insolite, humour, conspiration...

Polanski en cavale pour une erreur de jeunesse commise à l'âge de 46 ans


Dans la même rubrique:
< >


Mounadil Djazaïri
Jeudi 1 Octobre 2009

Polanski en cavale pour une erreur de jeunesse commise à l'âge de 46 ans
Les amis de M. Polanski plaident l’ancienneté du crime qui lui est reproché pour demander la clémence sous une forme ou sous une autre. M. Bernard-Henri Lévy argue même de l’excuse de l’erreur de jeunesse. Erreur de jeunesse commise à 46 ans, M. Henri-Lévy demandera sans doute à relever l’âge de la majorité pénale que le gouvernement français voulait, il y a peu ramener à douze ans.
Ceci dit M. Bernard-Henri-Lévy est coutumier du travestissement de la réalité en fonction de ses sympathies et antipathies.
Quand on pense que tous ces gens passent simplement sous silence le f ait que le réalisateur était en réalité en cavale comme n’importe quel malfaiteur ; sauf qu’il avait droit dans ses diverses planques aux feux de la rampe et aux paillettes.

Cet extrait de l’article du First Post du 28 septembre nous montre bien, non seulement que M. Polanski était conscient de son statut de fugitif mais qu’il avait accès à des informations en provenance des USA qui lui ont permis à au moins deux reprises d’échapper à l’interpellation.
C’est ce qu’on appelle une cavale méthodique et qui a bien réussi pour quelqu’un qui ne se cachait pas vraiment. Polanski dispose, comme on le voit en ce moment, de relations puissantes en Europe mais aussi jusque dans le milieu politico-judiciaire aux Etats Unis. Rien à voir avec un fuyard amateur et isolé au delà d’un cercle d’amis et familial restreint.

Les amis de Roman Polanski, le réalisateur cinématographique plusieurs fois primé, ont demandé comment il a pu se rendre en Suisse pour des séjours au ski alors que le fugitif vivait en France depuis une trentaine d’années pour, soudainement, se voir cueilli par la police suisse ce samedi et retenu avant une possible extradition vers les Etats Unis.
La réponse est que les services du procureur de district de Los Angeles observaient les mouvements de Polanski depuis qu’un avis de recherche international avait été lancé par les USA en 2005.

A au moins deux occasions, selon un porte parole, les services du procureur avaient appris qu’il prévoyait de se rendre dans des pays ayant signé un traité d’extradition avec les Etats Unis. A chaque fois, les documents nécessaires à son arrestation avaient été préparés mais, d’une manière ou d’une autre, avait réalisé ce qui l’attendait et annulé ses voyages.
Cette fois, le procureur savait qu’il avait l’intention d’aller au festival cinématographique de Zurich pour recevoir une récompense pour l’ensemble de son oeuvre –mais Polanski n’avait pas été prévenu que la justice américaine était informée de son projet. A son arrivée en Suisse samedi, il a été arrêté par la police suisse et placé en détention.



Jeudi 1 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par anticonar le 01/10/2009 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi un emballage médiatique si important. Le crime s'il est avéré est inadmissible et faire valoir une procuration sur cet événement est vraiment un acte bas

2.Posté par PALESTRO59 le 01/10/2009 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je trouve cela scandaleux et immoral que ces personnages établissent une pétition pour un cet homme qui est individu comme les autres , ils n ont pas à le placer au-dessus des lois .Écoutez bien une certaine presse elle ne dit pas qu il s'agit d un viol sur une fille de 13 ans mais une relation sexuelle avec une jeune fille mineure comme pour modeler l attention de l opinion qu il y a peut être eu un consentement et tout ca pour donner une autre dimension a cette affaire et ainsi tenter de minimiser les faits qui lui sont reprochés.
Je les trouve ignobles et vraiment dégueulasses d agir ainsi et de remuer ciel et terre pour ce cinéaste qui a été à un moment de sa vie 43 ans disons le mot a été "pédophile" recouvre sa liberté

Des hommes sont entrain de croupir dans les prisons pour des actes similaires il serait temps qu il aille les rejoindre.

Déclaration de Miterrand :
Le soutien apporté par des intellectuels et politiques français à Roman Polanski fait débat. On souligne plus particulièrement les déclarations de l’actuel ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.

« Il y a une Amérique généreuse que nous aimons et il y a aussi une certaine Amérique qui fait peur et c’est cette Amérique là qui vient nous présenter son visage », a déclaré Frédéric Mitterrand pour justifier son soutien. Cette défense est qualifiée d’imprudente et immature. Elle consisterait en une intrusion dans les affaires internes aux Etats-Unis.

D’autres se demandent si le Ministre de la Culture français n’a pas voulu se prémunir de poursuites éventuelles notamment pour des relations avec des garçons en Thaïlande. C’est ce qu’il a raconté dans son livre « Mauvaise vie », publié en 2005 dans les termes suivants :

i[ «i[ J’ai pris le pli de payer pour des garçons [...] Évidemment, j’ai lu ce qu’on a pu écrire sur le commerce des garçons d’ici .[...] Je sais ce qu’il y a de vrai. La misère ambiante, le maquereautage généralisé, les montagnes de dollars que ça rapporte quand les gosses n’en retirent que des miettes, la drogue qui fait des ravages, les maladies, les détails sordides de tout ce trafic. Mais cela ne m’empêche pas d’y retourner. Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément […]
]i
On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable […] La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n’ai plus besoin de réfréner ou d’occulter. L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas. »]i

3.Posté par TheTruth le 01/10/2009 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La médiatisation de cette affaire a un but caché, c'est un des premiers episode vers la route vers la pedophilie. Si vous regarder l'homosexualité, la legalisation et meme l'apologie de l'homosexualité a du passer par le meme genre d'affaire. En effet, ils commencent par faire un matraquage mediatique sur sujet en reprenant l'opinion generale (dc au debut l'homosexualité ou la pedophilie sont critique a juste titre) mais en en faisant bcp plus de bruit qu'il n'en faut pour marquer l'esprit des gens, ensuite une fois que tout le monde a la chose en tete telllement ils en ont parlé, ils mediatisent qqes affaire ou les circonstances sont attenuante et apportent un debat sur le sujet (cette phase dure qqes années, assez longtemps pour reellement se poser la question du bien fondé de l'interdit), ensuite une fois que les gens sont soulé du sujet, ils commencent a aborder le debat ds l'autre sens, cad ds le sens de la legalisation, en disant petit a petit que pk pas, en citant les cas qu'ils ont mediatisé en disant: voyez ces cas la,.... c'est injuste de condamner des gens comme ca, eux aussi ont le droit a la difference, apres tout nous sommes devenu une civilisation avancé et prete a gerer ce genre de relation..... enfin, il commence a diaboliser les gens qui sont contre et ce sont les gens qui ont pour l'interdit qui passent mnt pr des diables (comme pour l'homosexualité)....enfin apres un matraquage supplementaire pour dire ke ce n'est plus possible de continuer comme cela et c'est une question d'evolution de l'humanité, ils finissent par legaliser.....

Il faut appeler un chat un chat que ce soit en l'an -10 000 ou en l'an 2009, le mal reste le mal et le bien reste le bien et ces connards de sionistes font petit a petit glisser le mal vers le bien et le bien vers le mal.

Soyez attentif au lavage de cerveau, il y en a bcp plus que vous ne pouvez croire et ds bcp de sujet, le debat a l'air innocent ms il sert somme toute des objectifs diabolique

4.Posté par RMI le 02/10/2009 00:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

certains se sont aventurés a dire, a propos du dérapage d' Hortefeux, qu'il fallait avoir le derrière propre avant de critiquer son voisin!
ici, nous voyons apparaître des "derrières" pas vraiment propres du tout:
Je ne parle pas de Polanski lui-même, que je ne veux ni accabler ni absoudre - la question doit être jugée -
Mais l'étalage de tous ces mauvais prétextes, cette suffisance de nantis, pour le défendre, ne sont pas du tout ragoûtants, ni rassurants, en effet.
Il reste que, selon moi, les autorités judiciaires sont tout aussi coupables, d'avoir attendu plus de 30 ans avant de se décider a poursuivre un criminel!!

N'ont- elle pas attendu - pourquoi pas ? - de connaître la tardive mansuétude de la victime pour commencer a se décider?



5.Posté par waikup le 02/10/2009 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cette affaire a au moins l'avantage de mettre en évidence toutes les pommes pourries de notre système actuelle, aussi bien dans le politique que dans l'"artistique", ou même les deux (suivez mon regard)

6.Posté par dik le 02/10/2009 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'avantage du jugement, voire sa nécessité, est d'encourager d'autres victimes éventuelles de se déclarer. Elles auraient avalé leur calvaire jusqu'à maintenant de peur de dénoncer un criminel "prestigieux"!

Les officiels de la France et les "intellectuels" qui défendent l'indéfendable ne font pas honneur à la France, bien au contraire, surtout ce schnock de Ministre de la culture cultivé, avoue-t-il, dans les bas-fonds de la perversion.

7.Posté par Arthur Gohin le 04/10/2009 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ignorais la bassesse de Polanski. Je ne m'intéresse pas au cinéma de son genre de toutes façons. La bassesse de Henri Levy lui est viscérale, ça je le savais.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires