Néolibéralisme et conséquences

Quand on parle encore des agences de notation…


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 11 Décembre 2018 - 02:00 AMLO : « Privatiser, c’est du vol »



LIESI
Jeudi 28 Juillet 2011

Quand on parle encore des agences de notation…
« Le verrou qui doit sauter à présent, c’est la nation ! » (Edmond de Rothschild – 1970)
L’agence de notation Moody’s a abaissé mercredi 27 juillet la note de Chypre à « Baa1″, soit de deux crans par rapport à la note précédente qui était jusqu’à présent à « A2″. L’agence a signalé ainsi ses craintes sur la situation budgétaire du pays et des conséquences de la destruction accidentelle d’une centrale électrique sur son économie. La perspective sur cette note est négative, ce qui implique qu’elle pourrait être à nouveau abaissée si la situation ne s’améliore pas, a-t-elle précisé dans un communiqué.
Selon Moody’s, les principaux facteurs à l’origine de cette décision sont « les inquiétudes actuelles sur la situation budgétaire de Chypre qui sont amplifiées par les conséquences économiques de la destruction de la centrale thermique de Vasilikos le 11 juillet 2011″. Cette centrale, qui produisait environ 60% de l’électricité de Chypre, a été soufflée par l’explosion d’un dépôt de munitions situé à proximité. Treize personnes avaient été tuées.
Moody’s cite également « le climat politique de plus en plus tendu qui augmente les risques pesant sur la mise en application des projets de réforme budgétaire du gouvernement ». Deux ministres ont déjà démissionné et des manifestations contre le gouvernement ont été réprimées à coups de gaz lacrymogène. « Il existe un risque matériel que certaines banques chypriotes aient besoin d’un soutien de l’Etat à moyen-terme en raison de leur exposition à la Grèce », ajoute l’agence. Moody’s avait déjà abaissé le 24 février dernier la note de Chypre de « Aa3″ à « A2″.
Chypre pourrait donc être le prochain pays de la zone euro à demander un plan de sauvetage. Une hypothèse ouvertement évoquée dans une lettre du gouverneur de la banque centrale, Athanasios Orphanides, au président chypriote, Demetris Christofias. (Source: Le Monde)
Plus c’est gros, mieux cela passe !


Jeudi 28 Juillet 2011


Commentaires

1.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 28/07/2011 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
Les agences de notation sont des épiphénomènes.

Rating agencies are epiphenomena.

2.Posté par Leonidas19 le 30/07/2011 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les AN, représentent le stratagème par lequel on peut déverrouiller les coffres qui contiennent les richesses d'un pays.
Ce sont les huissiers qui annoncent la faillite d'un Etats, mais à la différence du vrai huissier qui opère auprès des particuliers, le AN font leurs déclaration sur une base mensongère.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires