Sciences et croyances

Sauvons notre science


Dans la même rubrique:
< >


Mercredi 8 Octobre 2014

Sauvons notre science
Sauvons notre science
 
«  Nous saluons ces âmes courageuses qui osent remettre en question les pratiques scientifiques courantes, les préjugés, ainsi que les politiques qui entravent la recherche de la vérité ».
                          http://www.plaguethebook.com/save-our-science.html
 
 
 
Vient de paraître : « PLAGUE » (La Peste)
 
Deux scientifiques courageux Kent Heckenlively et Judy Mikovits recherchent la vérité au sujet des rétrovirus humains, du Syndrome de fatigue chronique, de l’autisme et d’autres maladies
 
Conversation avec les auteurs du livre PLAGUE (Vidéo)
 

 
 
Dr Kent Heckenlively :
 
Je m’appelle Kent Heckenlively, je suis le co-auteur de « PLAGUE » (La Peste). Cet ouvrage traite de la corruption en science  ainsi que de l’incapacité de cette science de s’auto-corriger. D’énormes intérêts sont en jeu.
 
Il y a 13 ans, ma fille est devenue autiste. J’ai demandé à comprendre ce qui lui était arrivé. Ce que j’ai trouvé, c’est que l’avis de scientifiques bien intentionnés a peut-être pu avoir des effets catastrophiques sur sa santé.
 
Mais je sais aussi qu’il y a des héros en science. Le Dr Judy Mikovits est l’une des scientifiques les plus courageuses que j’aie jamais rencontrées….
 
 
Dr Judy Mikovits :Je suis si heureuse, Kent que vous ayez pris contact avec moi, maintenant que toute cette affaire est terminée. Je réalise toute la valeur que cette leçon peut apporter au monde entier, aux nombreux scientifiques courageux qui se battent chaque jour pour la vérité, pour protéger leur recherche des différents groupes d’intérêt. Je pense aussi à ces scientifiques qui se battent pour protéger leur famille et toutes les familles du monde de la souffrance.
 
Si les scientifiques ne sont pas libres de poursuivre une hypothèse, de suivre les données qu’ils découvrent où que cela puisse mener en dehors de toute censure, en dehors de toute forme d’intérêts politiques ou autres, on risque alors de voir s’effondrer la recherche médicale. L’enquête qui a été menée sur nos recherches a été corrompue par des intérêts financiers. Les données montrent que 10 à 15 millions d’Américains pourraient être infectés par des « bombes à retardement »  qui pourraient provoquer de terribles maladies comme le cancer, le Syndrome de la fatigue chronique, l’autisme, la sclérose en plaques. Cela pourrait toucher pratiquement chaque famille de ce pays.
 
Dr Kent Heckenlively : ne pas vouloir connaître ce que dit la science est une trahison.
 
Dr Judy Mikovits : censurer la science reviendrait au même. – Je pense cependant qu’ils savent. Dans notre étude, nous nous sommes probablement approchés un peu trop près de la vérité.
 
Dr Kent Heckenlively : mon métier est d’enseigner la science. Pour moi ce qui importe dans ce domaine est la recherche courageuse de la vérité, que ce soit Galilée, Darwin qui ont dû vaincre les préjugés de leur temps ou le Dr Mikovits qui tente de découvrir pourquoi des millions de personnes souffrent de maladies chroniques. Pour moi, la recherche de la vérité est la chose la plus importante qui soit. C’est pourquoi nous espérons que vous vous joindrez à nous dans cette aventure que représentent les révélations de « PLAGUE ».
 
http://www.plaguethebook.com/
 
 
Harris Coulter, historien de la médecine écrit :

L’une des raisons principales du déclin de l’Empire romain, après six siècles de domination mondiale, fut liée au remplacement, pour le transport de l’eau potable, des aqueducs en pierre par des tuyaux de plomb.
Les ingénieurs romains, qui étaient les meilleurs du monde, firent de leurs concitoyens des handicapés neurologiques, victimes du saturnisme.
De nos jours, nos scientifiques de pointe, mus par les meilleures intentions du monde, sont en train d’obtenir le même résultat par des programmes de vaccinations infantiles qui débouchent sur les fléaux modernes de l’hyperactivité, de l’autisme, de désordres neurologiques et de troubles du comportement marqués par le sceau de la violence.
L’historien poursuit :
 
« Qu’est-ce là pour une « science » qui inflige des dégâts neurologiques à des centaines de milliers d’enfants chaque année ? » Harris L. Coulter p. 262 [11]
« Pour que des catastrophes comme les programmes de vaccinations ne continuent pas de se produire ad nauseam dans le futur, il sera nécessaire de modifier la position légalement privilégiée de la profession médicale. » Harris L. Coulter, p.XVI. 
« Les décisions qui touchent à la santé et à la vie des individus ne devraient jamais être rendues obligatoires par des groupes d’experts auto-proclamés qui ne sont même pas en mesure d’assumer la responsabilité de leurs erreurs. » Harris L.Coulter 

« La vérité, est que si un produit est parfaitement et totalement sûr, aucune législation ne s’avérera nécessaire pour le faire adopter par tous. Par contre, si le produit s’avère douteux, seule la loi pourra le faire adopter par les masses. » (ndlr : particulièrement vrai en France, encore toujours en 2007, avec la vaccination obligatoire (trois vaccins) ou l’obligation dans le monde médical pour l’hépatite B) Harris L. Coulter 
 
« Les suites des vaccinations ont altéré l’harmonie même et toute l’atmosphère de la société moderne. » Harris L. Coulter 
 Extraits de: Harris Coulter : VACCINATION, SOCIAL VIOLENCE & CRIMINALITY  - The Medical Assault on the American Brain
Evoquant « l’effondrement immunitaire historiquement corrélé à la généralisation progressive des vaccinations infantiles, une dégradation généralisée de la santé humaine et animale », le Dr Ancelet écrit : « La prise de conscience d’une probable gigantesque « maladie vaccinale de la civilisation », au départ insidieuse, mais aggravée de génération en génération, impose un certain nombre de remises en question… En attendant l’hécatombe vaccinale se poursuit dans le monde entier.  » Dr E.Ancelet


Mercredi 8 Octobre 2014


Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires