Proche et Moyen-Orient

Qui mettra fin au problème que représente le Saoudien Salman?



Jeudi 17 Décembre 2015

Qui mettra fin au problème que représente le Saoudien Salman?
Moon of Alabama
 
Les pays musulmans forment une coalition pour combattre le terrorisme, et qualifient l'extrémisme islamique de « maladie ».
 
En qualifiant l'extrémisme islamique de maladie, l'Arabie saoudite a annoncé la formation d'une coalition de 34 pays à majorité musulmane pour combattre le terrorisme.
 
« Le monde islamique est préoccupé par cette maladie, et souhaite participer, en tant que groupe de pays, à la lutte contre elle », a déclaré Mohammed bin Salman, vice prince héritier et  ministre de la Défense saoudien.
...
Le centre d'opérations de la coalition sera basé à Riyad.
 
En plus de l'Arabie saoudite, la coalition comprend la Jordanie, les Emirats arabes unis, le Pakistan, le Bahreïn, le Bangladesh, le Bénin, la Turquie, le Tchad, le Togo, la Tunisie, Djibouti, le  Sénégal, le Soudan, la Sierra Leone, la Somalie, le Gabon, la Guinée, les Palestiniens, les Comores, le Qatar, la Côte d'Ivoire, le Koweït, le Liban, la Libye, les Maldives, le Mali, la Malaisie, l'Egypte, le Maroc, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria et le Yémen.
 
Cela semble être « l’armée arabe » que les deux amigos, Lindsey Graham et John McCain, ont annoncée :
 
Défense One: Comment allez-vous convaincre les pays arabes de mettre en place 90 % des forces terrestres dont vous avez besoin, si vous ne parvenez même pas à les convaincre de faire partie de la coalition aérienne?
 
Graham: Eh bien, ils ne sont pas…
 
McCain: Il faut que Bachar al-Assad soit également ciblé, voilà la clé ... Ils craignent Bachar al-Assad, qui est soutenue par les Iraniens, tout autant qu’ils craignent ISIS.
 
Defense One: Sénateur Graham, si nous leur promettons qu'ils pourront également cibler Assad, ils vont rejoindre la coalition ?
 
McCain: Nous aimerions également cibler Assad. Assad est, en ce moment même, en train de tuer les gens que nous avons armés, entraînés et équipés.
 
Graham: Je peux seulement vous dire ce qu'ils nous disent. Je ne plaisante pas. Le principal  conseiller du roi d'Arabie saoudite a dit: « Vous pouvez disposer de notre armée. » L'émir du Qatar a dit: « Je vais payer pour la guerre. » Ils veulent faire deux choses : ils veulent arrêter ISIL avant qu'ils ne viennent prendre leurs pays ou déstabiliser leur mode de vie, et ils ne veulent pas que Damas tombe aux mains des Iraniens. Je suis avec eux sur les deux questions.
 
Il se pourrait bien que Mohammed bin Salman, ainsi que McCain et Graham, aient trop bu de lait de chamelle fermenté. Ni les Saoudiens ni les Qataris ni aucun « membre de la coalition » n’enverront leurs armées combattre en Syrie ou en Irak.
 
Les réactions de certains « membres » de la toute nouvelle « coalition » saoudienne ne laissent aucun doute à ce sujet. 
   
Le vice prince héritier a lancé une guerre contre le Yémen qui ne lui rapporte rien mais qui lui coûte cher en vies saoudiennes :
 
Le général Sharaf Ghaleb Luqman, un porte-parole militaire des rebelles Houthi, a déclaré dans un entretien téléphonique, lundi, que 146 « soldats ennemis et mercenaires qui se trouvaient à Bab el-Mandeb, y compris des étrangers, » ont été tués lorsqu'une roquette Houthi a frappé le « commandement des opérations ennemies » dans la province de Taizz.
 
Les soldats tués comprenaient 23 Saoudiens, neuf Emiratis et 12 officiers marocains, selon les médias Houthi. Il n'y a pas eu de confirmation indépendante du nombre de morts.
 
Parmi les morts figurait le colonel saoudien, Abdullah Sahyan, selon l'Agence de presse saoudienne officielle.
 
Des pans de trois provinces saoudiennes sont maintenant occupés par des forces yéménites. Quatre régiments spéciaux du ministère saoudien de l'Intérieur viennent d’être appelés pour nettoyer les zones que l'armée régulière saoudienne, sous le commandement de Mohammed bin Salman, n’arrive plus à tenir.
 
Une autre source d'embarras pour le clan Salman est la bousculade à La Mecque, lors du hadj, dont l'Arabie soutient qu’elle a causé  la mort de 769 personnes, tandis que les agences de presse ont calculé qu'au moins 2 411 personnes avaient été tuées.
 
Quand les membres de la famille saoudienne élargie vont-ils se débarrasser de ces guignols ? Quelqu'un d'autre en est-il capable ?
 
Pour compléter cette lecture, voir Intervention saoudienne au Yémen : le terrible retour de flamme dans le Temps d’Algérie
 
Traduction : Dominique Muselet
 
http://www.moonofalabama.org/2015/12/who-will-end-the-saudis-salman-embarrassment-.html
 


Jeudi 17 Décembre 2015


Commentaires

1.Posté par oh-daz le 17/12/2015 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aimerais bien voir la position de ce genre de personnage, lorsque le véritable djihad sera lancé...
Je dis bien le Véritable djihad...pas celui des otan-sion que l'on voit actuellement...(sur vos écrans)...

2.Posté par yukof le 18/12/2015 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ oh-daz
un djihad contre la charia en arabie saoudite pour que la terre du prophète (saw) deviennent aussi décadente qu'en Algérie je suppose ?
vous diriez quoi d'ailleurs si des chiites prenaient le controle de l'Algérie et y massacrés les Algériens sunnites comme au Yemen , Irak , Syrie ?
Pourquoi acceptés de la part des sunnites du moyen-orient qui sont traités de "mercenaires sionistes" par les gogoles complotistes pullulant sur ce site , car refusant de se faire asservir par l'Iran , ce que vous meme vous n'accepteriez surement pas ?

Les gens s'acharnent sur l'Arabie Saoudite qui appliquent la charia mais pas sur poutine qui a massacré 300 000 musulmans , pas sur le gouverneur collaborateur irakien qui a massacrés des dizaines de milliers de personnes de Fallouhja à aujourd'hui ....

Vous ne pourrez jamais faire vaciller le régime saoudien , qui il reste légitime au nom d'Allah tant qu'il applique sa Loi .

3.Posté par hasbeen le 18/12/2015 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les pays arabes et musulmans ont .. cohabité .. ensemble pendant des décennies, ils ont créé un machin qui s'appelle la ligue des états arabes - nonobstant les frontières qui les séparaient, les habitants de ces .. pays ... se sentaient musulmans et il y avait un sentiment d'union ..de 'oumma.
ces frontières sont devenues, par les politiques de ces .. zétas, des œillères, pour se retrouver assis sur le derrière avec une vision .. sectaire des uns et des autres, valable pour la turquie et l'iran.

ces états avaient pris un engagement vis-à-vis de leur peuple, d'autres comme l'arabie saoudite avait donné des engagements vis-à-vis des musulmans et de leurs 'oulémas représentants.

.. tant va la cruche à l'eau qu'à la fin .. elle se casse.

l'engagement premier de ces états fut la préservation de la vie humaine, la vie des croyants - alors on veut bien croire à une légitimité au .. nom d'Allah lorsqu'on applique sa Loi pour .. préserver son koursi.

on ne sort pas une fatwa de circonstance pour accueillir un envahisseur, et on ne sort pas une double-fatwa de circonstance pour lui faciliter la tâche .... pour aller ensuite crier au loup.

l'arabie saoudite à égorgé un chien et l'iran l'a dépecé - deux pantoufles dans les parages ... ?

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires