Economie et pouvoir financier

Seul le timing nous échappe


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 1 Septembre 2018 - 01:06 ‘Science économique’ – Imposture diabolique

Dimanche 12 Août 2018 - 08:00 Dette mondiale : où en est-on ?



Samedi 6 Juin 2015

Seul le timing nous échappe
La publication des derniers chiffres officiels du PIB américain montre une contraction de 0.7% alors que le gouvernement américain avait prédit une croissance de 0.2%
La réalité économique américaine est nettement moins rose que les prédictions officielles: les exportations sont au plus bas depuis un an et les importations sont au plus haut. Ainsi la contribution nette au PIB (courbe bleue) vient de plonger.
20150506a
Mise à part la grande presse qui nous parle continuellement de la reprise américaine, ce n’est une surprise pour personne. Depuis le début de l’année, l’économie mondiale réelle ne cesse de ralentir. Pour preuve, la plongée de l’index mesurant le volume de marchandises échangées dans le monde :
20150506b
Et dans un monde financier situé dans la quatrième dimension et littéralement noyé sous les liquidités produites en surabondance par les banques centrales, l’effet de ce ralentissement est que l’argent se réfugie sur le marché obligataire. Ainsi on voit les taux mondiaux fondre (courbe rouge) en corrélation avec la chute des importations au niveau mondial (courbe bleue):
20150506c
Et c’est ainsi que les mauvais chiffres du PIB américain ont comme effet immédiat de faire tomber à 55% la probabilité que la Fed monte ses taux en décembre 2015.
20150506d
Or les dettes publiques et privées ne cessent de grossir depuis 2008 pour atteindre actuellement 286% du PIB mondial (selon le cabinet McKinsey). Autrement dit, avec ce ralentissement, le système va peut-être tenir encore peu car si ces tendances se maintiennent, les Etats devraient pouvoir continuer à emprunter à bon compte (voir même à taux négatifs). Cependant un jour ou l’autre le monde financier va quitter la quatrième dimension, le monde des rêves roses où le ciel est toujours bleu illuminé par un soleil radieux, pour revenir dans notre monde à nous et ce jour-là les taux remonteront brutalement et ce sera « game over ». C’est inévitable, seul le timing nous échappe, mais ce qui est en train de se produire n’est pas anodin…
Le Banquier Anonyme

http://liesidotorg.com/?p=601


Samedi 6 Juin 2015


Nouveau commentaire :

Economie et pouvoir financier | Histoire | Philosophie politique | Religions et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires