ce sont les
croisades du XXIème siècle et puis ces pays sont déjà englués en
Afghanistan et ne semblent prêts de pouvoir s'en sortir de sitôt.
5/ Les Occidentaux se sont toujours accommodés de dictateurs à la tête de
certains pays du moment que leurs intérêts propres étaient bien maintenus. Ce
n'est donc pas la situation politique et sociale du pays qui les pousse à agir
loin de là. Ils préfèrent un régime autoritaire qui leur convient plutôt
qu'une démocratie avec des lendemains incertains pour eux et pour ce qu'ils
essayent de préserver.
Ainsi, devant le même fait inacceptable (de l'aveu même d'OBAMA et de
SARKOZY), l'Occident fait bombarder les bureaux de KADHAFI à Tripoli (Seif
Al-Arab, le plus jeune des six fils du dirigeant libyen n'occupant pas de poste
officiel connu et 3 de ses petits fils ont été, d'après le porte-parole du
gouvernement libyen, Moussa IBRAHIM, tués lors des bombardements de l'OTAN de
la nuit du samedi 30/04/2011) et se contente de formuler quelques protestations,
sans réelle portée, contre Damas.
Bien sûr, les pertes humaines dans l'entourage de KADHAFI ne sont pas plus
atroces que celles engendrées par ses sbires ou celles des civils innocents
tués lors des raids de l'OTAN ; mais la question qui s'impose est de
comprendre comment peut-on tenir deux langages différents (deux attitudes
différentes) pour un fait similaire ?
Une seule réponse me vient à l'esprit : Deux poids, deux mesures.

Lotfi AGOUN
http://lotfi-agoun.blogspot.com/


Lundi 2 Mai 2011


Commentaires

1.Posté par Valéry le 02/05/2011 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement on se pose cette question.

2.Posté par Anita1945 le 04/05/2011 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALERTE - PARIS recommande à ses ressortissants de quitter la SYRIE.
PARIS - Le Ministère Français des Affaires Etrangères a recommandé mercredi aux Français dont la présence en SYRIE n'est pas indispensable de quitter le Pays dans l'attente d'une normalisation de la situation.
Romandie News.ch - 4 Mai 2011 - 10h54
-------------------------------------------
Les RUSSES ne veulent pas d'intervention de l'O.T.A.N. en SYRIE...
Les CHINOIS exigent l'arrêt de la GUERRE en LIBYE.
ça va continuer .... (l'IRAN). ... ligne de mire !
L'EUROPE "dont la FRANCE" se retrouveront embourbées dans le collimateur d'une 3e Guerre Mondiale.

3.Posté par gjingis le 04/05/2011 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo sarko !! Willkommen auf dem dritten Weltkrieg c est bientot la fin du mondat? s il y aura la fin biensur .
mais une chose est sur nous sommes dans la derniere phase du conception du N.O.M

http://www.youtube.com/watch?v=qLtQK_lRM7s&feature=related

et la suite commencera

http://www.youtube.com/watch?v=Rk_sAHh9s08




4.Posté par Anita1945 le 04/05/2011 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3. Posté par gjingis le 04/05/2011 - 13:05
Bravo SARKO ! ! Willkommen in den dritten Weltkrieg - c'est bientôt la fin du Mandat ?
s' il y aura la fin bien-sûr.
Mais une chose est sûre, nous sommes dans la dernière phase de conception du N.O.M.
(= NOUVEL ORDRE MONDIAL) et la suite commencera :
http://www.youtube.com/watch?v=Rk_sAHh9s08

5.Posté par Anita1945 le 04/05/2011 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

YOUTUBE : Albert PIKE - Plans réalisés pour les 2 (sur 3 prévues) GUERRES MONDIALES EUROPEENNES.

6.Posté par Anita1945 le 04/05/2011 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.youtube.com/watch?v=qLtQK_lRM7s&feature=related
GJINGIS, **INTERESSANT comme YOUTUBE - mais c'est quoi comme LANGUE ? (du RUSSE ou YOUGOSLAVE) ?**

et la SUITE commencera :


7.Posté par gjingis le 04/05/2011 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca c est du Hongrois C est (du mayar nyelv).celui qui parle c est ( Drabik janos) dr en sciences economiques
il a été parmi les éxilés de la révolution hongroise 1956 .Drabik janos etait en allemagne comme éxilé politique
il a avait un programme a la radio Europe libre (SZABAD EUROPA)
le voila dans une autre video -------> http://www.youtube.com/watch?v=NpAypXdiisY

j essaye de traduire quelques videos en francais .c est pas aussi simple de le faire .mais je vais quand meme
le faire un peux plus tard

8.Posté par Zakkour le 08/05/2011 06:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Mr. Agoun pour cet excellent article. Un seul point que je ne partage pas avec vous, en cas d'intervention en Syrie je ne pense pas que les arabes se mettront du côté de Assad, ils ont tous vus les images et vidéos des massacres inqualifiables perpétrés par ce régime.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires