ALTER INFO

Relations irano-malaisiennes, modèle à suivre par les pays ‎islamiques



Mardi 23 Décembre 2008

Relations irano-malaisiennes, modèle à suivre par les pays ‎islamiques
‎Ce lundi, lors de sa rencontre, à Téhéran, avec le Premier ‎ministre malaisien, le Président iranien a considéré l'essor des ‎relations irano-malaisiennes comme allant dans le sens des ‎intérêts des deux nations, du monde de l'Islam, voire, de la ‎Communauté mondiale. "Téhéran et Kuala Lumpur, a-t-il ‎rappelé, ont des visions communes sur les questions mondiales, ‎ce qui renforce leur responsabilité commune envers les affaires ‎du monde, notamment, celles du monde de l'Islam."

De son ‎côté, le Premier ministre malaisien, Abdullah Ahmad Badawi, a ‎qualifié d'indispensable la promotion des relations bilatérales et ‎a souhaité le renforcement des coopérations et des ‎investissements communs. A noter que le Premier ministre ‎malaisien a commencé sa visite officielle, en Iran, par un séjour, ‎à Ispahan, ville historique de l'Iran, et l'un des centres culturels ‎du monde de l'Islam. Avec une croissance économique estimée à ‎plus de 6%, l'Asie de l'Est, comme l'estiment les analystes, ‎dispose de nombreuses opportunités pour promouvoir le ‎commerce avec d'autres pays. C'est ainsi que l'économie en ‎pleine croissance de la Malaisie a fait d'elle un terrain favorable ‎aux investissements.

Les relations irano-malaisiennes sont ‎étroites et fructueuses. Compte tenu du dynamisme de leur ‎économie, l'Iran et la Malaisie ont donné de l'essor aux ‎coopérations et investissements, dans les secteurs du pétrole, du ‎gaz, de la pétrochimie, du logement, de l'industrie alimentaire, ‎du tourisme et du commerce. On peut énumérer, entre autres, de ‎nouvelles relations irano-malaisiennes, dans le domaine de la ‎construction d'une raffinerie, en Malaisie, sans oublier leur ‎coopération conjointe, dans la mise à exécution de projets ‎communs, en Afrique et en Syrie.

Dès novembre, les deux pays ‎ont signé trois accords de coopération, dans le domaine du gaz ‎et du pétrole. La Malaisie compte, ainsi, parmi les principaux ‎partenaires commerciaux de l'Iran. Les investissements, dans ‎l'industrie automobile, la présentation de l'esquisse préliminaire ‎du premier véhicule commun des pays islamiques, ainsi que la ‎signature de plus de 22 documents de coopération, dans divers ‎domaines, en sont la preuve. Les positions communes de ‎Téhéran et de Kuala Lumpur vis-à-vis des questions régionales ‎et internationales ont renforcé, aussi, les coopérations des deux ‎pays, dans le domaine politique.

L'Iran et la Malaisie sont les ‎membres actifs et influents de l'Organisation de la Conférence ‎islamique et du Mouvement des Non-Alignés. En tout état de ‎cause, l'Iran et la Malaisie peuvent être un modèle à suivre par ‎les autres pays islamiques. C'est pour tout cela que la visite, en ‎Iran, du Premier ministre malaisien s'avère importante, ouvrant ‎un nouveau chapitre dans les coopérations bilatérales. ‎


Mardi 23 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par mbimba-takoula gerry carell le 24/07/2009 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis mbimba j'ai un BAC C j'aimerais poursuivre mes études universitaires dans une école polytechnique de malaisie option pétrochimie

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires