Néolibéralisme et conséquences

Seuls les “riches Américains” méritent de vivre


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 11 Décembre 2018 - 02:00 AMLO : « Privatiser, c’est du vol »



Gordon Duff
Vendredi 29 Novembre 2013

Nouvel Ordre Mondial et paupérisation: L’oligarchie reste dans les temps…

Seuls les “riches Américains” méritent de vivre
N’oublions jamais une chose: ce qui se passe au pays du goulag levant (ex-USA) finit TOUJOURS par se passer en occident, ce n’est qu’une question de temps et la mondialisation criminelle tend à gommer les délais de plus en plus.
Voici ce que disait Jacques Attali, le chantre français du Nouvel Ordre Mondial en 1991:
"… le pouvoir demeure dans les mains d’une élite, une élite de plus qui réside dans ces quelques endroits où le pouvoir et la richesse s’accumulent et où les questions critiques auxquelles la planète doit faire face sont répondues [...] De nouvelles zones de richesse existeront non sans problèmes aux côtés de vastes régions d’extrême pauvreté. [...] Une nouvelle élite nomade de forme déjà, coupant les liens avec tout endroit particulier, que ce soit nation ou voisinage. [...] Seuls les plus fortunés de ces nomades riches auront les moyens de devenir propriétaires dans de très vastes cités, qui seront des pôles magnétiques pour leurs semblables de toutes les régions du globe. Les villes deviendront fortifiées, des endroits très dangereux, le cœur intriqué de réseaux électroniques, un champ câblé de rêves…"
Nous y sommes… presque, c’est le rêve de ces ordures, destruction et chaos, imposition de la gouvernance fasciste mondiale, génocide planétaire dans un état unique policier hyper-répressif, tandis que les psychopathes en charge se vautrent dans le luxe parasitaire au sein de leurs "zones vertes" protégées et fusionnent avec la machine (cybernétique) dans leur délire de jouvence et de vie éternelle.
Fritz Lang l’avait visionnairement illustré en 1927 dans son chef-d’œuvre "Métropolis".
D’aucuns diront "meuh non, y a pas de complot… Ce sont les aléas coïncidentels du marché…" Vraie ou fausse naïveté, peu importe, la lutte est de tous les instants.
– Résistance 71 –
 
Le journaliste américain Gordon Duff dit que les problèmes économiques aux Etats-Unis les ont transformé en un pays où  le système dicte que seuls les riches méritent d’avoir une vie décente.
“Les gens qui ont de l’argent, peu importe comment ils l’ont obtenu, en vendant de la drogue, trafic humain, prostitution, enlèvement d’enfants dans les rues, pots-de-vins de contractants, etc… eux méritent de vivre”, a dit Duff ce Mardi dans un entretien avec Press TV.
“Si vous n’en avez pas, vous méritez de mourir, vous ne méritez pas d’avoir une converture sociale, une sécurité, couverture médicale, la loi de cet Affordable Care (alias ObamaCare) doit être stoppée… vos enfants ne méritents que des écoles et une éducation de troisième zone”, a t’il ajouté.
“Ce pays est une île habitée par des pauvres affamés terrifiés, totalement opprimés par la police ; les pauvres affamés étaient auparavant quasiment illétrés, mais maintenant les pauvres affamés aux Etats-Unis sont des gens avec un niveau éducatif universitaire et des familles dont les usines ont été délocalisées, qui ont perdues leurs maisons.”
“Les pauvres affamés aux Etats-Unis constituent environ 60% de la population maintenant”, a t’il noté, disant que “la police les maintient à l’écart des riches”. Les statistiques sur la pauvreté aux Etats-Unis deviennent plus alarmantes que jamais. 4 américains adultes sur 5 se débattent avec le chômage et vivent une grande partie de leur vie dans la précarité, la pauvreté ou dépendant des aides sociales d’une manière ou d’une autre.
D’après l’agence Associaed Press, cette tendance a été attribuée à “une économie américaine de plus en plus mondialisée, le fossé entre les riches et les pauvres s’élargit à mesure que disparaissent les travaux manufacturiers bien payés.” D’après des estimations, un nombre dramatiquement croissant d’Américains, plus de 146 millions, sont rangés dans les catégories des “pauvres” ou des “bas revenus”. Les critiques disent que le nombre de citoyens américains vivant dans la pauvreté est bien plus élevé que ce que révèle les statistiques officielles.

 
Gordon Duff
 
url de l’article original: http://www.veteranstoday.com/2013/11/26/only-rich-americans-deserve-to-live/
 
~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~
 

 


Vendredi 29 Novembre 2013


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires