Reflexion

Sakineh, les Roms, le Pakistan...


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 29 Août 2018 - 11:56 De la grandeur d'un athéisme pensant

Mercredi 23 Mai 2018 - 22:18 L'Europe s'initie au jeu de Go



Tariq Ramadan
Mercredi 1 Septembre 2010

Sakineh, les Roms, le Pakistan...
Sakineh...
 
Cela fait plus de quinze ans que je demande que l’on cesse l’application des peines dites "islamiques" dans les pays majoritairement musulmans ; que ce soit les châtiments corporels, la peine de mort ou la lapidation. J’ai appelé à ouvrir un débat interne sur les textes, les conditions de leur application et les réalités du contexte social qu’il fallait nécessairement prendre en compte. J’ai appelé à un moratoire général permettant un débat de fond dans le monde majoritairement musulman. Certains à travers le monde (et dans de nombreux pays musulmans, notamment des ulamâ, des intellectuels et des croyants ordinaires) l’ont compris et ont soutenu cette démarche ; d’autres s’en sont moqué et sont allés jusqu’à exprimer leur rejet, "horrifiés et scandalisés" par une telle proposition. Le Président Sarkozy, Bernard-Henri Levy et consorts étaient parmi les plus médiatiquement indignés.
 
Or voici que l’Etat français propose... "un moratoire" sur la peine capitale au moment où l’on parle de la lapidation de Sakineh Mohammadi Ashtiani en Iran (il est assez pittoresque de lire dans Politis que la France défend désormais ma position et mon combat "sans le dire"). Tiens donc ! ... les scandalisés auraient-ils perdu la raison (puisque l’on me traitât de fou) ou seraient-ils revenus à une position raisonnable, juste et cohérente. Car enfin c’est bien en amont qu’il faut poser le problème et lutter contre des lectures et des applications réductrices, tendancieuses, voire populistes du code pénal islamique (les hudûd) : seule une approche globale, avec la participation des musulmans (ulamâ, intellectuels et citoyens), est à même de déboucher sur des résultats concrets dans les sociétés majoritairement musulmanes. Si l’on veut vraiment, à terme, réformer les choses.
 
Je m’oppose et je condamne l’application de ces peines dans les sociétés contemporaines que ce soit dans les pétromonarchies, en Iran ou dans les pays plus pauvres du Moyen-Orient, d’Afrique ou d’Asie. Ces applications contreviennent, au nom même de l’islam, à la justice, à la dignité et aux droits des personnes dans des sociétés où, au demeurant, le système judiciaire n’est pas transparent, pour ne pas dire clairement corrompu, et où les peines sont souvent le fruit d’instrumentalisation de la religion soit à des fins internes, soit pour se démarquer de l’Occident. Je m’oppose donc, et je condamne naturellement, l’application de la lapidation contre Sakineh Mohammadi Ashtiani. Ce ne peut pas être, ce ne doit pas être.
 
Je ne signerai pourtant pas la pétition lancée à l’initiative de quelques intellectuels français. Je ne doute pas de la sincérité de la majorité des signataires mais il est question de ne pas être dupe des intentions et du jeu des principaux initiateurs, à l’instar de Bernard Henri Lévy, de Marek Halter, voire même l’inénarrable pantin Sihem Habchi de Ni Putes ni Soumises, et de quelques autres encore... Maîtresses et maîtres des dénonciations sélectives et autres mises en scène médiatiques afin de se mettre du bon côté des sentiments et de faire oublier leurs silences complices en d’autres circonstances : c’est l’Iran qu’il faut attaquer (le grand ennemi, et notamment d’Israël...) et non les richissimes pétromonarchies amies (où l’on tue et lapide dans un silence complice). Point non plus de pétition pour les innocents de Gaza, point de pétition pour les pacifistes de la flottille de la paix. Ces mises en scène et ces condamnations sélectives et instrumentalisées sont simplement écoeurantes !
 
...Les Roms...
 
Ecoeurante également cette décision "légale" de renvoyer les Roms... avec, apparemment, l’assentiment d’une majorité de Français. Autre manoeuvre politicienne d’un Président de la République qui perdant du crédit à droite, au centre et à gauche va clairement glaner des voix à l’extrême de la droite avec des discours et des politiques populistes et dangereuses.
 
Hier, le Président français nous apprenait qu’il fallait désormais différencier entre "citoyens" et "citoyens", entre les citoyens "de souche" et les autres à qui l’on pourra retirer la nationalité. Avec l’assentiment d’une majorité de Français encore ! Voici revenir le temps de la distinction de l’appartenance et de la citoyenneté "au faciès"... des Français plus français que d’autres, des Français à examiner, potentiellement "en examen"...des Français pas tout à fait français. Jean-Marie le Pen a beau jeu de rappeler une vérité implacable : le Président annonce une politique que l’extrême droite appelle de ses voeux depuis quarante ans.
 
La France va mal. La France fait peur. Il est heureux, et si encourageant, de voir des politiciens et des intellectuels crier à la honte et aux déshonneurs. Il est heureux, et encourageant encore, de voir la hiérarchie de l’Eglise catholique, et certains de l’Eglise réformée, protester contre ces politiques d’exclusion et de renvoi massif et très fermement condamner les dérives de l’action gouvernementale vis-à-vis des Roms. A ces évêques, à ces prêtres, à ces femmes et à ces hommes, connus ou anonymes, nous disons : Vous êtes la fierté et la dignité de votre pays et les gardiens de sa conscience, contemporaine et historique.
 
Mais où sont donc passées les leaders et les représentants des associations musulmanes, et ceux des associations promouvant la diversité culturelle ? Pourquoi n’entend-on pas leurs condamnations, leurs critiques et pourquoi ne les voit-on pas soutenir les roms dans le respect et la reconnaissance ? Comment se peut-il que des citoyens français, avec une conscience et une origine, et/ou avec une religion, et/ou avec une éthique, se taisent devant des politiques inhumaines et indignes ? Quelle peur les habite qu’ils n’osent ainsi dénoncer l’inacceptable ? Quelle réduction de l’intelligence les fait-elle réagir en tant que arabes, noirs ou musulmans uniquement lorsqu’il s’agit d’un problème concernant les Arabes, les Noirs ou l’islam ? Ce silence n’est pas honorable, ce silence est déshonorant !
 
... Le Pakistan
 
Des inondations, des glissements de terrain... la mort, l’exil, les refuges. Des images de désolation, d’horreurs, de tristesse... Des dizaines de milliers de morts, des millions de sans-abris, des dizaines de millions de déplacés. Et pourtant le soutien international a mis du temps à réagir comme s’il y a avait "un blocage". Les Nations Unies et les ONG internationales ont dû intervenir à plusieurs reprises pour rappeler l’ampleur de la catastrophe et mobiliser un soutien approprié. Nous sommes encore loin du compte.
 
L’image du Pakistan n’est point bonne sur la scène internationale. Associé aux Talibans, à l’extrémisme islamique et à la violence, le pays peine - au coeur de la catastrophe naturelle - à émouvoir les consciences occidentales et internationales. Six ans après le tsunami - qui avait touché l’Indonésie principalement mais également beaucoup de touristes occidentaux - et dont les conséquences à long terme semblent moins graves que ce qui va advenir au Pakistan, il faut bien constater que la solidarité et l’engagement humanitaire sont à géométrie variable, influencés par l’air du temps et la politique émotionnelle bien plus que par la conscience lucide et universaliste.
 
Tout se passe comme si certains êtres humains "stéréotypés" avaient perdu de leur humanité, étaient moins dignes que d’autres d’être secourus. C’est proprement effrayant et pourtant si palpable, si vrai, si réel. On pourra critiquer tous les pouvoirs du monde, tous les médias et la terre entière, mais au bout du compte la question comme la réponse résident dans la conscience de chacun. Qu’est-ce qui motive mes indignations comme mes solidarités ? Mon engagement comme mes soutiens ? Est-ce mon appartenance sociale, communautaire, politique ou religieuse ou est-ce la commune dignité des femmes et des hommes de la planète ? Suis-je capable de voir, au-delà des couleurs de peau, des origines, des vêtements et des barbes, l’essence, la valeur comme la détresse des êtres humains ou suis-je le jouet de ces solidarités émotionnelles qui catégorisent et valorisent les victimes à l’aune de leur ressemblance à mon égard ?
 
Comment peut-on être pakistanais ? ...trois siècles après Montesquieu. Bonne question.... triste vérité. - La solidarité n’a pas de couleur, pas de religion, pas de classe. Quand les catastrophes naturelles s’abattent sur des êtres humains, il n’y a pas à réfléchir sur le fond et le soutien s’impose en même temps qu’il importe d’en considérer la meilleure des formes. Le Pakistan, mais également l’Inde et la Chine, ont besoin de notre soutien. L’Histoire témoignera de notre dignité si, et seulement si, nous leur avons reconnu la même dignité que la nôtre.
 
Sans catégories ni sélection, avec humanité et détermination.


Mercredi 1 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par bled miki-99 le 01/09/2010 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Mr Tariq Ramadan,

vous auriez dû ajouter la rapide et abondante solidarité avec le peuple de Haïti. Est-ce parce que ce pays est à grande majorité Chrétien ?

2.Posté par Azuma le 01/09/2010 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent article, tout a été dit, des paroles de bon sens si rares chez "nos" politiciens actuels...

3.Posté par Abelkader DEHBI le 01/09/2010 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien à dire concernant la position de solidarité tout à fait respectable manifestée par M. Tariq Ramadan vis-à-vis du sort malheureux que subissent les Roms, comme à l'égard de la tragédie naturelle qui s'est abattue sur le Pakistant, l'Inde ou la Chine.
En revanche, s'agissant de sa curieuse proposition de "moratoire" sur l'application de la peine de mort et autres peines corporelles, afflictives et infamantes dans les pays musulmans qui pratiquent la Chari'a, cette proposition me semble à la fois démagogique et présomptueuse : On ne touche pas à la Chari'a. On l'applique ou on ne l'applique pas, en en assumant les conséquences, dans un cas comme dans l'autre. Mais on ne joue pas au yoyo avec les Textes régissant les peines de mort et les autres peines corporelles, afflictives et infamantes, en tant que ces peines - de par leur gravité - ne sont l'oeuvre d'une Assemblée Législative ou Théologique quelconque. Cette catégorie de peines est directement édictée par le Texte sacré du Coran, c'est à dire par Dieu, Le Législateur Suprême Lui-Même.

4.Posté par MODERATION le 01/09/2010 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
@ M. Dehbi,
En lieu et place de critiquer la position très sage de M. Ramadan, vous devriez vous renseigner sur la vie du prophète et le nombre de cas de lapidation (un seul cas et sur insistance acharnée de la lapidée) ... ainsi que les conditions exigées (quasi impossible à réunir) pour condamner quelqu'un à cette peine capitale.
De plus, la lapidation si elle devait être appliquée selon la Charia, il faudrait aussi que le contexte socio économique s'y prête. La charia n'est pas une tyrannie, mais un mode gouvernance juste et équitable.
La lapidation telle que pratiqué par l'Iran ou d'autre pays musulmans, n'a rien de chariatique.
Le ou la condamné doit avoir la possibilité de s'échapper s'il le souhaite... est-ce le cas ?


5.Posté par Kabyle Style le 01/09/2010 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Ramadan

Ce texte est, comme à votre habitude, plein de bon sens et réaliste à tout point de vue, sauf peut-être, si je puis me permettre, concernant la solidarité avec le Pakistan.

Il est possible que beaucoup de Français n'ont plus les moyens financiers de le faire (je le dit car c'est mon cas et je pense ne pas être le seul), la crise à fait beaucoup de mal et les temps sont durs.

Cordialement.

6.Posté par AS le 01/09/2010 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salaam,

Je rejoins le frere Abdelqader et le moderateur, il faut faire respecter la loi d'Allah en terre islamique car c'est le systeme que les musulmans ont choisi mais avec sagesse et equite et non pas jeter par ci par la des hommes et des femmes a la vindicte... les juifs pratiquent la lapidation sans que cela ne derange les loufoques de BHL, Halter et autres malades mentaux sionistes de France...

Tariq Ramadan appel a un moratoire sur les chatiments corporels pas seulement la lapidation or ce sont des decrets divins... on peut appeler a l'arret de l'injustice pratiquee dans les pays musulmans ou les castes de dirigeants appliquent un charia a plusieurs vitesses, mais a y regarder de plus pres, qui a mis au pouvoir ces gens la, je conseillerai a Tariq Ramadan de bien relire les accords de Sykes Picot, car il omet de signaler que 100 % des dirigeants musulmans ont ete imposés aux peuples musulmans par l'ancienne puissance colonisatrice ou les Etats-Unis apres la seconde guerre mondiale... ceci est la verite

Allah awj affirme dans son noble quran, celui qui n'applique pas ma loi, n'est pas des miens... oui pour une application sage et de tradition prophetique des lois huddud, chatiments corporels... si l'on considere que Omar, ra, a comue beaucoup de ces peines en peines de prison, bien avant que les europeens ne le fassent, si on parle de ce genre de reforme basees sur la sunnah et l'ijtihad, oui, mais si on souhaite ressembler a une certaine elite droit de l'hommiste alors que responsable de tous les genocides depuis la seconde guerre mondiale, pour se donner bonne conscience et faire bonne figure ici en occident, alors je vois pas l'utilite d'appeler a un moratoire sur les chatiments corporels tant que les musulmans ne sont pas gouvernes par des musulmans qu'ils ont eux memes choisi, comme a Gaza ou en Turquie... car l'injustice n'est pas le fait des peuples musulmans mais bien de ces imposteurs mis sen place par les occidentaux... c'est notre probleme actuellement

Maintenant en 2010, la France ce pays des droits de l'homme utilise la torture, le viol et autres chatiments corporels dans son pays et dans son pre-carre en Afrique, en Algerie, Maroc, Tunisie notamment pour garder par laa force le pouvoir alors que tout le monde sait tres bien que si de veritables elections se tenaient, les musulamns d'en bas rafleraient tout sur le ur passage privant ainsi la France des hydrocarbures et minerai rares, ca a pas l'air de deranger quiconque... alors que le deux poids deux mesures cessent!

7.Posté par taleb anoual le 01/09/2010 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Ici le problème ne vient pas des textes sacrés mais plutôt de ceux qui les appliquent mal ! Je suis tout à fait d'accord concernant les conditions pour lapider ou même couper la main d'un voleurs sont tres contraignantes et restrictives. Donc oui il faut s'opposer à toute décision injuste !

ET la décision de Tarik Ramadan est juste concernant les merdia manipulateurs qui nous jouent du violon à longueur de journée et jouent avec les sentiments en les classifiant !

8.Posté par Boloss le 01/09/2010 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bien dit mon frère AS, le moratoire se fait entre des gens savants pieux sans pour autant s'égarer du chemin droit (dépasser les hudduds), et pas entre des impostures.

9.Posté par Aigle le 01/09/2010 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

".......Ces applications contreviennent, au nom même de l’islam, à la justice, à la dignité et aux droits des personnes dans des sociétés où, au demeurant, le système judiciaire n’est pas transparent, pour ne pas dire clairement corrompu, et où les peines sont souvent le fruit d’instrumentalisation de la religion soit à des fins internes, soit pour se démarquer de l’Occident. "........... ".......mais il est question de ne pas être dupe des intentions et du jeu des principaux initiateurs, à l’instar de Bernard Henri Lévy, de Marek Halter, voire même l’inénarrable pantin Sihem Habchi de Ni Putes ni Soumises, et de quelques autres encore... Maîtresses et maîtres des dénonciations sélectives et autres mises en scène médiatiques afin de se mettre du bon côté des sentiments et de faire oublier leurs silences complices en d’autres circonstances : c’est l’Iran qu’il faut attaquer (le grand ennemi, et notamment d’Israël...) et non les richissimes pétromonarchies amies (où l’on tue et lapide dans un silence complice). Point non plus de pétition pour les innocents de Gaza, point de pétition pour les pacifistes de la flottille de la paix. Ces mises en scène et ces condamnations sélectives et instrumentalisées sont simplement écoeurantes !......"

Ramadan comme a son habitude étrille avec la perspicacité des Hommes libres les commercants de tous acabits et de tous genre .......
Si Sakineh constitue un cas , comme d'autres , dont la dimension humaine mais aussi la necessité de justice peut "interpeller" la conscience des Hommes libres ( pas des CRIMINELS PROFESSIONNELS !!!! ) , en faire un detonateur de propagande aux mobiles plus qu'immondes portés par des INHUMAINS , DES FAUSSAIRES , ET DES BOUGNOULES DE SERVICE, est un CRIME DE PLUS a inscrire sur le front de ces CRIMINELS PROFESSIONNELS ........A VOMIR ............

10.Posté par Abelkader DEHBI le 01/09/2010 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ -- MODERATION :

Conformément à l'un des préceptes du Coran qui proscrit formellement au musulman : ""ولا تــقــف مــا لــيــس لــك بــه عــلــم "", j'évite autant que faire se peut, de parler de choses que je ne connais pas. J'ai la prétention d'avoir une honnête formation de musulman moyen, en particulier sur le Coran et son exégèse, ainsi que sur la Sunna et le Fiq'h.
Je suis totalement d'accord avec vous à propos du seul cas de lapidation que vous citez, intervenu durant le Ministère de notre Prophète Mohammad - le Salut soit sur Lui - et je vous signale aussi que le Calife Omar a également suspendu durant l'année dite - l'année de la faim - le châtiment de la main coupée, en raison de la grande misère qui avait frappé les populations cette année-là ; mais ce sont-là des cas tout à fait exceptionnels, dûment motivés. Souvenez-vous de la célèbre colère du Prophète - sur Lui le Salut - qui s'écria, lorsque Oussama Ibn Zaïd, son fils adoptif, a tenté d'intercéder auprès de Lui, pour éviter qu'on ne coupe la main à une jeune fille de grande famille, convaincue de vol
والله لـو كــانــت فــاطــمــة، لــقــطــعــت يــدهــا

11.Posté par Note le 01/09/2010 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M. Dehbi,

Vous pensez tout de même pas que les pratiques culturelles ou religieuses
sont des phenoménes physiques qu'il suffit de changer les quantités des intervenants
dans lesdits phénomenes naturels pour obtenir des resultats differents.La question est plus complexe que ça .On ne change pas ce qui est dans les têtes du jour au lendemain,il faut sensibiliser,eduquer,inviter à la prise de conscience,donc au demeurant, il faut opter pour une stratégie de changements et de reformes methodologique et pedagogique,contrairement à votre critique qui ne cache pas des pretentions idiologiques et démagogiques.Et c'est de cet angle là qu'il faut comprendre la proposition d'un moratoire.
Les methodes de réformes suicidaires que les nationalistes et les marksites arabes
ont copié du modéle occidantal et l'on collé à des sociétés extrement orientales n'ont qu'enfoncer les masses arabo-musulmans dans la décadence et la regression en les rendants encor plus de l'occident,sans parler de lheritage politique qu'ils ont laissé derriere et devant eux : analphabetisme,illetrisme,sous dévoloppement,élite politque et intelectuelle corrompu et j'en passe,il suffit juste de jeter un coup d'oeil sur l'Egypte,le Yemen,l'Iraq...pour s'en apercevoir.
O ne change pas des socités dont le taux d'analphabetisme avoisine les 60%,on les éduque d'abort,on leurs garantit un certain degré de justice sociale et politique et aprés on procéde au changement des mentalités,la cas contraire c'est comme precher dans un desert.
Malheureusement votre.

12.Posté par Taham le 01/09/2010 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Iran à bien remis les occidentaux à leur place et surtout la France en disant à ces donneurs de leçon qui ont fait et continue à faire verser le sang de milliards d'individus à travers le monde de se mêler de leurs affaires. Et de répliquer à Carla Sarkozy qu'ils n'ont pas de leçon à recevoir d'une prostituée. Je propose plutôt un moratoire des obus Usionistes qui continu à lapider des musulmans en Palestine occupé, Afghanistans, Pakistans ....

13.Posté par Gilles le 01/09/2010 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben alors ? Il n'y a plus de "fake" ? Plus de "bavure" ? Bande de girouettes, pourquoi m'avez-vous censuré ? Je suis définitivement dégoûté. Ramadan parle et vous vous dégonflez, tristes sires !

14.Posté par taleb anoual le 01/09/2010 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ moderation et @ M. Dehbi

Pour quelles raison avoir censurer la 1ere partie de mon poste où j'apportais mon soutien @ *M. Dehbi

Je disais en gros que ce dernier avait totalement raison. Ils ne faut pas jouer à toucher les texte. L'islam ne doit pas s'appliquer partiellement. Que cela nous plaise ou non. Je disais donc aussi que le propblème ne venait pas des textes sacré mais des gens qui ne les appliquent pas correctement.

Ce n'est pas sympa, car cela peut être interprété comme de la manipulation.


Cdt

15.Posté par Note le 01/09/2010 23:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

taleb anoual ,
L e probléme vient aussi du fait que les gens ne les intérpretent pas correctement,soit
ils leurs donnent une valeur de vérité alors qu'ils ont été révélé dans un contexte bien precis,donc ils ont une valeur relative,soit ils les intérpretent selon les moeurs personelles.
Les fondements de la foi sont absolus,alors que les branches - qui en sont les interprétations- sont relatives,donc different selon le lieu et le temps ou sont censés s'appliquer,car si c'était pas le cas on aurait pas plusieurs ecoles juridiques et doctrinales.
N'oublier pas que la necissité fait loi en Islam .l'Islam tel que vous le voyez,alors que vous etes au chaud devant votre PC,les palestiniens qui sont en guerre contre un occupant le voient aurement tout comme les pakistanais qui risquent de mourir de fain à cause des innondations qui ont frapé ce pays dernierement.

16.Posté par fafa le 01/09/2010 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je voie que vous avez les com de plus en plus sélectif je vais donc voir sur le site de mr ramadan si je peu avoir une réponse a ma question bonne continuation et que dieu nous unissent tous amin

17.Posté par rabah le 02/09/2010 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Dehbi et Mr As parlent d'Allah comme si c'était un chef de service dont la tâche est de nous punir et parlent de la chariâa comme si c'était un decret divin!!
Vous vivez dans quel monde messieurs? Allah est le Dieu des univers et de la création. Le saint Coran est au service de l'homme et nous sert de guide. Ce n'est pas l'Homme qui doit soumettre sa vie à la lettre du Coran. Car l'homme est la plus belle création de Dieu. Ce n'est pas le Coran.
Quant aux kissass et autres hadiths que les islamistes rappellent quand ça les arrange, vous savez bien que la plupart sont des faux et ont été édictés sous la pression des princes et autres sultans d'antant pour faire avaliser leurs turpitudes.
D'ailleurs, sur les quelques 5000 hadiths rapportés, il n'en subsiste que quelques dizaines référés comme probablement véridiques car ne s'éloignant pas du texte coranique.
Pendant que Tariq Ramadan pense avec les outils de son temps, vous vous contentez d'annoner les bétises des islamistes et des pseudo salafistes. Vous avez pris l'Islam en otage et vous soumettez Dieu à votre ignorance.
Si cette femme a commis un mal, Dieu est assez puissant pour la juger en temps et lieu. Qui ètes vous pour la juger et la condamner? Àtes vous plus puissant que Dieu? Ou bien coyez vous sincèrement que la chariâa telle qu'édictée par des érudits de 7àme siécle est figée à jamais. Que ces érudits soient plus érudits que nos contemporains?
Le monde avance. Et il nous reste le choix: Avancer avec lui ou rester à jamais sur le bas côté. Mais de gràace, ne parlez pas au nom de l'Islam ou d'Allah.
Wa essalamou alaykoum wa rahmatou Allah

18.Posté par Zyrk le 02/09/2010 02:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ rabah :

Tu me rappelles tout simplement les prêcheurs de propagandes à l'époque de la fitna d'Othman radia Allah a'anh en faisant semblant de dire la vérité.

Le Coran est un livre divin sacré venu d'Allah pour donner aux hommes plein de choses mais aussi pour mettre le point sur les limites de Dieu qu'on ne doit franchir !

Le quissass est bien mentionné dans le Coran et les punitions pour l'Adultère, le vole, l'agression ou pour ceux qui boivent l'alcool, mentent, tuent les innocent etc ...

La science des hadiths est là pour nous guider et nous montrer qu'avec les dizaines milles hadiths collectés et qui ont un niveau de fiabilité attesté, sont là pour nous montrer le droit chemin, il n'y a que ceux qui veulent instauré la fitna et le doute dans l'esprit des croyants qui avancent ce que tu dis malheureusement.

De plus, je vais répondre à chacune de tes fausses affirmations :

Pendant que Tariq Ramadan pense avec les outils de son temps, vous vous contentez d'annoner les bétises des islamistes et des pseudo salafistes. Vous avez pris l'Islam en otage et vous soumettez Dieu à votre ignorance.


Je tiens d'abord à te dire que les salafistes sont ceux qui suivent les traces du prophètes, de ses compagnons et de leur successeurs, en quoi leur suivre est un mal ? Dit-le moi clairement ? je veux une explication à ça, alors que ces eux qui avaient le comportement le plus proche et le plus fiable de l'Islam.

L'Islam est une religion qui comportent des règles strictes et fixes dans le temps, comme les punitions et les sanctions ainsi que les méthodes de jugement.
Dire que la façon dont les compagnons du prophètes et leur successeur pratiquaient l'Islam relève tout simplement de l'apostasie de conviction. Je t'invite à lire plus d'information la concernant.

Donc non, l'Islam est fixe, seul quelques détails peuvent changé en fonction des outils et des moyens mais la règle et la loi de base reste la même, si une femme commet l'adultère, on la lapide 100 fois avec celui qui a commit ce crime et c'est fini sans histoire.

Je te conseil d'aller étudier ce que ça veut dire un salafiste avant de venir nous ressortir la même propagande qui veut détruire les bases saines de l'Islam.

Si cette femme a commis un mal, Dieu est assez puissant pour la juger en temps et lieu. Qui ètes vous pour la juger et la condamner?


La façon avec laquelle on doit la traiter a été indiqué par Allah dans le Coran un point, c'est fini, on ne doit pas juger avec autre chose que ça.
Nous, on est des musulmans et c'est de notre devoir d'établir la loi divine d'Allah car quiconque pratique une autre loi que celle d'Allah sera châtié dans sa tombe.

Mais, je te retourne la question, Qui est-tu pour abolir une loi divine inscrite dans le Coran ? Es-tu plus sage que Allah soubahanaho wa ta'ala.

Àtes vous plus puissant que Dieu? Ou bien coyez vous sincèrement que la chariâa telle qu'édictée par des érudits de 7àme siécle est figée à jamais. Que ces érudits soient plus érudits que nos contemporains?


Chari'a a été dicté par Allah et son messager, sa loi est éternelle car Allah ne se trempe pas, ne change pas d'avis, sait tout, connait tout l'avenir donc notre époque actuelle au temps du prophète, sa sagesse dépassent la sagesse humaine car c'est lui qui nous a donné cette infime partie du savoir.

Donc la propagande à deux balles des érudit du 7eme siècle, ça ne marchera pas.

Le monde avance. Et il nous reste le choix: Avancer avec lui ou rester à jamais sur le bas côté. Mais de gràace, ne parlez pas au nom de l'Islam ou d'Allah.


Le monde s'éloigne de plus en plus de la vrai croyance et loi divine de l'Islam pure du salafe assalih, des compagnons du prophète et du prophète lui même paix et salut sur lui. Et il nous reste le choix : Avancer dans ce courant d'innovation corrompu et éloigné de l'Islam ou rester à jamais sur la base de l'Islam tel qu'il a été envoyer.

Mais de grâce, ne parle pas au nom de l'islam ou d'allah ou même au nom des musulmans.

19.Posté par Abelkader DEHBI le 02/09/2010 07:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ --- rabah :

Votre commentaire est un exemple-type du mode opératoire des préposés à la désinformation ; un mode qui consiste à tromper le lecteur en faisant dire aux gens ce qu'ils n'ont pas dit, voire le contraire de ce qu'ils ont dit, pour pouvoir ensuite broder là-dessus et faire passer le message qu'on veut faire passer. Le tout, en supposant bien entendu que le lecteur est assez paresseux pour se reporter aux propos critiqués et juger par lui-même. N'ayant pas personnellement cette culture du mensonge et de la présomption, je laisse au lecteur le soin de se faire sa propre opinion sur ce qui a été réellement exposé.

20.Posté par fabe37 le 02/09/2010 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Prenons le cas des saouds, comment accepter qu'ils puissent représenter la justice sur la base de la charia, alors qu'ils on permis le massacre des vietnamiens par les americains en leur fournissant le pétrole nécessaire. la justice doit être rendu par un califat reconnu, ce qui n'est pas le cas actuellement.

21.Posté par LESEVENTIZ le 02/09/2010 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je trouve sage les positions du frère Ramadan . Il faut aider les gens si nous le pouvons qui ont subi des tragédies climatiques et humaines terrifiantes. Je ne pense pas pour autant que les français sont devenus sourds à la misère du monde. La conjoncture , la précarité , la rentrée et évidement les impôts limites les dons malheureusement. J 'espère pourtant que le don va se libérer après la rentrée , mais faut que les associations ne lâchent pas (le problème c 'est qu 'il faut faire vite).
Concernant le moratoire , ça ne date pas d 'hier , les choses bougent lentement , ce n'est pas à l Occident de s'en mêler , je rappelle que la peine de mort a été supprimé par Badinter en France , y a pas si longtemps, et qu 'elle n 'est pas abolie dans certaines provinces des ETATS UNIS . Les leçons ne doivent pas venir de l occident , qui a des milliers de morts Irakien Afghan , Palestinien etc.. dans la conscience.
C 'est au musulman de réexaminer les textes entre spécialistes , savants à la lumière de notre époque et de voir si oui , ou non c 'est applicable , dans quelle condition , La Loi de Dieu est figée et éternelle , la jurisprudence (fiqh) n 'est que parole d Homme et suivant les pays et les lectures elle diffère(ce n 'est pas mal) .Une application de la charia (Coran et sunna) mais une jurisprudence qui a évolué à travers les siècles.
Je trouve les positions du Frère Ramadan honorable, loin des polémiques bidon sur le double discours d'intellectuels et politiques qui ne connaissent rien à l islam qui essayent de discréditer un Musulman qui ose leur parler d 'égal à égal et qui n a souvent pas sa langue dans sa poche.

22.Posté par AS le 02/09/2010 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ rabah Allah awj dit clairement qu'il cree les hommes et les djinns afin qu'ils l'adore... comment adorer le bon dieu si ce n'est en suivant ces decrets divins sreveles dans le noble Quran....

il 'sagit pas de dire ou de faire un concours sur cellui qui parle le mieux et flatte le mieu, note a bien resume la situation des peuples arabo-berbero-musulmans apres la tentative par les occidentaux des baathiser ou marxiser ou autres laicisiser pour les eloigner de l'Islaam... aujourd'hui qui nomme les juges et autres qadhi chez les musulmans ce sont les politiques, iraniens ou autres la question n'est pas de suivre un occident en total decomposition mais elle est de retablir la justice sociale, l'equite pour tous dans ces pays or comment peut-on demander un moratoire sur des chatiments corporels a des politques qui dans leur immense majorite n'ont jamais ete mis en place par les peuples musulmans ?

Je ne saisi pas le sens de cette demande, le probleme decoule des impostuers mis en place dans nos pays et que certains d'entre nous refusent de voir comme des tetes de ponts des pouvoir coloniaux qui se sont partages les richesses et terres musulmanes lors des accords de Sykes-Picot...

Si vous allez en terre d'Islam vous verrez par vouss meme que l'injustice, la hogra vient du haut des elites mises en place pour detruire et ruiner leurs peuples... tres rarement l'injustice viendra du peuple...

Si nous voulons nous donner bonne conscience, en imitant les imposteurs d'occident, nous irons pas loin, si nous cherchons sveritablement les causes de nos malheurs et revendiquons le fait que nous soyons musulmans et que laa pidation fait partie integrante du quran, qu'elle a ete appliquee tres sagement quand les musulmans etaient au pouvoir or il ne le sont plus dans 95% des pays musulmans... c'est le fond du probleme ! dire que les pays ont acquis leur independance c'est totalement faux on le voit tres bien au maghreb ou la France dirige directement les lieux

23.Posté par AS le 02/09/2010 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ gilles bien sur qu'il y a du fake et de la mise en scene, et que certains jugement peuvent etre mal compris, meme si je partage votre avi sur le sujetet qu'Allah nous guide tous

24.Posté par Azuma le 02/09/2010 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Rabah

"Si cette femme a commis un mal, Dieu est assez puissant pour la juger en temps et lieu. Qui ètes vous pour la juger et la condamner?"

Vous-êtes malheureusement bien ignorant en ce qui concerne la religion, et de surcroit à propos de l'Islam.
N'êtes-vous pas au courant que de ce que l'on appelle "Jugement Dernier", ce jour là chacun paiera pour ses pêchés et effectivement Allah jugera cette femme, comme il nous jugera tous.
Néanmoins, des peines, ont été prescrites pour ceux qui sèment le trouble dans la vie sur terre et dans la société musulmane.
Toutes les peines de la Chari'a sont des peines juridiques, et non des peines morales, elles sanctionnent un comportement, non pas en tant que tel, mais en tant que tort qu'il peut causer à la société. Les peines de la Chari'a ne concernent que des actes qui tendent à déstabiliser une société ou créent des problèmes a autrui.

Je vais prendre deux exemples: l'adultère et la consommation de porc.

Le premier est un acte odieux, une trahison de la part de quelqu'un qui s'est engagé a un contrat de mariage. Toutefois ce n'est pas cet aspect qui est visé par la Chari'a. Car voyez-vous, le problème avec l'adultère, c'est qu'il peut engendrer beaucoup de dérèglements pour une société et causer du tort à des gens innocents: naissance d'enfants illégitimes, d'orphelins, abandons, avortements... qui mèneront à misère, tristesse, délinquance..éclatement de la cellule familiale etc... Il faut donc que cela n'arrive pas, ou que cela arrive le moins possible, comment? avec une sanction! Et quelle sanction?: une fonction surtout dissuasive, l'apport de la preuve pour une situation adultère est extrêmement difficile et les décisions ne doivent jamais être prises à la légère, il faut que l'adultère (le coït, l'acte sexuel, et pas simplement le fait d'avoir vu deux personnes a deux dans un coin) ait été vu par 4 témoins ou que les personnes se dénoncent d'elles-mêmes.

Prenons maintenant un autre interdit: la consommation de porc.

Cet interdit est formel, néanmoins il n'y a pas de sanction (sauf au jour du Jugement). Pourquoi? Parce que la consommation de porc n'est nuisible qu'à celui qui le consomme et n'apporte aucun tort pour la société ni ne la déstabilise. Par conséquent il est inutile que des sanctions aient lieu. Cela ne veut pas dire que le mangeur de porc ne sera pas jugé, toute transgression des commandements d'Allah sera jugée!
Donc avant de sortir des choses comme celles que vous avez débitées, renseignez-vous et apprenez à mieux connaître la religion au lieu de sortir des clichés sans fondements religieux ni même intellectuels.

25.Posté par Azuma le 02/09/2010 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Rabah

De plus quand vous parlez du monde qui "avance" cela ne veut rien dire du tout.
Qu'est-ce que c'est un monde qui avance?
C'est le monde d'aujourd'hui? Un monde capitaliste majoritairement corrompu où des millions des personnes meurent sous les yeux des plus riches? Un monde où les valeurs morales sont devenues caduques et où les gens les plus blâmables sont devenus des héros? C'est quoi l'avancement du monde? Lady Gaga? Secret Story? La pornographie? Star Academy?
Ce n'est pas parce que le monde se profile d'une certaine manière que cela est un modèle à suivre et que nous devrions l' imiter et faire "comme tout le monde"

26.Posté par Thierry le 21/09/2010 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VIDEO

Sakineh et Tariq Ramadan

http://www.tariqramadan.com/Sakineh-et-Tariq-Ramadan.html

http://www.tariqramadan.com/Sakineh-et-Tariq-Ramadan.html://



Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires