insolite, humour, conspiration...

Rien á dire contre un Knock-Out.


Dans la même rubrique:
< >


Lundi 2 Mars 2009

Rien á dire contre un Knock-Out.

Certains préparent et préconisent

La solution des deux états :

1- l'État d'Israël

côte à côte avec

2- l'État de Palestine occupé et castré


Certains sont pour la solution d'un État

qui sera soit

1- Israël sans les Palestiniens

soit

2- la Palestine re-libérée et souveraine

Personnellement, je suis pour l'État arabe de Palestine

où, ceux qui ne sont pas Arabes, ne se sentent pas Arabes,

peuvent retourner d'où ils viennent !!

Si un non Arabe accepte et respecte

la souveraineté palestinienne sur la Palestine

il ou elle peuvent rester …
comme en Afrique du Sud ou dans le Hong Kong d'aujourd'hui

ou en Algérie après la libération

ou en Égypte après Nasser.

En attendant, toutes les négociations de paix

ont fait perdre du temps aux Arabes

et ont permis à l'État d'Israël de planter des racines sur notre sol…

C'est pourquoi,

s'il vous plaît, prenez une Kalashnikov et ensuite,

rejoignez le Hamas, le FDLP, le FPLP ou le Hezbollah

et vous verrez combien vous vous rapprocherez de la paix, après la libération

Raja Chemayel

Il y a paix après une Victoire !!!

Rien à dire contre un Knock-out !!



.

Si vous suivez le conflit du Moyen-Orient

de près ou même de loin,

vous devrez conclure que depuis 1967

Israël n'a pas remporté de victoire militaire (classique).

1973 a été une demi-victoire

parce qu'Israël n'a pas été complètement battu

et n'a pas non plus été totalement victorieux….


1978 a été l'invasion du Liban sud

et n'a pas donné les résultats durables.
1982 a été l'invasion du Liban

pour assurer le départ de l'OLP

qui s'est regroupée est d'ailleurs.

2006 a été le bombardement aveugle de Beyrouth

simplement pour essayer d'affaiblir le Hezbollah

qui s'en est sorti renforcé.


2008 a été le bombardement de Gaza

pour une satisfaction sadique

tandis que le Hamas n'a rien eu à perdre.


Et maintenant ??

Où maintenant ??

nous verrons …

Le mythe d’un

Israël victorieux- miraculeux- divin- supérieur- démocratique

a disparu depuis octobre 1973,

mais


en raison des manipulations par les médias

et du travail de relations publiques

et de relations toujours aussi étroites avec les USA

Israël continue à être déclaré vainqueur.

C'est comme un match de boxe

où Israël perd aux points

mais à la fin du match,

l'arbitre (les médias + USA)

déclarent Israël vainqueur !!

Comme dans n'importe quel match de boxe

vous devez mettre votre adversaire knock-out

pour ne pas laisser votre sort entre les mains

de l'opinion de l'arbitre

Israël ne donnera la paix que nous méritons

uniquement si, et quand il sera battu par knock-out !!

Et non pas par quelque résolution des Nations unies

ou un rapport scandaleux d'Al-Jazeera

ou un mauvais rapport d'Amnesty International.

Raja Chemayel

(si vous ne pouvez pas faire confiance à l'arbitre, utilisez vos muscles)
http://arabefrustre.blogspot.com/




Lundi 2 Mars 2009


Commentaires

1.Posté par wejdy le 02/03/2009 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allahou akbar !

Et on a eu un bon exemple en la bataille de gaza, une poignet de musulmans affamé ne craignant que Dieu ont mis en déroute la 4eme voir la 2eme armé du monde.

2.Posté par Spyone le 02/03/2009 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nier son existence continue à être un acte de résistance majeur…

…Celui qui a pris cette décision « unilatérale » de s’autoproclamer indépendant en 1948, a littéralement depuis sa dernière ignominie commise, deux jours après la fête de la nativité, franchi le point de non retour. Il vient de perdre ainsi son unique chance de voir un jour ses relations normalisées avec ses voisins arabes, qu’il a de ce fait toujours considérés comme hostile à son existence. Aujourd’hui je le suis plus que jamais et je rejoins par conséquent et naturellement le Hamas sur ce point essentiel. Cette entité sioniste vient de se condamner elle-même au bannissement éternel. Enfin il apparaît également qu’une majorité d’entre eux y voit paradoxalement dans cette situation une égale victoire. Possible dans ce cas que l’objectif définitif des vrais décisionnaires du pouvoir, ait été de vouloir marquer la rupture par un ostracisme définitif. Si c’est bien ce que je pense, les entreprises du désastre et de la guerre doivent malheureusement se frotter les mains. Alors en fin de compte, ce crime contre l’humanité, ne représente-t-il pas en ce sens, sur le plan politique, une réussite totale pour ces fanatiques de l’extrême ? J’entends par là, que si l’on suit la logique répugnante mais néanmoins réelle de leur service secret sioniste, ce génocide serait une victoire de plus dans le palmarès de la pérennisation des actions opposées à toutes négociations qui iraient dans le sens de la construction d’une paix durable. De façon presque officielle, nous savons que l’assassinat de Rabin et les soupçons qui pèsent encore sur le décès d’Arafat étaient déjà des étapes importantes, dans le maintien et la poursuite des tensions au sein de cette région. Les accords d’Oslo ont ainsi été aspirés dans le vortex de l’oubli. Personne, donc, ne sera surpris, aujourd’hui de cette opération cyniquement baptisée « plomb durci » et qui a plongé ces criminels de guerre dans le contexte diplomatique le plus désastreux de l’histoire. Ces monstres froids, ont voulu aller aussi loin que possible dans la rupture. Ils y sont parvenus et cette dernière est devenue désormais irrévocable. Dans ce jeu de la manipulation, ces criminels de l’ombre ont finalement et sans doute réalisé leur erreur. La majorité de l’opinion internationale rejette maintenant en bloc leur existence. Cependant, les plus rationalistes d’entre eux, plus connu comme l’état major de l’ombre, doivent en revanche célébrer cette nouvelle étape. Ils ont su diviser radicalement les camps. Leur tempérament belliciste exacerbé, aura ainsi pris le pas sur les agitations stériles de certains idéalistes et donner raison à ceux qui les combattent. Le Hamas a donc vu juste. Aucune négociation ne sera possible avec ces massacreurs d’enfants. Dans le jeu très clair de la division et le jeu dangereux de cette manipulation, dont j’ai évidemment pleinement conscience, je reconnais que les nazis sionistes ont gagné une bataille. Ils ont réussi aussi à me conforter dans ma position originelle. Je me range alors sans surprise aucune et sans condition au côté des plus faibles. Les palestiniens, eux, et je m’en réjouis par avance, vont gagner la guerre sur le terrain politique. Sans tabou, je me résigne donc volontiers à l’idée de voir un jour cet état disparaître politiquement et définitivement de la carte de l’état major. Je n’y vois donc plus désormais les frontières de 1967. Je souhaite le retour définitif à la Palestine de 1948. Je me fais par conséquent la promesse de marteler son nom, de manière permanente et ostentatoire, comme ce commandant de bord d’Air France qui a eu un jour le courage de sortir de sa réserve en rejetant l’idée même de prononcer cette dénomination, considérée encore plus aujourd’hui et à l’unanimité comme une abjection inacceptable. Je m’engage donc à ne jamais plus le prononcer. J’invite donc tous ceux et toutes celles qui liront ce message, à faire de même. Ignorons les comme ils nous ignorent. N’accordons plus aucune importance,ni crédit à leur existence et à l’ensemble nauséabond de leurs idées crasses. Ces individus ne méritent aucune considération. Ils représentent l’antithèse de l’humanité. Leur tourner le dos doit devenir un acte naturel et logique de résistance élémentaire Je ne les reconnaîtrai jamais plus. J’espère de tout cœur, comme pour le sort qui a été réservé à ces anticastristes, que ces criminels de guerre usurpateurs seront jugés sévèrement et que ceux qui les soutiennent, prendront leur baluchon et videront les lieux qu’ils ont souillés aussi vite que possible. J’invite aussi tous les vrais héritiers de la foi juive et chrétienne de Jérusalem à maintenir leur présence pour aider le peuple blessé profondément dans sa dignité et à œuvrer pour le retour de la grande Palestine. Je prononcerai donc et écrirai Palestine partout où je le pourrais. Je remplacerai le drapeau du mensonge par celui marqué au rouge pour les martyrs et au vert pour l’espoir. La Palestine plurielle de Saladin, gardien et protecteur de tous les hommes, de toutes les religions, et de tous les croyants est la seule alternative possible.

3.Posté par SABAOT le 02/03/2009 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les amis, le problème n'est pas un ou deux états, vous pensez bien que les Illuminati sionistes s'en fouttent, l'essentiel est d'entretenir les conflits interminables afin que leurs banques s'engorgent au possible et de piller et de tuer le maximum de goyim. Un bref aperçu du "Talmud démasqué" vous convaincra de leurs abominations.

Israël n'existe que par l'Eternel. Et Dieu tient toujours ses promesses. Son temps n'est pas le nôtre. Si actuellement nous sommes encore sous "le régime de la grâce", c'est pour notre repentance. Il faut que tous les "Gentils" soient sauvés pour qu'enfin, Israël soit sauvé. Il n'y aura JAMAIS deux Etats en Israël, ce serait contre les prophéties. Israël appartient à Dieu seul et ceux qui bénéficieront de Son Royaume sont ceux qui auront cru au Messie, le Fils, l'Unique, Jésus Christ. Des torrents de larmes et de sang couleront d'ici-là, c'est Ecrit. Tous les sionizards travaillent en vain si ce n'est Dieu qui construit sa Maison. Mais nous voyons bien que l'Etat d'israël, cette imposture politico-économique démoniaque, est de plus en plus anti-Christ et blasphème maintenant ouvertement le christianisme à la TV israélienne. Si l'église catholique est une vraie prostituée apostasique, idolâtre et dévoyée, Christ est bien le Roi des Juifs, le Roi d'Israël. Je vous laisse imaginer les malheurs à venir, tant en Canaan que de par le monde apostat, à l'image des crimes de guerre et contre l'humanité envers les CIVILS gazaouis et autres orientaux, qui sont pourtant sous l'Alliance indéflectible que l'Eternel a scellé avec Abraham, le père des croyants, par la divine circoncision.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires