ALTER INFO

Remèdes à apporter au déclassement des sites de Carthage-Sidi Bou Saïd : On n’est pas sorti de l’auberge.


Dans une question à propos des mesures à prendre pour contrecarrer le récent déclassement des sites archéologiques de Carthage Sidi Bou Saïd figurant à la deuxième partie d’une interview donnée par Slaheddine Grichi (1) à Azdine Beschaouech actuel Ministre de la Culture le 23 février au journal « La Presse, ce dernier répond :


Hatem Karoui
Mercredi 23 Février 2011

Remèdes à apporter au déclassement des sites de Carthage-Sidi Bou Saïd : On n’est pas sorti de l’auberge.
« Un décret-loi est sur le point d’être promulgué, annulant tous les
décrets de déclassement, et ce, depuis 1989. Il s’agit d’une mesure
conservatoire, le temps d’annuler les effets et qu’on arrête les
constructions sur les terrains déclassés. On procédera ensuite à la
confiscation des parcelles «propriétés» de ceux qui ont volé ou qui les ont
obtenues à bas prix, puisque certains ont acheté jusqu’à un dinar le mètre
carré. Pour ceux qui ont acheté de bonne foi et quand il faut récupérer le
terrain, on discutera et on négociera pour que personne ne soit lésé. Si
jamais cela s’avère impossible, il y aura expropriation pour cause
d’utilité publique. Le citoyen désignera alors un expert, l’Etat, le sien,
et le tribunal un troisième pour arbitrage. La personne concernée sera
indemnisée en conséquence. Concernant les maisons déjà habitées, on verra
l’état des dégâts et on discutera pour procéder au cas par cas »….Et il
ajoute : « Et là, je le dis haut et fort: la municipalité de Carthage (2) est
en train, pour des intérêts que je dirais occultes, de nous mettre des
entraves réelles. Mais je ne reviendrai pas en arrière. D’autres dossiers
vont être ouverts pour nous en assurer, dont celui où un ancien directeur du
cabinet président a fait que l’Etat et des privés construisent sur des sites
archéologiques. Les gens ont peur, mais il ne s’agit pas de reculer ni
d’occulter le droit. Dieu merci, je n’ai qu’une cuirasse, celle de ma
bonne foi, de ma détermination et de la légitimité ».
La question que l’on pourrait poser au ministre est de savoir de quoi ont
peur les gens ? Par ailleurs si des responsables dans les municipalités sont
entrain de mettre des bâtons dans les roues du gouvernement provisoire,
qu’attend ce dernier pour mettre fin à leurs fonctions ? Le gouvernement
actuel n’est-il pas solidaire de son ministre ?
En tout cas nous sommes en droit d’avoir plus de transparence sur les
entraves qui sont exercées et sur les personnes qui agissent dans l’ombre
pour mettre à mal la révolution tunisienne. C’est pourquoi le gouvernement
de M. Ghannouchi devrait prendre des mesures radicales et non pas se morfondre
dans les demi-mesures au risque d’être accusé de préserver les intérêts
de certains.
Par ailleurs une tendance actuellement existe à entendre que tel ou tel haut
responsable a démissionné. Pourquoi attendre qu’il démissionne si on est
convaincu qu’il est de connivence frauduleuse avec l’ancien régime ? Il ne
s’agit nullement de chasse aux sorcières mais d’assainissement des
conditions de travail du nouveau gouvernement…On continue à opérer au compte
à goutte par doses homéopathiques alors qu’il s’agit au contraire de
crever l’abcès.
Enfin qu’attendent les magistrats pour assigner à comparaitre la bande des
conseillers mafieux de l’ex- président comme Abdelaziz Ben Dhia et Abdelwahab
Abdallah ? Peut-être l’échéance du 15 Mars qui va rendre tout le
gouvernement illégitime ?


(1)    Voir
http://www.lapresse.tn/22022011/23185/bientot-les-tribunes-de-la-culture.html  
(2)    Sami Terzi est encore à présent le président de la municipalité de
Carthage qu’il occupe depuis 2003. Il a sous sa responsabilité le
secrétariat général et les différents services de l'administration
municipale. Parmi ses prédécesseurs figurent les anciens ministres Chedli
Klibi (1963-1990) et Foued Mebazaa (1995-1998). Les coordonnées de la
municipalité de Carthage sont : Rue Sophonisbe  
2016, CARTHAGE TUNIS Tél: 71731460 / 71732633 Fax: 71731972


Mercredi 23 Février 2011


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires