EUROPE

Quand Israël s’emploie à pervertir les valeurs de l’Europe !



DJERRAD Amar
Lundi 22 Novembre 2010

Quand Israël s’emploie à pervertir les valeurs de l’Europe !
Le gouvernement conservateur de Grande-Bretagne semble décidé, selon William Hague, le secrétaire au Foreign Office, qui a visité récemment Israël, à modifier ses lois relatives aux crimes de guerre par lesquelles un juge peut, sur demande d’un plaignant, délivrer un mandat d’arrêt contre une personnalité étrangère en visite sur le territoire britannique.
Comme plusieurs plaintes ont été déposées, en particulier par des ONG des droits de l'homme, contre des dirigeants politiques et militaires israéliens, plusieurs déplacements de responsables israéliens n’ont pu s’effectuer — même dans le cadre des “négociations stratégiques” entre Londres et Tel-Aviv prévues en octobre dernier — surtout après le “Plomb durci” et l’attaque sanglante contre la “flottille de la liberté”. Le gouvernement britannique envisage donc de renier ses principes en promettant de changer ses lois, certainement sous les pressions des lobbies sionistes, en présentant une nouvelle version au Parlement, limitant la compétence des tribunaux, pour satisfaire les désiderata d’Israël. Il s’agit donc de prémunir les criminels israéliens d’une arrestation ou de poursuite, même si, quelques mois auparavant, le Mossad a violé la souveraineté britannique lorsqu’il a usé de faux passeports britanniques pour assassiner un leader palestinien. L'ex-PM Gordon Brown avait déjà promis de les modifier, mais sans suite du fait du changement de gouvernement. Voici que les conservateurs réitèrent cette promesse qui ne manquera pas de provoquer des vagues de contestation contre une justice où l’on peut moduler les lois selon les intérêts et l’amitié (on apprend déjà qu’une lettre signée par 102 députés réaffirmant le maintien de la législation actuelle de “compétence universelle”). Cette amitié qui s’inscrit dans le cadre de “l’Association de l’amitié israélo-britannique”, dont font partie David Cameron, W. Hague et d’autres ministres. Rappelons que la Belgique avait été contrainte de changer le même genre de lois lorsque des Palestiniens avaient tenté de saisir ses tribunaux contre Ariel Sharon pour les crimes qu’il avait commis à Sabra et Chatilla ; suivie aussi de l’Espagne qui voulait éviter de se voir saisir après le bombardement diabolique de Gaza. Lorsque l’Arabie saoudite avait demandé à Londres de lui livrer 2 opposants, les ex-PM, John Major et Tony Blair, avaient argumenté qu’ils ne pouvaient interférer dans la justice de leur pays. Israël, en effet, “dénude l’Europe de ses valeurs républicaines et des droits de l’homme” par la puissance de ses lobbies qui dominent ses gouvernements ! Il continue à provoquer ou à agresser les pays voisins, à voler les terres des Palestiniens, à mener une politique d’épuration, à développer son arsenal nucléaire militaire, à bafouer les lois internationales, car assuré de son impunité, en se permettant même de faire la morale aux nations. Israël se moque du monde ! Le rabbin new-yorkais Yisroel Dovid Weiss, membre de Neturei Karta internationale, résume la situation ainsi : “Les tentacules du sionisme sont telles que les pays occidentaux sont ses laquais (…) les hommes politiques (…) sont soumis à des pressions ou menacés de toutes les calomnies s’ils ne sont pas suffisamment loyaux à Israël (…) Ils ont créé des organisations juives qui prétendent contrôler les peuples, les nations et les autres religions (…) s’emploient à dicter (…) ce qu’ils doivent dire ou ne pas dire, croire ou ne pas croire et qui passent leur temps à humilier et à exiger des excuses, des réparations financières.” On saisit, dès lors, que le prétexte “humain” qui a prévalu pour l’instauration de ce genre de lois et la cause qui a amené à les annuler montre bien les cibles véritables que ces lois visaient. C’est-à-dire les pays faibles, souvent riches en matières premières et en chantiers inépuisables, pouvant compromettre les intérêts des lobbies. Ces lois ont été conçues comme instruments de chantage aux “Droits de l’homme” telle “l’épée de Damoclès”. Si un pays “ami” se trouve en difficulté par ces lois, on les change carrément ! C’est le cas d’Israël. On est donc dans le même esprit colonialiste prédateur mais drapé de prétextes “humains” et couvert par la “légalité”. Il ne s’agit aucunement d’un rapport au droit. Et tous les TPI, CPI et autres TSL ne peuvent être perçus autrement que comme instruments politiques de domination érigés à leur service. Ces institutions ne peuvent faire preuve de leur caractère purement judiciaire ou de leur indépendance.


Lundi 22 Novembre 2010


Commentaires

1.Posté par AS le 22/11/2010 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les elites europeenes ont cree les etats-unis a leur image puis israel de la meme facon... les droits et vlaeurs c'est du pipeau, on le voit depuis plus 50 ans en europe... c'etait une maniere de calmer ses propres brebis et leur donner l'impression de liberte et de democratie or ca n'existe pas... tu as le droit de faire ce que el'oligarchie sioniste t'ordonne de faire, consommer, acheter, t'endetter, et mourrir pour israel... si tu refuses t'es un terroriste tu finiras au goulag d'abu ghraib et guantanamo... et la torture sera ton quotidien...

maintenant que d'autres payss se ddeveloppent sur la planete, les elites occidentales montrent leur vrai visage de tyrants, dictateurs ... ayant perdu leurs croisades au moyen orient et en asie c'est maintenant vers leurs propres populations qu'ils vont se dechainer et les monter les unes contre les autres pour rester au pouvoir et marquer leurs fiefs comme au moyen age.... israel n'est rein d'autre que le reflet des zeiltes occidentales corrompus jusqu'a la moelle qui ont trahi depuis belle lurette leurs peuples.... israel les menera la ou ils doivent finir l'enfer sur terre

2.Posté par Ara le 22/11/2010 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est triste, alors qu'en ce moment même, des chercheurs indépendants croupissent en prison pour délit d'opinion...

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires