MONDE

Séjour difficile à Bodrum pour les marins de l’USS The Sullivan


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 12 Juin 2018 - 11:00 FALSIFICATION DE LA BIBLE (2/2)

Jeudi 7 Juin 2018 - 09:12 LA FALSIFICATION DE LA BIBLE (1/2)



RTT News
Mardi 6 Mars 2012

Séjour difficile à Bodrum pour les marins de l’USS The Sullivan

Bodrum est une station balnéaire turque bien connue, mais cette ville n’attire pas que des touristes puisqu’un navire militaire américain vient d’y jeter l’ancre. Ce destroyer lance-missile s’intègre dans le dispositif de surveillance radar que l’OTAN vient d’implanter dans l’est de la Turquie pour renforcer le blocus militaire de l’Iran.

Bodrum

Ce que les autorités d’Ankara nient, comme si elles avaient un quelconque pouvoir de décision sur ce que font les techniciens de l’armée des Etats Unis qui sont la puissance réellement propriétaire de l’OTAN.

Bon, mais quand les marins Américains se piquent de faire du tourisme en faisant une promenade à Bodrum, les choses ne se passent pas bien puisqu’une protestation spontanée de la population prend forme et que les choses se soldent par l’interpellation de onze citoyens Turcs et le retour sous haute surveillance d’une centaine de marins US dans leur bateau.

J’ai eu beau chercher, je n’ai trouvé aucun article précisant le nombre de manifestants qui a dû cependant être assez conséquent, puisqu‘il a fallu fortement escorter les soldats de l’Oncle Sam.

Difficile de tirer des conclusions, mais on peut supposer que les choix d’alignement de la Turquie sur l’OTAN sont loin de faire l’unanimité dans la population.

La police turque arrête des personnes hostiles à la présence de la marine américaine

RTT News (USA) 5 mars 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri

Dimanche soir, la police turque a arrêté 11 personnes dans la ville balnéaire de Bodrum au sud-ouest de la Turquie pour avoir protesté contre la présence dans la ville de marins Américains permissionnaires du destroyer USS The Sullivan.

L'USS The Sullivan à Haïfa en Palestine occupée

Citant la police, l’agence de presse Anatolia rapporte que les marins avaient débarqué après que le navire de guerre ait accosté à Bodrum dans la soirée de dimanche. Alors qu’ils faisaient des emplettes et se promenaient dans les rues de Bodrum, un groupe a protesté contre leur présence. La police est intervenue et a interpellé 11 personnes pour avoir tenu une manifestation interdite.

Quelque 100 marines US sont alors retournés dans le bateau  accompagnés d’un important dispositive de sécurité. Le bateau doit quitter Bodrum mardi.

Le Sullivan, qui opère en Méditerranée et dans l’océan Indien, a jeté l’ancre à Bodrum dans le cadre d’une mission liée aux systèmes radar. Le navire de guerre de 198 mètres de long avec 296 hommes embarqués est un destroyer lance missiles de la classe Aegis. Le système de défense antimissile balistique Aegis est un programme conçu pour assurer une protection contre les missiles balistiques, indiquent les informations.

Le bateau s’est présenté au port quelques jours après l’envoi de 50 soldats US dans une base radar dans la province turque orientale de Malatya, qui tient une place essentielle dans le dispositif de défense antimissile de l’OTAN, ajoute l’agence.

http://mounadil.wordpress.com/



Mardi 6 Mars 2012


Commentaires

1.Posté par joszik le 06/03/2012 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

arrêtes de faire l'idiot !! Personne ne va attaquer l'Iran (pour l'instant).
Le navire est là parce que les US prennent la relève des Européens qui ont échoué à créer le chaos en Syrie.
Évidement la méthode US ne sera pas la même et le nombre de morts civils sera beaucoup plus important, c'est l'effet kis cool.
il faudra compter au moins 200 000 morts à la fin de l'intervention US.
J'espère que Thierry Meyssan de va pas dire indéfiniment à Monsieur Assad qu'il a gagné et que le pauvre homme pourra embarquer sur un navire Russe lui et toute sa famille, avant de se faire massacrer.
Assad n'a pas les moyens de se battre s'il n'a pas un soutien militaire claire de la Chine de de la Russie et d'au moins un autre grand pays comme l'Iran.
Mais le front de la liberté ne cesse de reculer, à chaque déni de démocratie des US et de l'Europe, ils nous racontent des bobards parce qu'ils ont perdu confiance en eux, ils ne croient plus en la liberté et au courage.
C'est ainsi que l'Irak est tombé après l’Afghanistan, que la Libye est tombé après l'Irak, et que la Syrie va tomber avant l'Iran, et que la Chine tombera par assèchement des ressources économiques, et alimentaires, les occidentaux travaillent déjà sur un scénario d'un chaos généralisé en Russie et une partitions ethnique basée sur un pogrome de l'élite Russe.

2.Posté par Rahan le 07/03/2012 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

joszik, ton analyse semble sure et sans faille. je suis bien daccord avec ta vision (sauf la critique de meyssan).
quel sont tes interprétations, analyses et prévision pour le Sahel, où je vis, au vu des évennement actuels. ?

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires