Conspiration

Robert Muller, un mondialiste fanatique


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 17 Septembre 2018 - 01:52 La Puissante Famille Rothschild (vidéo)



Mercredi 29 Décembre 2010

Robert Muller, un mondialiste fanatique
A côté de Robert Muller, Jacques Attali passe pour un minuscule joueur dans la cour des grands mondialistes. Robert Muller a été 40 ans sous secrétaire général de l’ONU, mais c’est surtout un infatigable apôtre du Mondialisme le plus absolu. Appelant aussi bien à la fusion des Nations et des religions, son programme pour un « monde meilleur » comporte tous les poncifs du parfait mondialiste : surpopulation, New Age, fin des Nations, « religion » climatique, Gaïa etc…
Un vrai florilège, avec Robert Muller, c’est aussi limpide qu’ une conférence de Pierre Hillard, la « pensée » mondialiste mise complètement à nue.

United States of the World

Robert Muller est un personnage aux multiples facettes. Tour à tour poète,  penseur, écrivain, musicien, haut fonctionnaire de l’ONU. Il a joué un rôle clé dans la création de 32 des agences spécialisées à l’ONU, incluant le Programme de Développement de L’ONU (UNDP), le Programme Alimentaire Mondial (WFP) et l’Organisation Éducative, Scientifique et Culturelle de L’ONU (L’UNESCO). Il a été nommé au Prix Nobel de Paix plus de 20 fois.  Éternel militant pour une « Foi globale »,  son action pour une « meilleure représentation des religions à l’ONU » a débouché à une sur-représentation du New Age dans l’instance supranationale. En 1997, il écrivait dans son « idée 1252″, un programme clair et sans ambiguïtés :
J‘ai écrit un livre populaire « La Naissance d’une Civilisation Globale ». Comme nous entrons dans un nouveau siècle et millénaire, voici d’autres livres qui devraient être publiés :
La naissance d’un nouvel ordre économique mondial
La naissance d’un nouvel ordre mondial politique
La naissance d’un nouvel ordre mondial spirituel
La naissance d’un nouvel ordre éducatif mondial
La naissance d’un nouvel ordre mondial scientifique et technologique
La naissance d’un nouvel ordre de transport mondial
La naissance d’un nouvel ordre d’énergie mondial
La naissance d’une nouvelle paix mondiale et un ordre de sécurité
La naissance d’un nouvel ordre mondial des médias
Ajoutez s’il vous plaît vos propres idées de nouveaux ordres mondiaux nécessaires.
Sa grande idée, c’est les « Etats Unis du Monde »,  ou une « République du Monde », une Union Mondiale calquée sur l’Union Européenne, seule entité politique capable de juguler les problèmes lancés par le nouveau millénaire (guerres, famines, surpopulation, racisme, épidémies, climat…). Cette « World Union » résulterait de la fédération de cinq blocs continentaux unifiés (voir aussi Pierre Hillard à ce sujet) qu’il décrit ainsi : Une Union mondiale pourrait être construit comme une super-structure et un système commun de politiques des cinq continents. On pourrait concevoir cinq Unions continentales: l’Union européenne, union Américaine, union Africaine, union Asiatique et une  Union Australienne. L’humanité économiserait ensuite les dépenses militaires astronomiques. Quel soulagement ce serait pour le monde !« .
Rien de nouveau donc… Cette « grande idée » est décrite notamment dans son plaidoyer pour le « paradis terrestre »
L’organisation de l’humain sera régie par une « science bio-politique », (chapitre I section VII : a World Conference on Earth and Human Government through new bio-political modes patterned on examples from nature), inspirée du fonctionnement des cellules, les bactéries, et des espèces naturelles vivantes. On note aussi un camouflage d’idées eugénistes et une totale déshumanisation de l’être humain, qui sera traité de la même façon qu’une bactérie ou un animal. On retrouve aussi ce scientisme trans-humaniste dans ce que l’auteur nomme la « nécessité de futurisation » (Section IV: The Need for Futurization);
L’Union Européenne, est pour Muller une source de joie et d’inspiration. Il ne cesse de louer son rôle et vante son modèle dans ses 4 résolutions pratiques, la première étant : « La voie Européenne vers une communauté mondiale ». Les allusions à l’UERSS reviennent constamment d’ailleurs sa prose, et ce dernier de citer Jean Monnet, le « Père » de l’Europe politique : « Ai-je dit assez clairement que la Communauté que nous avons créé n’est pas une fin en soi? (…) Les nations souveraines du passé ne peuvent plus de résoudre les problèmes du présent: elles ne peuvent pas assurer leur propre progrès ou le contrôle de leur propre avenir et la Communauté elle-même n’est qu’une étape sur la voie de l’organisation du monde de demain « .

« le philosophe de l’ONU »

Après 40 ans de bons et loyaux services à promouvoir ses idées de « gouvernement mondial » et de « paix dans le monde », Muller va s’occuper de son dada, c’est à dire l’aspect « spirituel » du mondialisme, ce qui lui valut d’être surnommé le « philosophe de l’ONU » et « le prophète de l’espoir de Nations Unies ». Il s’atèle donc, toujours sous le giron de l’ONU, à la création de l’Université de la Paix. Il décrit son projet dans le World Core Curriculum Manual:

« La philosophie sous-jacente sur lequel se base l’enseignement de l’école de Muller se trouve dans les enseignements contenus dans les livres d’Alice Bailey et de son mentor tibétain , Djwhal Khul. » Bailey était une célèbre theosophiste, tandis que Khul était le « maître ascendant », une entité spirituelle qui aurait partagé son savoir avec Bailey.
A vrai dire ses sources « philosophiques » sont claires pour qui connaît un tant soit peu la mécanique du Nouvel Ordre Mondial. Alice Bailey, la disciple d’Helena Blavatsky et fondatice du New Age et inspiratrice des théories de Zeitgeist, fonda en 1920 le Lucifer Trust dans le cadre de l’ONU. L’organisation fut renforcée de la Lucifer publishing company, une maison d’édition destinée à diffuser les livres de Blavatsky, Bailey et tout ce qui a trait à la Théosophie. En 1923, pour des raisons évidentes, le nom fut changé en un plus discret Lucis Trust. Ce même Lucis Trust continue de nos jours à faire prospèrer sa doctrine satanique sous couvert de paix dans le monde etc… Nous pouvons d’ailleurs constater que les vues de l’ex Lucifer’s Trust sont conformes en tous points à celles pronées par Zeitgeist : http://www.lucistrust.org/en/arcane_school/talks_and_articles/an_esoteric_view_of_christmas à savoir Jésus Dieu solaire, basculement de l’âge du poisson vers celui du verseau etc … Tout le monde peut le vérifier sur le lien ci-dessus et comparer à Zeitgeist, permettant ainsi de renvoyer ces théories vicieuses et ce mouvement manipulateur à l’endroit qu’ils n’auraient jamais du quitter : les catacombes de la non pensée occultiste, et les poubelles du NOM.
Ainsi de Lucifer Trust, en passant par Bailey, la théosophie, le New Age, Zeitgeist, tous ces mouvements participent à l’achèvement du même objectif : destruction des religions- établissement d’une religion unique synthétique du Nouvel Age, façade « spirituelle » du Gouvernement Mondial.
Le Nouvel Age, enfanté par Blavatsky et Bailey est destiné à jouer ce rôle car il  prétend être la synthèse et le parachèvement de toutes les religions, l’accomplissement de toutes les prophéties, le summum de toutes les philosophies. Il est un mouvement pour « l’éveil de la conscience planétaire » dans le 3eme millénaire.. Le tout bien sûr encadré par le truchement des instances supranationales comme l’ONU.
L’harmonie de toutes les religions m’interesse au plus haut point. Il ne s’agit pas simplement de donner naissance à une nouvelle religion, mais plutot de créer une perspective religieuse universelle, par laquelle toutes les cultures, toutes les religions et toutes les races pourront s’interconnecter. (Leland Steward, Président du « Conseil de l’Unité dans la Diversité » créé sur une directive de l’assemblée Générale de l’ONU en 1965)
Très prolifique Muller sera jusqu’à sa mort un avocat inlassable de ses idées fixes, auteur de « 5000 idées et rêves pour un monde meilleur », il espère son paradis mondialiste pour 2050/2100, en attendant, il prêche sans relâche, et sans varier :
Pendant les années suivantes je livrerai une série de discours majeurs sur des sujets fondamentaux dans mon esprit et mon coeur, à savoir le besoin absolu d’un nouveau système politique pour notre Terre, pour un nouvel enseignement, pour la formation de direction  mondiale, pour des nouveaux médias mondiaux, pour une nouvelle économie, pour une spiritualité mondiale, pour les meilleures voies de règlements humains sur la planète, pour assurer un bien-être minimal pour tous les gens, pour préserver notre planète, sa nature, ses mers, océans et le climat pour des générations futures, pour améliorer le bonheur humain et la beauté complète de notre paradis la Terre, unique dans l’univers immense.

Les « écoles » Robert Muller

Après l’ONU, Robert Muller se consacre à oeuvrer dans le domaine de l’éducation en créant des pépinières, des structures d’enseignement, le tout toujours selon ses préceptes décrits dans son « world core curriculum manual », ce qui lui vaudra le titre de « père de l’éducation globale ». Il y a aurait 29 écoles Robert Muller à travers le monde, et chaque année de nouvelles seraient construites.
Selon la prose de la secte, le « World Core Curriculum est le véhicule le plus efficace pour l’émergence d’une « culture mondiale » à travers une éducation transformative« . On aura compris qu’il s’agit d’imprimer dans l’esprit vierge de jeunes enfants à travers le monde, les idéaux mondialistes. Le Nouvel Ordre Mondiale est une mystique qui passe bien sûr par la fondation d’un « Homme Nouveau », débarrassé des « tares » du monde ancien. Ce fut le discours des totalitarismes, c’est toujours le même que l’on nous ressert inlassablement, comme un plat surgelé mainte fois réchauffé, mais qui ne semble pas perdre de son attraction sur les masses.
L’image est toujours bien lisse, avec profusion de mots rassurants « paix, bonheur, joie, liberté etc… » De quoi passer totalement inaperçu pour un oeil non averti.
Dans son texte en forme de plaidoyer : « l’absolue, l’urgente nécessité d’un Gouvernement de la Terre » , alors qu’il se décrit lui-même dans une étrange et orgueilleuse conversation avec Dieu. Il confesse que parmi ses 4000 idées, la plus importante est :

« Les Nations Unies doivent être grandement renforcées pour résoudre les problèmes globaux majeurs qui s’accroissent en confrontant l’Humanité et la Terre. Il faut leur donner les pouvoirs d’adopter et de renforcer les lois mondiales et les régulations. »

Pour vous donner une idée du bain New Age dans lequel baignent les « Universités de la paix » de Muller, vous pouvez visionner les vidéos officielles du mouvement .







Mercredi 29 Décembre 2010


Commentaires

1.Posté par U.MadConspirationFag le 22/02/2012 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un élément commun à tous les cons­pi­ra­tion­nis­tes, essen­tiel à capter pour les com­bat­tre sans perdre son temps, qu’il s’agisse d’égarés ou au contraire de mili­tants, c’est l’inver­sion de la charge de la preuve. Le dis­cours com­plo­tiste est tou­jours arti­culé de la même manière, qu’il s’agisse de dén­oncer les illu­mi­na­tis, les isla­mis­tes, les sio­nis­tes, les extra ter­res­tres , les franc maçons et bien d’autres, qu’il s’agisse du com­plot pour faire sauter les tours, pour pro­pa­ger un poison mortel dans les vac­cins, ou pour rem­pla­cer les humains par des rep­ti­liens. Cette der­nière hypo­thèse peut faire rica­ner avec condes­cen­dance, mais le fait est qu’elle tourne dans nombre de milieux, que ceux qui la pro­pa­gent tien­nent des confér­ences assez fréquentées au point que les fas­cis­tes plus clas­si­ques doi­vent s’achar­ner à la dém­onter sur cer­tains de leurs forums.

Bref, le com­plo­tiste com­mence par énoncer sa thèse, le com­plot, avec ses objec­tifs et ses auteurs.

Ensuite, seu­le­ment, il énonce un cer­tain nombre de faits, géné­ra­lement beau­coup à la fois qui iraient dans son sens, tou­jours selon lui. Puis face au contra­dic­teur, il lui demande de prou­ver qu’il a tort.

La pre­mière réaction de bonne foi consiste sou­vent à entrer dans le débat sur ces bases : à pren­dre fait après fait pour en donner d’autres expli­ca­tions, à essayer de trou­ver des faits contra­dic­toi­res, à mon­trer que tel fait peut s’expli­quer tota­le­ment autre­ment, et ainsi de suite.

Mais c’est de cette manière que les réseaux cons­pi­ra­tion­nis­tes ont réussi à s’impo­ser dans les débats, un peu par­tout sur inter­net et sur­tout dans la tête des gens. Sur la base évid­ente pour tous, que les ver­sions offi­ciel­les du capi­ta­lisme ne sont qu’un point de vue orienté et sub­jec­tifs, sur la base évid­ente que la stratégie des différ­entes entités qui cons­ti­tuent la bour­geoi­sie n’est évid­emment pas tou­jours expli­citée de manière publi­que.

Leur objec­tif a été rempli au sens ou il n’a jamais été ques­tion pour eux de déb­attre d’une hypo­thèse, mais d’orien­ter les débats sur leurs ter­rains, et selon leurs mét­hodes.

Beaucoup de mili­tants ont ainsi perdu de vue l’essen­tiel : c’est à celui qui avance une théorie de dém­ontrer ration­nel­le­ment qu’elle est vraie, et non à son contra­dic­teur de dém­ontrer qu’elle est fausse.

Car, dans ce der­nier cadre de débats, on est forcément piégés : avec la mét­hode cons­pi­ra­tion­niste exposée ci dessus, chacun peut faire le test. Et bâtir sa théorie du com­plot, par exem­ple que les ber­gers alle­mands contrôlent le monde depuis au moins deux siècles par injonc­tions télé­pat­hiques.

Et la dém­onter , si elle est bien foutue pren­dra un temps énorme : sur mon site inter­net, je pos­te­rai une dizaine d’arti­cles par jour mini­mum ; tous les faits divers impli­quant des ber­gers alle­mands que je pour­rai trou­ver. Des bio­gra­phies des per­son­na­ges his­to­ri­ques ayant eu ce type de chiens ( quitte à mentir d’ailleurs, mes contra­dic­teurs devront alors se faire chier à prou­ver que untel avait en fait un chat ou dét­estait les chiens ). Je mon­tre­rai la corré­lation entre les pér­iodes de leur vie ou ils ont eu un berger alle­mand et les décisions qu’ils ont prises. Naturellement, vu le nombre de per­son­nes possédant un berger alle­mand , je sél­ecti­on­nerai celles dont les opi­nions et les acti­vités cor­res­pon­dent à l’objec­tif que j’ai assi­gné aux « com­plo­teurs » : la des­truc­tion de la race humaine, ou de celle des épagneuls bre­tons. J’y adjoin­drai des arti­cles spéc­ialisés dans l’ana­to­mie canine, dans la socio­lo­gie ani­male, de pré­fér­ence très longs et ina­ces­si­bles à des per­son­nes ne mai­tri­sant pas les connais­san­ces scien­ti­fi­ques des mét­hodes en ques­tion, rédigés par des « scien­ti­fi­ques reconnus ». J’en ferais un résumé , en expli­quant qu’à la page 53 de l’arti­cle, l’auteur évoque très précisément un élément qui peut aller dans mon sens.

Et natu­rel­le­ment à ceux qui me diront que ma théorie est far­fe­lue, je rép­ondrais en préa­lable qu’il est tout de même étr­ange de se pré­oc­cuper de la démolir et de la dis­cré­diter si elle est aussi far­fe­lue que ça. Bien évid­emment, j’aurai pris soin de me faire exclure de quel­ques confér­ences et forums vété­rin­aires, ce qui me per­met­tra de dém­ontrer l’achar­ne­ment de la cen­sure à mon égard.Et j’aurai avec mes cama­ra­des éga­lement foutu le bordel par exem­ple au Noël de la SPA, je me serais fait jeter par la police et j’aurai mis la vidéo. Avec un exposé, là très précis et très argu­menté des divers scan­da­les ayant touché la SPA ces der­nières années, et de com­ment cer­tains de ses ani­ma­teurs s’en sont mis plein les poches

Ça parait très con avec les ber­gers alle­mands, mais c’est exac­te­ment de cette manière que fonc­tion­nent toutes les entre­pri­ses cons­pi­ra­tion­nis­tes, on peut le vérifier sur les sites innom­bra­bles consa­crées à la grippe A ou au 11 sep­tem­bre. Et c’est aussi avec ce type de stratégies que l’extrême droite a fait son trou à l’extrême gauche, et par rico­chet dans le mou­ve­ment social. Sur les médias qui ne lui appar­tien­nent pas, l’extrême droite pos­tera l’arti­cle sur la SPA, pour les ber­gers alle­mands, sur les mas­sa­cres d’enfants pales­ti­niens pour les juifs, sur l’assas­si­nat des femmes en Afghanistan pour les isla­mis­tes.

Le truc, c’est de tou­jours choi­sir les sujets qui font l’actua­lité et ceux dont on pense qu’ils pré­oc­cupent les gens et qu’ils sont les plus à même de les rév­olter.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires