Proche et Moyen-Orient

Pour le fondateur du Hezbollah, l’Iran a tiré « avantage » du conflit syrien « pour servir les intérêts des États-Unis »



middleeasteye.net
Dimanche 1 Janvier 2017

Pour le fondateur du Hezbollah, l’Iran a tiré « avantage » du conflit syrien « pour servir les intérêts des États-Unis »
Le fondateur du Hezbollah, Sheikh Subhi al-Tufayli, connu pour ses positions tranchées sur la Syrie et le rôle de l’Iran, a décidé de sortir du silence. Dans un interview vérité, il revient sur la stratégie iranienne qui tire avantage du conflit entre chiites et sunnites.

Lors d’un entretien donné à l’agence turque Anadolu, Subhi al-Tufayli, qui fut l’un des fondateurs du Hezbollah et le secrétaire général du groupe paramilitaire chiite, a dénoncé la stratégie iranienne en Syrie. Il a également critiqué les choix du secrétaire général actuel du Hezbollah Hassan Nassrallah.

Évoquant l’Iran de Khomeini , il a déploré que « ses successeurs ont construit leur politique sur l’identité persane : nous sommes persans et nous n’avons pas de lien avec l’islam. »

« Ils ont exploité le sectarisme afin de servir leur projet persan. »

« Ils mentent à la population chiite qui vit notamment au Liban, en Syrie et en Irak, en lui assénant : ‘’Vous êtes un peuple minoritaire installé dans une région sunnite.” Alors que ce n’est pas vrai. »

Tufayli explique que l’Iran a tiré « avantage » du conflit syrien « pour servir les intérêts des États-Unis face à la communauté islamique mondiale ».

Un chaos au Moyen-Orient qui profite notamment aux russes et aux américains qui continuent de développer leur stratégie dans une région à feu et à sang depuis la chute de Saddam Hussein en 2003.

Tufayli, visiblement plus à même de connaître la trahison des Assad, a réaffirmé son soutien au peuple syrien et à sa révolution.

« Quiconque pense que le peuple syrien se mettra à genoux, quiconque pense qu’il est parvenu à vaincre le peuple syrien, quiconque pense que la Syrie va renoncer et se rendre, est dans l’erreur la plus totale. »

« Le chemin parcouru en Syrie jusqu’à aujourd’hui est bien plus qu’une victoire : ce peuple marginalisé, ce peuple qui fait l’objet de toutes les attaques et de toutes les conspirations, a été capable de traverser des situations difficiles alors que personne n’y croyait. »

« Ils ont toujours réussi à se relever et à tracer leur propre route. »

L’Iran a profité de la chute de Saddam Hussein pour mettre en place un gouvernement fantoche à Bagdad qui depuis 10 ans alimente les conflits interconfessionnels entre chiites et sunnites en Irak.

L’arrivée de nombreuses milices chiites financées par l’Iran dans la guerre civile en Syrie n’a fait qu’accentuer le sentiment de haine entre communautés dans la région. Subhi al-Tufayli avait d’ailleurs lancé une fatwa indiquant que les miliciens chiites qui combattaient en Syrie pour l’Iran iraient en enfer contrairement aux allégations des mollahs iraniens. Des propos extrêmement lourds qui avaient été étouffés par la propagande irano-russe favorable au maintien de Bachar Al Assad.


Dimanche 1 Janvier 2017


Commentaires

1.Posté par ATR le 03/01/2017 22:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut il que des chiites eux même critiquent "l'antisionisme" iranien pour que certains se réveillent...

2.Posté par YOUSS le 04/01/2017 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est à n'y rien comprendre. Est-ce les américains ou les Iraniens qui ont mis le pouvoir entre les mains de Maliki et compagniie.
Est-ce les américains ou les iraniens qui ont partitionnè l'Irak.
J'imagine que ce co-fondateur du Hezballah vit entre Ryad et Ankara...

3.Posté par yukof le 04/01/2017 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ YOUSS
Maliki est un agent de Téhéran , qui a combattu dans l'Armée iranienne durant la guerre contre l'Irak ... et toutes les milices chiites qui combattaient et qui continue de se battre aux cotés des Américains , sont d'origines iranienne .

celui qui ne veut pas comprendre ici c'est toi . Il y a bien une alliance Irano-Américaine contre les sunnites .

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires