International

Personne ne veut des missiles Patriot



Olga Kanorskaïa
Samedi 24 Décembre 2011

Personne ne veut des missiles Patriot
L'équipage en partie ukrainien d'un navire danois a été arrêté pour traffic d'armes et d'explosifs. Les missiles "patriot" transportés étaient en effet déclarés comme du matériel pyrotechnique.

Le ministère ukrainien des Affaires Etrangères infirme les informations diffusées dans les médias concernant l'arrestation de l’équipage du navire «Thor Liberty» en Finlande pour contrebande de missiles et d'explosifs. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires Etrangères, a déclaré que les missiles américains «Patriot» fabriqués en Allemagne étaient destinés à la Corée du Sud.

69 missiles et 160 tonnes d'explosifs

Selon le ministère allemand de la Défense, Berlin et Séoul ont conclu en 2007 un contrat de fourniture de ce type de missiles. Les Allemands affirment que tous les papiers étaient en règle. Le cargo a été arraisonné dans le port finlandais de Kotka car les missiles avaient été déclarés comme du matériel pyrotechnique. De plus, les douaniers finnois ont trouvé 160 tonnes d’explosifs à bord. Selon la police criminelle, il s’agit d’une faute de traduction. Le mot anglais «rocket» a été traduit par «matériel pyrotechnique».

L’armateur évoque lui aussi une erreur mais de nature totalement différente. Le navire appartient à la société danoise Thorco qui affirme ne pas être au courant de la nature de la cargaison. D’après une source anonyme au sein de Thorco, les missiles se sont probablement retrouvés à bord par erreur.

Onze matelots ukrainiens

De surcroit, l’équipage du cargo comprend onze ressortissants ukrainiens. Selon les premières informations publiées dans la presse, ils ont été accusés de trafic d’armes illégal. L'ambassade d'Ukraine en Filande a fait remarquer que ces personnes étaient libres et se trouvaient actuellement à bord du «Thor Liberty».

L’enquête est en cours afin de déterminer à qui appartient le chargement et sa destination, a précisé le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires Etrangères, Alexandre Dikoussarov.

En attendant le bateau a été déchargé et la dangeureuse cargaison a été entreposée dans les dépôts de la marine militaire finlandaise.

french.ruvr.ru



Samedi 24 Décembre 2011


Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires