insolite, humour, conspiration...

STOP A L'INSECURITE


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 19:26 Gilets jaunes, la grande manip

Mardi 4 Décembre 2018 - 11:28 Gilets jaune - Reveillez vous, On ne lache rien !



ROBERT GIL
Jeudi 6 Janvier 2011

STOP A L'INSECURITE
Face à l’ampleur du phénomène, il faut réagir. A l’abri de la vidéo
surveillance, des bandes violentes agissent en toute impunité. Aucun
département de France n’est épargné car ces bandes sont très mobiles.
Personne n'est à l'abri de leurs méfaits. Chacun peut être confronté à
leur violence.

Que fait la justice? Les chefs de ces organisations sont pourtant connus. A
l’abri derrière les somptueuses façades de leur conseil d’administration,
ils décident tranquillement de votre avenir et de celui de vos enfants :
délocalisation, licenciement, précarisation sont leurs armes favorites.
Tranquillement ils dérobent les richesses que vous produisez, et détruisent
les systèmes de sécurité et solidarité mis en place par nos anciens.

Nous devons respecter le droit des victimes, redonner leur dignité à ces
femmes et à ces hommes traités comme de la marchandise au seul nom du profit
à tout prix. Pour cela il faut renforcer le contrôle de ces bandes
organisées, en créant des groupes spécialisés qui siégeront aux conseils
d’administration de ces organisations. La vidéo surveillance des bureaux de
ces chefs de bande doit-être envisagée.

Appartenir à une bande qui organise un chantage économique doit être
considéré comme un crime et passible de 5 années de prison. Un fichier doit
être créé pour décourager les récidivistes et durcir les sanctions à leur
égard. Les biens malhonnêtement acquis doivent être restitués à ceux qui
les ont véritablement produits. L'organisation de ces bandes qui délocalisent
et vivent de subventions de l’Etat doit être considérée comme une
association de malfaiteurs.

L'appât du gain les conduit maintenant à s'attaquer aux biens publics.
Après avoir fait main basse sur les secteurs de l'énergie, ils rêvent de
s'emparer des marchés de l'éducation et de la santé qui représentent
plusieurs dizaines de milliards d'euros. Tout est en place pour un des plus
grands holdups de l'histoire. Ils ne prennent aucun risque, les pouvoirs
publics sont complices et les citoyens ont démissionné !

Le phénomène des bandes a explosé ces dernières années et devant la
passivité des pouvoirs publics nous devons réagir. Oui, il existe des patrons
voyous et des actionnaires délinquants agissant en véritables parasites envers
la société ... Devons nous nous taire et fermer les yeux ?

Le gouvernement protège tout ce qui touche à la délinquance financière.
Pourtant c’est cette délinquance là qui nous plonge dans l’insécurité.
En nous maintenant dans la peur ils nous gardent en leurs pouvoirs. La mise en
scène au journal de 20H d'un banal fait divers, sert à cacher la véritable
violence de notre système économique !

Avant chaque élection on nous explique qu'il faut assurer la sécurité des
français, mais jamais un mot sur les vrais responsables. La délinquance
augmente avec la pauvreté, et la pauvreté n'est pas une fatalité : c'est le
résultat d'une politique. Lorsque l'on permet à une minorité de s'emparer
des biens communs, lorsque l'on permet à certains d'avoir des salaires plus
de 100 fois supérieurs au reste de la population : on ne combat pas
l'insécurité, on la crée. Mais pour détourner l'attention, on nous parle
immigration, insécurité ou …. Identité nationale.

publié dans la catégorie "humour et dérision" sur "Conscience Citoyenne
Responsable"
[http://2ccr.unblog.fr/]urlblank: http://2ccr.unblog.fr/


Jeudi 6 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par Intellecterroriste le 06/01/2011 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Oui, Messieurs, c’est la guerre entre les riches et les pauvres : les riches l’ont voulu ainsi ; ils sont en effet les agresseurs. Seulement ils considèrent comme une action néfaste le fait que les pauvres opposent une résistance. Ils diraient volontiers, en parlant du peuple : cet animal est si féroce qu’il se défend quand il est attaqué. »

Extrait de la défense d’Auguste Blanqui en Cour d’Assises, 1832

2.Posté par BAB le 07/01/2011 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Intellecterroriste :Malheureusement les victimes ne sont le plus souvent que des gens modestes.
Les riches sont en general bien protégés alors les voyous preferent les proies faciles comme , par exemple, les petits vieux ou les femmes seules.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires