Proche et Moyen-Orient

Preuves de l’utilisation par les Russes de bombes à fragmentation contre des rebelles syriens


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 13 Août 2018 - 08:06 Les racines de la crise monétaire en Turquie


La chaîne étatique Russia Today montre des bombes chargées à bord d’avions en Syrie, où la Russie avait nié les utiliser


MEE
Jeudi 23 Juin 2016

Ce qui semble être une bombe à fragmentation RBK-500 est chargée dans un avion russe en Syrie (AFP)
Ce qui semble être une bombe à fragmentation RBK-500 est chargée dans un avion russe en Syrie (AFP)
Des images et vidéos diffusées sur les réseaux sociaux étayent les assertions d’un groupe d’opposition syrien soutenu par les États-Unis selon lesquelles il a été frappé par des bombes à fragmentation russes.

Une séquence d’un reportage de Russia Today semble montrer des avions de chasse russes en train d’être équipés de bombes à fragmentation incendiaires RBK-500 ZAB-25 dans la base aérienne Khmeimim en Syrie.

Le clip a été plus tard retiré de l’émission, mais des militants sur les réseaux sociaux ont réussi à le récupérer sur YouTube :

RT cuts incendiary cluster bombs footage from Syria airbase video, but you can't delete anything from the Internet:https://t.co/12mSDaWiYr

— CIT (en) (@CITeam_en) June 20, 2016

Traduction : RT a coupé des images de bombes à fragmentation incendiaires d’une vidéo sur une base aérienne en Syrie, mais vous ne pouvez rien supprimer sur Internet – CIT (en) (@CITeam_en)

La Russie avait auparavant nié avoir recours à des bombes à fragmentation en Syrie, le ministère russe de la Défense avait rejeté ces allégations en décembre comme étant des « hypothèses sans aucune preuve ».

Dans un communiqué publié samedi, la Nouvelle armée syrienne, un groupe formé par les Américains, a affirmé avoir été pris pour cible par des avions russes à al-Tanaf, près de la frontière jordanienne, plus tôt cette semaine.

« L’agression et la brutalité russes contre le camp de la Nouvelle armée syrienne sont évidentes dans la destruction causée par leurs bombes à fragmentation », a déclaré le groupe dans un communiqué.

The Russian aggression and bullying of the New Syrian Army camp, more details:https://t.co/4B3zazw9gV#NSyA #RuAf pic.twitter.com/vQUGp8FIDZ

— The New Syrian Army (@NSyA_Official) June 18, 2016

Traduction : L’agression et la brutalité russes contre le camp de la Nouvelle armée syrienne, plus d’informations : https://www.facebook.com/The.NSAy.Official/posts/255249531509776 #NSyA #RuAf – The New Syrian Army (@NSyA_Official)

« Les scènes de dévastation témoignent des intentions de la Russie concernant une occupation forcée de la Syrie. »

La Russie a toutefois démenti ces informations.

Dans une conférence vidéo avec les responsables militaires russes, le Pentagone a déclaré samedi qu’il avait exprimé « ses fortes préoccupations au sujet de l’attaque contre les forces de lutte contre l’EI soutenues par la coalition sur la garnison d’al-Tanaf », située près de la frontière jordanienne.

#SOHR released pics from New Syrian Army camp near al Tanf after it was bombed#Syria #Iraq
cc @green_lemonnn pic.twitter.com/pxiAqYstyU

— маяковский (@moscow_ghost) June 18, 2016

Traduction : #SOHR a publié les photos du camp de la Nouvelle armée syrienne près d’al Tanaf après qu’il a été bombardé #Syrie #Iraq – маяковский (@moscow_ghost)

Quelques heures plus tard, le porte-parole du ministère de la Défense russe Igor Konashenkov a nié que la Russie avait bombardé les zones où opèrent les rebelles soutenus par les États-Unis.

« La cible qui a été bombardée était située à plus de 300 km de la zone » indiquée par les États-Unis, a-t-il déclaré.

Konashenkov a insisté sur le fait que l’aviation russe avait agi « dans le cadre des procédures convenues » et avait alerté à l’avance de ses cibles au sol la coalition menée par les États-Unis.

Le ministère de la Défense russe a déclaré jeudi soir qu’il n’avait pas procédé à des frappes contre les forces de l’opposition incluses dans le cessez-le feu, mais n’a pas mentionné al-Tanaf.

Le Pentagone a exprimé ses préoccupations alors que le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a rendu une visite surprise à Bachar al-Assad à Damas afin de discuter de la coopération militaire « en vue de lutter contre les organisations terroristes sur le sol syrien ».

Why do the Russians meet Assad alone like a guilty employee? How can a president sit opposite a defense minister? pic.twitter.com/VYzNpgG9j0

— Abdurahman Hark (@bdrhmnhrk) June 18, 2016

Traduction : Pourquoi les Russes rencontrent-ils Assad seul comme un employé coupable ? Comment un président peut-il s’asseoir en face d’un ministre de la Défense ? – Abdurahman Hark (@bdrhmnhrk)

Dimanche, Konashenkov a également accusé les États-Unis de ne pas fournir les coordonnées des zones où les rebelles soutenus par les Américains sont actifs, « ne permettant pas de précision dans les opérations de l’aviation russe ».

La Russie a longtemps prétendu qu’elle ne cible que l’EI et al-Qaïda en Syrie, le Front al-Nosra. Cependant, beaucoup l’ont accusée de cibler d’autres groupes d’opposition, principalement ceux qui luttent contre le gouvernement d’Assad.

Dimanche, la Nouvelle armée syrienne aurait capturé le point al-Zubeida dans le sud-est de la campagne du gouvernorat de Homs, selon le site d’informations pro-gouvernemental Al-Masdar, suite à des affrontements avec l’EI.

Contrairement à d’autres groupes d’opposition, la Nouvelle armée syrienne combat seulement contre l’EI et ne vise pas les forces d’Assad.


Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.


Jeudi 23 Juin 2016


Commentaires

1.Posté par Supedro le 23/06/2016 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci de l'article, mais pour l'antirusisme, on a déjà CNN, Obama, TF1, Canal+, Le Monde, Libé, pourquoi sortir cet article via alterinfo?

2.Posté par yukof le 24/06/2016 04:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Supedro
Parce que dire la vérité , c'est etre honnete pas forcement anti-russe ... vous les groupies de poutine vous n'etes pas crédible , vous etes aussi des moutons et manipulés par les médias du cotés de Moscou ...

3.Posté par selma le 24/06/2016 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les russes sont à féliciter pour l'excellent travail qu'ils ont accompli. Les USA et l'Europe ont formaté des bêtes humaines sous la bannière de l'islam, les utilisant dans leur sale besogne afin de détruire des Etats et des populations. Après la période exécrable de l'esclavage, vint ensuite les malheurs du colonialisme abjecte , aujourd'hui, l'occident , par un diabolisme légendaire continue son œuvre, non plus par l'arme atomique mais bien par l'autodestruction . En effet , irakiens contre irakiens, syriens contre syriens, la politique française du " harkisme" est remise en fonctionnement: des peuples qui s’autodétruisent, formatés pour permettre un néocolonialisme appelés "printemps arabes. Mais qui donc se soucie aujourd’hui du drame palestinien ? certainement pas les pays gorgés de pétrodollars qui se disent arabes et musulmans et ce n'est certainement pas la France, la GB ou les USA qui vont s'en soucier
Alors que la Russie utilise de l'extrait de venin pour exterminer les traîtres et les harkis de l'occident , moi je les applaudis

4.Posté par Tata le 24/06/2016 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Selma tu vénères Poutine alors qu'il use de la même technique que ces acolytes occidentaux-sioniste, en 1999, pour pouvoir prendre les présidentielles, le FSB, sous ordre direct commettent divers "false flag", attentats imputé aux Tchétchénes et ainsi aux yeux des citoyens cette guerre devient légitime. Faire une bonne guerre contre ces séparatistes Dagestanais, Tchétchènes, qui ne peuvent être considérés comme des humains, terme utilisé par les officiers russes. Ton maître Poutine se réjouit d'avoir flinger le plus d'afghans possible qui n'étaient entre autres que des civiles, c'est ton maître Poutine qui opposât par véto la non reconnaissance du massacre de Srebrenica commis par les Serbes, c'est ton maître Poutine qui continue de bombarder un pays entier ici la Syrie, qui plus est, des bombes à fragmentation, aucune précision, ils balancent et détruit tout sur son passage. Quand c'est les autres nations tout le monde s'indigne mais quand c'est les russes ou chinois faisant partie d'un soit disant axe anti-impérialiste, ce n'est pas grave. Sortez, un peu de réflexion, au lieu de suivre comme des moutons les médias, peu importe que soit pro-russe ou pro-occidentale, pro-chinoise, etc, c'est la même. Le monde est sous domination du b'nai b'rait, alors soutenir Poutine c'est également soutenir Netanyahu, Hollande, Obama, Sisi, Salman, Rohani, Bachar, Hamad, Bouteflika, Essbsi, etc.

5.Posté par soravardi le 24/06/2016 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Daesh a voulu la guerre totale qu'ils assument jusqu'au bout leur folies destructrice .

6.Posté par yukof le 24/06/2016 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ selma
soutenir poutine après ce qu'il a fait aux Tchétchènes est de la mécréance ... croire qu'il agit en syrie pour le bien et la liberté est de la stupidité .
Et certes , ceux qui tue le plus de civiles , c'est les gouvernements fantoches et pervers de syrie et d'irak , qui renie la Charia et l'Islam , et que la population n'a meme pas choisit .

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires