insolite, humour, conspiration...

Récurons nos baignoires, c’est bientôt l’Aïd el-Kebir !


Dans la même rubrique:
< >


Mercredi 26 Novembre 2008

Photo: www.saphirnews.com
Photo: www.saphirnews.com
Dans quelques semaines, c’est la fête ! On va prendre des tas de moutons et les égorger dans des tas de baignoires. Des moutons bien mignons et bien tendres. Nous, avec nos longues barbes de terroristes afghans et nos grandes couteaux, on va se jeter sur eux pour leur trancher la carotide. Ça va saigner ! Pas de pitié ! Arrêtes de me regarder avec cet air d’agneau apeuré, je vais te couper la gorge, oui, je vais te couper la gorge. Et après je vais te griller et te manger et ça va puer dans l’escalier.

C’est un peu comme ça que nous imagine le commun des mortels, ici-bas, en France. Des monstres arriérés qui polluent la « modernité » de leurs rites barbares.

A leurs yeux, en effet, égorger un mouton soi-même, c’est :
a) faire œuvre de bourreau,
b) être un cannibale,
c) transgresser les règles de la modernité.

Quoi qu’elle soit fière de son humanisme, la société contemporaine (occidentale) préfère les rapports impersonnels, médiés par la machine et les logiques sociales abstraites. Ainsi, le Commandement « Tu ne tueras point », qui a toujours été une équation particulièrement difficile à résoudre pour tout être humain normalement constitué, a désormais, trouvé sa solution : en dehors de quelques a-sociaux, l’individu ne tue plus. Ou, du moins, lorsqu’il tue, il n’est plus coupable puisqu’il n’a pas de contacts directs avec sa victime et qu’il délègue à d’autres, à des institutions plus précisément, la charge de tuer pour lui. Conférer à l’Etat le monopole de la violence, c’est tout simplement dire ceci : seule une entité abstraite comme l’Etat a le droit de tuer et quand l’Etat tue, même si j’en tire un grand profit, je ne suis pas coupable. Quand l’Etat tue un individu et un seul, c’est encore mal vu. Pour que ce soit bien vu, il faut qu’il en tue beaucoup en une seule fois et au moyen d’une technologie hypersophistiquée. Il faut aussi que les victimes demeurent invisibles. Les morts entassés les uns sur les autres, c’est moche. Ça fait sale. Ça rappelle de mauvais souvenirs. Le souvenir justement de celui qui, le premier, a inauguré la modernité meurtrière, tuant beaucoup (6 millions) d’êtres humains, de manière industrielle et en prenant soin de faire disparaître toute trace de ses victimes. Hiroshima, c’était pas mal non plus dans le genre. Mais y a eu trop de photos. La plus belle performance, c’est la guerre contre l’Irak. Pas encore au point mais quand même bien réussie. Sans oublier cette délicate touche de barbarie pour souligner le contraste : la pendaison de Saddam Hussein. Officiellement par des Arabes, bien sûr. Une petite pointe d’exotisme est toujours la bienvenue dans une œuvre d’art contemporaine.

Mais je m’éloigne et le petit mouton doit s’impatienter dans sa baignoire. Je poursuis néanmoins dans le même sens en espérant retomber sur mes pâtes. Mon hypothèse est que ce qui les a tellement énervé dans les attentats du 11 septembre, c’est ceci :
a) ce n’est pas un Etat qui a tué 3000 personnes d’un seul coup et avec des moyens vraiment modernes,
b) l’opération a été menée par un Arabe (je me demande quelles auraient été les réactions si les terroristes étaient suédois),
c) quand on appréhende l’ensemble des dimensions de cet attentat, il apparaît comme un mélange parfaitement harmonieux de meurtres à l’ancienne et d’« opérations létales » à la mode de maintenant,
d) enchâssement réussi de « temporalités discordantes », pour parler comme Daniel Bensaïd, les attentats du 11 septembre sont une petite merveille, un concentré de contemporain dans du non-contemporain et vice versa. En s’effondrant sur ses occupants et quelques pompiers, les tours jumelles ont révélé la part de barbarie dans la modernité ou, plus exactement, les attentats ont dit la modernité en tant que barbarie.

En résumé, les attentats du 11 septembre ont craché la vérité du monde où nous vivons. Ben Laden a appris le secret des Blancs et il les a trahi. Ça leur a déplu. De même, le mouton trahit le secret de la baignoire. Ou, plus exactement, le mouton dans la baignoire révèle le secret de la baignoire. Et les Blancs n’aiment pas ça.

Je m’explique. Tout d’abord, il n’est pas vrai que le mouton n’a rien à voir avec l’être humain. On pourrait penser, en effet, que les remarques précédentes ne concernent que les rapports entre êtres humains. Cependant, si le dieu d’Abraham a accepté de remplacer l’enfant par le mouton, c’est peut-être après tout que, pour lui, le sacrifice du mouton a autant de valeur que le sacrifice d’un enfant et donc le mouton que l’enfant. Je n’insisterais pas sur cette hypothèse ; je ne suis pas théologien. Je suis convaincu, par contre, qu’à partir du moment où le mouton entre dans la baignoire, il devient un être humain. La baignoire, récipient consacré à la toilette de l’humain, humanise le mouton dès lors que celui-ci y prend place, volontairement ou non.

Ou plutôt, il y a deux temps. Le temps de l’animal et le temps de l’animal humanisé. Dans un premier temps, le mouton est bien un animal. Il est certes un animal domestique mais on ne peut le comparer au petit caniche court sur pattes et laid de la vieille dame. Celui-ci en est une sorte d’excroissance vitale comme le sac ou le couffin à provisions. Le mouton, lui, vit dans les prés et, à ce titre, il reste un animal ; il fait partie de la nature qui n’a rien à faire dans un appartement. Inviter un animal chez soi, qui plus est pour lui trancher la gorge, apparaît ainsi comme le comble de l’incivilité urbaine. Dans un second temps, le mouton est humanisé. Dès lors qu’on lui prête ponctuellement sa baignoire, le lieu de la toilette qui purifie le corps, le lieu de son intimité, l’endroit où l’on est en principe tout nu, on instaure de fait avec la bête un rapport personnel qui l’humanise. Quand, par la suite, on en fait la victime d’un sacrifice rituel absurde, non seulement on a commis un meurtre à domicile mais surtout on a violé les lois sacrées de l’hospitalité et ça, c’est tout à fait choquant.

Mais là n’est pas l’essentiel. Aujourd’hui, le mouton, tel que le connaisse les populations urbaines, n’est pas un mouton ; il n’est pas même un animal. Le mouton moderne est seulement un rapport social. Il s’incarne dans une marchandise où seule une imagination tordue peut reconnaître une bestiole qui bêle et mange de l’herbe. Cette marchandise, on ne la connaît plus que sous la forme de petits plats en polystyrène avec un truc rose dedans et un film de plastique dessus. Si un malin s’amusait à recoller ces trucs roses pour reconstituer le mouton d’origine comme on recompose un puzzle, tout le monde pousserait de grands cris d’horreur. En effet, voir avec ses yeux la bête que l’on va manger avant qu’elle n’ait franchi allégrement un ou deux cycles du Capital, nous renvoie immédiatement au cannibalisme, c’est-à-dire précisément à la dégustation d’êtres humains. En d’autres termes, la production industrielle de viande ovine a ceci de paradoxal qu’elle humanise le mouton tant qu’il est encore entier. Mais, quand elle le découpe en tranche et le met sous vide, il devient incognito comme une star avec ses lunettes noires. On ne le reconnaît plus, il est dépersonnalisé, invisible, anonyme. Comme les millions de victimes des guerres modernes, il a été tué par un être anonyme et impersonnel, moment d’un rapport social sans queue ni tête. Le bourreau social est purifié du crime et le petit enfant qui se lèche les babines après avoir avalé son steak n’est pas non plus coupable. La morale ou, plutôt, la modernité est sauve.

Le musulman qui tue son mouton dans une baignoire, lui est coupable. Il a tout faux :
a) il tue lui-même son mouton,
b) il le tue dans une baignoire,
c) il a un rapport personnel, immédiat, avec sa victime,
d) il la mange,
e) et, s’il fait tout cela, ce n’est pas en fonction de motivations rationnelles (se nourrir, par exemple) mais parce que son soi-disant dieu le lui aurait ordonné.

Tout dans l’affaire prouve d’ailleurs le crime prémédité. Et comme des millions de musulmans tuent des millions de moutons, on peut dire qu’ils sont coupables de génocide. Un génocide motivé par la foi, pratiquée selon des méthodes archaïques, en dehors de toute Raison d’Etat, s’achevant, en outre, par l’absorption des victimes, dans une cérémonie collective irrationnelle, c’est de la barbarie à l’état pur qui déshumanise ceux qui y participent. Ainsi, alors que le mouton est humanisé, le musulman est déshumanisé. En fait, en tant que criminel, il reste un être humain ; en tant que barbare, il est un être humain d’avant la Modernité ; il n’est donc plus tout à fait un être humain ; il a juste suffisamment d’humanité pour qu’on le condamne. En fait, c’est encore plus compliqué que cela ; car, égorger un mouton est ce qu’il y a de plus humain, que ce soit dans une baignoire ou ailleurs. Ce que nous reproche, en vérité, la bonne conscience occidentale, en dénonçant notre inhumanité, c’est bien plutôt d’être trop humain et de leur renvoyer à la face leur propre déshumanisation, produite par cette modernité dont ils tirent tout leur orgueil.

En écrivant ces lignes, m’est revenu en mémoire un entretien donné au Monde par le philosophe Luc Ferry. C’était il y a trois ou quatre ans. Se référant à un de ses amis, « juriste tunisien » (maudit soit-il !), l’ancien ministre expliquait – si je me souviens bien – que la cause profonde de la sauvagerie des terroristes islamistes, qui égorgent sans scrupule tout ce qui leur tombe sous la main, hommes, femmes, vieillards, enfants, pouvait être trouvée dans la tradition de l’Aïd el-Kebir. Habitué dès son plus jeune âge à assister à la mise à mort sanglante des moutons, le musulman aurait un rapport très particulier à la violence, à la mort et au sang qui gicle de partout. Pour peu que le démon de la foi s’empare de lui, il ne voit par conséquent aucune difficulté à couper en tranches son voisin de palier pour s’assurer une suite de luxe au paradis des Houris. Mais passons…

Coupable de crime avec préméditation, le musulman a, en outre, des circonstances aggravantes. En effet, en trucidant dans sa baignoire un brave mouton qui ne lui a rien fait, il porte atteinte à cette modernité qui a bien voulu l’accueillir et offense cette France qui n’a ménagé aucun effort pour en faire un être humain civilisé.

Je reviens donc à la baignoire mais en faisant un petit détour par l’histoire.

A l’époque coloniale, les militaires français ont torturé à tour de bras. En dehors de certains supplices chinois trop subtils pour eux, ils ont eu recours aux moyens les plus abominables pour « travailler » leurs prisonniers. Pourtant, en dehors de la géhenne, il n’y a qu’une seule forme de torture qui est restée gravée dans les mémoires françaises : le supplice de la baignoire ! Procédé fort banal et vieux comme le temps, en vérité, qui consiste tout simplement à plonger la tête du supplicié dans l’eau jusqu’à ce qu’il suffoque. Après, comme il a peur qu’on recommence, il parle. « Pendant la Guerre d'Algérie, nous rappelle Wikipédia, une version de cette technique s'appelait « la baignoire ». Elle était enseignée au Centre d'enseignement à la guerre subversive de Jeanne-d'Arc, dans le Constantinois, dirigée par Marcel Bigeard et inauguré officiellement le 10 mai 1958 en présence du Ministre de la Défense Jacques Chaban-Delmas.» La question de savoir si les soldats français utilisaient réellement une baignoire est encore très controversée. Ce qui m’intéresse est ailleurs : à mon avis, ce qui choque l’opinion publique française, ce n’est pas tant l’usage de la torture que le fait que son instrument ait été justement une baignoire. J’ai cherché « torture au chalumeau » sur Wikipédia, je n’ai rien trouvé. J’ai essayé avec « chalumeau » tout court, en vain. C’est que le chalumeau n’a pas la même valeur symbolique que la baignoire. Comme instrument de torture, c’est très efficace ; comme symbole, c’est nul. Le chalumeau, c’est juste un outil de plombier et les plombiers, c’est mal vu ; trop chers et toujours à réparer les chasses d’eau et autres conduits d’évacuation des eaux usés, pour parler poliment. La baignoire, par contre, comme symbole, « c’est du lourd » !

En effet, la baignoire est l’un des symboles de la République. C’est alors qu’il prenait tranquillement son bain, que Charlotte Corday a tenté d’assassiner la République en poignardant le révolutionnaire Marat. Mais la baignoire est surtout le symbole de la modernité. Urbanité, civilité, hygiène, technique, sacralisation de l’individu, réhabilitation du corps, tout est dans la baignoire individuelle, placée dans un coin de la salle de bain. Désormais, qui n’a pas de baignoire est un plouc. Que dire alors de celui auquel on offre généreusement une baignoire et qui l’utilise comme un abattoir ! Celui-là viole la Loi de la civilisation moderne.

Souvenons-nous. Dans les années 1960, les immigrés vivaient dans des bidonvilles. Au début de la décennie suivante, pour des raisons qu’il n’est pas le lieu ici de développer, les autorités décident de les reloger. Les travailleurs sans famille sont parqués dans des foyers, dotés d’un règlement quasi-militaire et gérés par d’anciens fonctionnaires des colonies ; les familles immigrées, quant à elles, se retrouvent dans des « cités de transit », définies par la circulaire du 19 avril 1972 comme « des habitations affectées au logement provisoire des familles occupantes à titre précaire, dont l’accès à un habitat définitif ne peut être envisagé sans une action socio-éducative destinée à favoriser leur insertion sociale et leur promotion ». Dans le cadre de cette « action socio-éducative », le gérant est chargé de signaler les « mauvais comportements » aux assistants sociaux. Les cités de transit sont ainsi conçus pour permettre aux familles « évoluées » (c’est la formule officielle) l’accession au logement social après une période de formatage et d’adaptation des indigènes aux normes civilisées de vie individuelle et collective. En d’autres termes, les cités de transit sont censées inculquer la modernité aux indigènes. J’ignore si dans ces logements « éducatifs », il y avait aussi des « baignoires de transit », mais assurément l’usage de la baignoire fait partie des attributs de la modernité urbaine auxquels il convenait d’accoutumer les immigrés. Si certains d’entre eux sont restés 20 ans dans les cités de transit, très vite cependant, le programme d’éducation des indigènes par l’habitat s’est trouvé débordé. En raison d’une politique trop généreuse de regroupement familial, les HLM ont été massivement occupés par des centaines de milliers d’immigrés. A peine sortis de leurs brousses, ces derniers ne connaissaient évidemment pas l’usage de la baignoire. Ils s’étaient brutalement retrouvés dans des logements sociaux, sans bénéficier d’un apprentissage à la modernité en cités de transit. Sarkozy n’ayant pas encore été inventé, il n’était venu à personne l’idée de faire subir à tout candidat à l’immigration un stage de formation accélérée à la modernité républicaine comme condition d’obtention de la carte de séjour. Gageons que dans les prochaines lois, cette lacune sera comblée et que l’ANAEM sera chargée d’enseigner à tout nouvel immigré l’usage légitime des différents éléments de la salle de bain.


Mercredi 26 Novembre 2008


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

136.Posté par Kalix le 05/12/2008 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Multimed

Merci, je me doutais bien, mais si tu réfléchis bien, il y a toujours derrière un hoax, un impact psychologique désiré, en l’occurrence ici, cela rejoint tout a fait mes propos ailleurs sur la désillusion de masse du programme Bleue beam...

Sinon ton site me semble pas mal...

135.Posté par mulimed le 05/12/2008 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah oui kalix ... l'info sur la seringue dans le cinéma est un hoax ;)

134.Posté par mulimed le 04/12/2008 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh j'en ai marrrre j'ai écrit un long message et il s'est effacé à cause d'une publicité qui est venue et qui m'a empêché d'envoyer mon message. !!! ><

Je voulais juste dire à kalix qu'il ne fallait pas instaurer d'échelle des injustices et que si chacun se sentait un peu concerné par chaque cause qui le touche ce serait déjà bien.
Puis que ce qui serait dangereux serait de se concentrer sur le boycottage de la viande et de rester silencieux face aux victimes de famines, de guerres, de génocides, etc...

Cela pose la question de la place de l'homme et de l'animal. Ce qui serait dangereux serait de placer la mort d'un chat sur le même plan d'équivalence que la mort d'un humain. Même si l'animal montre quelques signes d'émotion, cela n'est pas comparable à ce que peut ressentir une maman qui perd un son enfant...

Il ne faut pas non plus confondre la lutte contre la maltraitance des animaux à laquelle j'adhère et celle du végétarisme qui est très discutable.

Que choisirais-tu entre la mort de ta mère et celle de ton chien ?
Que choisirais-tu entre la mort de ton ami et celle de ton poisson rouge ?
Devons-nous faire une distinction entre une fourmis, un canard ou un chien lorsque l'on souhaite démontrer que l'animal est égal à l'homme ?

C'est une interrogation simpliste mais elle pose la question de la valeur humaine qui je pense est le centre de ce débat.

133.Posté par kalix le 04/12/2008 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IMPORTANT, ATTENTION !

Je suis désolé si je suis pragmatique et réaliste, mon libre arbitre ne me laissera jamais m’enfermer dans une bulle d’auto-complaisance... Et ce n’est pas de ma faute si la réalité qui nous attend est affligeante.

C’est très grave ce qui se passe, à l’heure où vous vous plaignez inutilement de tuerie de moutons. Récemment, une fille à Paris est allée au cinéma, en s’asseyant sur le siège, elle a senti une petite piqure sur la fesse, se relevant aussitôt, elle trouve un petit bout de papier en dessous du quel se trouvait une mini seringue et sur lequel était inscrit « Bienvenue dans le club des Séros ! ».

La seringue a été analysée, elle était infectée du virus. La jeune fille est décédée du Sida quelque mois plus tard... Cette pratique se repend de plus en plus (métro, ciné, bar, pub...)

ALORS, FAITE TRES ATTENTION DANS LES ENDROITS PUBLIC AVANT DE VOUS ASSOIR ! UN GESTE NEGLIGE PEUT VOUS COUTER LA VIE !

PS : Avant de vous préoccupez du sort de moutons, préoccupez vous du sort de l'humanité, dans ce dernier combat, vous pouvez au moins vous vanter de ne pas manger de la viande d'homme, et donc de participer à un combat qui n'est pas hypocrite, contrairement à l’autre...Voila, c’était mon message, et non de la vanité, supériorité, ou je ne sais quelle merderie que des jaloux haineux voyaient dans mes post

132.Posté par kalix le 03/12/2008 23:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Aimons la vérité qui nous reprend et méfions-nous de celle qui nous flatte"
Louis Bourdaloue

http://universal.model.over-blog.com/

131.Posté par Saber le 02/12/2008 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Je voudrais savoir si le père Noël mangeait de la viande ?
Comment faisait-il pour garder propre sa barbe blanche en passant par la cheminée?
Est-ce le Père Noël qui a inventé les chocolats?
Et les pauvres oies gavées à maximum pour leur foie, quel est le sens de cette torture?
Aussi le supplice de la grosse dinde dans le four a-t-elle commis un crime ?
Enfin mettre 30 à 40 euros pour prendre plaisir à ébouillanter un crabe ou autres crustacés ça frise le goût pour la souffrance, d'autant plus qu'ils n'ont pas été invités à séjourner dans pareille condition sans oublier les gentils escargots de bourgogne ayant déserté leur coquille et qui se retrouvent dans une nouvelle pour un séjour de crémation. Quel enfer pour ces mollusques!
Finalement, il faut une sacrée beuverie pour digérer tout ça et le meilleur sera celui qui aura trouvé la fève dans la galette des Rois pour être couronné et ainsi placé dans le tableau de la collecte de sion.
C'est très traumatisant de ne pas savoir la vérité quand on revit le scintillement des guirlandes en plastic à chaque fin d'année.

Je plaisante bien sur!

130.Posté par julien le 02/12/2008 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de nos jours c'est malheureusement le clichet qui permet aux gens de s'identifier ,j'ai bien dit malheureusement les gens se font une idee globale d'une communaute ou d'un groupe en observant les personnes qui se montrent le plus , et c'est pas forcement les meilleurs .
le clichet du musulman correspond parfaitement a kalix :extreme et agressif,et c'est celui qui s'exprime le plus ,sans que personne ne le ramene a la raison ,il vous cause du tort .c'est ce genre d'individus qui causent le plus de tort a la communaute musulmane bien apres les sionniste et les occidentaux .

129.Posté par mulimed le 02/12/2008 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut Julien.
Il ne faut pas attendre que la communauté musulmane se justifie des propos de chaque membre de chaque forum ou de chaque site.
kalix est un individu avec une pensée, et c'est avec un individu que tu dois t'adresser afin d'éviter tout amalgame. Les musulmans ne disposent pas d'une pensée unique "bien au contraire". :)
Ne vous attendez jamais à ce que je me justifie des propos des autres, c'est à vous d'effectuer cette démarche de distinction et de sélection.


128.Posté par alterpensée le 02/12/2008 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On dit que chacun a son quart d’heure de gloire, je pense que Kalix en montant son mouton par l’escalier vers son appartement, en l’égorgeant dans sa baignoire, en prenant soin que le plasma ne bouche pas son siphon, a quelque part son quart d’heure…de gloire je ne sais pas…
De ridicule sûrement.

Quand a sa certitude d’être supérieur sur l’animal, oui supérieur il l'est : en orgueil, en vanité, en nuisance, en bêtise, en poste affligeant, en plein de trucs.

127.Posté par julien le 02/12/2008 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

avec des musulmans comme kalix , la communaute musulmane n'a malheureusement que ce qu'elle merite , et comme toujours les bons payent pour les mauvais parcequ'ils laissent les mauvais parler a leur place .
kalix t'as essaye d'aller chez le psy ? a mon avis tu en a drolement besoin .
ou alors mieux ,sois courageux et vas jusqu'au bout de ta logique ,vas en palestine occupee ,en afganistan,en tchetchenie ou en irak pour t'epanouir pleinement et tu pourras te defouler sur autre chose que ton clavier d'ordinateur et ce pauvre mouton...peut etre.
a ta place des musulmans pacifistes ,equilibres et tolerents prendront la parole et donneront une meilleure image que toi de leur religion .

126.Posté par Kalix le 02/12/2008 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pour les frères complexés qui la jouent "auto-critique", si c'est pas des sionistes déguisé, c'est des harkis...

125.Posté par Kalix le 02/12/2008 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

saber,

Merci de ce rappel lumineux, j'ajouterai : le sionisme, une idéologie pour laquelle la majorité des français ont adopté indirectement en votant Sarkozy...

Alors nous barbez pas pour des petits crimes de moutons ! Alors que vous participez indirectement aux crimes de vos semblables. Faites le ménage devant vos portes et dans vos esprits avant de critiquer... Quel culot !!!!!

124.Posté par Kalix le 02/12/2008 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@lili

Dieu a établit les hommes en Maître de la nature, même égorger un éléphant, ils le peuvent...

PS: La nature contradictoire de certains échanges ici, prouve l'étroitesse d'esprit

123.Posté par Saber le 02/12/2008 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Au bled, la veille de laîd elkébir, nous mettons du héné sur la tête du mouton et le lendemain c'est la fête. Quel bonheur de ne sacrifier que du mouton contrairement aux phalangistes de sabra et chatila sous les hospices de sion.

122.Posté par lili le 02/12/2008 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ah ,sorry ,je retire donc ce que j'ai dis ,j'avais pas trop percu le ton humouristique dans ton post ... j'ai cru que tu prenais la defense de monsieur crime parfait .
question d'ordre pratique : est il possible d'egorger un chat ou un chien ou un singe sans danger pour soi ? ces animaux peuvent etre tres dangereux quand il s'agit de leur survie (griffures,morsures...),non ?
le probleme ne se pose pas avec le mouton vu que c'est un animal gentil et inofensif qui est incapable de se defendre . quelle gloire !

121.Posté par mulimed le 01/12/2008 23:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lili t'es bête xD


Lili, le smiley "xD" c'est pour dire que je dis ça sur le ton humoristique rolala ! -_-
Ton message m'a fait rire mais dans le bon sens du terme. :) i[

120.Posté par lili le 01/12/2008 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ mulimed

tu disais dans ton post 114 :

"Je préciserais même que les notions les plus importantes dans n'importe quel discussion c'est le respect et l'écoute : si on perd ces valeurs on transforme la discussion en une suite d'insultes et de propos incohérents."

et dan ton post 117 :

" Lili t'es bête "

monsieur se prend pour un moralisateur... tu devrais commencer par appliquer tes lecons de morale sur toi .ou alors si tu peux pas essaye au moins de ne pas te contredire au bout de 3 posts .

119.Posté par soravardi le 01/12/2008 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kalix

renseigne sur serge monast il a écrit un document qui s'appelle l' Aurore Rouge

118.Posté par kalix le 01/12/2008 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au lieu de vous taper un fixe sur un Rite aussi noble dont vous ne comprenez pas la finalité ! Vous devriez vous pré occuper de ce qu'on nous prépare, Il apparait que ce sera nous les moutons dans un futur proche... enfin pour les esclaves peureux et suiveurs comme vous ce sera pire !

http://www.dailymotion.com/video/x3evwk_illuminati-le-projet-blue-beam

117.Posté par mulimed le 01/12/2008 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lili t'es bête xD

116.Posté par lili le 01/12/2008 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mdr ,le crime parfait koi ,on croirait entendre un tueur en serie parlant de comment il fait pour tuer ses victimes dans la baignoire sans se faire prendre et sans laisser de traces . merci pour les avoeux

115.Posté par kalix le 01/12/2008 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a des asiatiques qui égorge des chiens et des chats dans leurs baignoire. Certes ils sont discrets. J’égorgerai le montons dans ma baignoire et je me fiche des autres et de la police, c’est ma vie privée, chez moi personne ne rentre dedans, je suis un homme libre pas un esclave comme certains ici…

Je respecte les voisins, je m’arrange pour qu’il n’y ai pas de bruit. Pour éviter la coagulation du sang dans les canalisations je mets un filtre et récupère le plasma, pour tous les déchets je les emballe hermétiquement, et le tour est joué… Je n’ai dérangé personne.

Arrêtez avec vos asservissements propres aux esclaves que vous êtes ! Le chao qu’on nous programme arrive à petit pas, quand il y aura des voyous affamés qui vous forceront la porte pour avoir à manger, vous aurez une idée de ce qu’est le dérangement… pfffff !

114.Posté par mulimed le 01/12/2008 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est un peu trop facile de traiter de "sionniste" ( absurde ) toute personne qui apporte un autre point de vue avec d'autres arguments ,cela ne fait pas avancer le debat et discredite plutot les accusateurs .


Boualem je suis 100% d'accord avec cette phrase. C'est même très grave dans le sens où ça a pour but de disqualifier un individu.

Je préciserais même que les notions les plus importantes dans n'importe quel discussion c'est le respect et l'écoute : si on perd ces valeurs on transforme la discussion en une suite d'insultes et de propos incohérents.

C'est pour ça que je salue l'humour (parfois pas terrible c'est vrai) de certains commentateurs. :P

113.Posté par Saber le 30/11/2008 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Pendant la Moutonnerie Française, même un ami des moutons dans une baignoire, ça craint.

Cordier n'était pas musulmane.

112.Posté par mulimed le 30/11/2008 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème du Rien c'est que je n'aurais plus aucun sens à ma vie...
Et l'être humain ne peut pas se contenté du vide, il y aura toujours quelque chose pour le combler : le matérialisme, la religion, les idéologie, le rationalisme, etc...

Ne pensons pas à tord que tous les maux de la société sont de l'œuvre des religions : la plupart des problèmes actuels ont des enjeux économiques, parfois nationalistes (les deux guerres mondiales n'avaient AUCUNE relation avec la religion).
Le Stalinisme ou encore et tout simplement les conflits ethniques puisent leur violence dans la différence.

L'Homme est un guerrier, peu importe ce qu'il invente comme prétexte.

Enfin encore et toujours je suis d'accord sur le fait qu'il faille structurer les abattages et éviter la clandestinité.

PS: Je me souviens de l'excellent Dieudonné qui avait émit cette théorie du Rien... il avait conclue en précisant que jamais l'Homme se contentera du Rien, c'est impossible. :)
L'histoire en témoigne.

111.Posté par onthenight le 30/11/2008 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi j’invite tous ceux et celle qui veulent abandonner leurs religions pesantes, a rejoindre la religion du rien, imaginez une peu : pas de Pape a supporter ou d’image horrible de crucifix a endurer, pas de kipa a porter, pas de mouton a sacrifier pour plaire a un dieu sadique narcissique et créateur de querelle, pas de communauté a haïr, pas de sentiment illusoire d’être spécial.

Rien a faire ! Ça marche tout seul ! Il suffit juste d’arrêter de faire, d’arrêter de nuire aux autres et a sois même par des certitudes infondées et farfelues, et vivre normalement.

Vous danserez le Mia…..

110.Posté par lili le 30/11/2008 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a ma connaissance quand abraham a sacrifie le mouton les gens ne vivaient pas encore dans des appartements sur plusieurs etages,il n'y avait pas d'abatoires ,il y avait de l'espece pour sacrifier son mouton sans deranger son voisin
ce n'est plus le cas de nos jour en milieu urbain
le prophete mohamed a dit que le musulman devait s'adapter a son epoque et au contexte qu'il vit ,tout en gardant sa foi et ses principes religieux fondamentaux
le prophete a aussi dit " en verite dieu deteste la mal proprete et le tumulte "
tout musulan se doit d'etre aimable et respectueux de son prochain ,et ne doit pas le deranger avec ses rites

109.Posté par boualem le 30/11/2008 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est plutot kalix dans le post 102 qui affirme que les musulmans donnaient une mauvaise image d'eux tous les jours , et je lui ai repondu que ca n'etait pas une raison pour en faire plus le jour de l'aid .
de plus aller dans la surenchere communautaire concernant les desagrements ne mene a rien de bon .
kalix a emis une critique envers la communaute musulmane ,cela fait il de kalix un "sionniste " ?
c'est un peu trop facile de traiter de "sionniste" ( absurde ) toute personne qui apporte un autre point de vue avec d'autres arguments ,cela ne fait pas avancer le debat et discredite plutot les accusateurs .

108.Posté par SORAVARDI le 30/11/2008 05:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LOUP BAVE VITE : )


107.Posté par SORAVARDI le 30/11/2008 05:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

POST 103 QUI VIENT DE CHANGER

106.Posté par mulimed le 30/11/2008 05:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes d'accord sur ce fait : pas dans les baignoires.
Personne ici n'a insinué faire accepter les abattages clandestins. Si un homme décide d'égorger lui-même l'animal sous l'encadrement d'un corps professionnel dans des lieux appropriés comme il est en train d'être mis en place et bien je ne vois pas de réel problème.
b[
ce nest pas parceque les membres de la communaute musulmane se comportent mal tous les jours qu'il est permis d'aggraver les choses le jour de l'aid]b

J'ai pris votre défense jusque là mais je ne peux pas justifier une telle phrase. Elle insinuerait que "les membres de la communauté musulmane" se comportent mal toute l'année, et que c'est simplement pire durant l'Aïd.
Il faut faire attention aux mots choisis, cela ne ressemble pas à votre ton habituellement pesé.
Je ne remet pas en doute votre obédience, mais je condamne très fermement vos propos.

Encore une fois il ne faut pas créer de faux problème : les odeurs ça gêne beaucoup, alors oui c'est aux musulmans de s'effacer et de prendre les mesures les plus fermes pour que ce rite annuel se transforme en de simples courses chez Auchand.

Mais dans un contexte "social" il appartient également à la société dans toute sa diversité d'accepter les pratiques culturels des autres communautés. C'est un effort commun, d'un côté les musulmans devront respecter la règlementation sanitaire en évitant les abattages clandestins, et de l'autre les concitoyens français devront accepter que durant UN jour dans l'année quelques familles trimbalent quelques sac un peu odorants.

97. Posté par loup bave vite --> j'adore !!!! :D



105.Posté par SORAVARDI le 30/11/2008 05:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BOUALEM

POST 75

LA VILLE N'EST PAS OBLIGEE DE METTRE A LA DISPOSITION DE CES HABITANTS DES ABATTOIRS

POST 104

LA VILLE MET A DISPOSITION DES ABATTOIRS POUR EVITER CELA

JE CROIS QU'ON A TOUS COMPRIS

104.Posté par boualem le 30/11/2008 04:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ kalix
ce nest pas parceque les membres de la communaute musulmane se comportent mal tous les jours qu'il est permis d'aggraver les choses le jour de l'aid ,pour que ce rite soit pratique sans problemes avec les autres communautes il implique une organisation dont les musulmans ne sont malheureusement pas encore capables
de plus ce n'est pas parceque d'autres communautes occassionnent des desagrement que ca donne le droit a la notre d'en faire autant, on n'excuse pas un mal par un mal .
egorger un mouton dans sa baignoire est contraire a toute civilite ; le sang adhere aux canalisations et coagule ,il degage ensuite une odeur fetide dans tout l'immeuble et peut boucher l'evacuation des eaux usagees de tout l'immeuble ,cela est le cas frequement apres chaque aid ,un tel comportement ne peut etre que condanable
la ville met a disposition des abatoires pour eviter tout cela ,pourquoi continuer a egorger les moutons dans vos baignoires ???rien ne vous y oblige


103.Posté par julien le 30/11/2008 04:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a redk

de tous les post que j'ai lu ,les tiens sont les plus malpolis et les plus agréssifs.
et ce n'est pas en reportant des sourates du coran et des hadhiths sur un forum en te comportant mal avec les participants que tu plaira a dieu ,mais plutot en etant courtois et aimable envers ton prochain meme s'il oppose ses idées aux tiennes .

SALAM

102.Posté par Kalix le 30/11/2008 04:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Redk dignement clôturé, j’ajouterai juste pour le « frère » boualem :

Le rite du sacrifice est ce qu’il est et pour être intègre, il doit se dérouler comme il est prescrit, en milieu urbain comme en milieu rural. Le vrai problème qui se pose dans l’espace urbain c’est l’organisation vu le volume à traité. Ce n’est pas le sacrifice du mouton qui donne une mauvaise image c’est les membres de la communauté eux même qui la donne, et ce toute l’année. Arrêtez, dans votre complexe ou peut être intentionnelle de remettre en cause le rite.

Pourquoi vous ne vous plaignez pas de l’odeur nauséabonde dans les immeubles toutes l’année des cuissons africaines noir et asiatiques ? Vraiment vos propos me confirment la suspicion de Redk.

Le rite peut et devrait se faire dans chaque baignoire de tout à chacun avec bien évidemment des règles sanitaire stricte. La réalité du problème se situe dans l’éducation civique et non dans le rite en milieu urbain, comme on veut nous le faire croire (y compris vous), tous ceci relève de la liberté de vie privé qui manifestement, telle une peau chagrin, se voit diminuer pour les musulmans d’année en année. La déclaration de Sarkozy : « Ceux qui ne se plaisent pas en F., n’ont qu’a à aller ailleurs ! » prendra, dans un future proche tout son sens.


Enfin, la vérité est que certaine communauté (pas la peine de citer, les concernés se reconnaitront) au sein de notre société plurielle française si chère et de par le monde, ne cesse d’attaquer l’Islam et Ses Rites, Tous est bon pour démonter, empêcher, choquer, bloquer, légiférer. Ce qu’ils ne savent pas, dans leur entreprise diaboliquement sectaire et haineuse, c’est qu’ils sont en train d’essayer de stopper des vagues avec leurs mains (les imbéciles !).

Allah est si Puissant…

101.Posté par glouglou le 30/11/2008 03:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout a fait d'accord avec boualem ,toute communauté eclairée et intelligente se doit de gerer son image afin de gagner en respect et en estime aupres des autres communautés surtout lors des priodes de faiblesse comme celle que nous traversons,sans pour autant faire de concessions sur ses principes fondamentaux et ses valeurs ;le sacrifice de mouton n'étant pas obligatoire et étant prejudiciable aux yeux des autres communautes pour la communaute musulmane,celui ci devrait etre revu en terme d'image donnée

100.Posté par isa le 30/11/2008 03:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

96 et 97 que je voulais dire !
Ça y est je commence a me parler a moi même ... Génial ! LoL. Je suis naz, direct au lit là !

99.Posté par isa le 30/11/2008 03:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poussins 97 et 98 sont pas encore aux nids a faire dodo !!! LoL.
Bonne nuit, moi j'y vais ...

98.Posté par redk le 30/11/2008 03:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement loulou bave vite merci pour cette interlude rigolo, ça calme un peu !!

97.Posté par loup bave vite le 30/11/2008 03:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi !

dit Louloup bave vite : " j'ai faim ! " j'me déguise en baignoire pour l'Aïd, rien que pour ça je dis vivent les Muslims ! En dessert un petit beur fondant sous la langue, pour tasser le tout un petit noir allongé sur mon canapé. J'suis pas raciste moi, j'mange tout le monde ! Et même des bonnes vielles vaches des familles et pas des faméliques, des bien grasses, bien rondes, j'm'en fous plein la lampe ! Y'a que les végétariens que j'mange pas parce qu'ils sont pas bons, parce qu'ils ont le goût à rien, goût de lavasse, de pisse froide, de peine à jouir, s'ils mangent pas les animaux c'est pas parce qu'ils les aiment c'est tout le contraire, c'est des sales égoïstes qui veulent pas partager les grains avec les bovins ! Jusqu'à la corne ils les f''ront chier ! Déjà qu'ils les empêchent de péter sous prétexte que ça trouerait la couche d'ozone. Et ta connerie t'es sûre qu'elle a pas fait péter tous les plombs de la planète ? Tu devrais la coter en bourse, tu f''rais remonter les cours qui risquent pas d'chuter avant longtemps. On devrait souffler aux Ricains d'indexer le billet vert sur la connerie humaine c'est pas demain la veille qu'ils seront en panne de trésorerie. Et touche pas à ma vache, la dinde ! Ma Margot, ma Margotton à moi elle aura tout le fourrage qu'elle veut et elle, tout loup que je sois, j'la mangerais pas parce que j'suis amoureux !





!

96.Posté par redk le 30/11/2008 02:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bon, avec de pareilles argument, qui ne sont que les clichées dans lesquels ont se fait classé par les fachos, écoute je vais te dire qu'une chose, choisie ton "image" dans la quels tu veux te complaire et plaire, moi je ne veux plaire qu'a Dieu, et j'écouterais les conseilles donc de mon prophète, le reste nous le verrons le jour du jugement !

Dieu seul le sait.

95.Posté par boualem le 30/11/2008 02:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dans la fete d'aid el kebir qui est une fete de partage de pardon et de retrouvailles ce qui derange le reste du monde c'est precisement le sacrifice du mouton qui donne une mauvaise image de la communaute musulmane ,parceque celui ci est pratique de maniere desorganisee et inadaptee au mode de vie urbain ,d'autant plus que le sacrifice du mouton le jour de l'aid n'est pas obligatoire dans l'islam ,il s'agit plus d'une tradition perpetuee par les descendant d'abraham ,la question du sacifice devrait etre reconsideree afin de donner une meilleure image de notre communaute car c'est uniquement sur notre l'image que ceux qui ne nous connaissent pas nous jugent

94.Posté par redk le 30/11/2008 02:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le sacrifice de l'Aid est une sunna muaqada (tradition fortement recommandée) ; cependant, Dieu n'imposant à toute âme que sa capacité, pour sacrifier un mouton (ou une bête de cheptel : chameau ou bœuf) -qui doit être en parfaite santé- il faut en avoir les moyens et un endroit pour accomplir le rituel (ce qui n'est pas évident dans les immeubles). Si on a les moyens et qu'on ne peut le faire, il est possible de donner un mouton ou l'argent du mouton à quelqu'un qui pourra le sacrifier et le faire en son nom.

On se base sur deux hadiths suivants : Le Prophète a dit : « Que celui qui a les moyens mais ne sacrifie pas, ne prie pas avec nous. ». Et dans un autre hadith, le Prophète dit : « obligatoire pour chaque chef de famille de faire le sacrifice chaque année. » Mais on comprend par cela : « ceux qui ont les moyens de le faire ».

" Man wajada sa’atan falam youdhahhi fala yaqroubanna moussallana». (Que celui qui a les moyens mais ne sacrifie pas, ne prie pas avec nous). Si tu prends le mot "sa'atan" (= celui qui a les moyens!

mais bon jaretterai la sinon on va me traité de prosélyte.

93.Posté par SORAVARDI le 30/11/2008 01:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regarde les améliorations depuis des années

c'est tout !


92.Posté par boualem le 30/11/2008 01:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mon poste 75 souligne la difference entre manger de la dinde pour noel et le sacrifice du mouton pour l'aid el kebir ,et pourquoi le premier ne derange pas alors que le deuxieme cree une polemique a chaque aid ,
car l'amalgamme avait ete fait dans le poste 73 par redk ,c'est d'ailleurs ce dernier qui fait une fixation sur mon arabite ou le fait que je soi musulman ou "sionniste " comme il le pense a tort .

91.Posté par mulimed le 30/11/2008 01:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S'il vous plait doucement, on reste dans l'échange, c'est la première règle de la compréhension mutuelle.

Le problème que tu cites boualem est un problème social : les odeurs, la mise à disposition des abattoirs, les enfants qui s'attachent... Il faut bien faire la distinction avec la pratiques et le contexte.

Les enfants qui s'attachent est un faux problème qui n'existe pas en France (c'est peut-être une expérience que tu as vécu mais il n'est nulle part indiqué dans le Coran que l'enfant devait s'attacher pour ensuite pleurer la perte de son animal..)
Réciproquement le problème des cages d'escalier n'existe pas dans les campagnes du Maghreb.

Justement, si tout était bien organisé en France il n'y aurait pas d'abattages clandestins dans les baignoires. Depuis que je suis né je n'ai jamais vu mon père égorger un mouton dans une baignoire.
Cela existe effectivement, et oui un jour dans l'année il y a des odeurs de mouton dans les bâtiments de certains quartiers. Les odeurs ne doivent pas constituer un argument justifiant la désapprobation de cet acte puisqu'il ne s'agit que d'une application selon un contexte "social".

Les musulmans ont besoin d'un cadre approprié les prenant pleinement en compte afin que tout se passe dans les règles sanitaires les plus strictes. Et c'est exactement ce qui se passe.
Nous même nous achetons le mouton dans une ferme, et le mouton est égorgé directement par le fermier devant nos yeux dans les règles islamiques.

PS : redk si jamais ton accusation est infondée tu auras pratiquer la calomnie, ce qui est injuste. Ne juge pas de la bonne foi de boualem. Il parle de son expérience et il faut l'écouter sans l'accuser à tord. La discussion risquerait alors de sombrer dans le duel interminable.

90.Posté par SORAVARDI le 30/11/2008 01:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

boualem

arrête la provocation inutile ton post 75 c'est de la m.....

Tu es arabe ou pas on s'en tape tes critiques ont les connait cela ne fais qu'attiser la haine

le mode de sacrifice s'est nettement améliorer depuis presque 30 ans oû à cette époque on considérais les musulmans comme pas grands choses

je vois qu'aujourd'hui rien a changer Il est plus facile de ce renseigner sur les raisons ,de ce rite plurie millénaire comme la trés bien dits Redk et de voir que cette fête est plus un moment de partage qu'autre chose . Les question sanitaires sont régler depuis longtemps même si parfois il reste du chemin a faire

je finis par dire TOUTE CETTE HISTOIRE POUR UN P.... DE MOUTON

89.Posté par boualem le 30/11/2008 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne discute pas la dabihah comme methode d'abattage des animaux ,ce que je discute c'est que le musulman ne doit pas se sentir oblige de le faire lui meme et dans des conditions improvisees surtout en milieu urbain cela peut etre fait par des professionnels dans des locaux adaptes tout comme pour la viande hallal
le sacrifice de l'aid el kebir ne derangerait personne dans ces conditions ,le mouton aura ete tue selon la dabihah ,il y aurait moins de desagrements concernant l'abbattage sauvage en milieu urbain ,et les enfant ne seraient pas traumatises de voir le mouton a qui ils se sont attaches se faire egorge et finir dans leur assiete
y a t il une soura dans le coran ou il est dit que l'on doit sacrifier et manger du mouton le jour de aid el adha ?

88.Posté par redk le 30/11/2008 01:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est cela, continue a te foutre de moi, tu crois que "Dieu" comme tu ose le sortir, nous à recommandé la Dhabīḥah pour riens?, tu verra avec lui pour ton pardon!!

Dieu tout puissent dit "Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d'Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d'une chute ou morte d'un coup de corne, et celle qu'une bête féroce a dévorée - sauf celle que vous égorgez avant qu'elle ne soit morte -. (Vous sont interdits aussi la bête) qu'on a immolée sur les pierres dressées, ainsi que de procéder au partage par tirage au sort au moyen de flèches. Car cela est perversité. Aujourd'hui, les mécréants désespèrent (de vous détourner) de votre religion: ne les craignez donc pas et craignez-Moi. Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous. Si quelqu'un est contraint par la faim, sans inclination vers le péché... alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Le Coran Sourate 5. La table servie (Al-Maidah) verset 3

87.Posté par boualem le 30/11/2008 00:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

que dieu te pardonne et appaise ta colere et ta haine mon frere redk

1 2 3
Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires