Lobbying et conséquences

Si Obama va à Canossa : il capitule devant le lobby sioniste


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 12 Septembre 2018 - 02:00 Produire la dépression suivante


La visite du Premier ministre israélien Ehud Olmert aux Etats-Unis s’inscrit dans un effort concerté du gouvernement israélien et de ses lobbyistes américains, visant à convaincre le législateur américain – et, avant tout, le président George W. Bush – que le temps d’attaquer l’Iran est venu. Le quotidien israélien Yediot Ahronot écrit qu’Olmert dira à Bush que « le temps (de la diplomatie) est en train de s’épuiser » et qu’il devrait déclencher une attaque, maintenant.


Mardi 10 Juin 2008

Si Obama va à Canossa : il capitule devant le lobby sioniste
on Antiwar.com, 9 juin 2008

http://antiwar.com/justin/?articleid=12944

traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier


Dans son adresse au congrès de l’Aipac, le message d’Olmert était dur et implacable : l’Iran, disait-il, « doit être empêché, par tous les moyens possibles », d’acquérir une capacité nucléaire militaire. Certes, les sanctions doivent être renforcées, mais elles ne représentent que de « premières initiatives » : ce qui est requis, a-t-il déclaré, ce sont « des mesures plus drastiques et plus énergiques » - et cela ne peut avoir qu’une seule signification : la guerre.

Israël préfèrerait ne pas agir seul, mais Olmert a signalé qu’il avait l’intention de le faire, s’il y était poussé : « Israël ne tolèrera pas la possibilité d’un Iran nucléarisé, ni aucun autre pays ne devrait le faire, où que ce soit dans le monde libre », a-t-il déclaré, dans ce qui était manifestement une menace de passer unilatéralement à l’action. Citant les états de service d’Israël en ce qui concerne l’Irak, dans les années quatre-vingt, et la Syrie, l’année dernière, Tim Butchers a averti, dans The Telegraph : « Ce discours met quasiment fin aux tergiversations au sujet d’une intervention militaire contre le programme nucléaire iranien. »



Si Israël mettait sa menace en exécution, les Etats-Unis seraient de manière quasi certaine entraînés dans le conflit, et Olmert le sait parfaitement. Il en va de même pour Bush, qui, quoi qu’il en soit, n’a sans doute pas besoin d’être longuement persuadé. Après tout, dans son discours devant la Knesset, au mois de mai, le président américain n’a-t-il pas déclaré :



« Permettre au sponsor en chef du terrorisme mondial de posséder les armes les plus meurtrières du monde, cela serait une trahison impardonnable pour les générations à venir. Pour la sauvegarde de la paix, le monde ne doit pas permettre à l’Iran de détenir une arme atomique » ?


Dans l’intérêt de la paix, nous devons faire la guerre : refrain familier, qui produit son écho à travers les années, se moquant à la fois des vivants et des morts…



Pour le parti de la guerre, l’horloge cliquette, et le temps s’épuise : ils doivent endosser leur uniforme avant que le président le plus pro-israélien jamais encore connu quitte ses fonctions. Comme l’écrit Butcher : « Chez les partisans israéliens d’une action armée contre l’Iran, on est préoccupé par le fait que quelque chose doit être fait avant la fin du mandat de M. Bush, en janvier 2009, M. Bush étant perçu comme plus proche d’Israël qu’aucun de ses successeurs potentiels. »



Ne comptez pas sur Barack Obama pour nous délivrer de ce conflit menaçant. Dans son discours à l’Aipac, il a clairement avalisé le dernier projet du Lobby, abandonnant momentanément ses notes, pour déclarer : « Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour empêcher l’Iran d’obtenir une arme nucléaire. Tout ce qui est en mon pouvoir. Tout ! »



Et ce « tout » inclut l’assassinat de dizaines de milliers d’Iraniens, pour la plupart des civils – portant le prix du baril de pétrole au-dessus des 300 dollars et détruisant l’économie américaine – et nous impliquant dans une guerre qui fera du conflit actuel en Irak quelque chose comme un pique-nique scolaire du dimanche. Et tout ça, pour quoi ?



L’ironie, bien entendu, c’est que l’Iran n’est absolument pas en passe d’obtenir l’arme nucléaire, comme les agences de renseignement du président américain lui-même l’en ont récemment informé : mais peu importe. C’est là un petit obstacle, pour ceux qui méprisent la « communauté fondée sur la réalité » et qui se voient en train de Faire l’Histoire, tandis que le reste d’entre nous, nous observons, interdits et stupéfaits. Comme l’a écrit récemment Ha’aretz :



« Olmert va tenter de convaincre Bush de mettre de côté l’Evaluation des Renseignements Nationaux sur le programme nucléaire iranien, pour adopter des données présentées par Israël, et déterminer en conséquence la politique de l’administration américaine envers l’Iran. »



La guerre annoncée contre l’Iran n’a rien à voir avec les « armes de destruction massive » - pas plus que l’invasion de l’Irak n’avait le moindre rapport, non plus, avec ces armes (inexistantes). Tout tourne autour de la préservation de l’hégémonie israélienne au Moyen-Orient, en effaçant de la carte chacun et la totalité des pays arabo-musulmans récalcitrants. Ce fut d’abord l’Irak, puis ce sera le tour de l’Iran, et enfin celui de la Syrie, sans tarder, et sans oublier le pauvre Liban prostré, naguère joyau de la Méditerranée orientale, et désormais panier de basket économique et politique.



Il est quasi certain que nous serons en guerre avec l’Iran avant même l’intronisation d’un nouveau président : maintenant qu’Obama a capitulé devant le Lobby, rien, mis à part la Providence divine, ne pourra l’empêcher.

Que Dieu nous vienne en aide, à nous tous, autant que nous sommes !



Force m’est bien de reconnaître que j’avais tort – terriblement tort – sur le compte d’Obama. Dans mon désir de trouver un point de lumière dans un monde en cours d’assombrissement accéléré, je m’étais raccroché à sa rhétorique prenante et à sa critique par moment tranchante de la politique étrangère de Bush, comme un marin en train de couler s’accroche à son gilet de survie. Mais le fait de rechercher de l’espoir dans les mauvais endroits ne créent pas d’opportunités pour la paix – cela ne fait que prolonger nos illusions. Nous devons faire face à la perspective d’un conflit bien plus terrible encore que ceux que nous avons connus, et regarder cette perspective bien en face, sans flancher, ni sans rechercher de faux prophètes. Je sais que vous êtes nombreux à être désappointés, et que certains parmi vous êtes en train de vous exclamer : « Je vous l’avais bien dit ! ». Tout ce que nous pouvons faire, maintenant, c’est espérer et prier, que notre pays, et le peuple iranien, survivront, d’une manière ou d’une autre, à la catastrophe qui s’annonce à notre porte


Mercredi 11 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par souad le 10/06/2008 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je sais que vous êtes nombreux à être désappointés, et que certains parmi vous êtes en train de vous exclamer : « Je vous l'avais bien dit ! ».
Pas du tout,mon cher ! Nous ne sommes pas dupe du CMI and C°.
Aucune élection us n'est cleen, aucun président us n'a jamais été élu loyalement.
Le bounty n'est pas encore élu. Il est là pour faire de la figuration._
Alors votre réconfort, on s'assoie dessus, ok, man !

2.Posté par citoyen19 le 10/06/2008 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bande de raclures, vous pensez pouvoir agir en toute impunité éternellement, vous allez vous ramasser une sacrée claque dans la tronche. Vous oubliez un facteur décisif, un facteur qui est bien au-delà de vos stratagèmes, il s'agit de la volonté divine. Il sait parfaitement ce que vous cachez en vous mêmes ainsi que tout ce que vous planifiez dans cette vie. Sachez que rien ne se fait sans sa permission et que chaque goutte de sang que vous versez injustement vous rapproche de la perte. Il a existé par le passé, des nations toutes aussi puissantes que vous, avec l'orgueil et la même soif de conquête qui vous caractérisent aujourd'hui. Que reste-il d'elles ...? Elles se succèdent à travers les âges, et lorsqu'elles répandent l'injustice, la corruption et le désordre sur terre cela annonce leur déclin et la proximité de leur fin. Vous avez fait de ce monde votre paradis en agissant comme si vous alliez vivre 1000 ans ou plus, vous donneriez tout pour échapper à la mort mais celle-ci vous rattrape jour après jour. N'avez-vous donc aucune intelligence ? Et au final tout ça pour quoi ? Douleur , peine , affliction, est-ce la donc tout ce que l'homme est capable de répandre sur cette planète alors qu'il à en lui les plus beaux outils pour faire de ce monde un monde de paix et de tolérence ? Pathétique vermine...

3.Posté par nada le 10/06/2008 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pathétique Vermine......
Ceux qui tolèrent et qui adhèrent à l'extermination, de tous les peuples de l'Orient, ils nous arrivent mais leur programme est devancé de leurs pas, élus des peuples SVP des démocrates élus avec joie, et les barbares sont ailleurs, ils nous accomplissent l'Iliade avec rites et tact. Ils déclenchent les tonnères et dans l'Orient l'impact. Des vrais barbares costumés autour du cou une cravate...Puis, faites nous rentrer l'Artiste, en grand Seigneur qui danse sur une piste. C'est ça la démocratie, chez nous tous les droits, chez l'Autre imposant nos lois. A qui croit encore?

4.Posté par erpilu le 10/06/2008 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Force m'est bien de reconnaître que j'avais tort – terriblement tort – sur le compte d'Obama."

Effectivement, il faut etre terriblement naif pour avoir cru ne serait-ce qu'une seconde en cette marionnette.

Obama, qui mange a tous les rateliers, a dévoilé son vrai visage petit a petit. Mais bien avant cela, quand beaucoup voyaient en B:O un "sauveur", il suffisait d'étudier le financement de sa campagne et les sommes énormes qu'il a dépensé pour les primaires, pour comprendre qu'il est poings et pieds liés a l'oligarchie et qu'il fera exactement ce que veut cette oligarchie. Dans le cas contraire, s'il lui prenait un sursaut "d'humanisme", il sera descendu par cette oligarchie en quelques jours (quelques gros articles bien compromettant dans les médias dominants).

Enfin l'auteur semble considérer Obama comme s'il était déja élu président des USA. C'est loin d'etre fait...ne mettons pas la charue avant les bœufs.

5.Posté par Moukawama le 10/06/2008 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

La raclée qu'a pris l'Israèl au cours à l'été 2006 - face à la resistance libanaise - a été un avant-goût amer pour les bellicistes de la maison blanche.
Certainement qu'ils envisagent quelque chose pour l'Iran. Si c'est la guerre, je dis pourquoi pas. Aprés ça - j'en suis certain - les Etats-Unis deviendront une nation parmi les nations. Vu les problèmes économiques qu'ils rencontrent, ils seront tellement mals que l'on entendra plus parler d'eux. Et l'Israèl ? L'Israèl disparaîtra, tout bonnement.
Les Etats-Unis et l'Israèl ont pour habitude de s'attaquer à des nains militaires et leurs "victoires" - du coup - faussent nos perceptions de leurs puissances réelles.
Leurs discours n'impressionnent que ceux qui veulent le croire. Qui aurait parié que les sionistes iraient quémander aux USA de soumettre un cessez le feu à l'ONU pour se dépêtrer du bourbier libanais ?!
Pour les anéantir, il faut leur résister. C'est ce qu'a fait le Hezbollah. Auparavant, aucune nation arabe n'avait tenu autant de temps pour inverser les résultats sur le terrain. Et ce qu'aucune nation arabe n'a accompli, un parti arabe l'a fait.

6.Posté par Magrof le 10/06/2008 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il me semble que toutes les armées israëliennes ensemble ont été vaincues à cinq reprises contre six milles combattants du hezbollah libannais !!!!

Que réussiront-ils alors les armées US et israêliennes devant plusieurs millions de combattants iraniens ? !!!!

Si les armées israêliennes se battaient sur leur propre frontière contre le liban, les armées US doivent se battre loin de leurs frontières contre l'Iran !!!!

Je crois que l'Iran détruira en moins de 48h les armées US et compagnies.

Bush et devenu aveugle. Il ne voit plus sa destruction imminante. Il ne voit pas la différence entre celui qui se bat pour Dieu et celui qui se bat contre Dieu.

7.Posté par coco le 10/06/2008 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L e frère skull & bones Obama est comme les bounty, noir dehors et bien blanc à l'intérieur, on a les mêmes au CRAN ici en France...

8.Posté par ROGSIM le 10/06/2008 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la haine vous aveugle
il faudrait réviser vos notions de géopolitique

9.Posté par coco le 10/06/2008 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

inch"Allah ce bush maudit et sa clique de criminels nazioniste seront jugés un jour ou l'autre pour crimes contre l'humanité, sinon, pas grave, ils n'échapperont certainement pas à Dieu swt ni à Son Jugement ^^

10.Posté par boulahcen le 10/06/2008 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis trés content de lire tous ces commentaires qui parlent le même langage.
Il faut d'abord que ce singe d'obama devienne président pour pouvoir mettre
ses menaces à exécution. Ensuite, il ne faut pas oublier le MacCain, une sosie
type de Bush, lui aussi, il est du côté d'israél. Quelque soit la situation, l'Iran
vendra cher sa peau dans ce conflit. Il ne sufit pas d'avoir des avions et des
bombes. Il ya la foi, le courage, la motivation et la déternimation qui font défaut
aux sionistes qui veulent entamer une attaque injuste sous le parapluie du
gouvernement crimininel américain. Et quand Ben Laden apparait, tout l'occident
crie au terrorisme. Quels sont les vrais terroristes ? Si les américains et les
israéliens cessent leur massacre contre les arabo-musulmans, le terrorisme
serait disparu de lui même.

11.Posté par Matrice le 10/06/2008 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Obama ou un autre il est clair que la guerre contre l'Iran n'est plus qu'une question de temps !
En effet il faut espérer que ses crimes soient un jour payés par leurs auteurs!



http://echidna1.free.fr/



12.Posté par Ambre le 10/06/2008 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le monde entier semble penser qu’un homme seul peut changer l’ordre du monde ; que si nous sommes laids, il nous voit beaux ! C’est risible… Et c’est désespérant concernant le courage des opinions du monde ; car OBAMA a besoin de la rue pour valider son pouvoir. Nous verrons bien si la rue décide de se battre ou d’avaler des drogues et des antidépresseurs.

13.Posté par karine le 10/06/2008 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Obama est comme les bounty, noir dehors et bien blanc à l'intérieur";
qu' est que c' est que ce racisme ?
y en a mare de lire ce genre de propos .
les "blancs" sont comme les "noirs"; ni meilleurs, ni pires .
ils sont autant victimes de leurs dirigeants que le sont les Africains de leurs dictateurs .
ce n' est pas parce que les prédateurs qui gouvernent la majeure partie du Monde ont la peau blanche qu' ils sont représentatifs des hommes blancs .
il est bien triste de constater que le racisme n' est pas l' apanage des blancs stupides .

14.Posté par Mazzir le 10/06/2008 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Obama est l'homme qu'il faut pour déclencher une guerre contre la population iranienne. Pourquoi ?

Le parti républicain est complètement discrédité.

Obama bénéficie de toutes les illusions populaires, n'a -t-il pas été le seul à s'opposer à la guerre contre les I'Irak. Tous ces crétins d'électeurs corrompus et lâches s'imaginent pour cette raison que jamais, il ne lancera ces imbéciles d'étatsuniens dans une guerre contre l'Iran.

Le candidat républicain est vieux et handicapé, bref il a le profil du perdant et ce n'est pas par hasard... Car n'oublions jamais que les électeurs choissisent non pas des idées mais une image conconctée par l'oligarchie.

L'alternance, c'est pour les cons d''électeurs, qui croient que changer de parti, c'est tout changer. Ils sont vraiment comiques ces électeurs.


Ils font encore truquer les élections ? Non, pas cette fois-ci. La dynastie Bush, ne peut plus se réprésenter.


Bref, Obama sera le vainqueur et la guerre contre l'Iran pourra commencer. Sous Bush, l'armée étatsunienne ne voudra jamais ouvrir un second front, les néocons savent que s'ils essaient, ils s'exposent à des liquidations extra-judiciares.

Les néocons sont prêts à jouer la tête des autres mais pas la leur !



15.Posté par Bakea le 10/06/2008 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est extrêmement violent, ce que je lis dans ce forum... Et dans le discours ultra-religieux, bonjour l'angoisse !
Je ne suis absolument pas un partisan de la politique israëlienne d'aujourd'hui, ni encore de celle des USA ou de la France, mais si j'avais un dieu (ou une déesse), je prierais tous les jours pour que ceux qui écrivent ici ne succèdent pas aux tristes clowns qu'ils veulent fiche dehors.

Est-ce l'esprit de ce site ? Ca ne donne qu'une envie : fuir !

16.Posté par Fred is back le 11/06/2008 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Clairement la haine et l'esprit de revanche vous anime. Déjà historiquement israel à résisté seul face à plusieur armées arabes coalisées à plusieurs reprise. Ensuite, j'ai jamais vu qu'ils avaient pris un raclée, il se sont retiré sous pression politique ce qui n'est pas pareil. Déjà en tant qu'état démocratique il ne peuvent pas tirrer directement dans le tas sur des combatants qui se cachent au millieu de populations civile (même si ils le font un peut). Ensuite il en sera de même pour l'iran, pour info la guerre d'irak ne mobilise que 25% de la puissance militaire américaine. Pour terminer, si vous suiviez toute l'actialité vous auriez vu un article interessant la semaine dernière sur les reserves de pétrol des USA dnas les sable bitumineux des montage rocheuses. Du pétrol eux ils en ont pour au moins 200 ans. Quand ils auront fait bouffer toutes leur réserves au divers pays producteurs il sortirons le joker.
Désolé pour les rèveurs, nous ne somme pas encore débarasser de la puissance Etatsunienne et de sa classe politique corrompue.

17.Posté par hugo le 11/06/2008 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour etre président c est simple
premierement tu dois etre issu d un milieu aisé ce qui te permettra d avoir un maximum de connaissance et de financement
ensuite tu integre une grande université
puis a la sortie de celle ci tu te fais recrute par une societe secrete
ensuite on te financera ta campagne presidentielle
et en retour tu devra rendre certains services a ceux qui t ont permis de devenir ce que tu es
c est pas beau la corruption
tout les présidents americains viennent de ces societes secretes
au derniere election americaine c etait kerry contre bush les 2 font parties des skulls and bones et on pourrait continuer ainsi de suite...
en bref obama a servi a seduire l opinion publique (1er president noir, contre la guerre en irak)
et oui c est beau aussi la communication

18.Posté par agent orange le 11/06/2008 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NO, HE CAN''T

Bien qu'il soit réjouissant de voir une personne de couleur (presque) accéder à la plus haute fonction des US, BHO n'est hélas qu'un pantin de l'oligarchie. Sa présence à la réunion de l'AIPAC où il à réaffirmé son soutient au camp sioniste n'est donc pas une surprise.
Parmi les candidats en lisse pour la présidence de 2008, il y en avait que deux qui représentaient un vrai changement: Dennis Kucinich (Dem) et Ron Paul (Rep).

19.Posté par erpilu le 11/06/2008 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Modération:

Je ne recois plus les nouveaux commentaires depuis plusieurs jours.

Est-ce un soucis technique du site ?

MODERATION

Effectivement le problème est technique

20.Posté par Moukawama le 12/06/2008 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fred is back,
Bonjour,

Il est vrai que l'Israèl seul (soutenu par tout l'occident) a vaincu à plusieurs reprises les armées arabes (de conscrits) coalisées. Il est aussi vrai que l'Israèl a pris une monumentale raclée face à la resistance libanaise. Ce n'est pas moi qui le dit. La commission Winograd (commission israèlienne) a determiné qu'aucun objectif - dans cette mésaventure - n'a été atteint et que par conséquent cette guerre a été et reste un immense echec. Sous le fallacieux pretexte d'aller récupérer deux soldats, l'entité sioniste s'est introduite au Liban pour tout autre chose. La viabilité de cet "Etat" dépend du reservoir en eau que constitue le mont Scheikh, situé au Liban, dans la zone où les sionistes - comme par hasard - comptaient créer un no man's land sécuritaire censé éloigner les bases de roquettes de la resistance libanaise. Elle dépend aussi du pipe line Mossoul-Haïfa, fermé depuis la création de l'Israèl, en 1948. Parmi les missions qu'ils s'étaient fixés, les etats-uniens devaient - une fois rentré en Irak - réouvrir cette ligne d'approvisionnement en pétrole. Ils n'y parviennent toujours pas.
Il faut savoir que depuis Camp David 1, c'est l'Egypte qui - en échange du Sinaï - fournit ses hydrocarbures à l'entité sioniste. Et il se trouve que ces reserves egyptiennes se sont amenuisées.
L'Union Pour la Mediterranée - le nouveau machin de Nicolas Sarkozy - est une enième tentative de faire accepter l'Israèl par ses voisins.
Ce vendredi 6 juin 2008, Alger a fait savoir qu'Abdelaziz Bouteflika pourrait ne pas assister à la rencontre du 13 juillet, à Paris. Motif: Alger demande plus d'éclaircissements quant à la participation de l'Israèl à cette rencontre. Par ailleurs, Mouammar El Kadhafi a fait savoir qu'il refuse ce projet d'Union Mediterranéenne. Refus exprimé - entre autres - face à l'eventuelle participation de l'Israèl à ce projet.
Les sionistes ne peuvent - tout comme les etats-uniens - façonner cette région comme ils l'entendent. Toutes leurs entreprises sont vaines.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires