MONDE

Quatrième nuit d'émeutes en Grande-Bretagne, signe d'une violence récurrente


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 3 Septembre 2018 - 01:26 COMPLICITÉ ?

Jeudi 23 Août 2018 - 19:30 LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU



IRNA
Mercredi 10 Août 2011

Quatrième nuit d'émeutes en Grande-Bretagne, signe d'une violence récurrente
Pour la quatrième nuit consécutive, plusieurs ville de Grande-Bretagne ont été le théâtre d'émeutes. Londres, où quatre-vingt-une personnes ont été arrêtées depuis mardi soir, était bouclée par un impressionnant dispositif policier.
Des violences ont éclaté dans le centre et le nord du pays et ce sont principalement Manchester, qui avait pour le moment été épargnée, et Birmingham qui ont été touchées. A Salford, dans la grande banlieue de Manchester, des émeutiers ont lancé des briques sur des policiers et ont mis le feu à des bâtiments.

Au total, plus de mille trois cent trente personnes ont été interpellées depuis samedi, selon les autorités.

Des dizaines de magasins ont été pillés et incendiés par des centaines de personnes. La police en a interpellé près de 300.

Ce sont les pires émeutes qu'ait connues la ville en trente ans, avec une intensité jamais observée auparavant.

La police a donc fait appel directement à la population, lui demandant de "réfléchir soigneusement à qui elle soutient", car "dès demain matin [mercredi], nous viendrons procéder à des arrestations" de personnes identifiées grâce aux images de vidéosurveillance.

A une quarantaine de kilomètres de Manchester, à Liverpool, une cinquantaine de personnes ont été interpellées. Deux cents jeunes ont bombardé la police de projectiles et causé des dégâts.

Pour la deuxième nuit consécutive, d'autres incidents ont éclaté dans la deuxième ville du pays, Birmingham, et sa banlieue, notamment Wolverhampton et West Bromwich. Une centaine de personnes y ont été arrêtées.

A Nottingham, c'est un commissariat qui a été incendié par des jets de cocktails Molotov. "Au moins huit personnes ont été arrêtées" pour cet incident, et plus de quatre-vingt-dix au total dans la ville.

Des incidents ont également été signalés à Gloucester, Reading, Oxford et à Milton Keynes. Selon la BBC, des effectifs de police en provenance d'Ecosse sont actuellement en route vers la plupart de ces villes.

Londres, où les émeutes ont commencé samedi, est restée calme après le déploiement de quelques seize mille policiers mardi soir, contre six mille lundi soir mais une forte tension était perceptible.

À propos des émeutes actuelles en Grande-Bretagne, on peut en relever un certain nombre au cours des trente dernières années.

Par exemple, il y eut celles de Brixton à Londres, ou de Toxteth Liverpool, en 1981, ou encore de Tottenham, à Londres encore, en 1985. Au printemps 2001, des affrontements éclataient en Angleterre, à Bradford, Oldham et Leeds. Ce n’était pas la première fois puisque, à Bradford, des émeutes ethniques avaient déjà eu lieu en 1995.


Mercredi 10 Août 2011


Commentaires

1.Posté par Tarek 92 le 10/08/2011 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'oublions pas que les émeutes des banlieues françaises en 2005 ont été manipulées par les services secrets israëliens (Mossad) dans le but de faire élir Sarközy, grace aux groupes LAP et Metsada, qui ont agi dans des dizaines de villes en France.

2.Posté par said le 11/08/2011 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a pas de génération spontanée en politique et le Royaume uni du XXIe siècle n'a rien à voir avec le pays de Cromwell, ses villes ne sont pas faites de chaume pour prendre ainsi feu comme dans une poudrière. Ces émeutes ne sont donc pas innocentes et semblent avoir un fond politique qui voudrait peut être faire oublier le scandale des écoutes en faisant croire qu'une révolution sociale couvait depuis plusieurs mois et comme par hasard, elle éclate dans les quartiers les plus déshérités du pays! C'est chercher à cacher le Soleil par un tamis cela ne prend pas! Cette histoire rappelle point par point ce qui s'est passé en Algérie en 1988.

3.Posté par Hakkai le 11/08/2011 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Substituons Cardiff à Deraa, Birmingham à Deir Ez-Zor, Bristol à Homs, Liverpool à Alep, Leeds à Hama, et nous voilà transposés en...Syrie!
Quand le Premier ministre britannique affirme, images de télévision à l'appui: "c'est de la criminalité pure et simple, elle doit être affrontée et vaincue", le Président syrien Bachar Al Assad parle, lui, de « complot terroriste pur et simple, menaçant l'existence même de son pays s'il n'est pas affronté et vaincu » ! Lun et l’autre se retrouvent donc, -certainement sans le vouloir-, sur la même longueur d’ondes.
Alors, au nom de quelle étrange logique devrait-on croire le premier,- « héréditairement » menteur invétéré, dont les chasseurs-bombardiers sont actuellement en train de massacrer les populations civiles en Afghanistan et en Libye, après celles de l'Irak et de bien d'autres pays encore-, et ne pas croire aux affirmations,-clairement recoupées-, du second ?! Cela, dès lors même que les chaînes de télévision du monde entier donnent à voir à, Deir Ez-Zor, des "civils" barbus et munis de fusils à pompe et d'armes pour snipers de dernière génération, jetant du haut d'un pont enjambant le fleuve Oronte qui traverse la ville, une bonne dizaine de cadavres atrocement mutilés, de membres des services de sécurité qu'ils venaient d’assassiner, non pas par balles, mais en les égorgeant sauvagement, comme des bêtes de sacrifice!
S’il devait exister une justice immanente, ce serait peut-être bien celle qui est en train de s’exprimer par le biais des émeutes en Angleterre, en attendant leur propagation prochaine aux autres pays d’imposture.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires