ALTER INFO

Quand les inventions de Nikola Tesla supplantent les moteurs classiques


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 19 Octobre 2019 - 00:20 Le FMI met le feu aux poudres


Le moteur-roue MHD de Pierre Couture, passé, présent et futur
Véhicule, Train ou Monorail à grande vitesse, une voie écologique et financière


Christian Sébenne
Samedi 29 Juin 2019

Quand les inventions de Nikola Tesla supplantent les moteurs classiques
Ne pas confondre, les véhicules à moteur roue basé sur la MHD, avec tous les véhicules électriques ou hybrides structurés sur du stockage d’énergie électrique à faible autonomie et au coût énorme matérialisés par la fin d’Autolib’ , dont la résonnance en terme de pollutions est conséquente.
La période dangereuse que nous traversons devrait inciter nos “zélites“ à la Sagesse, or, tel n’est pas le cas. Les dérives guerrières de l’OTAN nous furent insuflées par son primo laquais que fut Nikola Sarkôzy, la plèbe élyséenne qui suivit ne faisant que se soumettre dans des actions illégales et criminelles en dehors de toutes considérations du Droit, de la violation de la Constitution et du Droit international.
C’est dans ce climat délétère que les députés ont voté le 17 mai 2019 en commission la fin de la vente des véhicules à carburants fossiles d’ici à 2040 (essence, diesel et gaz naturel), lors de l’examen du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM). « Si plusieurs pays européens se sont positionnés en ce sens, la France serait le premier à inscrire dans la loi » cette interdiction d’ici à 2040, a notamment motivé le député.
En fait, si certains prônent la raréfaction du pétrole et qu’il est polluant, cela tient surtout au fait qu’il faut en faire monter les prix artificiellement pour dégager un maximum de bénéfices et d’impôts indirects, les vaches seraient maigres. Du pétrole il y en a, il y en a même à profusion pour des générations, le seul handicap est qu’il n’est pas chez nous, et que pour en avoir il faut aller le piller avec la bande à Mickey et Picsou…
Cependant, si la source d’énergie pétrolifère nous coute de plus en plus cher à extraire,    des solutions alternatives peu couteuses sont là, encore faut-il porter une attention à des lanceurs d’alertes tel Alexandre Boisson co-fondateur de l’association SOS maires dont la démarche cherche à conscientiser les populations sur notre très grande vulnérabilité, sachant que l’insouciance n’est plus de mise, en aparté, aujourd’hui le moteur-roue pourrait être l’une des solutions dans ce schéma.  
Dans la ligné de brillants savants tels que Jules Henri Poincaré ou Nikola Tesla qui réformèrent nos modes de vie, en 1994, l’ingénieur Québécois  Pierre Couture avait créé une source d’énergie alternative montée sur une voiture propulsée par un système électro magnétique révolutionnaire développant une puissance supérieure à n’importe quel moteur à explosion, le tout dans une option proche du 100% écologique.   
Alors que la société Québécoise Bombardier œuvrait à tort ou à raison avec l‘ex fleuron technologique français Alstom pour la SNCF, RATP, STM (métro, tramway et turbines nucléaire), la sté Alstom fut bradée avec tous ses brevets pour un plat de lentille dans des conditions ignobles de Hautes Trahisons par l’actuel occupant sans titre de l’Elysée à la sté américaine General Electric (GE), trahisons dont il devra répondre tôt ou tard. Dès lors, pourquoi ne pas concevoir du neuf, dans un projet commun qui pourrait s’inscrire dans un réel partenariat avec le projet moteur-roue hybride de Michelin en cette période où l’on ne parle que d’écologie mais dont le discours reste un langage confus, alors que la solution est là, et cette innovation serait génératrice d’emplois dans une stratégie globale d’une réelle économie d’énergie gratuite et illimitée.
Si ce système convient aussi parfaitement pour l’industrie automobile, en revanche, pour l’aviation, il faudra attendre encore un peu que la MHD Magneto Hydro Dynamique des Fluides ait dépassé les phases d’essais, ou la gamme du projet E-Fan électrique d’EADS, tandis que la Russie a fait état de ses hautes performances dans le domaine de l’hypersonique, des plasmas et autres armes scalaires. 

Systèmes de motorisation Hydro-Québec TM4 pour Autobus dérivé de la MHD– YouTube  youtube.com
Si certaines inventions sont synonymes  de progrès, elles peuvent être victimes de leur succès pour avoir le défaut d’être trop en avance sur leur temps, ou tout simplement de rivaliser trop clairement avec des produits en situation de monopole virtuel.
Le 13/06/1933, un OVNI tombé dans la Forêt Noire (Schwartzwald) donnait aux savants Allemands l’avancée technologique dans le domaine des moteurs à impulsion à champ magnétique, ceci donna dans le plus grand secret la lignée des RFZ, Haunebu et Vril  : les soucoupes volantes du IIIème Reich, phénomènes de l’Electro gravitation, cachés au public, car, entre les mains mafieuses de gang criminels nazis Politico-Banksters à           essaimage planétaire, attestés par Paul Hellyer, ex ministre de la Défense du Canada.
                                 Incroyables Nouvelles Révélations de Paul Hellyer : « The Money Mafia »    
https://www.topsecret.fr/incroyables-nouvelles-revelations-de-paul-hellyer-nous-navons-plus-que-quelques-mois/     Pdf
En 1947, un OVNI s’écrasait  aux USA, connu sous le nom de crash de Roswell permis aux Américains d’accéder à la technologie MHD, qui plus est, le vol de tous les documents de Nikola Tesla en 1943 par Otto Skorzeny et Reinhard Gehlen (SS, espion et assassin) à l’ombre du Juif George Scherff alias George H. Bush adopté par Prescott Sheldon Bush, donc, père de George H. Bush 41ème Président des USA, ils terminèrent leurs larcins en assassinant Nikola Tesla, le géniteur des plus grandes inventions, dont la MHD.
  À l’ombre de George Scherff alias George Herbert Walker Bush,  fils adoptif de Prescott Sheldon Bush, Père et grand père des George H. Bush et George W. Bush  41ème et 43ème Présidents des Etats-Unis, avec Otto Skorzeny et Reinhard Gehlen (SS, espion et assassin) ils terminèrent leurs larcins en assassinant Nikola Tesla.
https://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_bush19.htm        Pdf
L’évolution des moteurs et de leur puissance est à ce point extraordinaire que l’aviation a marché de pair avec l’automobile. Or, supplantant le moteur à hélice, les turbines puis les réacteurs dont le Jumo 004 de Junkers et Messerschmitt et autres Rolls Royce et Pratt & Whitney rentrèrent en concurrence dès 1946 avec les travaux d’ingénieurs tels que ceux de René Lorin qui furent concrétisés par ceux de René Leduc qui ouvraient la voie à la simplicité avec l’invention du Statoréacteur dont la série de la ligné des avions Leduc, procédé qui généra bien des jalousies, et dont l’expérience concluante, si elle avait été menée à son terme, aurait donné une avance indéniable sur les Russes et les Américains dans l’hypersonique.    
Cela étant posé, autour des années 1965, l’ingénieur Jean Bertin voyait la concrétisation de son invention une machine réellement fabuleuse, l’Aérotrain, censé révolutionner le transport interurbain de par sa grande vitesse en sustentation à coussin d’air concurrençant directement le train et l’avion cela va de soi. À la suite de changements de gouvernement, le projet de Jean Bertin fut mis en sommeil, et pour finir d’enterrer ce programme, les prototypes furent victimes d’incendies criminels. Or, dans la gamme de ces moyens de transport que représente le marché des monorails ayant suscité un grand intérêt, citons le train à sustentation magnétique à grande vitesse utilisé en Chine, au Japon et en Corée du Sud, celui-ci pouvant être évoqué dans la gamme parallèle des Trains à Grande Vitesse. Le TGV français, quant à lui, dépend totalement des infrastructures lourdes du réseau électrifié suspendu par caténaire et des rails.
Cependant, depuis peu, l’on assiste à une course dictatoriale tendant à imposer la propulsion électrique dont le maître mot est basé sur les piles au lithium mais de faible stockage d’énergie. Or, il s’avère que le patron de PSA a osé dénoncer la supercherie du véhicule électrique. Ce procédé est polluant, de faible autonomie et à l’usage risqué comme on l’a vu avec les cas d’incendies spontanés tant sur de “smart-véhicules“, que matérialisé par la dangerosité criminelle de “smart-compteurs“ Linky/Gazpar/Aquarius et Téléo, dès lors l’on joue avec des allumettes, l’incendie de la rue de Trévise devrait faire réfléchir sur les effets de ces bombes à retardements qu’est le tout connecté avec la 5G pour de “smart-cités“ grille-pain/four à micro ondes, le but, notre “smart-génocide“.   
https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/06/dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee.pdf
Dans cette lutte qui s’oppose aux intérêts des pétroliers, une solution intermédiaire innovante et très économique refait surface, le moteur-roue du physicien Pierre Couture. En 1994, cette invention révolutionnaire 100% économique et écologique n’était vraisemblablement pas du goût du lobby de l’automobile car suite à une trahison, cette technologie fut mise sur voie de garage jusqu’à aujourd’hui où le risque de guerre, les coûts de l’énergie et les préoccupations environnementales redéfinissent la donne.  
                                             
                     Monorail TrensQuébec & Pierre Couture explication du Moteur roue
                              https://www.youtube.com/watch?v=8AvQGJExago
Or, cette réponse que définit parfaitement la stratégie de TrensQuébec est un véritable projet de société et un choix pour l’avenir que de relier Montréal à Québec dans un premier temps. En effet, le MGV (Monorail à Grande Vitesse) monorail suspendu de peu d’encombrement, évoluant en aérien en parallèle des routes et adossés aux  ponts, constitue une révolution des transports au pays où l’automobile et l’avion détiennent la part du lion. Pourquoi tant de délais pour ce projet phare ? Le Québec a tout le potentiel pour le développer, les hommes, la compétence, le fer, l’électricité en abondance.
En France, face au fiasco de l’Autolib éléctrique de Bolloré/Hidalgo, où notre industrie est bradée pour un plat de lentille tel Alstom par une soumission béate et imbécile à l’OTAN, pourquoi ne pas innover et que l’automobile réalise sa révolution en adoptant elle aussi le moteur-roue MHD polyvalent de Pierre Couture, moteur roue à la puissance phénoménale, qui implique qu’il n’y a plus de bloc moteur ni hybride, pas plus de démarreur, que de pot d’échappement ni de circuit de refroidissement ni de durites ni radiateur ni réservoir etc… Ce superbe défi technologique subira-t-il le sort du moteur électrique de Ferdinand Porsche, du moteur à eau de Paul Pantone ou de Stanley Meyer mais encore de l’opprobre contre le générateur HHO ou du moteur à air comprimé de l’ingénieur Guy Nègre qui, en dépit de l’obstruction du lobby de l’automobile, trouva  en Inde un potentiel de débouchés non négligeable pour développer son invention.      
Zone de texte: Le moteur-roue MHD de Pierre Couture de la société HydroQuébec signifie qu’il n’y a plus ni moteur ni hybride, pas plus de démarreur, ni pot d’échappement ni de circuit de refroidissement ni de durites ni radiateur ni réservoir etc…  etc… toute l’énergie motrice est dans la, ou les roues.               stator	   rotor    Description : ttp://photos.autocadre.com/images/actualites/photos/architecture-tm4.jpg
 
        Découverte de Radio-Canada, présentant un reportage sur le moteur-roue réalisé en 1997.  
Si cette innovation technologique risque d’être enterrée sous les pressions du puissant lobby de l’automobile, l’on découvre que  la technologie MHD, un dérivé du moteur-roue avec le TM4 d’Hydro-Québec, se serait vu déposséder de son invention lié au rachat de cette unité de production par la sté américaine DANA, en ce sens, l’ancien ministre Richard Le Hir qui avait révélé entre autres le rôle de la mafia au sein du gouvernement du Québec, l’assassinat de Christophe de Margerie et les liens mafieux de la Desmarais Connexion & Power Corporation, Albert frères, TOTAL, GDF-Suez et Engie révèle ici l’occultisme de la dépossession de ce joyau des Québécois, fourrés aux scandales de l’exécutif canadien & les accointances du sieur Elie Saheb d’Hydro-Québec…  
http://www.youtv.top/hydro-quebec-cede-le-moteur-tm4-aux-americains-une-transaction-tres-louche_H4In_0UD4sIo.html                    
Aujourd’hui, les brevets étant arrivés à expiration le bon sens devrait l’emporter dans cette lutte pour « l’indépendance énergétique », rien n’empêche une firme tel que la Sté Bombardier d’opérer avec la Manufacture Michelin et le savoir-faire de Pierre Couture, d’initier cette prouesse technologique qu’est le moteur-roue MHD et d’exploiter ses atouts tant le Monorail MGV de TrensQuébec par rapport au rail au Tramway ou à l’avion est écologique, robuste et est hyper économique le système du moteur-roue MHD.
Une décision raisonnée s’impose pour la mise en œuvre de ce chantier révolutionnaire, les essais ont été concluant, nous sommes à la croisée des chemins, dès lors, avec ce procédé MHD une ère nouvelle est là, où l’énergie propre est à profusion et illimitée pour un coût dérisoire à plus forte raison pour le secteur automobile.
C’est un choix de société lucide et moral contre les cartels mafieux politico-banksters   prôné par le mouvement des Gilets Jaunes pour une société humaine et responsable.
« Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme »  Antoine-Laurent de Lavoisier

Christian Sébenne
Ancien propriétaire du magazine Africa International   
 


Samedi 29 Juin 2019


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires