MONDE

Palestine à l'Onu: qui dira oui?


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 28 Juin 2018 - 02:04 UNE OBSESSION MALÉFIQUE



Mercredi 28 Novembre 2012

Palestine à l'Onu: qui dira oui?
Depuis sa déclaration d’indépendance en 1988, la Palestine a été reconnue par 127 Etats, rendant réaliste l'obtention de la majorité au sein de l'Assemblée générale de l'ONU. Mais cette majorité est loin d'être assurée, compte tenu du contexte de fragilité du cessez-le-feu avec Israël dans la bande de Gaza.
Les Palestiniens constituent actuellement une simple "entité observatrice" au sein de l'Assemblée générale de l'ONU. Ils ont cependant annoncé leur intention de demander, jeudi, l'obtention d'un statut d'Etat non-membre. Pour y parvenir, la demande de l'Autorité palestinienne doit être validée par une majorité des 193 membres.
Aujourd’hui encore, les Etats-Unis sont les plus fervents opposants à la résolution. Les Européens sont une nouvelle fois divisés sur la question. La France, l’Autriche, l'Irlande, Malte, le Portugal, le Luxembourg et la Suisse,  l'Espagne, la Grèce, la Finlande, le Danemark et la Slovénie vont voter oui tandis que l’Allemagne, les Pays-Bas et la République tchèque ont marqué leur opposition.
Après des hésitations, la France a annoncé mardi qu'elle votera finalement en faveur de l'octroi d'un nouveau statut pour les Palestiniens à l'ONU, celui d'"Etat observateur non-membre". Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, l'a déclaré devant les députés français: "Depuis des années et des années, la position constante de la France a été de reconnaître l'Etat palestinien. C'est la raison pour laquelle jeudi quand la question sera posée, la France répondra oui".
La Suisse votera aussi pour le statut d'Etat observateur à l'ONU pour la Palestine, a annoncé mercredi le gouvernement dans un communiqué. Selon le Conseil fédéral, "ce changement de statut doit permettre de revitaliser le concept de la solution à deux Etats dans la perspective des négociations de paix israélo-palestiniennes".
Le gouvernement espagnol a annoncé mercredi qu'il voterait jeudi oui à la résolution pour que la Palestine obtienne un nouveau statut d'"Etat observateur non-membre" à l'ONU.
"L'Espagne votera demain oui à la demande palestinienne parce que nous croyons que c'est la solution la plus adéquate pour nous rapprocher de la paix", a déclaré le chef de la diplomatie espagnole José Manuel García-Margallo, devant les députés.
La Turquie soutiendra, elle aussi, la proposition des Palestiniens.
La Belgique s’abstiendra et demandera le redémarrage des négociations entre Israéliens et Palestiniens. Le Royaume-Uni estime que les Palestiniens devraient repousser à plus tard le vote de cette résolution et décideront «en temps utile» de leur vote. "Nous discutons de manière intensive avec l'Autorité palestinienne à la fois à New York et à Ramallah", a déclaré Mark Lyall Grant à des journalistes.

Ria Novosti


Mercredi 28 Novembre 2012


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 28/11/2012 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Britanniques bottent en touche d'autant plus qu'ils sont directement responsable de la création de cette entité Khazar sioniste, suite à la Déclaration de Lord Balfour en 1917.

De plus, le statut d'Observateur non membre de l'ONU ne donnera pas plus de légitimité aux Palestiniens. Tout cela sert à gagner du temps au seul profit de l'entité israélienne.

Le lobbying juif fera tout pour que les Palestiniens n'obtiennent pas un statut d'Etat et ils préfèrent crever plutôt que de l'accorder. Cela veut dire qu'une majorité de nations acceptent le génocide palestinien avec un état terroriste qui ne respecte aucune Résolution de l'ONU et qui bafoue journellement les Conventions de Genève. Le bouclier de la "Soah business" s'effrite néanmoins mais il faudra malheureusement encore bien des drames et des meurtres pour qu'Israël soit virilement sanctionné. La voix et les actions chinoises et russes seront décisives dans les années à venir mais je ne suis pas très optimiste sur le sort des Palestiniens.

Le but schizophrénique des Israéliens, c'est le Grand Israël. Ainsi, ils n'ont que pure haine et mépris pour les Palestiniens. La déstabilisation des pays du Golf et de Moyen Orient est un pur produit juif sioniste.

Maranatha

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires