ALTER INFO

Reims : l’agression d’une femme en maillot de bain n’a rien à voir avec l’islam


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 01:10 Algérie l’Impérialisme à l’algérienne


Depuis hier, médias et politiques relaient l’agression d’une femme en maillot de bain à Reims en laissant croire que le motif était religieux. Une manipulation politico-médiatique visant à accentuer la haine à l’encontre de la minorité musulmane.


islametinfo
Dimanche 26 Juillet 2015

Pas un jour ne passe sans qu’un article de presse ne vienne stigmatiser un peu plus la communauté musulmane. Hier, le journal l’Union a publié un article selon lequel une femme en train de bronzer a violemment été agressée car seulement vêtue d’un bikini. Les « cerveaux malades » lobotomisés à BFM TV ont rapidement fait le raccourci en laissant entendre que derrière cette agression se cachaient de vilains musulmans opposés à une telle tenue.

En quelques minutes, l’article de l’Union a été relayé sur les pages Facebook et comptes twitter d’hommes politiques de droite et d’extrême droite. Ces derniers n’ont pas hésité à alimenter la rumeur de l’agression à caractère religieuse. Eric Ciotti, Florian Philippot, Lydia Guirous ou encore Nadine Morano se sont empressés de dénigrer et accuser les responsables de la ratonnade d’être des « fanatiques », des « extrémistes » ou encore de « radicaux religieux ».

L’association « SOS Racisme » est aussi montée au créneau sur Twitter en compagnie de la coquille vide »Ni p*** Ni soumises ». Le hashtag a été créé et un appel au rassemblement sur le lieu de l’agression a été lancé par les deux organisations. A son tour, l’association antiraciste a rapidement dérapé en retweetant des messages de soutien qui laissaient entendre que la victime avait été frappée par des religieuses / moralistes. Un comble pour une organisation sensée lutter contre la stigmatisation et les amalgames.

Après quelques vérifications, il s’avère que le motif de l’agression contre la femme en maillot de bain n’avait rien à voir avec la religion ou la morale. Les jeunes filles impliquées dans l’affaire ont rapidement démenti sur leur Facebook tout lien entre la « bagarre » et l’islam, coupant court aux accusations à peine voilées de la presse et des politiques.

De son côté, SOS Racisme a réalisé un flop total lors de son rassemblement pourtant relayé par la presse. Seulement cinq ou six femmes en maillot de bain s’étaient déplacées pour l’occasion. Un véritable échec qui ne fait que confirmer le peu d’impact de l’association dite antiraciste.

Pour les observateurs sérieux, cet article monté en épingle et relayé massivement par le reste de la presse, sonne comme un énième matraquage visant à monter les français contre la minorité musulmane. Les musulmans ne seraient pas assez ouverts et voudraient imposer leur vision de la pudeur au reste des français. Une accusation mensongère qui ne fait que confirmer le rôle de la presse et des politiques dans la montée de l’islamophobie.

Enfin, cette affaire fait évidemment sourire les musulmans de France qui voient cet acharnement contre leur communauté et ce deux poids deux mesures des médias et politiques. Ces derniers qui ferment les yeux sur les agressions contre des femmes voilées et qui n’osent pas employer le terme « islamophobie » sont les premiers à relayer des informations visant à amalgamer des millions de musulmans.

Est-ce logique qu’un simple fait divers (une agression comme il y en a tant malheureusement), qui devrait avoir au maximum sa place dans un journal local, se retrouve dans tous les médias et oblige de nombreux politiques à faire un communiqué sur le sujet ?

Est-ce logique aussi, que lorsque la victime est de confession musulmane et qu’elle est visée pour le simple fait qu’elle porte un voile, synonyme de foi en l’Islam, les médias occultent l’affaire ou minimisent les faits. Ce deux poids deux mesures est de plus en plus ressenti au sein d’une communauté ostracisée et constamment stigmatisée.

Décidément, dans le pays de la haute couture, les questions de tissus sont toujours au centre du débat !


Dimanche 26 Juillet 2015


Commentaires

1.Posté par Alexandre le 27/07/2015 09:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ne pas se rendre compte que le dogme souhaite contraindre les français à reims et ailleurs, il faut vraiment être négationniste ou un pure produit platonicien déconnecté de tout réalisme.
Alterinfo devient prosélyte ... C''est moche.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires