RELIGIONS ET CROYANCES

SUR L’ORIGINE DU CHRISTIANISME


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 18 Juin 2018 - 12:02 Maîtres chrétiens esclaves musulmans !



Abdesselam Kadi
Lundi 7 Novembre 2011

SUR L’ORIGINE DU CHRISTIANISME
La conversion d’un nombre important d’Algériens au Christianisme ces dernières années doit attirer l’attention en vue de l’étude de ce fait par les sociologues, les politiques, les hommes de religion et les intellectuels. Ce fait nouveau se problématise au fur et à mesure du nombre des convertis qui augmente dans les quatre coins du pays. Il faut rappeler que pendant 132 ans de colonisation, la conversion d’Algériens au Christianisme a été négligeable par rapport au nombre des convertis d’aujourd’hui. Pour cette raison, cela mérite une étude scientifique, objective, sociologique et surtout sans passion dans un cadre libre où l’honnêteté et la rigueur et la rigueur scientifique doivent l’emporter. Les convertis ont le droit et le devoir de connaître amplement sur la religion à laquelle ils se convertissent loin de la démagogie et l’intégrisme de qui que ce soit et de quelque nature que ce soit.
Les questions que nous voudrions poser foncièrement sont comme voici : Jésus est-il le fondateur du Christianisme et de l’Eglise ? Les Evangiles canoniques (=les Evangiles synoptiques : Marc, Luc, Mathieu et l’Evangile de Jean) étaient-ils rédigés de la main de Jésus ? A quelle période les Evangiles ont été écrits ? Existe-il d’autres Evangiles contraires aux canoniques que l’Eglise ne reconnaît pas ? Quels sont les enseignements fondamentaux du Christianisme ?
Des spécialistes de l’Occident ainsi que des historiens, des intellectuels, des savants et des universitaires du monde chrétien ont abordé le sujet. C’est ainsi que Gérard Mordillat et Jérôme Prieur ont enquêté pendant plus de trois ans de Paris à Jérusalem, de Cambridge à Harvard, de Dublin à Rome auprès des plus grands spécialistes internationaux dans les domaines aussi divers que l’exégèse, l’épigraphie, la critique textuelle, la linguistique et l’histoire pour apporter des réponses à toutes ces questions. Les résultats de ces recherches ont été publiés et diffusés par ARTE, la chaîne culturelle fr    anco-allemande en 1997. Il est bon de noter que durant l’histoire du Christianisme, depuis le début, il y a eu plusieurs oppositions des prêtres, des théologiens, des savants et des philosophes à la nouvelle doctrine. En 2006, Gérard Mordillat publie un livre intitulé « Jésus-Christ, de quoi est-on sûr ? » aux éditions de l’Atelier. A la page 13, il dit : « Il faut le dire clairement : il est nécessaire de faire la différence entre ce qu’a été effectivement le Jésus historique et ce que la foi et les confessions de foi rapportent à son sujet…Pour savoir qui était Jésus et ce qu’a été sa vie, on ne peut se fier tout candidement aux Evangiles et aux textes du Nouveau Testament. En effet, ceux-ci ont été écrits bien après la mort de Jésus (plus de trente ans pour ce qui est des Evangiles) et ils se présentent non pas comme des récits de nature historique, mais plutôt comme des confessions de foi. »
A la page 63, il continue : « Il(Jésus) n’a jamais été chrétien, n’a jamais connu de chrétiens, n’a jamais imaginé ni pensé le Christianisme et l’Eglise. On peut certainement avancer que l’idée d’une autre religion autre que le Judaïsme lui avait fait horreur ».
Enfin à la page 67, on note ceci : « Et pourtant, aucun des évangélistes n’a connu Jésus. Ils écrivent deux ou trois générations après lui ».
Nous nous limitons à ces quelques résultats de l’enquête de G. Mordillat et de J. Prieur. Les spécialistes du monde chrétien attestent scientifiquement que Jésus l’historique est catégoriquement étranger aux Evangiles canoniques de l’Eglise officielle. Revenons maintenant à l’histoire ancienne. Cette dernière mentionne l’existence d’un courant d’opposition qui a nié la mort de Jésus sur la croix. Il s’agit du docétisme. Ce courant s’appuie sur l’Evangile de Pierre (apôtre parmi les 12 de Jésus) pour affirmer que Jésus a été enlevé au ciel et se moquait même de ceux qui crucifiaient son sosie d’où le mot grec « dokein » qui veut dire il leur a semblé exécuter Jésus alors que ce n’était pas lui mais celui qui lui ressemblait. Par ailleurs, un autre apôtre de Jésus a laissé un témoignage qui doit être écrit à la même période de l’Evangile de Pierre (c’est-à-dire juste après l’enlèvement de Jésus ou sa mort selon le Christianisme officiel). Cet apôtre est Barnabé d’où l’Evangile de Barnabé. Cet Evangile appartient à la Bibliothèque Nationale de Vienne (Autriche). Il est avant tout antipaulinien (contre Paul anciennement Saül = Chaoul en hébreu). Il est catégoriquement contre le dogme trinitaire et contre la mort de Jésus sur la croix. Ces deux Evangiles de Pierre et de Barnabé sont considérés par l’Eglise officielle comme apocryphes (non authentiques, falsifiés). Henry Corbin, philosophe et métaphysicien français a fait l’étude historico-critique de l’Evangile de Barnabé. Selon H. Corbin, Barnabé a été l’un des douze apôtres ayant entendu directement l’enseignement de Jésus le Prophète. Barnabé a mis en garde les fidèles de Jésus contre les fauteurs de fausses doctrines et leur chef de file Paul qui a prêché que Jésus est le fils de Dieu. Paul réfère à ses visions personnelles pour revendiquer la qualité d’apôtre et imposer son Evangile. Luigi Cirillo a publié une thèse en 1975 sur l’Evangile de Barnabé. La conclusion de cette thèse se résume à :
    •    Jésus est un vrai Prophète.
    •    Paul et ses partisans sont des imposteurs qui ont prêché un faux Evangile.
Regardons maintenant du côté des théologiens. Deux grandes figures se sont opposées au Christianisme paulinien : Arius et Michel Servet.
Arius est né en Libye en 256 apr. J-C. Il était Evêque à Alexandrie. En 320, il enseignait une doctrine fondée sur la négation de la divinité du fils et combattait énergiquement la consubstantialité (de la même substance) des trois hypostases (hypostase=support matériel où s’incarne la divinité). Arius a été déposé et sa doctrine de l’unicité absolue de Dieu condamnée au Concile de Nicée en 325 apr. J-C. La répression a été sanglante contre les partisans d’Arius qui étaient nombreux en Orient et en Europe notamment en Espagne et dans le monde germanique. Malgré cela, des survivances de l’Arianisme persistèrent très longtemps en Europe et en Orient.
Michel Servet était médecin et théologien espagnol né en 1511. Il scandalisa les Chrétiens par son traité « De trinitatis erroribus ». Servet considéra le dogme trinitaire comme une erreur philosophique et blasphématoire. Il voulait revenir à la foi primitive de Jésus le Prophète. En passant par la Suisse durant un voyage, il fut condamné par les calvinistes au bûcher et exécuté en 1553.
Voyons maintenant du côté des philosophes. Porphyre, philosophe néoplatonicien né à Tyr en 234 apr. J-C. était un farouche adversaire des Chrétiens les ridiculisant en raison du dogme trinitaire qui ne tient pas la route selon lui. Ces derniers le considéraient comme un païen. L’Ecole néoplatonicienne dirigée respectivement par Plotin, Porphyre, Syrianus puis Proclus faisait la guerre à mort aux doctrines de l’Eglise paulinienne si bien que sous l’impulsion des prêtres, Justinien 1er ferma toutes les écoles de philosophie en 529.
Dans son livre « la profession de foi du vicaire savoyard », J.J. Rousseau a la certitude que les Evangiles ont été altérés après Jésus. J.J. Rousseau a condamné à plusieurs reprises la personne de Paul qu’il accuse de vouloir persécuter Jésus le Prophète à chaque croix dressée.
Quelques mots sur les thèmes fondamentaux du Christianisme paulinien : la Trinité, l’Incarnation, le Péché originel et la rédemption.
LA TRINITE
Elle est appelée mystère. Autrement dit nous devons y croire mais nous ne devons pas savoir. Dieu est en trois entités qui gouvernent ensemble l’Univers : le Père, le Fils et le Saint Esprit. Aristote dit dans sa métaphysique qui est aussi celle de Platon que le chef doit être un seul pour bien gouverner le Cosmos et dans le cas où il y en a plusieurs, le chaos serait inévitable.
L’INCARNATION
Elle suppose la matérialisation de la divinité dans un espace et un temps. Or, selon les théologiens et les philosophes, Dieu ne contient aucune catégorie ni de la substance ni de la quantité ni de la longueur ni quoi que ce soit et n’est pas composé de parties et n’a pas besoin de support et n’est pas en puissance sinon il serait rien enfin ne serait pas Dieu.
LE PECHE ORIGINEL
Cela veut dire que toute l’humanité est condamnée d’office à la faute. Le bébé quand il naît, il est déjà criminel et tout le monde est criminel. Cette vision pessimiste sur l’Homme empêche l’accomplissement de ce dernier et banalise le crime  et c’est ce qui se passe chaque jour dans le monde. Les guerres font partie de cette vision des choses. La destruction de l’Irak, de Gaza, de toute l’Afrique et bientôt de la Libye relève du péché original. On n’y peut rien. Par conséquent, il ne doit exister aucune responsabilité, aucune liberté, aucune loi puisque nous sommes tous des pêcheurs malgré nous.
LA REDEMPTION
La rédemption explique le Péché originel et vis versa. Adam a fauté pendant sa vie céleste et c’est Jésus qui n’a rien fait qui paie la faute de Adam. Si dans un pays quelconque, on présente à un juge un innocent pour payer à la place d’un coupable, ce juge refusera certainement de condamner l’innocent. Le droit pénal des hommes partout dans le monde n’accepte l’expiation d’une faute que par celui qui l’a commise et non pas par un innocent. Si Adam a fauté, c’est à lui de réparer la faute et non pas à Jésus qui n’a rien fait. Non seulement Jésus paie pour Adam mais aussi pour tous les humains jusqu’à la fin des temps. Cela est contraire au bon sens tout simplement
Pour conclure, nous passons en revue le point de vue de Friedrich Nietzsche à travers son Antéchrist, œuvres tome 2.
P. 1060 : « La prêtraille juive n’en resta pas là. On ne pouvait pas se servir de toute l’histoire d’Israël : on s’en débarrassa – Les prêtres ont réalisé cette merveille de falsification dont une grande partie de la Bible reste un document : avec un mépris sans égal de toute tradition, à l’encontre de toute réalité historique, ils ont transcrit dans un sens religieux leur propre passé national »
P. 1102 : « Je termine ici et je prononce mon jugement. Je condamne le Christianisme, j’élève contre l’Eglise chrétienne la plus terrible des accusations, que jamais accusateur ait prononcée. Elle est la plus grande corruption imaginable. L’Eglise chrétienne n’épargna nulle part sa corruption, elle a fait de toute valeur une non-valeur, de chaque vérité un mensonge, de toute probité une bassesse d’âme. »
P1103 : « Je veux inscrire à tous les murs cette accusation contre le Christianisme, partout où il y a des murs – j’ai des lettres qui rendent voyants même les aveugles…J’appelle le Christianisme l’unique grande calamité, l’unique grande perversion intérieur, l’unique grand instinct de haine qui ne trouve pas de moyen assez venimeux, assez secret, assez souterrain, assez petit – je l’appelle l’unique et l’immortelle flétrissure de l’humanité… ».
BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE
-Corbin Henry « L’Evangile de Barnabé et la prophétologie islamique ». Cahiers de l’Université de Saint-Jean de Jérusalem N° 5 spécial, 1977, pp. 169-212
-Luigi Cirillo « L’Evangile de Barnabé de la Bibliothèque Nationale de Vienne ». Tome 1, études, 418. Tome 2 : traduction par Luigi Cirillo et Michel Frémaux, 247 p. Tome 3 : notes, 167 P. Thèse de doctorat publiée en 1975.
-Evangile de Pierre, Editions du Cerf, Paris, 2004, 386 p.
-Mordillat Gérard « Jésus après Jésus ». Seuil, Paris, 2004, 386 p.
-Mordillat Gérard « Jésus contre Jésus ». Seuil, Paris, 1999, 359 p.
-Mordillat Gérard « Jésus-Christ, de quoi est-on sûr ? ». Les Editions de l’Atelier, Paris, 2006, 119 p.
-Nietzsche Friedrich « l’Antéchrist, œuvres », tome 2, Robert Laffont, Paris, 1993, 1750 p.

Mr Abdesselam Kadi
Docteur d’université ancien cadre S.N.T.F.


Lundi 7 Novembre 2011


Commentaires

1.Posté par Julien le 07/11/2011 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah un petit article qui participe sans en avoir l'air à la stigmatisation du catholicisme (on prend des passages de Rousseau et de Nietzsche parce qu'on ose pas faire le sale boulot soi-même). Vous voulez que l'on discute des origines talmudiques de l'Islam qu'on rigole un peu, balayez devant votre porte avant de vous en prendre à notre religion!

2.Posté par polo le 07/11/2011 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

eh bien discutons! et avance donc ton argumentation.polo. et de grâce point de copier collé.ta façon de sous entendre une analyse qui ferait "rigoler" en dit long sur la dérision comme méthode . n'est-ce pas là du terrorisme intellectuel Allez fait donc preuve d'honnêteté et apporte de l'eau au moulin de ta pensée.

3.Posté par Tom le 07/11/2011 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon commentaire n'a pas été publié... C'est bien dommage, pour une fois qu'il y avait du concret en matière de spiritualité et non des faits mensongers sur la personne de Jésus.

Modération: aucun de vos commentaires n'a été supprimé.

4.Posté par polo le 07/11/2011 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

eh bien discutons! et avance donc ton argumentation.. et de grâce point de copier collé.ta façon de sous entendre une analyse qui ferait "rigoler" en dit long sur la dérision comme méthode . n'est-ce pas là du terrorisme intellectuel Allez fait donc preuve d'honnêteté et apporte de l'eau au moulin de ta pensée.

5.Posté par BAB le 07/11/2011 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

STIGMATISER LE CHRISTIANISME, TOUT COMME STIGMATISER L'ISLAM, FAIT LE JEUX DES TALMUDISTES ET DES MONDIALISTES.

LEUR POLITIQUE C'EST DETRUIRE LES RELIGIONS DES GOYS POUR POUVOIR MIEUX DOMINER LE MONDE ENTIER PAR LE FRIC ET AVEC L'OTAN.

6.Posté par ROBERT GIL le 07/11/2011 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un seul dieu, trois religions, et des tas de complications...........

7.Posté par Cordeline le 07/11/2011 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"En effet, ceux-ci ont été écrits bien après la mort de Jésus (plus de trente ans pour ce qui est des Evangiles)"
"Enfin à la page 67, on note ceci : « Et pourtant, aucun des évangélistes n’a connu Jésus. Ils écrivent deux ou trois générations après lui »"

30 ans = 2 ou 3 générations ?

Un peu plus loin, on apprend que les Évangiles de Pierre et de Barnabé ont été écrits par des apôtres ayant connu Jésus...

Quel est le rapport entre l’introduction "La conversion d’un nombre important d’Algériens au Christianisme ces dernières années..." et le reste de l’article ?

Faut-il être Docteur d’université, pour rassembler autant d’incohérences dans un même article ?

Faut-il être plusieurs et voyager "pendant plus de trois ans de Paris à Jérusalem, de Cambridge à Harvard, de Dublin à Rome auprès des plus grands spécialistes internationaux" pour ne rien comprendre au Christianisme ?

8.Posté par Saber le 07/11/2011 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’introduction de la doctrine évangéliste sioniste en Algérie est un cheval de Troie et une façon d'employer la doctrine militaire de Trajan.
On en a déjà marre des maçons trinitaires élitistes oligarchiques, alors, n'en rajoutez pas.
L’ Algérie est le pays des unitaires à ne pas confondre avec la France, pays des trinitaires maçonniques, Liberté, Égalité, Fraternité ou Argent , Crédit et Assurance.

9.Posté par ESSAM le 07/11/2011 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HADITHS.NET : http://hadiths.net/Francais/acceuil.html

10.Posté par Png le 07/11/2011 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ici l'auteur nous apporte des faits historiques , le concile de Nicée à mis fin au principe fondamental du monothéisme pur .

Je ne comprend pas la réaction de nos amis chrétiens , ou est l'offense lorsqu'il s'agit d'histoire ?

11.Posté par Maicha le 07/11/2011 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’évangile de Barnabé rejoint ce qui est dit dans le Coran:Jésus n'a pas été crucifié mais a été élevé auprès de Dieu.Comment Dieu peut il admettre de crucifier ,de faire souffrir un Prophète et pour les Chrétiens ,comment Dieu peut il donner son "fils" en sacrifice?Quel sorte de Dieu est ce donc?

En admettant que Jésus ait dit ,ce qui est contestable ,:"Je suis le fils de Dieu" ,il l'a dit dans le sens où nous sommes tous les fils et filles de Dieu.Les Juifs ,et Jésus était juif appellent Dieu "Père" ,ce qui explique tout, et les chrétiens ont repris ce terme dans la prière"Notre Père qui êtes au cieux ,que Votre volonté soit faite..... etc...."

12.Posté par PILPOIL le 07/11/2011 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VOUS ETES TOMBER DS LE PANNEAU D UNE MAUVAISES ETUDES
Enfin à la page 67, on note ceci : « Et pourtant, aucun des évangélistes n’a connu Jésus. Ils écrivent deux ou trois générations après lui ».
LES EVANGELISTES ETAIS DISCIPLES DE JESUS ET IL NE L AURAIENT PAS CONNU?

ALLLEZ Y BATTEZ VOUS LE MESSAGE DE JESUS C ETAIT AIMEZ VOUS LES UN LES AUTRE

A MEDITER

13.Posté par Maicha le 07/11/2011 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non ,les évangélistes n’étaient pas des disciples de Jésus et c'est connu ,reconnu et avéré.Ils ont écrit bien plus tard après sa mort et selon des témoignages oraux,c'est pour cela qu'il y a des contradictions entre les récits.

14.Posté par Maicha le 07/11/2011 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quant au message"Aimez vous les uns les autres",dis moi où tu l'as vu appliqué?????Les plus grandes guerres ,les plus grands massacres ont été perpétrés par des nations chrétiennes ,entre elles et contre les autres aussi et même au nom de Jésus!

15.Posté par Shadid le 08/11/2011 00:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

As salem 'alaykoum

Marrant comme l'évangile de Barnabé et celle de Pierre ressemblent à s'y méprendre au Coran et à la Tradition du Prophète Mouhammed (sws), n'est-ce-pas? Ça en fait jongler plus d'un, et il ne s'agit que d'avoir une lecture objective pour comprendre comment les évangiles que nous avons actuellement ont été gravement corrompues. Et puis de toute façon, il n'y a qu'à voir comment ceux qui se disent chrétiens sont des gros hypocrites, quand on lit le plus simplement du monde par exemple le "lévitique", même un enfant de 5 ans s'en apercevrait facilement, et c'est un musulman, la louange en revient à Dieu dans son intégrité qui l'affirme (en l'occurence, moi)! Dieu parle des apôtres de Jésus dans le Coran en des termes élogieux: ils attestent qu'ils ont cru en Dieu et qu'ils étaient entièrement soumis à la volonté Divine (mouslimoune: musulmans!), et qu'ils avaient l'intention de témoigner en faveur du monothéisme sincère (sourate 5 versets 111-112-113)!! Donc aucun reproche n'est à leur faire, et gare à ceux qui salissent leur histoire, plusieurs fois dans le Coran (S3 v52-53, s61 v14), Dieu exalté soit-Il nous dit qu'ils ont affirmé être les auxiliaires de Dieu (ansarou Allah)! On avance encore une fois, que c'est dans l'évangile de barnabé, et Dieu est Le plus Savant, que la venue de Mouhammed(sws) a été annoncée, le tout écrit noir sur blanc... Bref, chrétiens et musulmans attendent de concert la venue de Jésus de nazareth, que la Paix et la Prière de Dieu soit sur lui, donc, pas la peine de se chamailler, cela va avoir lieu avant la fin du monde incha Allah... La croyance sincère en un Dieu unique est La clé du paradis pour ceux qui le veulent. Tandis que les pensées d' Aristote et de Platon qui tournent autour du fait qu'un univers régit par plusieurs "chefs" ne tournerait pas rond, c'est tout simplement ce que Dieu exalté soit-Il nous dit au verset 22 de la sourate 21 dans le Saint Coran! Patience, et soyons solidaires contre nos ennemis communs, à savoir ceux qui préparent le terrain pour la venue de celui que certains attendent comme le messie: l'antéchrist. Seigneur Dieu, préserve-nous de la séduction de l'antéchrist, Amine, al hamdoulillahi Rabbi l 'alamine.

16.Posté par le_tout_puissant le 08/11/2011 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour le rappel, un documentaire diffusé par Arte, archétype même de la chaîne télévisée luciférienne, est à prendre avec des pincettes. Soyez bien assurés qu'un documentaire sur le christianisme par cette chaîne ne l'est pas pour des raisons purement informationnelles mais obéit à un objectif bien précis, or sachant que nous avons à faire à une chaîne satanique se cachant derrière des oripeaux d'objectivité intellectuelle, de culturalisme... il est inutile de préciser le but occulte exact de ce type de docu...vous l'aurez bien compris!

Quant aux conversions au "christianisme" des algériens le phénomène est inquiétant dans la mesure il s'agit de la secte corrompue des évangélistes américains.

17.Posté par PILPOIL le 08/11/2011 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAICHA

N OUBLIE PAS QUE DIEU VOIE LES COEURS MAIS CROIRE QUE LES GUERRES DE RELIGION SONT BENIE PAR LE SEIGNEUR SERAIT STUPIDE IL NE S AGIT QUE DE POLITIQUE

18.Posté par Maicha le 09/11/2011 00:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Pilpoil:relis bien ce que j'ai écrit ,tu as mal compris ;je n'ai jamais dit que les guerres de religion étaient bénies par le Seigneur mais qu'elles se faisaient en Son Nom ;qu'elles soient politiques sous couvert de religion ne fait aucun doute!

19.Posté par BAB le 09/11/2011 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour vous mettre tous d'accords : Je crois que le Bon Dieu aime et récompensera tout homme (et toute femme) bon, honnête, cherchant a faire le bien et compatissant envers les autres, quelque soit sa religion.

L'inverse est vrai, Dieu Juste punira les méchants et les égoïstes, quelle que soit leur religion.

20.Posté par Arthur Gohin le 09/11/2011 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que Jésus soit mort et ressuscité est une chose que l'on découvre non pas tant dans les évangiles et l'histoire ultérieure mais dans la vie vécu en communion avec Dieu.
Je crois Dieu présent autant que nous le désirons, et Il nous éclaire autant que nous le Lui demandons. Les discusions sur l'histoire de l'Eglise, des Eglises chrétiennes en fait, de meme que sur l(histoire de l'Islam ne peuvent pas conclure. Et la conclusion est avant tout personnelle, elle est la relation que l'on a avec Dieu.

21.Posté par mohamed le 09/11/2011 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam ahleycoum mes frères et soeur,

je vous invite à regarder sur youtube ou autres... des débats animé par de vraie savants tels que ahmed deedat, ou encor khaled yassin, ou badrou...

22.Posté par Aigle le 09/11/2011 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Post 19

Enfin des paroles de Sagesse et de bon sens ................

23.Posté par adil le 10/11/2011 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la plupart des Algériens qui ce convertisse au christianisme c est juste pour demander l'asile politique

24.Posté par abdelkader wahrani le 10/11/2011 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

d´ou provient cette formidable confusion historique qui a prêté a jésus un nom qui n´est pas le sien? (s´étonne al-Assiouty), on fait dériver communément le nom de jésus du nom de josué, en hébreu yeshu´a ou yehoshu´a (yahvé sauve), le coran a conservé intact l´épellation originale du nom de Îsâ, tel que le prononcaient les chrétiens et les juifs de l´arabie au seuil de l´islam il explique, a l´appui, que parmi les sectes judéo- chrétiennes, l´une se nomma d´aprés le nom de Îsâ al-Îsâwî a l´instar de celle des nazaréens (an-nasâra) il ajoute : L´immence confusion le nom de jésus est due au fait que les auteurs d´ouvrages en grec de la période helle´nistique ont trouvé des difficultés a transcrire en grec la gutturale ain des nom propres araméens et hébreux. quant a la description, depuis fort longtemps, sans doute a l´instigation des judéo-chrétiens de rome, les gens ont coutume de se représenter Îsâ sous les traits d´un indo-européen, frêle blond, aux yeux bleus et teint claire. sur ce sujet, les musulmans sont partagés et deux opinions fondées sur deux hadiths en apparence contradictoire, rapportés l´un a la suite de l´autre par el boukhari, les opposents. d´aprés abû hurayra,le prophéte (sidna mohamed saws) dit : lors de L´^scension nocturne j´ai rencontré Îsâ est un homme (au teint) écarlate (lit .rouge), (aux cheveux) crépus et a la poitrine large. moise et un homme (au teint) basané, corpulent et cheveux lisses, on dirait unhomme des az-zutti ( al boukhari). d´aprés ibn umar, le prophéte (saws) a dit : je me vit en rêve, une nuit, prés de la ka´ba. soudain je vit un homme au teint basané qu´il soit donné a un homme je demandais: qui est-il? on me répondit : c´est le messie, fils de marie. (el boukhari) merci.

25.Posté par Columbo le 10/11/2011 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vers 2002, certains curés ,soeurs, nonnes ,avaient dit que BenLaden avait un visage "christianissime" ....
vite censuré dans les médias .

26.Posté par abdelkader wahrani le 10/11/2011 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ adil. on n´a pas encore vu quelq´un qui a de l´argent devenir chrétien, c´est toujours des pauvres (nakssine Îmen) qui entrent en christianisme pcq qu´ils leur donnent de l´argent ,des appartements et des visas. la kabylie la région des oulamas, des zawias,des marabouts, des hommes pieux!, (hacha) certains kabyles ils ont vendu la nation, ils ont vendu leur réligion et maintenant sont entrain de vous vendre!!!. on a jamais vu un chrétien s´appel mostafa, le nom noble de notre prophéte mohamed el mostafa (saws), un curé pasteur (coura) en kabylie musulmane ya adjaba il s´appel krim mostafa. ( le nom de krim, min ysmawette min-oubida) ( le de mostafa , min ysmawette men-houmida). allah yahdina djamyy3n. merci

27.Posté par abdelkader wahrani le 10/11/2011 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

shadid. l´anathéme qu´Allah prononca contre les chrétiens fut sans appel. ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : En vérité, allah est le messie, fils de marie ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : En vérité Allah est le troisiéme de trois. coran 5/72-73. rappelle-leur le moment ou allah dira : ô Îsâ ibn maryam est-ce toi qui as dit aux gens : prenez-moi ainsi que ma mére, pour deux divinités en dehors d´allah? il dira : gloire et pureté a toi! il ne m´appartient pas de déclarer ce que je n´ai pas le droit de dire! si je l´avais dit, tu l´aurais su, certes. tu sais ce qu´il y a en moi, et je sais pas ce qu´ily a en toi..... coran 5/116. merci

28.Posté par tiso le 18/11/2011 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gnostiques qui sont à l'origine du christianisme, n'ont voulu que relater, de par l'histoire de Jésus, le véritable chemin que doivent suivrent tous les hommes pour parvenir à la transfiguration et s'affranchir de l'emprise des éons .l'histoire actuelle du christianisme n'est que le résultat d'amalgames avec des faits historiques et allégoriques . Le principal déchiffreur des manuscrits de la mer morte, Joseph Milik, qui a été prêtre, durant 23 ans, se marie et quitte la prêtrise. Ce qui laisse à penser, que la traduction des textes, n"étaient pas en accord avec le dogme officiel.

29.Posté par Chiron le 21/11/2011 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une religion qui pratique la haine envers les non croyants est une religion du diable, Dieu est amour, souvenons nous qu'il est miséricorde il est il était il sera car l'amour vaincra.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires