MONDE

Pauvreté, discriminations, violences : Records explosifs aux USA


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 31 Octobre 2018 - 02:26 Le discours enflammé de Kadhafi (Vidéo 08.02.1988)



Mardi 29 Mai 2012

Pauvreté, discriminations, violences : Records explosifs aux USA
Des millions de sans-abris errent dans les rues aux Etats-Unis, selon le rapport 2011 sur l'état des droits de l'Homme aux Etats-Unis publié vendredi par le Bureau de l'information du Conseil des affaires d'Etat de Chine.
D'après ce rapport, de 2,3 à 3,5 millions d'Américains n'avaient pas de logement en 2011, et il cite également des études récentes indiquant que la ville de New York avait battu un record historique avec 41 000 sans abris dans ses rues, dont 17 000 enfants. 
Le taux de pauvreté chez les femmes et les enfants américains a atteint un nouveau sommet, indique le rapport "L'Etat des droits de l'Homme aux Etats-Unis en 2011", publié vendredi par le Bureau de l'information du Conseil des affaires d'Etat chinois.
 Selon les statistiques du Bureau de recensement des Etats-Unis, plus de 17 millions de femmes vivaient sous le seuil de la pauvreté en 2010, dont plus de 7,5 millions dans une misère extrême et 4,7 millions de mères célibataires, explique le rapport.
 
Les statistiques du Bureau de recensement des Etats-Unis montrent également que plus d'un million d'enfants sont passés dans la population pauvre entre 2009 et 2010, portant à 15 millions le nombre total d'enfants vivant sous le seuil de la pauvreté, le niveau le plus élevé depuis 2001.
 
Le nombre d'enfants sans-abri a aussi augmenté. En 2010, 1,6 million d'enfants américains vivaient dans la rue, en hausse de 33% par rapport à 2007, ajoute le rapport en citant les chiffres du Centre national pour les familles sans-abri des Etats-Unis.
 
Un article du New York Times publié le 15 octobre 2011 annonçait que le taux de mortalité infantile aux Etats-Unis était de 6,7 pour 1 000 naissances. Ce taux est de 13,3 pour 1000 chez la population afro-américaine, soit près du double de la moyenne nationale.

 
Ces problèmes relatifs aux droits de l'Homme reflètent l'idéologie et le système politique des Etats-Unis qui ignorent les droits économiques, sociaux et culturels de leur peuple, la crise financière étant loin d'en être l'unique cause de cette situation, analyse le rapport.
 
Les Etats-Unis en tête des violences par armes à feu
Les Etats-Unis se sont classés au premier rang des pays développés en termes de violences et de nombre de décès par armes à feu.
Les Etats-Unis privilégient le droit de détention et de port d'arme, au détriment de la protection de la vie ses citoyens et de leur sécurité. En outre, ils exercent un contrôle laxiste de la détention d'armes, ce qui entraîne une multiplication du nombre de possesseurs d'armes à feu.
 
D'après la publication sur Internet le 9 janvier 2011 du rapport de la Politique extérieure, les Américains possédaient entre 35% et 50% des armes à feu détenues par des civils dans le monde, soit environ 90 armes pour cent personnes, souligne ce rapport.
D'après ce même rapport, plus de 30 000 Américains sont tués et 200 000 autres blessés chaque année en raison de violences par armes à feu. 
 
Les Etats-Unis imposent une restriction stricte sur l'Internet
 
Le gouvernement américain impose une restriction stricte sur l'Internet, et son approche de la question reste "pleine de problèmes et de contradictions", indique ce même rapport.
Ce rapport relève que le Patriot Act et le Homeland Security Act comportent tous des clauses relatives à la surveillance de l'Internet permettant au gouvernement et aux départements judiciaires américains de surveiller et de bloquer tout contenu sur Internet "nuisible à la sécurité nationale".
 Par ailleurs, le Protecting Cyberspace as a National Asset Act de 2010 stipule que le gouvernement fédéral dispose du pouvoir absolu de couper l'Internet en cas de situation d'urgence nationale.
 
En réponse aux allégations de la privation des " libertés de l'Internet" en Chine, le rapport analyse que ce n'est qu'un prétexte des Etats-Unis pour imposer une pression diplomatique et rechercher l'hégémonie. 
 
Discrimination des minorités ethniques : systématique, étendue et institutionnelle..
Les minorités ethniques aux Etats-unis sont dans une position de faiblesse sur le plan politique, économique et social, en raison de la discrimination dont ils sont victimes, dénonce le rapport.
 Et une étude montre que six professions à hauts revenus sur sept étaient dominées par les caucasiens, d'après un article du Washington Post le 21 octobre 2011.
En 2009, le déséquilibre de richesses entre les blancs, les latino-américains et les afro-américains a battu son record sur les 25 dernières années, a fait savoir le Pew Research Center.
Par ailleurs, le nombre de crimes dus à la haine raciale a connu une très forte hausse aux Etats-Unis.
 Citant un rapport du FBI, le rapport chinois précise qu'il y a eu en 2010, 6 628 crimes de haine aux Etats-Unis, dont 2 201 contre des afro-américains, 534 contre des latino-américains et 575 contre des caucasiens.
Ce rapport, intitulé "L'état des droits de l'Homme aux Etats-Unis en 2011", a été publié par le gouvernement central chinois, en réponse au Rapport sur les droits de l'Homme dans le monde en 2011 publié dernièrement par le Département d'Etat américain.

Source Radio chine internationale

Al Manar


Mardi 29 Mai 2012


Commentaires

1.Posté par bitat le 29/05/2012 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aucune valeur morale et ça veut apporter la démocratie et les droits de l'homme chez les autres.

2.Posté par olympe le 14/06/2012 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà la propagande du "rêve américain"!!, voilà un pays qui se gargarise avec le mot "liberté", quelle liberté?. le chacun pour soi, les égoismes, la misère le désespoir c'est tout ce dont ils sont capables!!. qu'ils arrêtent de donner des leçons au monde entier sur leur mode de vie,sur la liberté, nous n'avons rien a leur envier, nous avons des valeurs et nous devons tout faire pour les préserver car c'est fragile.
Un pays qui ne respecte pas ses citoyens mérite que le mépris. ils devraient balayer devant leur porte avant de s'ingérer chez les autres et surtout les pointer du doigt !!!.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires