ALTER INFO

Résistance politique: Conseils coloniaux (collabos) et loi d’apartheid pour diviser les sociétés natives plus avant…



Lundi 5 Janvier 2015

Résistance politique: Conseils coloniaux (collabos) et loi d’apartheid pour diviser les sociétés natives plus avant…
Suceurs d’âme
Mohawk Nation News
article original: http://mohawknationnews.com/blog/2015/01/04/sucker-for-love/
  ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~
 
Le musée national d’Ottawa retire sa grande exposition sur Ongwe’hon:weh (NdT: premiers peuples et nations). Le nouveau thème de l’existence du Canada est fondé sur une fiction commerciale corporatrice. L‘éducation donnée à notre sujet représente une page dans un livre d’histoire. Nous sommes maintenant obligés de nous vendre en étant des INDIENS corporatifs assujettis au système entrepreneurial ou alors nous serons emballés et mis au placard avec le reste de l’exposition originelle. La politique du CANADA corporatif envers Ongwe’hon:weh et son développement commercial est: pas de travail sauf pour les agent INDIENS du gouvernement, vol de notre économie, mener nos commerces à la faillite en harcelant nos clients, en nous affamant pour nous soumettre et un peuple en voie de disparition n’a ni besoin ni de droit sur les terres et les ressources. Ceci correspond à leur projet commercial.
Atleo, Mercredi & Fontaine: "Yipeee. "Now we're helping the pipelines screw our people!"INDIANS Inc. Atleo, Mercredi & Fontaine: “We got to the top of the corporate INDIAN ladder by pow-wowing our own people! And we got off-shore bank accounts. Ha-ha-ha!”

Les INDIENS corporatifs s’intègrent et s’assimilent pour leur propre profit, tandis que les vrais professionnels Ongwe’hon:weh sont chassés de nos communautés. Nous sommes trahis pour ce chèque gouvernemental. Ils nous font abandonner nos langues, notre culture et notre identité même (NdT: cela s’appelle ethnocide depuis les recherches de l’anthropologue français Robert Jaulin), tout en tenant les armes qui sont retournées contre nous.
Des archives à jour de lignes de sang nous catégorisent en “pur sang”, “moitié” (métis) et “quart” de sang, afin de diviser et de déchirer nos communautés.
La législation sur le quota sanguin est apartheid(*). Les INDIENS corporatifs facilitent la politique de haine raciale, suivant en cela une tradition comme celle des “judenrats” (collaborateurs) d’Hitler. Nous condamnons ceux qui prennent cette identité étrangère volontairement. Ceux qui le font sous la contrainte devraient se rappeler ce que dit notre Kaianere:kowa (NdT: Grande Loi de la Paix autrement appelé constitution de la Confédération Iroquoise, que nous publierons très bientôt puisque nous l’avons entièrement traduite, ses 117 wampums, en français…).
Les INDIENS corporatistes recrutés pour conduire cet agenda oligarchique montrent du doigt les penseurs indépendants. Ils nous crachent une rhétorique pro-Ongwe’hon:weh comme par exemple: “Nous sommes contre ce que le Canada essaie de faire à nos peuples” ?!? et en même temps ils sont l’avant-garde des troupes assassines de l’État. On nous étiquette comme “subversifs” sans aucune procédure légale. Les INDIENS corporatistes sont partie intégrante du serpent albino qui nous enserre jusqu’à ce que nous ne puissions plus respirer (NdT: allusion ici à une prophécie iroquoise ancestrale expliquant comment la nation serra étouffée par un “serpent blanc”, qu’elle s’enfuira dans les collines pour se regrouper et réfléchir et vaincra le serpent avec l’aide d’étrangers venant se ranger à ses côtés…), essayant de voler nos vies, respiration après respiration.
Les maîtres étudient les traîtres très attentivement, ce qui les motive, leurs peurs et leurs hontes. Ils sont bien payés pour ce qu’ils font. Dans le monde naturel, la loi karmique est primordiale. Vous récolterez ce que vous avez semé (NdT: Un dicton anarchiste dit: “Qui sème la misère récolte la colère”…). Leurs maîtres leur disent: “continuez de parler du coin de la bouche (mentir)” et “continuez à vous jouer de ces idiots”. C’est une relation de maquereau à pute. Les traîtres parmi nous ne peuvent pas survivre. Leurs actions révèleront qui ils sont. La loi naturele prévaudra. Tout comme dans la forêt, si un ours en trahit un autre, il n’en restera qu’un.
Incorporated INDIAN Chief: "I'm here to defend my people"Incorporated INDIAN Chief: “I sort of look like an INDIAN!”

La vie du collabo est emplie de peur, elle est vulnérable, condamnée, incertaine, paranoïaque et imméritante. Quelqu’un va me balancer ! Les agents conseillers et les agent en chef alimentent le flot d’information jusqu’à la salle de commandement du bureau des affaires indiennes de l’entreprise Canada Inc.
“I stand up next to a mountain and I chop it down with the edge of my hand. And I pick up all the pieces, make an island, might even raise a little sand. Cause i’m a voo-doo child.” ~ Jimi Hendrix ~

(*) Note du traducteur:
Ceci fait référence à la législation sur le “quota sanguin” utilisé pour savoir qui peut être “légalement” natif / Ongwe’hon:weh et demeurer sur le territoire. Cette législation est soutenue par l’Assemblée des Premières Nations qui est le comité national canadien des Indiens gouvernementaux, des traîtres comme expliqué dans cet article, aux yeux de toutes les sociétés traditionnelles des nations originelles.
Récemment le Conseil Mohawk de Kahnawake (CMK), territoire Mohawk au sud-ouest de Montréal a mis en application cette législation pour faire expulser de la communauté toutes les familles comprenant des non-Mohawk en accord avec la législation endorsée par le gouvernement. Le CMK n’est pas le représentant légal de la communauté Mohawk de Kahnawake, il est élu selon les lois coloniales et est de ce fait un administrateur colonial au sein d’une communauté qui demeure indépendante et hors grille de contrôle, en théorie du moins. La pratique est bien différente.
Les seuls représentants légaux des nations sont constitués des conseils de femmes, d’anciens, de chefs des clans et des nations. Le gouvernement colonial refuse de discuter avec les institutions traditionnelles et a forcé par la loi sur les Indiens de 1867 et de 1924, la constitution de conseils de représentants élus. Ils ont créé de représentants corrompus pour qu’ils disent et signent ce que veut le gouvernement colonial ne rendant de compte qu’à la “Couronne”, c’est à dire à la City de Londres et sa banque d’Angleterre.
Cette mesure va à l’encontre totale de la société traditionnelle iroquoise en général et Mohawk en particulier. Cette mesure d’apartheid, ourdie des bureaux des affaires indiennes d’Ottawa, est une mesure de division et de discorde visant à déstabiliser les communautés. Kaianere’ko:wa, la Grande Loi de la Paix est très explicite sur les procédures de résidence et d’adoption par les clans. De fait, traditionnellement et historiquement, toute personne adoptée par un clan est membre a part entière de ce clan et de la nation dont il dépend et il est interdit de mentionner l’origine de cette ou ces personne(s) de façon a ne pas justement réveiller les vieux démons du racisme.
Il a été historiquement confirmé par des historiens comme Howard Zinn entre autres, qu’un grand nombre d’esclaves en fuites aux XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles ont été recueillis et adoptés par des clans de différentes tribus de nations indiennes. Beaucoup d’entre eux refusèrent de retourner à la “civilisation” après l’abolition de l’esclavage, c’est tout dire.
La société traditionnelle amérindienne est très permissive et prône à l’adoption et à l’intégration de personnes d’origine étrangère. Une législation raciste sur le “quota sanguin” ne peut émaner que des cerveaux malades de colons en mal de perpétuer la division qu’ils maintiennent en permanence dans leur propre société pour ainsi en imposer le modèle pervers aux autres civilisations qui n’en ont cure. Le colonialisme et sa doctrine se chargent de l’imposer par la force.
Racisme et arrogance vont la main dans la main. Quoi de plus arrogant que l’occident colonial ? Y a t’il un occident non-colonial ?

Hitler’s Jewish soldiers



Lundi 5 Janvier 2015


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires