insolite, humour, conspiration...

Safed, les sept bougies, 4 kilos de coke. Et puis quoi encore?


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …



Mounadil djazaïri
Jeudi 9 Décembre 2010

Safed, les sept bougies, 4 kilos de coke. Et puis quoi encore?
Il n’y a pas très longtemps, le président du gang sioniste, Shimon Peres, a mis en garde contre divers trafics, dont celui de stupéfiants, aux mains des membres du Hezbollah en Amérique du Sud.

On sait bien que M. Peres peut compter sur divers services américaine comme le FBI ou la DEA pour conforter ses dires. Le problème, c’est que la réalité du narco trafic, pour s’en tenir à ce genre de marchandises, est quelque peu différente. Et pour cause…

Par exemple, pourquoi ce trafiquant arrêté à Bruxelles en provenance du Brésil dissimulait-il de la cocaïne dans sept bougies ? Oui, pourquoi pas six ou huit ?

Et rappelons au passage, que nous sommes toujours sans nouvelles du rabbin qui avait été arrêté dans un aéroport parisien avec 20 kilogrammes de stupéfiants (ou, vous avez bien lu : 20 kilos) et qui avait été seulement assigné à résidence avant d’être autorisé à rentrer chez lui pour les fêtes (au Sionistan, à l’étranger, vous avez bien lu !).

En gros, l’histoire de ce Juif hassidique qui fait l’objet de ce petit article est une variante de celle du rabbin. On a là aussi des bagages à double fond, la confiance abusée par une personne amie ou en besoin d’un service pressant. Ces détails, vous ne les trouverez pas dans la version expurgée du Jewish Chronicle, mais sur Haaretz ou dans la presse espagnole


Un membre de Chabad arrêté pour possession de cocaïne clame son innocence

par Jennifer Lipman, Jewish Chronicle (UK), 7 décembre 2010 traduit de l’anglais par Djazaïri


Un représentant de Chabad a été arrêté e Espagne après la découverte par la police de quatre kilogrammes de cocaïne sans sa valise.

Eliyahu Hecht, qui est basé [sic] à Safed, a été interpellé par la police lors d’une escale de son avion qui le ramenait du Costa Rica chez lui en Israël.

Un ami a déclaré que M. Hecht ignorait qu’il transportait de la drogue et qu’il a été la victime de magouilles de trafiquants. Il affirme qu’avant d’embarquer dans l’avion, une femme a demandé à M. Hecht de transmettre une valise à une femme à Madrid, mais qu’il avait refusé.

Des militants de Chabad ont lance une champagne pour collecter des fonds en vue de defendre M. Hecht dans cette affaire.


Jeudi 9 Décembre 2010


Commentaires

1.Posté par Byblos le 09/12/2010 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a une trentaine d'années à peine, à New York ou ailleurs, on parlait aussi ouvertement de la mafia juive que de la mafia italienne.
On pouvait évoquer très librement les Arnold Rothstein, Meyer Lansky, Isaac Zenon, Bugsy Siegal, Robert Soblen, et j'en passe. Et j'en oublie.
Depuis, motus et bouche cousue. On parle toujours de la mafia italienne. Quant à la mafia juive, allez donc savoir pourquoi un voile (?) pudique s'est abattu sur elle! C'est comme si elle n'existait plus, ou qu'elle n,avait jamais existé.
Et pourtant...

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires