ALTER INFO

Panamza avait raison : le Mossad employait Epstein


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 25 Janvier 2020 - 08:00 De la démocratie en Macronie



Panamza.com
Dimanche 8 Décembre 2019

INFO PANAMZA. Un journaliste australien confirme la thèse développée par plusieurs médias alternatifs -dont Panamza : le pédocriminel Jeffrey Epstein travaillait bien pour les services secrets israéliens. La preuve par les sources.

Le 07.12.2019 à 20h06

Le 30 juillet, alors que le pédocriminel Jeffrey Epstein était encore vivant et incarcéré, Panamza fut le premier média francophone à rapporter le scoop d'un journaliste israélien -corroborant mes enquêtes sur le volet français de l'affaire- selon lequel Epstein travaillait bien (comme je l'avais supposé sur la base de nombreux indices factuels) pour le Mossad.

Le 24 septembre, Panamza révélait -document sonore à l'appui- qu'un ex-agent du renseignement israélien avait confirmé son appartenance -depuis les années 80- au Mossad et son rôle précis : faire chanter des personnalités sexuellement piégées.

Le 1er novembre, Panamza exposait le témoignage audio troublant d'une ancienne employée de sa résidence du Nouveau-Mexique selon laquelle Epstein redoutait d'être assassiné…par le Mossad.

Le 19 novembre, Panamza soulignait la volonté désormais affichée du FBI d'explorer la "piste criminelle" dans la mort du "suicidé" Epstein.

Le 26 novembre, Panamza divulgait la connexion inattendue entre le pédophile du Crif (arrêté en 2010) et le clan Epstein.

Une semaine après, à la date du mardi 3 décembre, un livre-choc était publié par la maison d'édition new-yorkaise Skyhorse Publishing.


La presse britannique en parle.

Et la France?

La presse-traditionnelle-sous-contrôle-sioniste passe, sans surprise, la parution de l'ouvrage sous silence.



Pour cause : embarrassant pour les chantres hexagonaux d'Israël, le livre contient une interview détaillée et exclusive avec un ancien haut-gradé du renseignement militaire israélien qui confirme l'appartenance du pédocriminel multirécidiviste Epstein aux services secrets israéliens.

Cette info est d'ailleurs recoupée dans l'ouvrage avec le témoignage en appui de Matt Dillon, célèbre journaliste-enquêteur irlandais qui fut à l'origine de révélations antérieures sur la connexion au Mossad du magnat de la presse Robert Maxwell.

Intitulé "Epstein: Dead Men Tell No Tales", le livre –fourni en scoops– apporte deux nouvelles révélations :

*fille de Robert Mawxell et complice intime de Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell (dont une photo "amateur" récente était en réalité mise en scène et truquée) fait aussi partie du Mossad.

*Epstein travaillait également pour les services russes qui utilisèrent ses vidéos de personnalités américaines (voire françaises?) sexuellement piégées et filmées à leur insu.

Il sera difficile aux habituels chiens de garde du lobby sioniste français et leurs idiots utiles des réseaux sociaux de crier au complotisme ou à l'antisémitisme contre les auteurs du livre (288 pages).


Son principal rédacteur est le sulfureux-mais-reconnu journaliste Dylan Howard, documentariste de télévision australien à succès qui avait été secrètement approché par Harvey Weinstein et l'agence de barbouzes israéliens Black Cube (qui dispose -comme Epstein- d'une base à Paris…) pour enquêter à charge sur une détractrice du producteur sioniste accusé de multiples crimes sexuels.


Ne soyez nullement surpris que ces informations ne soient pas relayées pas les innombrables et diverses journalopes de France, pays dans lequel…

– d'un côté du spectre politique : le révolutionnaire d'opérette Juan Branco appelle à occuper l'appartement parisien d'Epstein (sans jamais évoquer son lien avec Israël).

– de l'autre côté : le guignol/mythomane au service de l'axe Trump/Poutine Alain Soral et ses groupies se réjouissent du succès d'audience (sur Youtube) de son émission spéciale Epstein qui (contrairement à ce débat américain de très haute volée) ne contenait aucune révélation sourcée sur l'affaire et s'apparentait davantage à un café du commerce (grande-gueule sur la forme mais plagiaire et inoffensif pour les réseaux pédocriminels) sur ces-méchantes-zzzélites-pédophiles-qui-nous-gouvernent.

Bref : Panamza continuera de faire le job sur l'affaire Epstein.

Pour re-découvrir l'ensemble des 5 mois d'enquêtes -notamment sur le volet français, cliquez ICI.
http://www.panamza.com/220819-epstein-integrale/

SOUTENEZ L'INFO-PANAMZA !
https://www.panamza.com/page-de-compte/niveaux-dadhesion/


Dimanche 8 Décembre 2019


Commentaires

1.Posté par mourad le 08/12/2019 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà qui confirme que plusieurs responsables occidentaux se sont faits piéger par le Mossad au profit des voleurs de terres.

Tous ont été compromis avec preuves vidéos ou sonores dans les bras de prostituées qui travaillent pour les premiers escrocs au monde que sont ces voleurs.

Et ils ont le culot de nous sortir des lois antisémite, antisionistes etc etc.

Retenez vos coui.... des affaires qui sentent et puent, que faites vous de votre dignité si vous en avez une.

Et ici aussi on voit que ces hauts responsables n'ont aucune considération pour leurs femmes qui se font cocufier par leurs maris si haut perchés avec des traînées sionistes.

2.Posté par YYY le 08/12/2019 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les pédophiles du Mossad font chanter les pédophiles dirigeants dans le monde.

Le refrain de la chanson '' Nous sommes éternellement liés à AsheraeEllu/EshraEll."

Ils se cachent derrière "l'antisémitisme" alors qu'ils suivent les diableries de la pédophile meurtrière et la guerre assassine de conquête. Les quêtes maléfiques mènent aux Enfers

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires