ALTER INFO

Résistance au colonialisme: Le pouvoir des femmes contre la piraterie coloniale généralisée


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 01:00 La France championne du monde ?


L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debouts, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !

~ Résistance 71 ~


Mohawk Nation News
Vendredi 27 Janvier 2017

Première guerre mondiale … des femmes

C’est vrai ! Les femmes du monde reprennent leur place naturelle dans chaque communauté. Elles veulent que les principes du processus de prise de décision politique consensuelle soit comme expliqué dans la Grande Loi de la Paix, Kaiane’re:kowa. La clef de la paix dans le monde est lorsque les femmes prennent leur responsabilité inhérente de contrôle des communautés où leurs enfants sont nés. Ceci correspondra avec le début de la paix sur la terre. Comme nous (Mohawk) le disons: “Celles qui fabriquent les mocassins seront les briseuses de guerre !”

Le temps est venu de revisiter le plan d’union d’Albany de 1754, un plan ayant pour but de placer les colonies nord-américaines britanniques sous un gouvernement plus centralisé. Ils ont rencontrès les Rotino’shonni:onwe, la confédération iroquoise, pour apprendre de nous comment fonctionne vraiment une véritable démocratie de manière perpétuellement stable. Ceci a pour origine nos instructions originales sur l’Île de la Grande Tortue. Ce plan fut rejeté par les propriétaires de la City de Londres, les patrons de la colonie entrepreneuriale appelée Etats-Unis d’Amérique. La réunion fut initiée par Benjamin Franklin et sa cohorte.

Kaia’nere:kowa est fondée sur la relation entre les gens et la création (nature), coexistant ensemble en paix et en harmonie. Kaia’nere:kowa est la véritable loi de la terre. Le processus de décision politique fournit une voix et un pouvoir égaux sur le comment remplir nos devoirs entre notre terre-mère et toute vie.
Les proprios des colonies à la City de Londres n’ont pas voulu donner le pouvoir à leurs femmes parce qu’ils en étaient les propriétaires, légalement. (NdT; patriarcat, concept de “pater familias” de la loi romaine infusé dans la société occidentale judéo-chrétienne). Si ce plan d’union avait été adopté, nous n’aurions pas à marcher aujourd’hui pour nos droits.
Les femmes du monde marchent parce que le temps est venu pour que tous se rassemblent sous la Grande Loi de la Paix. Le pouvoir partout sur la terre est fondé sur le monde naturel. Tout doit être correct, doit être rectifié.

Juste après avoir été intronisé après son serment en tant que nouveau PDG de la corporation USA, Trump a été visiter le QG de la CIA à Langley, Virginie, pour les remercier. (NdT: n’oublions jamais que a CIA a été créée pour être le bras armé de Wall Street, elle même une succursal de la City de Londres…) La CIA est la police secrète, la Stasi des proprios, actionnaires de l’entreprise de la couronne (City de Londres) qui possède les Etats-Unis. Le boulot de la CIA est de fabriquer les guerres et de diviser l’opinion publique dans le monde, diviser pour mieux régner afin que l’ordre surgisse du chaos: “Ordo ab Chao”.

Alors que le serment de Trump se déroulait à Washington, les mercenaires privés du Dakota Access Pipeline tabassaient avec le plus grand préjudice les protecteurs de l’eau pacifiques de Lakota Standing Rock.

Le navire pirate USA coule

Onkwe’honweh ne veut pas dire souveraineté, cela veut dire que nous sommes le peuple naturel qui suit la voie naturelle et qui a été placé sur cette terre. Quiconque d’autre est un envahisseur. Donald Trump est le président/CEO d’une corporation privée en faillite appelée “United States of America” [US incorporated ISO #3166-2:US [Feb. 21, 1871]. Les Etats-Unis sont comme un bateau pirate. Quand les pirates attaquent un autre bateau, ils prennent tous les biens et richesses à bord et vont le planquer dans leurs îles secrètes. Des cartes sont émises pour que les pirates futurs trouvent le butin.

Si des créditeurs de la dette américaine demandent un paiement, la corporation USA devra déclarer faillite.

Trump a une grande expérience de la faillite, ce qui fait de lui un président idéal pour les actionnaires de l’entreprise coloniale USA. Ces actionnaires privés seront absolument tenus pour responsables de la dette de l’entreprise USA. Ces gens ont des noms et des adresses.

Les Etats-Unis n’ont pas d’or pour garantir leur monnaie de singe. Les billets de la banque de la réserve fédérale ne valent pas le prix du papier sur lequel ils (ne sont pas) imprimés La seule valeur est leur quincaillerie militaire (portes-avions, missiles, flingues, munitions, bombes, avions etc…). tout cela sera rendu à ses créditeurs. Une fois que les Etats-Unis sont hors du jeu, il n’y aura plus de problème de la guerre sur la terre.

Trump planifie de mettre un terme aux conseils tribaux INDIENS coloniaux en commençant par l’Alaska. Tout le sous-continent appartient à Onkwe’honweh, le peuple originel naturel de la terre. Nous ne nous sommes jamais rendus, ni n’avons vendus quoi que ce soit aux USA ou à quiconque d’autre. Les traités de paix leur permettaient de rester sur notre terre. Ils ont violé et bafoué chaque traité avec onk’we:honweh, ce qui est maintenant nul et non avenu. Tout revient (d’après la loi internationale) en l’état de ce qui était à la veille de la signature du ou des traités. Trump et Trudeau planifient de nous exterminer. Ce sont eux qui seront terminés. Nous serons là où nous appartenons, sur notre terre. [Canada incorporated ISO #1366-2: CA [1867].
Les conseils entrepreneuriaux, coloniaux de bandes (Canada) et de tribus (USA) ne nous représentent en aucune façon. Ils ne sont que les mousses qui lavent le pont du bateau pirate. Ils doivent obéir au capitaine ou il peut leur faire le coup de la planche.

Les colons établis ont toujours l’option de nous rejoindre nous Onkwe’onweh [Article 3, Jay Treaty of Trade & Commerce 1794] et de suivre le chemin rouge (celui de la Grande Loi de la Paix).

Trump a déjà ordonné que le Dakota Access Pipeline vole immédiatement nos ressources afin de presser chaque goutte de pétrole de notre Île de la Grande Tortue afin de payer leur dette.

Ce furent les anciens combattants et le très grand nombre de supporteurs qui se sont levés et ont combattu avec nous qui ont stoppé cet oléoduc. Les Etats-Unis sont désespérés. Les virer de l’ONU va les rendre état voyou du monde.

Les femmes du monde entier ont démontré leur superbe pouvoir comme nous l’avons vu le 21 janvier 2017. Levez-vous maintenant pour protéger l’eau de notre terre.mère.


url de l’article original:
http://mohawknationnews.com/blog/2017/01/21/www-womens-world-war-1/

url de l’article original:
http://mohawknationnews.com/blog/2017/01/25/u-s-a-pirate-ship-sinking/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~


Vendredi 27 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires