EUROPE

QUAND GENEVE S'EVEILLERA ...GRACE AU BREXIT !!


Dans la même rubrique:
< >

Partout en Europe le Brexit inquiète, faisant aussi la une de l'actualité et de la Presse suisse, notamment genevoise. Observateur de Genève depuis 40 ans, le stratège économiste & juriste d'affaires, Maître René Ducret, se veut non seulement des plus rassurant, mais y voit même une opportunité et chance tout à fait exceptionnelles pour Genève qu'elle devra saisir dans sa nécessaire reconversion économique


Maître René Ducret
Lundi 20 Juin 2016

QUAND GENEVE S'EVEILLERA ...GRACE AU BREXIT !!
« C'est effectivement une évidence et une logique économique : 

Genève a 2 points forts: Ses avantages,  uniques au monde, et son énorme potentiel, composé de nombreuses opportunités économiques, qui sont en sus ses propres atouts spécifiques, mais totalement inexploités et à mettre en oeuvre.

Parmi ses avantages citons seulement celui de faire partie de l'EEE, mais pas de l'UE et de ses diktats technocratiques, ceux de l'OCDE ayant d'ailleurs mis en déconfiture son activité bancaire florissante. Et bien entendu sa position d'épicentre européen, avec ses moyens de communication, et la qualité mondialement réputée de ses services. Sans oublier son attrait pour la stabilité de ses institutions, sa neutralité et sécurité, rendant sa monnaie forte devenue valeur refuge depuis longtemps. 

Et quant à ses atouts inexploités, qui sont aussi pour elle autant d'opportunités de reconversion et forment donc son potentiel, ce sont...précisément ceux dans lesquels Londres a acquis une suprématie mondiale, qu'elle perdrait en cas de Brexit. Les voici

1) Le monopole européen des ventes aux enchères d'oeuvres d'Art & Antiquités prestigieuses, grâce à ses deux grandes Maisons mondialement réputées. Alors que Genève, est pourtant le plus grand stockage et coffre-fort mondial en la matière, avec son gigantesque Port-Franc. Et cet épicentre européen offre de biens meilleurs accès. Alors pourquoi ce paradoxe, et qu'est-ce qui a empêché Genève d'être capitale européenne de l'Art ? 

     Tout simplement la législation : la plus archaïque en la matière, imposant de déposer une demande d'autorisation à la Police économique avant CHAQUE vente !!, avec inventaire, etc... En sus seuls les huissiers de Justice ont depuis 1986 le monopole des enchères à Genève, et c'est le seul canton ! Quel rapport entre Judiciaire/Huissiers de Justice et Arts/Antiquités ? La lourdeur administrative constitue un blocage économique, et c'est avec sa fameuse loi de « libéralisation & internationalisation de l'économie » que Margareth Tatcher a, dès 1980 , fait économiquement exploser  Londres et la ''Vieille Angleterre'' .

2) La 1ère place financière mondiale devant NY : 40 % du Marché mondial des devises ! 20 % des prêts. (Paris...37 ème !). Genève a tous atouts pour devenir N°1: La petite île de Hong-Kong étant 3 ème, Singapour 4 ème malgré seulement ses...719 km2 !, divisés en...64 ilôts ! Et Séoul venant de ravir la 6 ème place à...Zurich !, au contraire de laquelle Genève a commis l'erreur de se spécialiser exclusivement dans le Private Banking. Voici là une opportunité de reconversion bancaire au lieu des licienciements & fermetures massives auxquelles nous assistons, ayant vidé de nombreux immeubles.!

3) La 1ère Bourse mondiale de métaux non-ferreux, avec son LME (Londres Métal Exchange). Et l'une des plus importantes bourses mondiales (60 pays côtés) avec son LSE. Or, là encore, Genève possède tous atouts pour devenir un Marché International ou une Bourse Mondiale, tant de matières premières que de moult autres produits.

4) Le plus important Centre d'Affaires européen, avec sa fameuse ''city''. Or, la encore Genève dispose des meilleurs atouts pour développer cette activité et générer du tourisme d'affaires, véritable alternative à celui de villégiature, plombé, tout comme l'horlogerie, par le Franc fort. Genève peut encore concurrencer Londres dans le transfert des sièges sociaux de multinationales, aux multiples incidences économiques. Et a aussi un rôle de 1 er plan à jouer dans l'organisation de congrès, forums, colloques et autres réunions internationales. Tout ceci étant loin d'être exhaustif !

Pour recouvrer son faste économique, Genève doit donc davantage se préoccuper de sa nécessaire reconversion,notamment bancaire, plutôt que du Brexit qui l'aiderait finalement en ce sens, à condition qu'elle sache utiliser ses avantages et atouts.

 Je suis prêt à lui apporter également mon aide. J'ai pour cela implanté Imozer (imozer.com), un service complet pour Etats & Multinationales. Sa synergie de 9 cabinets (d'affaires, financier, juridique, économique, etc...et immobilier) qui va ouvrir rue du Rhône attirera les divers fonds d'investissements, dont les fonds souverains, les entreprises étrangères ou leurs sièges sociaux. Visant certes d'autres implantations, je reste cependant ouvert à toutes suggestions et réactions :  ducret@live.fr - 07 66 52 93 67 », conclut Me Ducret
 


Lundi 20 Juin 2016


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires