MONDE

Résolution sur la Syrie: Moscou refuse de condamner Damas


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 28 Juin 2018 - 02:04 UNE OBSESSION MALÉFIQUE



Ria Novosti
Jeudi 9 Juin 2011

Résolution sur la Syrie: Moscou refuse de condamner Damas
Tout porte à croire que le Conseil de sécurité de l'Onu aura du mal à voter le projet de résolution sur la Syrie déposé par des pays occidentaux: Moscou s'est déclaré hostile à tout document visant à condamner Damas.

L'Occident redoute que la Russie n'oppose son veto afin d'éviter la répétition du scénario libyen.

Selon les médias internationaux, le projet de résolution pourrait être voté d'ici quelques jours.

Projet de résolution
La Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne et le Portugal ont soumis mercredi au Conseil de sécurité de l'Onu un nouveau projet de résolution condamnant la répression en Syrie. Selon les agences occidentales, le projet initial avait été modéré pour être accepté par Moscou et Pékin.

Selon les sources diplomatiques russes auprès de l'Onu, le nouveau document condamne les autorités syriennes pour la répression des opposants au régime en place, mais ne prévoit ni de sanction, ni d'embargo sur les livraisons d'armes. Il appelle en outre à ouvrir une enquête indépendante sur les meurtres en Syrie, à engager des réformes structurelles et à libérer les prisonniers politiques.

Moscou est hostile
Le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch, a déclaré jeudi que Moscou s'opposait à l'adoption de quelque résolution que ce soit sur la Syrie par le Conseil de sécurité de l'Onu. Selon le diplomate, "la situation dans ce pays ne constitue pas une menace pour la paix et la sécurité internationales".

D'après l'ambassadeur de Russie aux Nations unies, M. Tchourkine, Moscou n'est pas persuadé "que cette résolution contribue à engager un dialogue politique et à mettre fin aux violences. Il existe un risque d'effet contreproductif".

Le président Dmitri Medvedev avait auparavant indiqué que la Russie ne soutiendrait pas une résolution du Conseil de sécurité sur la Syrie, analogue à celle qui avait été adoptée sur la Libye.

Les experts n'excluent pourtant pas…
Le président de l'Institut d'évaluations stratégiques, Alexandre Konovalov, estime pour sa part que Moscou pourrait soutenir le projet de résolution sur la Syrie, mais à condition que le risque d'intervention étrangère armée dans ce pays soit totalement exclu.

"Personnellement, je soutiendrais une telle résolution. Je ne vois aucun mal à dire à Bachar el-Assad que son comportement mérite réprobation", a-t-il déclaré.

Evoquant le rapport de forces au sein du Conseil de sécurité de l'Onu, M. Konovalov a fait remarquer que "le projet de résolution serait vraisemblablement adopté si la Chine n'y oppose pas son veto".


Jeudi 9 Juin 2011


Commentaires

1.Posté par Zeugme le 09/06/2011 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On condamne la répression en Syrie mais non en Côte d'Ivoire. On condamne les arrestations arbitraires en Syrie mais non en Côte d'Ivoire. Allassane tue, arrête, violente et la communautés internationale est devenue muette en Côte d'Ivoire. Dite-moi pourquoi la France doit-elle créé la guerre partout dans le monde et rester en paix ?

2.Posté par nabs le 10/06/2011 07:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de toute façon avec la russie c'est toujours pareil ,au debut il condamne et ensuite il se rallie..je rappelle
que la russie a un droit de veto à l'onu qu'elle peut utiliser si son desaccord est sincere..................!

3.Posté par sabra13 le 10/06/2011 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rêvez, rêvez mes amis,
vous avez la mémoire bien courte
même si la russie appose son véto, ils ne feront que ce qu'ils auront décidé,

rappelez vous pour l'irak, la france a mis son véto cela ne les a pas empêché d'envahir l'irak et de la mettre à feu et à sang

4.Posté par nabs le 10/06/2011 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sabra13
il y a longtemps qu'on a arreté de rever d'ailleurs on a deja vu le film.........!

5.Posté par bibi le 10/06/2011 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sans vouloir jouer les predicateurs a 2 sous , le risque d'embrassement et de conflit generalisé ne m'a jamais paru aussi pret , je vois le plan de destabilisation de la syrie comme le prologue a la guerre contre l'iran ,le pakistan est egalement devenue une cible des etats unis derriere ses puissances moyennes se trouvent les grandes puissances que sont la chine et la russie

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires