ALTER INFO

Pourquoi Ouattara a perdu la présidence en Côte d’Ivoire!


Il est des erreurs qu’un vrai homme politique ne commets pas, où n’accepte pas que l’on commette en son nom. Nous allons ici démontrer par a+b pourquoi Monsieur Alassane Ouattara a perdu les élections en Côte d’Ivoire, et ne sera jamais président dans ce pays.



Patrice Mboma
Dimanche 23 Janvier 2011

Pourquoi Ouattara a perdu la présidence en Côte d’Ivoire!
Commençons par le commencement, Monsieur Ouattara arrive en Côte d’Ivoire
au cours de l’année 1990 alors que le pays est dans une situation économique
qui a poussé le président Houphouët a refusé d’honorer le remboursement de
la dette ivoirienne auprès de la Banque Mondiale et du FMI. En tant que
président du conseil ministériel, les premières mesures de Monsieur Ouattara
consisterons a jeter plusieurs milliers de famille ivoirienne au chômage par ce
qu’il appelle à l’époque la politique d’assainissement des finances
publiques et la mise en œuvre des réformes nécessaires pour le retour à la
croissance et à la prospérité, la poursuite de la modernisation des
structures de l’état. Premier grief avec le peuple ivoirien !

Devenu premier ministre de la Côte d’Ivoire quelques mois plus tard,
Monsieur Ouattara instaure la carte de séjour pour les étrangers
ouest-africains et autres, ceci au mépris des règles de libre circulation
établies au sein de l’UEMOA à travers le conseil de l’entente (Côte
d’Ivoire, Bénin, Burkina-Faso, Niger et Togo). Je m’en souviens encore
comme si c’était hier, en 1993 me rendant au Maroc pour mes études
universitaires, partant de Yaoundé au Cameroun, je transite par Abidjan.
Arrivée tardivement pour prendre la correspondance de la Royal Air Maroc (RAM)
pour Casablanca (à l’époque un vol par semaine), mes camarades et moi avons
loupé le vol. Ils nous a été interdit de sortir de l’aéroport Port Bouët
d’Abidjan pour loger à l’Hôtel pour défaut de carte de séjour ou de
visa. Nous avons passé une semaine à dormir à même le sol, en attendant la
prochaine correspondance de la RAM. Cette mesure Ouattaresque aura pour effet de
dévoiler les origines des habitants de la Côte d’Ivoire, dans un pays dont
l’hospitalité légendaire faisait que l’on ne cherchait pas à connaître
votre origine, et où tous les habitants vivaient en bonne intelligence.
Deuxième grief avec le peuple ivoirien et tous les africains.

Fin décembre 1993, le président Houphouët meurt, après 33ans de règne.
Malgré la disposition de la constitution ivoirienne en son article 11 qui, en
cas de vacance du pouvoir fait du président de l’assemblée Henri Konan
Bédié le successeur constitutionnel du président de la république , Monsieur
Ouattara tente le coup de force. Mal lui en prend, il se retrouve forcer de
quitter la Côte d’Ivoire pour un instant. Troisième grief avec le peuple
ivoirien.

Monsieur Ouattara se retrouve par la suite fin 1993 au FMI comme directeur
général adjoint. Avant cela, en tant que premier ministre de la Côte
d’Ivoire il s’est attelé à préparer la dévaluation du franc CFA qui
interviendra le I4 Janvier 1994, un peu plus d’un mois après la disparition
du Président Félix Houphouët- Boigny. Dévaluation, dont les conséquences
dramatiques se ressentent encore de nos jours dans toute l’Afrique
francophone. Au FMI monsieur Ouattara devient le chantre du programme
d’ajustement structurel des économies africaines, qui a crée la désolation
partout en Afrique. Et, donc le FMI reconnaîtra un décennie plus tard
l’inefficacité, l’inadaptation et les méfaits sur les économies des pays
qui l’ont appliqué. Quatrième grief avec les ivoiriens et les africains.

Juillet 1999, Monsieur Ouattara met fin a son séjour au FMI et retourne en
Côte d’Ivoire pour se porter candidat aux élections présidentielles de 2000
en préparation. Entre temps, son ami de longue date Monsieur Konan Bédié
devenu son ennemi du fait du conflit qui a marqué la succession de feu le
président Houphouët Boigny, a lancé son concept empoisonné d’ivoirité
pour l’écarter de la course au pouvoir. Car se connaissant bien (ce depuis
leurs années d’études aux états-unis dans les années 60), Monsieur Bédié
sait que Monsieur Ouattara s’est toujours fait connaître comme Burkinabé.
Amère de se sentir visé par cette loi sur l’ivoirité, Monsieur Ouattara
ayant été sollicité de prouver sa nationalité ivoirienne se refugie en
France, après avoir présenté des documents « douteux ». Il affirme que «
Monsieur Bédié ne veut pas que je sois candidat parce que je suis du Nord et
musulman », surfant ainsi sur la corde tribale et religieuse. Un mandat
international pour faux et usages de faux ayant été lancé contre lui par le
régime de Monsieur Bédié, Monsieur Ouattara dira : « Je frapperai ce régime
moribond, il tombera comme un fruit mûr », quelques temps après le régime de
Monsieur Bédié était renversé, lors du fameux coup d’état de décembre
1999 , qui vit l’arrivée au pouvoir de feu le général Guéi. Coup d’état
perpétré par des soldats dont la plupart faisait partie de la garde
rapprochée de Monsieur Ouattara, quand il était premier ministre de la Côte
d’Ivoire. Premier coup d’état dans un pays qui jusqu’à lors s’était
fait connaître dans le monde entier pour son pacifisme légendaire. Ceci marque
l’introduction de la violence dans la politique en Côte d’Ivoire.
Cinquième grief avec le peuple ivoirien.

Arrive l’an 2000, des élections présidentielles se déroulent dans des «
conditions calamiteuses » aux dires du Monsieur Laurent Gbagbo, qui arrive par
la même occasion au pouvoir par un soulèvement populaire qui pousse le
général Guéi à céder le pouvoir. Monsieur Ouattara réclame qu’il y ait
de nouvelles élections présidentielles. Car, le poison de l’ivoirité
aidant, le général Guéi s’est arrangé à travers une constitution faite
sur mesure à l’écarter de nouveau. Devant le refus de Monsieur Gbagbo devenu
président de procéder à de nouvelles élections présidentielles, Monsieur
Ouattara dans un accès de colère dont lui seul a le secret déclare : « Je
n’attendrai pas 2005 pour rebondir… Je rendrai ce pays ingouvernable ». En
effet, quelques temps plus tard en septembre 2002, une tentative de coup
d’état a lieu en Côte d’Ivoire. Devant son échec, elle se transforme en
rébellion armée, sous la houlette des gardes du corps de Monsieur Ouattara
cités plus haut. Qui se donne comme leader politique, un ancien leader
estudiantin dont l’un des proches parents qui est un ami, me dira en 2004
alors que nous étions en transit à l’aéroport de Bruxelles que : «
Guillaume, n’a pas pu finir ses études universitaires. Il s’est fait
manipuler pour venir faire la guerre à la Côte d’Ivoire… ». Cette
rébellion, qui coupe de fait le pays en deux, fera des milliers de morts parmi
les populations ivoiriennes. Principalement à l’Ouest de la Côte d’Ivoire.
Mais aussi parmi les forces armées de Côte d’Ivoire (FANCI), faisant perdre
à Monsieur toute possibilité de soutien futur dans l’armée loyaliste de
Côte d’Ivoire. Sixième grief avec le peuple et l’armée ivoirienne.


Enfin, en 2010 au terme du second tour des élections présidentielles dont la
proclamation des résultats aboutit à la crise politique que vit la Côte
d’Ivoire aujourd’hui, Monsieur Ouattara se fait adouber dans une
précipitation sans équivalent par la France dont le cache sexe se nomme «
communauté internationale ». Erreur !!!  
Méconnaissant le ressentissement du peuple ivoirien vis-à-vis de la France,
Monsieur Ouattara en piètre politicien, va afficher ce soutien et
s’enorgueillir comme d’un trophée de chasse. Par la suite, il procèdera à
la nomination du chef rebelle Soro Guillaume comme premier ministre de son
Gouvernement. Confirmant ainsi son statut de parrain de la rébellion qui a
endeuillé tant de familles ivoiriennes. Re-Erreur !!!  
Ces deux erreurs vont lui faire perdre un frange importante de la force de
contestation populaire venant du PDCI et d’autres partis, qu’il aurait pu
mobiliser pour bloquer le pays, et forcer au départ de Monsieur Gbagbo. A cela,
il faudra ajouter les sorties hasardeuses de Monsieur Sarkozy à travers ses
ultimatums et menaces à peine voilées. Pour clouer le tout, Monsieur Ouattara
et son chef rebelle Soro Guillaume, vont user de menaces de prison à l’égard
des fonctionnaires, banquiers et autres travailleurs ivoiriens qui ne
respecteraient pas leur mot d’ordre de grève. Comment un homme qui bataille
pour faire reconnaître sa victoire, et se faire accepter par un peuple, peut-il
commencer par menacer ce même peuple alors qu’il ne détient pas encore le
pouvoir réel ? Il faut qu’il ait en face de lui un peuple de fou, pour que ce
dernier suive son mot d’ordre et se mette en ordre pour défendre sa cause.
Qui ici bas est assez con pour donner le fouet à celui qui lui promet la
fessée ? Non content de cela, Monsieur Ouattara et son chef Rebelle Soro
Guillaume font chaque jour appel à des forces étrangères pour le mener au
pouvoir, avec le risque qu’une telle démarche comporte en terme de perte en
vies humaines. Quel ivoirien est près à accepter et soutenir un tel homme
politique, qui est près à utiliser tous les moyens y compris la force
militaire peu économe en vies humaines, pour assouvir ses ambitions ? Erreur
fatale ! Echec et Mat ! septième et dernière grief avec le peuple ivoirien.


Cette grief de trop disqualifie définitivement Monsieur Ouattara à exercer
la fonction présidentielle en Côte d’Ivoire, n’en déplaisent à ses
soutiens étrangers, qui se couvrent de ridicule en allant jusqu’à interdire
de visa européen des ressortissants français et à introduire dans leur liste
des personnes sanctionnées le président de la cour constitutionnelle
ivoirienne et le Gouverneur de la BCEAO. Devant qui Monsieur Ouattara
prêtera-t-il donc de façon effective son serment postal ? Chez qui pourra-t-il
exercer le pouvoir de la signature qui lui a été illégalement conféré par
la conférence des ministres de l’UEMOA en décembre 2010 ? Non sens, que de
non sens ! C’est à croire que le monde marche en l’envers.
Tout ce qui précède justifie ici, pourquoi Monsieur Ouattara a
définitivement perdu les élections en Côte d’Ivoire et ne sera pas
président de ce pays.


Dimanche 23 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par PasKool le 23/01/2011 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il vous manquerait d'aborder le plus important; à savoir le vote du peuple qui est, malgré tout ce que vous venez de dire, en faveur de Ouattara...

2.Posté par roland le 23/01/2011 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a-t-on enquété sur les fraudes ? .....
les fraudes de Ouattara par exemple? Il paraît que dans certains bureaux de vote du nord, il y avait plus de voix pour Ouattara que d'inscrit sur les listes ! c'est même pas un score à 99% mais à 110%

non, ma "Communauté internationale" a dit tout de suite Aaaamen !

3.Posté par Zoun le 23/01/2011 13:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@paskool>> un article sur les irrégularités du processus électoral existe dans les archives Alterinfo, ainsi qu'un témoignage d'un responsable d'une société de sécurité ayant exfiltré des observateurs internationaux agressés par les rebelles.

4.Posté par cerlie le 23/01/2011 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sans meme connaitre quoi que ce soit a la situation en cote d'ivoire, le fait que ouattara soit defendu par la france, les etats unis d'amerique et toute la "communaute internationale" donne deja une idee. J'en deduis que Bagbo a plus de chances d'etre un homme sincere que ouattara.

5.Posté par Hijack le 23/01/2011 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ PasKool,

Oui, mais avec fraudes prouvées ... En cas de contestation il est logique de soit recompter, soit revoter, il le refuse ...


6.Posté par PasKool le 23/01/2011 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le représentant de l'ONU a dit que même si on devait tenir compte de toutes les fraudes soulevées (uniquement dans 4 départements) par le perdant Gbagbo, cela ne suffirait pas à inverser la tendance! Le Conseil Constitutionnel a repris les choses en main sachant que les partisans de GBagbo avaient empêché la publication des résultats dans les 3 jours à la face du monde entier (la honte!). On oublie aussi qu'au 1er tour, les résultats avaient été aussi annoncés 4 jours u[après ]u le vote; pourtant le même conseil constitutionnel n'avait rien à dire. Donc il faut arrêter de prendre les gens pour plus stupides qu'il ne le sont, SVP. Quoi qu'il en soit, sur des millions de votes, il y a toujours des irrégularités dans les 2 camps (dans tout pays).

Maintenant, Bgagbo veut un long processus de recomptage effectué par un comité international (avec USA, UE, UA, ONU, Russie, Chine,...) sachant qu'il vient de chasser l'ONUCI et se dit victime d'ingérence. Trouvez l'erreur...
D'ailleurs pourquoi un autre comité international devrait pouvoir invalider la prétendue décision du Conseil Constitutionnel par un éventuel recomptage ? Trouvez encore l'erreur...
Et on ne nous dit toujours pas pourquoi le conseil a annulé les résultats dans 7 départements entiers sachant que les les vices se situaient uniquement dans 4 départements. Trouvez encore l'erreur...
Enfin, on ne comprend pas comment Gbagbo peut être décrété président de tous les Ivoiriens si un nouveau vote n'est pas réorganisé dans ces départements litigieux annulés. Trouvez encore l'erreur...
Gbagbo veut se draper dans la posture du résistant Africain victime du néocolonialiste Sarkozy sachant que ses plus gros contrats ont été confiés à des entreprises françaises. Trouvez encore l'erreur...
Gbagbo crie à l'ingérence française et choisit 2 avocats Français pour défendre ses intérêts (comme si les avocats ivoiriens ne seraient pas à la hauteur). Trouvez encore l'erreur...

Personnellement, entre l'avis de l'ONU et celui d'un Conseil Constitutionnel pro-Gbagbo, mon choix est vite fait.
Bref, je suis par contre déçu qu'un tel article figure sur ce site. Je m'y étais habitué à un éclairage plus objectif et moins tendancieux.

7.Posté par Christine FABIOLA le 23/01/2011 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur l’auteur d’un jour, vous ne dite nul part dans votre digression que vous avez séjourné en Côte d’Ivoire sous la primature de Mr Ouattara et non plus à un quelconque moment de votre vie. Vous restez donc un observateur éloigné des égalités en Côte d’Ivoire mon pays. Moi j’y suis né et j’y réside encore.
Trouvez-vous juste que le conseil constitutionnel annule les votes de 13 départements (7 régions) alors même que les revendications de Monsieur Gbagbo ne portaient que sur 5 ?

Vous invoquez votre semaine touristique à l’aéroport d’Abidjan. Mais Monsieur quand on est en transit on prend toutes les informations dans son pays de départ. Ce n’est pas Mr Ouattara qui a fait partir votre vol ! Si je peux comprendre votre ressentiment, je regrette que soit le seul et unique fil conducteur de votre rancune éternelle.
Il ne s’agissait que de titre de séjour, mais savez vous que sous Gbagbo les allogènes sont exproprié pour ceux qui ont encore de la chance et chassés des terres qu’ils ont mis en valeur durant des générations. Les étrangers meurent, cher monsieur sous le régime de Gbagbo.

Vous pensez certaine que c’est ainsi qu’on construit une nation souveraine. Vous êtes certainement de cette coterie qui pense que la seule évocation d’un pseudo nationalisme suffit à tout justifier. Savez-vous ce qui s’est passé dans la région de Gbagbo ?
Pouvez-vous nous expliquer pourquoi le conseil constitutionnelle a précipitamment (en 24 heure) proclamé Mr Gbagbo vainqueur, alors que le la loi lui donnait un délai de 7 jours pour recueillir les recours du candidat adverse ? Comprenez-vus que le conseil constitutionnel puisse recompter 5 Millions de voix, analyser 20 mille procès verbaux en seulement 24 heures ?

Tout cela ne vous émeut pas. Monsieur Gbagbo n’a même pas fait campagne au deuxième tour, comptant sur le rejet supposé de la personne de Mr Ouattara. Mais il a oublié que le peuple de Côte d’Ivoire est clément. Surtout il en avait assez des dix années de pouvoir de votre socialiste boutiquier et corrompu.

Je souhaite à l’avenir que vous vous intéressiez au Cameroun qui est votre pays et que vous ne citez pas une seule fois en exemple dans votre article. Au regard de cela Mr Ouattara est indiscutablement la paille de la poutre qui vous écrase à Yaoundé. Bref apprenez à parler de ce que vous savez. Bien à vous.

8.Posté par Christine FABIOLA le 23/01/2011 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste une piqure de rappel : Si la communauté inter n'est pas habilité à décider de qui doit nous gouverner, vous êtes certainement encore moins qualifier que cette dernière qui fait aujouurd'hui l'effort d'accompagner une espérance pa un acte fondateur et fort dans mon pays. Merci Choi, merci Sarkozy, merci Obama et merci Mr Compaoré pour tout ce que vous fates pour la libération du peuple de Côte d'Ivoire.

9.Posté par Claude le 24/01/2011 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien que des faits. Merci de rafrechir les memoirs .

10.Posté par cesco le 24/01/2011 05:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Christine Fabiola:
''Merci Choi, merci Sarkozy, merci Obama et merci Mr Compaoré pour tout ce que vous fates pour la libération du peuple de Côte d'Ivoire.''

MERCI À COMPAORÉ?????? pour ce qu'il fait pour la libération du peuple de cote d'ivoire???
alors, là, vous m'avez scié!!! PAR TERRE DE RIRE!!!!
Juste pour rappel: Compaoré c'est celui qui a tué Thomas Sankara.... çà fait une éternité qu'il est au pouvoir dans son pays et il vient de se faire re-élire avec un truc comme 85% des voix!!!
Pour la libération du peuple de cote d'ivoire lui????
AH AH AH AH AH AH!!!!
ELLE EST BONNE CELLE LÀ!!!!

11.Posté par Flam le 24/01/2011 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Christine Fabiola ou comment l'ignorance (en passant la pire des maladies) amène à assener d'insondables conneries...


12.Posté par jean-faustin le 24/01/2011 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Madame Fabiola,

Je respecte tes positions. Cependant, je suis étonné que tu puisses fonder l'avenir de ton pays auprès des étrangers. Tes mercis à tous ces chefs étrangers sont une manifestation du désespoir. Penses-tu vraiment que ces présidents dont tu loues les soi-disant actes feront quelque chose pour la Côte d'Ivoire? Désolé, madame! Sache qu'ils ont aussi des problèmes à résoudre dans leurs pays respectifs. La Côte d'Ivoire ne peut que décoller avec et par les ivoiriens, et jamais par tous ceux que tu adorent aujourd'hui. Je déplore vraiment ton raisonnement. Si tu penses que ton rêve deviendra réalité, détrompe-toi car tu attendras longtemps. En revanche, il faut s'appuyer sur les ressources nationales pour relever le défi de la paix. Penses-tu que les USA, la France, et tous les autres pays que tu considères coe amis développeront ton pays? Jamais! Si tu y crois, bonne illusion car tu seras désillusionnée.

13.Posté par Thanatos le 25/01/2011 00:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore des articles sur ce merdier pas possible qu'est la situation en Côte d'Ivoire ? Il y aurait tellement à dire que je ne saurais par où commencer ? Je vais essayer de dire ce qui me passe par la tête. Mon point de vue est clair sur la question, le BOG dehors (Bédié-Ouattara-Gbagbo) les trois sont impliqués dans la situation de crise qui prévaut actuellement et pour un bon bout de temps. L'auteur n'a qu'une vision limitée de la situation en Côte d'Ivoire et il ferait mieux d'être prudent quand il affirme, il ferait mieux de parler au conditionnel ou alors de donner des sources claires et précises.
Si Ouattara est vraisemblablement (certains en doutent, naïfs qu'ils sont) une menace pour la Côte d'Ivoire pour des raisons évidentes mais je trouve que l'auteur essaie d'éluder le rôle de Gbagbo dans la situation de crise actuelle en Côte d'Ivoire. Est-ce que l'auteur est descendu en Côte d'Ivoire récemment, a-t-il discuté avec les différents partisans des politiciens et même les neutres ? Sinon il saurait que la victoire de Ouattara est tout à fait probable une fois qu'on n'est plus aveuglé par le soutien il est vrai indécent dont il jouit de la communauté internationale. Mais analysons ce que dit l'auteur.
Il dit que Ouattara a signé le décret pour la carte de séjour, effectivement comme si dans les autres pays africains il n'y avait pas de carte de séjour. Qu'il essaie d'aller au Gabon voir :). Plus sérieusement, de ce que nous savons ce décret devait être signé de toute façon si ça n'avait pas été par Ouattara c'eût été par un autre. Que l'auteur se renseigne sérieusement à ce sujet.
Par rapport au rôle de Ouattara dans la dévaluation, l'auteur a-t-il des documents à ce sujet ? Selon mes souvenirs le gouvernement d'alors qui avait pour premier ministre Kablan Duncan a défendu cette mesure disant notamment que les ivoiriens vivaient au-dessus de leurs moyens. La mesure a été difficile ça nous ne pouvons pas le nier.
Quant au coup de force tenté par monsieur Ouattara à la mort d'Houphouët de ce que nous savons c'est le général Gueï qui voulait ce coup de force et Ouattara l'a refroidi. Cependant il serait naïf de croire que Ouattara ne voulait pas le pouvoir à cette époque. Donc loin de nous l'idée de faire passer Ouattara pour un saint.
Quant au coup d'état de 1999, Gbagbo s'est aussi réjoui du coup d'état disant qu'il était salutaire pour la démocratie. Et que faisait-il à Libreville chez tonton Omar Bongo lors du coup d'état ? Comment se fait-il qu'alors que les frontières étaient fermées monsieur Gbagbo ait pu rentrer en Côte d'Ivoire par avion ? Gbagbo n'a-t-il pas dit en 1998 : « si le PDCI refuse de créer les conditions d’élections transparentes, j’irai m’asseoir tranquillement dans mon village, à Mama et un Kabila viendra » ? On en connait qui disent clairement que Gbagbo a organisé le coup d'état de 1999 (http://ivoirtv.net/index.php/news/54-politique/448-zohin-honore-ex-membre-du-cnsp-l-cest-laurent-gbagbo-qui-a-aide-a-faire-le-coup-de-99-) donc si on veut jouer à ce petit jeu !
Quant à l'élection de 2000 parlons-en ! Gbagbo n'a t-il pas dit la veille des élections d'octobre 2000 ceci : « c’est moi qui ai demandé au général Guéi d’invalider la candidature de Ouattara et celles des candidats du PDCI » ? Le soulèvement populaire était encadré par les gendarmes et Gueï a lâché prise sinon ça aurait été un effroyable carnage. De plus Gueï a bénéficié du soutien du général Mathias Doué (ami de longue date de Gbagbo) qui fut par la suite nommé chef d'état major de Gbagbo. Gbagbo sachant qu'il avait été mal élu (les deux principales forces d'opposition le PDCI de Bédié et le RDR de Ouattara) comme Bédié le fut en 1995 (boycott "actif" des élections par les deux principales forces d'opposition à savoir le FPI de Gbagbo et le RDR de Ouattara unies dans le front républicain, tiens donc !) devait s'attendre à des turbulences. Il savait qu'un coup se préparait contre lui et de ce que nous savons il a minimisé (volontairement ou par incompétence) cette "menace". Il viendra après dire qu'il était naïf (ce qui est fort pour un historien et un politicien qui apprécie qu'on le traite de boulanger. Alors que le jour où ont éclaté ses élections Gueï a été assassiné dans des conditions étranges et Ouattara et Bédié ont vraisemblablement échappé à des tentatives des assassinats quand le clan Gbagbo n'a vraisemblablement (je suis prudent) pas été inquiété.
Ouattara on le voit venir et il n'a jamais caché ses amitiés que ce soit avec Sarkozy, Fabius ou autres, il n'a pas caché ce qu'il comptait faire notamment de nouveaux prêts FMIEUX, appel à la fondation Rockefeller et consort. On sait ce qu'il est et on a une idée on ne peut plus clair de ce qu'il peut faire. Il était évident que Ouattara serait soutenu par la communauté internationale c'est le contraire qui eût été étonnant. Mais et Gbagbo lui qui vilipende les français pour des raisons politiciennes mais n'hésite pas à brader les "joyaux de la couronne" aux français notamment Bolloré (le nouveau terminal à containers du port d'Abidjan), la construction du 3ème pont de la lagune ivoirienne (Bouygues), d'innombrables construction à Vinci et j'en passe. Lui qui n'hésite pas à donner sa communication de campagne à un groupe français ! Et quant à la gestion des sociétés d'état je vous laisse le soin de faire des recherches à ce sujet. Je vous laisse le soin aussi de vous renseigner sur le clan Gbagbo qui n'a selon nous rien à envier au clan Ben Ali-Trabelsi. Nous pensons donc que le peuple ivoirien a le choix entre la peste et le choléra. Le problème est que les autres politiciens n'ont pas une assise solide dans ce pays immature politiquement et donc nous devions nous retrouver avec deux de ces 3 enflures du BOG au troisième tour. Vous qui semblez tant apprécier Gbagbo, dites-nous sources à l'appui ce que monsieur peut faire pour la Côte d'Ivoire et l'Afrique, je suis tout ouïe. Peut-être que mon mépris profond pour la classe politique ivoirienne toute tendance confondue m'empêche d'y voir clair. Et démontrez-moi que vous maîtrisez bien la situation politique en Côte d'Ivoire.

14.Posté par tom le 25/01/2011 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah, la communeautée internationale a bon dos, elle evite toujours de se poser des questions sur les problemes internes!
J'aime beaucoup les "je n'y connait rien, mais de voir que tout les monde est contre gbagbo, c'est pas normal". Ah, si les grandes "democraties" comme la chine et l'urss trainent un peut des pieds mais bon....

Feliicitation en tout cas a la reponse de Thanatos, qui a mon avis est bien plus nuancé et bien moins patisane que beaucoup d'autres. Je ne suis ni pour gbagbo, ni pour ouattara, mais pour le procuessus democratique et le fait de voir le boulanger se demener comme cela me desespere. Peut etre ouattara ne sera pas mieux, mais dans une democratie, il devra partir si c'est un echec. Si gbagbo reste, on passe en dictature, et la, plus de risque qu'il parte un jour....


15.Posté par titi le 02/02/2011 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.ivoirediaspo.net/index.php/3747/la-mafia-de-l%E2%80%99onu.html

la mafia des nations et le complot sur le continent Arricain pour nous tuer et volez nos matieres 1er en tout cas ouattara et sa cia iront dire à leurs chef bandit que le complot pour l'assassinat de laurent GBAGBO ET bien en marche en voici les lien et les preuve c'est exactement comme ont vient nous parlez de creer un etats au sud soudan alors qu on sais bien que c'est encore la mafia qui est derrière vraiment l'esclavagistes les genocides les magnipulaions tortures mensonge tout ceux pour atteindre leurs fins matiers 1er on sait mais je vous signale que si on tue laurent gbagbo il n'aura plus de blanc sur le contient nous allons tous les tuer bande de lache qui vive sur le sang des autres pour exister c'est vraiment triste

16.Posté par titi le 02/02/2011 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.ivoirediaspo.net/index.php/3747/la-mafia-de-l%E2%80%99onu.html
le nouvel ordre mondial l'onu mensonge et magnipulation sur en AFRIQUE NOIREhttp://www.ivoirediaspo.net/index.php/4349/complot-international-contre-la-cote-d%e2%80%99ivoire-l%e2%80%99ua-veut-la-verite-les-marionnettes-paniquent.html GENOCIDE http://www.ivoirediaspo.net/index.php/4360/si-gbagbo-est-dictateur-pourquoi-le-sud-attire-t-il-tant-les-populations-en-quete-de-securite.html#comment-710http://www.ibenin.com/2011/01/13/agression-electorale-contre-la-cote-d%E2%80%99ivoire-un-agent-secret-francais-revele-sarkozy-valet-des-chocolatiers-americains/

17.Posté par sandrine le 14/08/2011 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

alerte alerte alerte au nom des usa, c'est la cia et service secret français qui ont organisé les élections en cote d'ivoire pour installer ouattara à cause des chocolatiers qui promis à obama une prochaine reélection 2012 source sure. J e vous en prie faites passer le mot. Depuis le base américaine construite en cote d'ivoire le plan avait commencé à s'accentuer, sinon ils ont envisagé la destabilisation en 2000 . Cest chocolatiers n'ont pas de coeur. iIls ont mis en tete le fils loic folloroux qui n'est ni ivoirien qui s'accapart les matières premières de la cote d'ivoire et l'immobilier la mère dominique. Si les chocolatiers accepte cet homme! alors ils sont dans le coup des vols de diamants et autres de la cote d'ivoire. AIDEZ-NOUS CAR LE JOUR DU JUJEMENT DE CES VOLS ET ORGANISATIONS DE MALFAITEURS LES RESPONSABLES NE SERONT PLUS DES CHOCOLATIERS MAIS AUTRES CHOSES;

18.Posté par Thanatos le 14/08/2011 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Sandrine

Le fils Folloroux n'est pas ivoirien certes mais il a grandi en Côte d'Ivoire et j'ai fréquenté avec lui. De ce que je sais il est assez attaché à ce pays. Par la suite nous nous sommes perdus de vue et je ne sais plus ce qu'il est devenu.
Concernant le problème politique en Côte d'Ivoire je pense que ce sont les gens de l'axe anglo-saxon qui sont à l’œuvre et je ne crois pas que ce soit dans l'intérêt de la France en tant que nation de frayer avec Ouattara. Gbagbo francophile contrairement apparence encore que celui qui regarde la situation avec attention était sans doute un meilleur choix pour eux. Dans ces affaires politiques moi j'essaie de raisonner sans émotion et c'est ça le problème de beaucoup de mes compatriotes ivoiriens ils sont constamment dans l'émotionnel. Oui c'est triste le monde est ainsi, on se bat pour le changer mais encore que pour lutter il faut se donner les moyens de la lutte. Avons-nous les moyens de la lutte ? Voulons-nous donner les moyens de la lutte ? D'abord arrêtons avec les rumeurs qui sont la spécialité par exemple des ivoiriens ! D'ailleurs ils s'auto-intoxiquent souvent et surtout dans le clan Gbagbo voilà entre autres pourquoi je n'ai aucun respect pour ce clan. Je respecte l'intelligence et j'en vois peu dans ce clan. Que n'attend-on pas entendu dans cette sinistre crise ? Que de faux espoirs ont été laissés à d'autres personnes ! Pour moi il faut s'appuyer autant que possible sur des faits ? Le faisons-nous en Côte d'Ivoire ? Certains préfèrent s'émouvoir parce qu'ADO fait démolir la rue Princesse, lieu de débauche infecte où des mineures de 10 ans se prostituent... Pitoyable ! Comme dit le dicton quand on fait son lit on s'y couche... Ah bon entendeur.

19.Posté par NINA le 14/08/2011 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST NORMAL QU'IL SOIT ATTACHE A CE PAYS CA LUI RAPPORTE OU CA LEUR RAPPORTE LE COUPLE DES MILLIARDS DEPUIS LA MORT D'HOUPHET. MEME SA FILLE HELENE HOUPHOUET BOIGNY SE PLAINT DES MILLIARDS ET BIENS VOLES PAR LES OUATTARA. IL Y A DES DOCUMENTS SUR EUX QUE LES AVOCATS ET D'AUTRES ONT SORTI SUR LA PLACE PUBLIQUE, BLANCHIMENT D'ARGENT ET AUTRES. SI GBAGBO N'EST PAS UN MODELE ,LES OUATTARA NON PLUS ILS SONT TOUS DES VOLEURS. LORSQUE UN ARABE OU UN AFRICAIN PRENDRA LE POUVOIR ICI. NOUS EN PARLERONS. ET SARKOSY A PRIS LE POUVOIR ICI , DIVORCE FEMME D'AUTRUI C'EST CELA UN EXEMPLE ALORS ! UNE AUTRE PERSONNE AUX MAINS PROPRES AU POUVOIR J'APPROUVERAI. SI LOIC ET PARENTS NE TROUVAIENT PAS LEURS BEURRES,ILS SE SERAIENT RENTRES CAR LE PERE ETAIT ALLE POUR ETRE PROFESSEUR. APRES SA MYSTERIEUSE MORT. ELLE SERAIT RENTRE. ELLE A VU EN HOUPHOUET UNE VACHE A LAIT DISONS LE.

20.Posté par Joszik le 14/08/2011 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on parle de fumisterie on n'obtient que des réponses de fumiers

21.Posté par NINA le 31/08/2011 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ne nous rejouissons pas trop vite sur la guerre secrète en lybie ,syrie cote d'ivoire ect à fausse de vouloir à tout prix gagner tuer pillés, le ciel va tous nous tomber sur la tète
, car au tour de l'iran la bombe nucleaire sera notre terminus à tous et personne ne profitera des richesses qui ont fait couler beaucoup de sang humains. Ce que je dis est la vérité les gens vont utiliser les sales bombes à la fin de votre parcour à la conquète ét voilà le pétrole et autres sur le ciel des pays. nous allons prendre cet argent pour nous soigner. Refléchissons avant d'agir ?

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires